Je me sens bizarre

Taillefer (09), France 🇫🇷

Je me sens bizarre avec cette vie étrange qu’est la mienne et les jours qui se ressemblent. Je me suis manoeuvré, je me suis senti petit à petit manoeuvré par la Vie, vers une situation dont la seule issue se trouve devant moi. Il n’y a pas de place pour faire demi-tour et je ne peux pas faire marche-arrière. Le chemin que j’ai utilisé pour arriver jusque-là n’existe plus. 🤨

C’est un peu comme quitter un appartement où en partant j’ai vidé les placards et mis le feu… puis, j’ai carrément effacé toutes les traces de mon passage dans la ville. Plus nulle part où retourner. Le miroir m’a guidé… en tout cas, c’est ma conviction profonde. J’ai suivi le GPS que j’ai considéré une grande partie de ma vie être le guide unique habilité par le divin lui-même. En plus, chaque choix que je pourrais refaire, je le ferais pareil… si je tiens compte de mon état de conscience du moment où je l’ai pris dans le passé. Quoi que je fasse, c’est ici que j’ai atterri et où je suis censé être. 😍

Je dois me le rappeler régulièrement, car même si ma vie est magique, elle n’est pas nécessairement facile à vivre… surtout maintenant. Mon écran radar est quasiment vide. Ma tête est dans le même état… et ma vie le reflète fidèlement. Il se passe peu de choses et il y n’a presque plus de mouvement autour de moi. J’ai l’impression que je n’ai laissé la place qu’à deux choses. ✌

La première est ce fameux face à face avec la Vie, auquel j’aspire depuis tellement longtemps, afin de retrouver cette connexion qui me semble indispensable pour donner un sens profond et authentique à la Vie. Une fois trouvé cela me permettra d’oeuvrer un jour avec l’attitude adéquate dans l’autre option… qui est la réalisation de la Grande et peut-être d’une Petite Famille. ☝✌

J’ai du mal à m’imaginer à mettre encore de l’énergie dans une carrière ou dans l’effort de créer un patrimoine. J’ai aussi l’impression que même l’accompagnement, l’enseignement et l’animation font partie de mon passé. Je peux uniquement encore m’imaginer de co-voyager avec des gens qui comme moi aspirent à une Vie simple, proche de la nature, connecté à la source… pour ré-inventer nos rites et rituels de passage et tisser jusqu’à l’Amour ensemble. 🌈

year-celebrations-3088405_1920

Il me semble que ça fait déjà un mois que mon camion est au garage. Ils attendaient une pièce et m’ont dit qu’il sera prêt demain ou lundi. Je n’étais pas pressé car je l’utilise peu ici. En même temps, cette longueur est un des signes qu’il m’indique que je n’ai pas à me déplacer, que ma place est pour le moment bel et bien ici, dans la yourte à Taillefer, chez Eliane et les poypoys. 😏

Je me sens bizarre car je vois quasiment tout le monde continuer cette course effrénée habituelle que l’on appelle en anglais “the rat race”. Je constate que je n’en fais vraiment plus partie. Même si je le voulais, je ne pourrais pas. Plus de course pour Bibi, plus de compétition, plus de construction égoïste. Je peux aider, assister ou soutenir d’autres… ça oui. Je pourrais co-animer et prendre la deuxième place… ça aussi… ou simplement être une présence harmonisante quelque part. Ah oui, ça me plairait beaucoup. ☺

Le fait que mon camion revienne bientôt a un sens également. Il me permettra de lancer un défi, celui de me faire du bien en dehors d’ici et de vivre des plaisirs simples pour moi, avec moi. Je pourrai sortir de temps en temps et aller boire quelque choses sur une terrasse, visiter le marché du lundi ou simplement bouquiner quelque part sur un banc public dans le centre de Mirepoix. Mes plaisirs sont simples, peut-être que j’en trouverai des nouveaux. 😌

Comme beaucoup d’hommes j’ai appris à fonctionner pour les autres… et surtout pour et à travers les femmes. Quand j’ai découvert cela chez moi, il y a environ 6 ans, c’était un vrai choc. Depuis ce moment, j’essaie de re-trouver le plaisir à faire des choses vraiment pour moi et de sortir de cette espèce d’esclavage dans lequelle ma mère m’a manœuvré, involontairement et inconsciemment bien évidemment. Mais, à force de vouloir lui plaire, de dire OUI à elle, puis à toutes les femmes qui ont suivi, j’ai dit NON à moi durant la majeure partie de ma vie. 😒

Ça fait donc déjà quelques années que je travaille à rétablir l’équilibre à l’intérieur de moi et à agir en conséquence. Je trouve cela toujours fastidieux et ça me provoque régulièrement des sensations de pression. Il est beaucoup plus simple d’enchainer film après film, de m’empiffrer et de dormir pour oublier que la vie est là pour être vécue. Je me sens parfois vraiment comme un otage qui a trouvé enfin sa liberté après de longues années d’internement… et qui doit vraiment re-apprendre à vivre. 💗

Délicieuse journée à tous… 🌲🌳🌴🌲🌳🌴🌲🌳🌴

5 réponses

  1. Cyril

    Au final nous ne sommes que des animaux sur cette terre.mais nous l avons oublié. Les animaux ne cherchent pas à occuper leurs journées par des activités diverses. Il profitent simplement de leur journée dans la nature en se nourrissant de manière la plus simple en trouvant ce qu ils ont juste devant eux.
    Vive les animaux et la vie simple

    Aimé par 1 personne

  2. florence arnaud

    Face à la vie face à toi m’aime Michael, sont les paroles qui me viennent instantanément face à ton article du jour !
    La liberté, comme le vent si présent en ce moment souffle continue a respirer délicieusement
    namasté

    Aimé par 1 personne

  3. Catherine

    Bah….je ne sais pas si je suis plus heureuse que certains qui brûle la vie par les deux bouts…je ne m en soucie guère…moi ma place est là où j en suis aujourd’hui et je dois juste faire taire mon mental qui de temps à autre resurgit pour me souffler…tu n en as pas marre de ne rien fiche..mais non c est mon immense luxe à moi tout ce temps à balader, à lire, à regarder les gens courir…ou pas et à faire le chat 🐱 😏!
    Être comme une coupe Vide et pleine à la fois…mais parfois je ressens également que ce n est pas si simple par rapport au Monde environnant ou à mes proches (j ai néanmoins la chance de partager la vie d un zèbre comme moi…) ça nous a permis à l un comme à l autre (du moins je le pense..🥴)de garder chacun nos zébrures si différentes …😂😂😂au moment où j écris ces lignes à une terrasse de café une charmante dame porte un chemisier zébré noir et blanc..miroir tu ne me quittes donc jamais ?
    Mes pensées s envolent vers Taillefer…mon élan aussi..
    Amitié

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s