Noël, c’est Jul

Taillefer (09), France 🇫🇷

Il y a presque trente ans, une femme médium que je voyais de temps en temps pendant une période très difficile m’avait dit que je toucherais à ma véritable puissance quand j’aurais un fils. Une des raisons pour lesquelles j’ai cessé de voir des voyants c’est que leurs paroles ont la fâcheuse tendance à s’accrocher dans mon esprit et du coup deviennent des croyances fortes et souvent limitatives. 😌

Je pense, d’ailleurs, que c’est une des raisons pourquoi j’aimerais toujours encore devenir papa. Au fond j’ai déjà fait le deuil de la paternité il y a belle lurette, mais, depuis que j’ai eu plusieurs jeunes compagnes, l’idée implantée un jour chez cette voyante à Mandelieu a vite refait surface. Depuis quelques années j’y pense souvent. J’ai même écrit une lettre à ce fils éventuel, Jonathan, dans ce blog. ☺️

Je suis bien conscient que ce sont mes blessures qui stimulent ma motivation à vivre la paternité : être aimé inconditionnellement… voir une copie conforme de moi-même… être reconnu comme autorité incontestée… vivre des émotions fortes d’Amour… avoir quelqu’un qui prendra soin de moi à mes vieux jours… montrer que je suis un meilleur père que celui que j’ai eu… etc… 😏

Chez moi, la motivation la plus forte qui me reste aujourd’hui est que je me sens enfin prêt à être père. Il m’a fallu 62 ans ici sur cette terre pour me débattre avec moi-même et devenir enfin assez calme, pour être ainsi suffisamment disponible à une compagne et un enfant. De mon point de vue la plupart des parents éduquent leurs enfants pour devenir comme eux, de bons petits moutons. J’ai quelque part encore envie de montrer comment faire autrement et comment l’accompagnement d’un petit être devrait être un apprentissage à l’intelligence du coeur au lieu d’un bourrage de crâne. 😅

Je me suis vu faire avec des enfants et j’ai constaté fièrement que c’est quelque chose de naturel chez moi. Spontanément, en partageant ce que je vis et en inventant des espèces de rites initiatiques sous forme de jeux, je les amène à une réflexion autonome solide qui leur appartient et qui dé-valide leurs blessures. En même temps j’ai observé que je n’entre pas dans leurs petits jeux et manèges manipulateurs… et ils le sentent assez rapidement. ☺️

Bon, ce ne sera peut-être pas pour cette fois-ci. Toutefois, ce soir je me trouve à fêter Noël, ou Jul, avec un homme que je considère comme mon fils, et ça, depuis quelques années déjà. Du coup, ce matin je me suis demandé si ce n’était pas de lui dont parlait la voyante à l’époque. C’est bien possible. En plus, il a un nom qui ressemble à la fête, Julien. Son deuxième prénom est… Jonathan ! 💖

ronde_soleil

« Jul est la fête indo-européenne du solstice d’hiver. Chez les Germains, Jul c’est plus que le 25 décembre : c’est l’époque qui va de fin no­vembre à début janvier. Jul signifie roue et c’est en effet à ce mo­ment que l’année tourne, bascule. La période du Solstice d’hiver est la grande pause créatrice : on ne travaille pas. Tout ce qui tourne s’arrête. C’est la paix de Jul, la Julfriede. Les chrétiens l’ont reprise en instaurant la trêve de Noël. On trouve une première mention de l’arbre de Noël à la fin du XV° siècle en Alsace. Il va se répandre progressivement en Allemagne, en Autriche, en France, en Belgique etc … L’origine remonte vraisem­blablement à la nuit des temps païens. 

L’arbre est important dans la religiosité indo-européenne. Ainsi, selon la mythologie nordique, un arbre puissant serait à l’ori­gine de la vie. Ses racines embrassent la terre et ses rameaux sup­portent la voûte céleste : c’est Yggdrasill le frêne du monde. L’Eglise va réagir contre le sapin de Noël. En 1933, 1’Osservatore romano (journal du Vatican) le considère, avec raison d’ailleurs, comme une coutume païenne.

Le Père Noël a une origine incontestablement païenne. Pour certains, il s’agirait du dieu celte solaire BELEN, pour d’autres de Wotan. Les rennes font penser à Sleipnir, le cheval à huit pattes d’Odin/Wotan. La distribution de cadeaux renverrait à un ancien rite de fertilité et de fécondité. Les prêtres n’aiment pas le Père noël et en 1952 ils ont organisé sa pendaison symbolique à Nancy. Mais il continue plus que jamais à vivre.”

Source : Le magazine Terre et Peuple

Je vois bien comment il répare avec moi des choses liées à son vrai père et comment moi je me trouve dans ce rôle que j’ai tant désiré. Vu de l’extérieur ça doit être attendrissant à voir. Deux hommes, deux frères, deux pairs qui se réparent mutuellement en douceur. Dans quelques instants nous allons sur le marché de Mirepoix et SuperU, faire des courses pour cuisiner ensemble nos plats favoris. Je pense qu’il y aura entre autres des noix de St Jacques avec des pâtes fraiches, des crevettes et de l’avocat en cocktail, du magret de canard sur un lit de foie de volaille, lardons et oignons… et en dessert du bon pain avec du fromage et un gâteau avec glace et chantilly. Nous serons seuls sur ce grand domaine et notre envie serait de rythmer la fin de la journée d’aujourd’hui entre le plaisir des papilles, quelques bons films et peut-être d’un ou deux actes d’un ordre plus sacré pour célébrer Jul, que nous inventerons quand nous sentirons que c’est le moment propice. 💓

Je vous souhaite une belle journée et soirée de fête 🌲🌲🌲

PS : J’étais très touché de lire les commentaires après mon article de hier et agréablement surpris de voir toutes ces ré-inscriptions s’annoncer sur mon écran de téléphone la journée avançant. Merci à tous d’être là et de partager cette aventure ensemble… bienvenue à vous, bienvenue à nous. 🙏 

8 réponses

  1. florence arnaud

    Avec grand plaisir Mickaël, de suivre ton chemin de vie, d’avoir été acceptée à continuer a te lire
    Passe de bons moments en cette période de Noël, et comme je le vois cela va être le cas Namasté

    Aimé par 1 personne

  2. Alain

    J’ai aussi fréquenté les voyantes à plusieurs reprises et je me suis à chaque fois fait avoir.
    J’ai cru et espéré, et rien de ce qui m’avait été annoncé ne s’est produit.
    J’en ai consulté une il y a 2 ans environ, puis une autre il y a un peu moins d’1 an.
    J’espérais qu’elles m’annoncent LA rencontre amoureuse, et les deux m’ont dit « rien avant 2020 ! ».
    Sauf que j’ai rencontré une femme extra en mai dernier. Aucune garantie qu’elle soit LA femme de ma vie bien entendu, mais le « rien avant 2020 » en a pris un sacré coup dans l’aile.
    Je l’ai pris comme un bel enseignement venu tout droit des sphères divines pour me dire de ne plus jamais m’en remettre aux humains. Faire confiance, m’abandonner, m’en remettre à mon Père céleste uniquement. De mon point de vue expérimental désormais, les « voyants » sont des manipulateurs et des voleurs.

    Aimé par 1 personne

  3. Doudou

    ❤ Je vous envoie de douces et affectueuses pensées à tous les 2. Je ne sais pas encore où je réveillonnerai. 😀 Je n'ai pas voulu me positionner…je préfère laisser mon cœur me guider sur le moment. Je vais passer voir des ami-e-s, de maisons en rond-points de Gilets Jaunes. 😀 Que la Joie et l' Amour soient avec et en Nous. LOVE ❤

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s