Comme un lion en cage

Amritapuri, Inde 🇮🇳

Ce n’est qu’une image. Je ne me sens plus du tout avec la force d’un lion. Par contre, je me sens en cage, enfermé et je cherche la sortie. Ca fait 15 jours que je suis ici et j’en ai encore 19 devant moi et je me trouve enfin en face de moi-même. Plus de films, plus de distractions… juste moi avec moi. Ca fait longtemps que je me manoeuvre pour me trouver ainsi, sans échappatoire. 😏

Je lâche mon savoir… je commence à y arriver enfin. Dès que je commence à vouloir parler de quelque chose que je connais, je sens l’inconfort qui monte. Tout à l’heure encore, pendant que je coupais des tomates, un français était en train de parler à une française sur Ghislaine Lanctôt. Je sentais un petit élan pour y ajouter ma graine, mais je ne suis pas arrivé plus loin qu’un petit spasme avec ma gorge. J’était content… 😏

Je commence aussi à laisser le passée. Mais j’ai tellement de regrets que ce n’est pas évident. Des regrets, de la culpabilité et de la honte… Tellement d’histoires que j’ai raté, tellement d’amis et d’amours que j’ai perdu, tellement d’occasions que j’ai manqué… A tel point que j’ai l’impression d’avoir loupé ma vie toute entière, ce qui me donne une grande envie de disparaitre. 😣

En même temps, quand je regarde chaque situation de près, que je vérifie mes choix à nouveau, je n’aurais pas pu choisir autrement avec mon bagage du moment. Il est même possible qu’encore aujourd’hui je choisirais pareil. Mais est-ce que c’était vraiment juste ? Ou est-ce que c’était tout simplement mon orgueil du moment et qui persiste encore et encore ? 😔

Hier, j’avais envie de pardonner ouvertement à tout ceux qui m’avaient blessé… de demander pardon à ceux que j’ai blessé. En y pensant, je me rendais compte que la première liste était longue, mais que je ne savais pas à qui demander pardon. Oui, il y a beaucoup des gens qui ont été blessé par mes dires ou mon comportement, mais je n’ai jamais eu l’intention de blesser qui que se soit… c’était toujours dans un élan d’aider. J’en étais resté là du coup, juste dans un envie… 😏

L’envie de disparaitre, par contre, est réellement là. Hier je me voyais déjà vous écrire que je tirais mes révérences. Je créais des scénarios diverses… Prendre mon sac et marcher comme j’avais initialement prévu de le faire, de lieu saint en lieu saint… Retourner en Israel et terminer mon boucle de vie en m’intégrant dans le pays où j’aurais aimé grandir et vivre… Arrêter mon séjour ici et partir faire le tour des endroits dans le monde que j’ai envie de visiter en mangeant ce que j’aime et en terminant mes ressources… Acheter un bateau et partir n’importe où… 😒

Ils avaient tous en commun d’annuler mes engagements en cours et de laisser tout en plan. C’est une période sombre pour moi. Je l’ai choisi ainsi… j’en suis conscient. En plus, j’ai choisi de le vivre ici dans l’Ashram d’Amma. Je ne me sens pas nécessairement bien ici. Je n’ai pas vraiment envie d’être ici. J’ai chaud, je me sens seul et triste et ce qui se passe ici ne m’intéresse pas vraiment. J’ai envie d’être ailleurs… mais je ne sais pas où ! 🙁

Alors, j’ai mangé… Hier, après 2 semaines de nourriture Pranique je suis aller manger des cochonneries que je n’ai même pas terminée. Ce qui restait va être trouvé par ceux qui font du tri manuellement dans le centre de recyclage. Aujourd’hui je reprends la nourriture subtile. Elle est directement liée à mon processus. Ma fatigue était déjà partie… mon sommeil commençait à diminuer à nouveau. J’avais encore deux sachets de chlorure de magnésium pour vider rapidement mes intestins. Je viens d’en utiliser un. ✌️

Comme un lion en cage, donc ! Et ma conscience m’observe pendant que mon mental se débat. Elle sait très bien que ma place et ICI et nulle part ailleurs. Ca se passe ICI pour moi et MAINTENANT… et ceci en permanence, jusqu’à la fin de mes jours. Mon observateur conscient se laisse parfois même tirer vers le bas… dans le désespoir, dans l’envie de rentrer pour de bon chez mon Soi. Je n’ai pas peur de mourir, ça n’existe pas pour moi. 😍

Je suis dans un processus de sevrage. Je le sais… je le sens aussi. Mais ce n’est pas sur que je survivrais à ce processus… Je viens de tellement loin et je vise tellement haut… Je ne suis pas sur du tout d’avoir la capacité, l’endurance et la sagesse pour y arriver. J’ai tout donné pour ma quête. C’était facile quand j’étais jeune. Mais c’est aujourd’hui que je vais voir si je ne me suis pas trompé ! 😔

Car il est possible que malgré ma sincérité et intégrité, tout ce que j’ai vécu soit faut ! Il est possible que je me soit trompé sur toute la ligne depuis le départ. Il est bien possible que tout ce que j’ai fait auparavant ne soit que le fruit de mon ego avec ses blessures. Si je me trouve seul sur mon chemin aujourd’hui c’est soit parce que les autres n’y soient pas encore, soit parce que ce n’est tout simplement pas le bon chemin. 😒

J’en suis très conscient… et je ne me sens pas fier du tout en ce moment. Quelque chose est en train de mourrir en moi et j’ai l’impression que ma vie entière est en train d’y passer. Si j’arrive à lâcher tout ce qui est train de se lâcher déjà, qu’est-ce qui restera de moi ??? Bien évidemment, la réponse est « l’essentiel »… En théorie, en mots c’est simple… Mais dans ma chaire, j’ai l’impression de disparaitre, de mourrir vraiment. 😞

Vous écrire me fait du bien. Ca m’aide à ordonner mes idées. Je me suis installé sur le balcon de mon 13ème étage et par dessus l’ordi je vois l’océan Indien qui s’étend devant moi. En bas, des personnes en blanc ou justement avec pleins de couleurs circulent. Le son des vagues se mêlent à ceux des corbeaux, des voix des Amritapuriens et des travaux. Eh oui, il y a encore des travaux ici. Amritapuri devient un vrai village avec de plus en plus d’immeubles. 😌

IMG_8245

Je vais poster mon article ce soir. D’ici là j’ai l’intention de rester plutôt à l’extérieur… avec les gens. Sans trop m’éloigner des toilettes. Piscine vers 11h30, Bahjans vers 18h30 et faire « le chat » entre les deux. Regarder et Ecouter… Puis me coucher tôt pour démarrer à 5h par une méditation commune dans la grande salle, comme ce matin. 🙏🏻

Douce journée à tous ❤️💛💚💙💜

PS : Au moment que je poste mon message, il est 17h, je me sens beaucoup mieux. Je me suis même ajouté un Séva dans l’après-midi, préparer des prospectus pour le courrier. La prochaine fois je vous parlerais de deux de mes maitres ici… 🙏🏼 

 

27 réponses

  1. jean michel robert

    bonjour Michael
    depuis quelque temps j’apprends à faire ta connaissance
    c’est bien c’est enrichissant pour moi
    en retour je me souviens d’une phrase
    dans les bras de Mother India je suis comme un enfant qui sait tout et rien du tout
    porte-toi bien
    jm

    Aimé par 1 personne

  2. Martin virginie

    sinceres pensées Michael…
    C’est au degré de desarroi que tu ressens que nous pouvons imaginer la pleine nature de ton éveil et le niveau de ta conscience…le mental est un dur a cuire, keep moving on, nous sommes tous à tes côtés 😘

    Aimé par 1 personne

  3. patricia

    coucou michael !
    C’est la pleine lune du wesak aujourd’hui ! Et tu as choisi d’être là , chez amma , ces temps-ci
    En même temps , d’un point de vue astrologique et géo-magnétique , Il y a une puissance phénoménale qui se déverse actuellement sur la terre et qui pousse à ces prises de conscience , et aussi à réintégrer totalement le choix de notre âme ! C’est un réalignement qui crée des ajustements plus ou moins gros… je confirme !
    On le vit ensemble ! tous ! Bravo pour ton authenticité ! amour ! Confiance 😉 patricia

    Aimé par 1 personne

  4. cocojosphine

    oh je crois bien que des occasions perdues, nous en avons tous ! j’ai des regrets parfois, des remords aussi, car je me dis que mes choix ont aussi influencé les choix de ma fille , qui maintenant, le paie de plusieurs façons, et ses enfants également…
    il faut pourtant avancer…
    Courage à toi Mickaël…chaleureuses pensées vers toi, là-bas…

    Aimé par 1 personne

  5. carron

    Tes amis et tes amours perdus, tes occasions ratées , autant de vécus qui t’ont permis de devenir la personne que tu es aujourd’hui: bien plus capable de s’accueillir telle qu’elle est, avec le parcours unique et donc irremplaçable qui est le tien.
    L’autre jour en méditation groupée, « on » m’a donné un tuyau que je médite depuis :
    « l’Amour c’est aimer l’autre tel qu’il est »
    (et une autre : « l’Amour, c’est l’Or de l’Âme (Âme-Or ») -alors que l’Ego ne cherche qu’a remplir son coffre de pirate!!

    Aimé par 1 personne

  6. souchon nathalie

    il n’h a rien à dire … tu emprunte un sacré chemin que peu d’entre nous ont le courage de suivre…si ! peut-être te dire de façon empirique que c’est quand on doute le plus que l’on est sur le chemin car c’est la manifestation du mental, de l’ego qui voit son pouvoir sur nous disparaitre !!! et il s’accroche par tous les moyens !!! qui cette phase que tu traverses est très déstabilisante, cette petite mort nous fait perdre tous nos repères !!! j’ai juste envie de te dire accroche toi !!! vas y, tu ne te trompe pas, tu es juste en avance sur nous tous et c’est pas facile car oui tu dois te sentir bien seul mais c’est le lot de bien des consciences qui évoluent radicalement !!!
    si j’ose me mettre un peu en miroir je n’ai jamais été aussi seule qu’en ce moment où je quitte toutes mes casseroles et ressens un amour profond et sincère , très empathique pour ceux qui m’ont blessée et pour qui je comprends qu’ils m’ont permis d’évoluer !!! de même on pense avoir fait du mal aux autres…je ne pense pas que ce soit aussi simple, je pense que le rapport aux autres quelqu’il soit est la condition indispensable à une véritable évolution et qu’au bout du compte on a de toute façon fait de notre mieux dans quelque chose qui nous dépasse et dont nous ne sommes qu’une petite mais indispensable cellule !!! mais tout cela tu le sais, alors c’est juste te rappeler que tu dois être bon pour toi et doux,!!!

    Aimé par 2 personnes

  7. Barrois

    C’est bien sans y être , j’ai l’impression de le vivre avec toi mais à l’inverse . C’est à dire en croyant qu’en investissant dans mon lieu , je perds ma liberté et me rapproche de la mort
    Je m’alourdis au lieu de m’alléger et pourtant j’ai besoin de m’enraciner pour régler mes émotions …
    Amma pour ma part depuis 2/3 ans je me sens plus mal en partant qu’en arrivant , oui ca me démenage mais je sens que je n’ai plus envie d’être embrasser car cette énergie ne me correspond plus personnellement !
    ( certains vont dire que c ´est mon ego qui a peur .. ou la fuite mais je sais que non )
    Ton processus est bien sûr diffèrent mais ton parcours continue à m’aider à évoluer parallèlement avec mon Frère du Sud .
    Merci pour ce partage et qu’il est beau de mourir à soi , tu en es le témoin !
    Merci Michael 😊 Bises semi praniques 😉

    Aimé par 1 personne

  8. Maryse Jaffrédo

    Que te dire Michaël ?
    Simplement de tout cœur avec toi!
    Envie de disparaître, de rentrer chez Soi…
    Ailleurs qu’ici et, en même temps, Être ici….
    Quand je serai vraiment seule avec juste Moi qui aurait tout lâcher, le passé, comme le futur, que restera-t-il ?
    J’ai déjà vécu cela mais sans doute pas suffisamment puisque cela se profile à nouveau : ton témoignage sincère précède ce qui s’annonce.
    Je te suis.
    Bises

    Aimé par 1 personne

Répondre à Michael Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s