Depuis Bordeaux ~ Since Bordeaux

Baffrancou à Limousis (11), France 🇫🇷

🇬🇧 To translate my texts in your language, use the Google Widget on the right 👉

Je n’ai pas écrit depuis 11 jours, depuis mon départ pour Bordeaux. Je pense que le changement de rythme m’a coupé un peu les pattes et je n’avais ni l’énergie, ni la motivation, ni l’envie d’écrire. Pourtant, j’en aurais eu assez pour remplir des pages et des pages. Alors, comment résumer ce que j’ai vécu, compris, mis en œuvre ou intégré ces derniers temps. Je ne vais certainement pas arriver à le faire complètement. Je ferai de mon mieux en acceptant simplement ma parfaite imperfection… Quoi qu’il en soit, je suis heureux de me trouver à nouveau avec mon iPad sur mes genoux et une nouvelle page blanche de mon journal à remplir.📒

J’ai passé un bon moment à Bordeaux. Il était facile de communiquer avec mon hôtesse et de se comprendre. J’ai beaucoup aimé cela. Nous avons visité la ville, vu l’exposition « Bassins de Lumière » dans la base sous-marine, mangé des pizzas et des burgers, participé à un pique-nique au bord du lac de Lacanau et fait quelques emplettes en centre ville. J’ai malgré tout ça eu assez de temps pour dormir et regarder un peu Netflix. Je n’avais visiblement plus l’habitude de bouger autant… mais j’ai beaucoup apprécié ma compagnie, la ville de Bordeaux et son brouhaha humain. 🥳

J’étais en double mode, celui d’ami-accompagnant donc mon escapade était riche de miroirs. En plus, depuis mon retour ça fuse également et j’ai compris pleins de trucs me concernant. La première était une confirmation du constat que je fais depuis quelques temps déjà, laisser l’espace à mon enfant intérieur de s’exprimer MAIS à partir d’un cadre, d’une structure, solide et immuable. Il doit se sevrer et apprendre à se contenter de lui-même sans systématiquement chercher à compenser par la nourriture, le sexe, les films, etc. Le grand MICHAEL est censé contenir et cadrer le petit Michael et discerner pour lui entre réel besoin et caprice… 🤔

Du coup, grâce au miroir vu chez une amie ici à Baffrancou, j’ai aussi mieux compris pourquoi je suis encore seul pour le moment. Il s’agit de développer ma capacité à capter la guidance qui vient de l’intérieur. Et c’est vrai, je me connais assez bien, si j’avais une compagne maintenant, j’utiliserais sa réceptivité féminine au lieu de développer la mienne. Cela correspond à mon besoin de faire des siestes méditatives régulières, puisque cela m’aide à lâcher prise sur mon activité cérébrale et à stimuler ma réceptivité à tous les niveaux. Certes, ce n’est toujours pas facile de passer d’une série Netflix à une sieste méditative, mais quand je ferme les yeux, le bien-être et la paix sont tout de suite là… même si je n’arrive pas forcément à méditer longtemps du fait de la grande intensité du moment. 😴

Ces derniers jours, j’ai mis le doigt sur un endroit qui me maintenait sous pression et m’empêchait de me poser davantage. Je ne suis pas encore pranique. Mon niveau alimentaire adéquat est constitué de liquides. Si je bois, mon énergie va de mieux en mieux et mon corps va parfaitement bien. Je n’ai pas à chercher systématiquement à réduire les calories dans mes boissons comme je le fais depuis 7 ans. Je dois juste boire des boissons caloriques quand j’ai faim et sans calories quand j’ai soif. Et si j’ai une fringale, que je suis invité ou qu’une vue ou une odeur me séduit, alors je mangerai du solide sans en faire tout un plat… Depuis que j’ai compris et intégré cela, j’ai senti un fardeau quitter mes épaules et mon état de bien-être augmenter. 🤝

Je vois bien que mon défi actuel est de poser dans mon ici et maintenant, sans me soucier de ce qui pourrait m’arriver. Il n’y a pas de pistes qui me mènent ailleurs pour le moment et ma place est clairement encore ici à Baffrancou. De toute manière, ma place est toujours ici et maintenant, où que je sois. Je le sais… mais c’est plus facile à dire qu’à faire. Alors, je passe mon temps entre mes films et mes méditations, en gardant la priorité pour ceux qui pourraient me solliciter. J’occupe au mieux mon territoire, j’évite d’entrer dans celui des autres et je signale quand quelqu’un s’introduit chez moi. C’est peut-être l’endroit où je dois m’améliorer car ma façon de protéger mes frontières peut parfois encore être un peu trop virulente. J’ai peut-être déjà trop été la poubelle émotionnelle des autres… 🗑

Je vous souhaite une délicieuse journée, soirée ou nuit… où que vous soyez… ∞❤️∞ 

4 commentaires sur « Depuis Bordeaux ~ Since Bordeaux »

  1. Hello Michaël
    Très heureuse de te relire cela m ouvre le regard sur la vie, un autre lieu, des ouvertures dans mon corps mon cœur, qui ressent lors de la lecture de tes articles des fourmillements des frissons de la chaleur…Namasté
    Belle route.
    Flo

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s