Mission de parent ~ Parent Mission

Baffrancou à Limousis (11), France 🇫🇷

🇬🇧 To translate my texts in your language, use the Google Widget on the right 👉

J’ai beaucoup aidé les parents avec leurs enfants. Généralement, je rencontre les mêmes problèmes avec tout le monde. De plus, tout est renforcé lorsqu’un parent est seul à élever ses enfants. Mon observation est que presque tous les parents sont perdus, d’une manière ou d’une autre. Fondamentalement, je trouve trois catégories principales. Soit ils éduquent leurs enfants comme ils ont été éduqués eux-mêmes et créent les mêmes problèmes à leur progéniture… ou pire encore, car les enfants d’aujourd’hui ont conscience que le monde ne va pas bien et sont de plus en plus révoltés. Toutefois, une éducation comme celle-là crée des moutons parfaits pour notre société. 🐑🐑🐑

Soit, les parents suivent une sorte de mouvement néo-spirituel et laissent trop de liberté à leurs enfants. L’avantage est le développement de leur créativité, mais le problème est le manque de structure qui leur permet de l’exprimer de manière respectueuse. Soit encore, les parents mélangent les priorités et ne savent vraiment plus quoi faire, puis, du coup, ils font carrément n’importe quoi. De plus, les parents séparés sont généralement débordés et vivent souvent avec de la culpabilité et la peur de perdre l’amour de leurs enfants. Ça rend les choses encore bien plus compliquées. Actuellement, il y a une maman avec ses deux petits garçons ici à Baffrancou. Elle est une autre de ces femmes si particulières que j’ai le privilège d’accompagner depuis un certain temps. Elle est arrivée hier et repart aujourd’hui. J’ai tout de suite vu à quel point le manque de repères l’empêche de vivre adéquatement et agréablement sa vie. ✌️

Alors ce matin, après avoir nourri et libéré les poules, fait ma toilette et balayé la maison, j’ai spontanément commencé à lui faire une liste pour lui faciliter la vie avec ses fils. Du coup, j’avais mon article du jour, puisque j’allais évidemment le partager avec vous. C’est une liste que j’ai produite spontanément, mais je pense qu’elle est vraiment bien et peut vous donner une base solide si vous aussi vous avez des difficultés avec vos jeunes enfants. Mes idées viennent principalement de toutes les difficultés que j’ai moi-même rencontrées enfant et pour lesquelles j’ai dû me soigner pendant plus de 30 ans. En fin de compte, je pense que mes critères sont basés sur notre culture ancestrale qui, à mon avis, a fourni pendant un certain temps une base saine aux enfants. 🧙🧙

De mon point de vue, votre mission de parent est de recréer une structure familiale qui, comme un terreau fertile, permette à vos enfants de s’épanouir et de devenir des adultes responsables, créatifs, libres, originaux et heureux. Cela nécessite un subtil mélange d’interdits et de permissions, qui ne repose pas sur les normes et valeurs habituelles de la société, mais sur le respect du territoire de ceux qui nous entourent. Du coup, les frontières et les propos ne sont pas figées, constantes ou linéaires. Transformer une éducation néfaste en parcours initiatique libérateur est, de mon point de vue, le plus beau cadeau que vous puissiez faire à vos enfants… mais aussi à vous-même, car en cherchant comment mieux accompagner vos enfants, vous êtes très susceptible pour vous libérer aussi. ! 🗽

Alors voici mes conseils… c’est un pack ! Et ça marche… Le tout est vérifié et validé par le passé à de nombreuses reprises… Ce n’est qu’une base… J’espère que ça vous aidera pour démarrer… 

1 – Vous êtes les chefs de meute ! Vous décidez où vous allez, ce que vous faites, ce que vous mangez, à quelle heure dormir, qui dort où, etc… et les enfants suivent ! Si vous êtes deux, vous vous soutenez face aux enfants et ne devez laisser aucune faille. Si vous ne prenez pas votre place, un de vos enfants le fera… et la hiérarchie familiale deviendra anarchique. Sauf exception, pas question d’établir votre emploi du temps autour des envies de vos enfants… Ils font avec ce qu’ils ont !

2 – Si votre enfant prend sa juste place et s’occupe de ses affaires de façon responsable, sa vie sera remplie de privilèges et de faveurs. C’est donnant-donnant. Sinon, chaque privilège ou faveur, comme choisir son repas, se coucher plus tard, jouer avec l’ordinateur, aller à une fête, manger une glace ou une pizza, regarder la télévision… se mérite ! Si tel est le cas, vous enlevez immédiatement toutes les faveurs et privilèges et repartez à zéro… Dès 5 ans, je vous conseille le jeu des chiches pour vous amuser en même temps…

3 – Vous transformez l’éducation en initiation ! Au lieu de tout expliquer et de truffer vos propos d’interdictions et de permissions basées sur les normes et les valeurs de la société, vous ralentissez, vous vous amusez et vous laissez le temps à vos enfants de découvrir leurs réponses, leurs solutions, leur chemin… et vous les félicitez, même s’ils font fausse route ! Si vous leur enseignez toutes vos valeurs, vous inculquerez à vos enfants les mêmes problèmes que vous avez ou avez eus. Votre destination du moment n’a plus d’importance… vous êtes l’initiateur de vos enfants et chaque événement sur la route est l’occasion d’élever votre enfant au lieu de l’éduquer !

4 – Vous devez discerner la différence entre propositions, demandes et impératifs ! Une proposition est libre et les enfants peuvent dire non… Une demande se négocie… Mais un impératif DOIT être respecté. Chaque impératif non respecté est une permission pour désobéir, mentir, tricher, etc… Vous jouez avec les privilèges et les faveurs pour vous faire obéir… C’est du donnant-donnant, aussi simple que cela. 

5- Vous ne portez pas leurs affaires… Vous ne faites pas ce qu’ils peuvent faire par eux-mêmes… Vous ne répondez pas à leur place… Vous ne choisissez pas leurs vêtements… Vous ne ne rangez pas leurs affaires ou leur chambre… Vous ne décidez pas de la vitesse à laquelle ils mangent… Vous ne les forcez pas à dire bonjour à quelqu’un ou à lui faire la bise… Vous ne les obligez jamais à partager leurs jouets ou autres chose que les appartient… Vous ne ramassez pas leurs vêtements sales… Vous ne donnez pas des réponses toutes faites… Vous n’entrez pas dans leur espace de vie sans demander leur permission… Vous ne les utilisez pas pour faire vos corvées… Jouez ensemble au jeu du territoire pour apprendre le respect mutuel…

6 – Ils terminent systématiquement ce qu’ils ont commencé et ils laissent les lieux propres après leur passage ! Et vous surveillez scrupuleusement qu’ils le font. Vous utilisez la règle de 70-30. Soixante-dix pour cent de votre attention est pour vous, mais vous gardez toujours 30 pour cent de votre attention sur vos enfants, afin de les surveiller et de les aider à occuper leur espace de manière responsable afin qu’ils deviennent autonomes : à table, dans la salle de bain, dans les toilettes… avec les lavabos, leurs chaussures, leurs affaires, etc. Sans vous énerver, vous les ramenez sans cesse à leur responsabilité jusqu’à ce que ce soit fini.

7 – Vos enfants doivent pouvoir TOUT vous dire ! Sans limites… que cela concerne du vol, de la violence, des mensonges, un échec, de la tricherie, etc… afin de pouvoir les accompagner. Donc, pas de jugement, pas de punition d’emblée, pas de castration, pas de moquerie, pas de morale… Apprenez à les entendre vraiment pour déceler là où c’est difficile pour eux, au lieu de trancher du revers de la main. à leur place.

8 – N’établissez pas de règles fixes, juste une structure basée sur le territoire… qui peut changer d’une situation à l’autre… ils doivent apprendre à s’adapter à vous et aux autres et reconnaître leurs frontières à tout moment… et ne répétez pas les limites encore et encore. Vous agissez immédiatement et rapidement face aux débordements. En revanche, le manque de respect envers vous enlève immédiatement toutes faveurs et privilèges.

Capture d’écran 2022-06-02 à 10.07.21

9 – Si vous les punissez, utilisez toujours la phrase : « Je t’aime mais je te punis ! » « … puis vérifiez ensuite s’ils ont bien compris pourquoi ils ont été punis. Vous êtes l’adulte et vous devez être capable de surmonter vos ressentiments. Devant vos enfants, vous ne pouvez pas garder rancune. Vous devez faire très attention, même si c’est impossible, à ne pas régler de comptes avec ceux que vous aimez le plus.

10 – Jouez au jeu des chiches au besoin, jusqu’au moment que vos enfants participent à nouveau adéquatement à votre quotidien commun. Jouez au jeu du territoire tout le temps… Et jouez au jeu de la communication vulnérable avec SPEECH par exemple au moins une fois par jour pendant les repas… pour les rendre émotionnellement intelligents… et leur apprendre à s’exprimer…

10 – Tu as le droit à l’erreur… Si tu en fais, tu dois le reconnaître et demander pardon… Avec ton comportement tu es l’exemple vivant qu’ils suivent… c’est plus fort que les paroles…

Je vous souhaite une merveilleuse journée, soirée ou nuit… où que vous soyez… ∞❤️∞ 

4 commentaires sur « Mission de parent ~ Parent Mission »

  1. merci pour le pack… c’est un peu tard en ce qui nous concerne mon fils et moi mais si je devais recommencer c’est comme çà que je ferais!! Bises à toi

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s