Sexe et Amour

Valence (26), France 🇫🇷

Au moment où je commence à tapoter sur mon clavier, je suis assis dans le hall de la gare TGV de Valence où j’attends mon dernier train de la journée. Le soleil couchant pénètre la salle et me chauffe légèrement les épaules. Une mélodie de musique classique me rejoint à partir d’un piano public placé quelque part à ma gauche. Je me sens un peu fatigué… mais très en paix… agréablement paisible. 😍

Depuis ce matin l’envie d’écrire est là. Il me manquait juste un sujet. Je n’ai rien de particulier à dire aujourd’hui… juste envie de partager quelques instant avec vous. D’ailleurs, les cartes que j’ai tirées ce matin me suggéraient de ralentir et de me centrer sur une seule chose. Je pense qu’il s’agit de ma réceptivité. Alors, c’est ce que je fais depuis mon départ. 🙌

C’est peut-être la première fois que je commence à écrire sans avoir trouvé d’abord un titre pour mon texte. Mon corps voyage et mon esprit vagabonde. Je suis en train de penser à mes explorations à venir. Je sens un peu d’appréhension après tout ce que j’ai pu écrire sur le sujet récemment. Mes pensées reviennent sur les cartes. Je pense mieux comprendre l’invitation au calme. 🙏

Quand j’étais plus jeune, sex et amour étaient intimement liés, indissociables même. Quand j’aimais, quand je pensais aimer, j’avais envie de faire l’amour. Avec le recul je comprends qu’il ne s’agissait pas “d’Amour et faire l’Amour”, mais de “Dépendance et de sex”. Quand je regarde le garçon et jeune homme inconscient que j’étais, je sens de la tendresse pour lui. Je ne connaissais que le désir avec le sexe comme unique échappatoire. 😌

Quelle pauvreté… Ce qui est peut-être le plus triste est que je n’étais pas le seul avec une image si limitée de l’Amour. Tout le monde semblait adhérer à ce même monde de sexualité primitive, masculine, fantasmagorique et pornographique. Attention encore une fois, je ne juge rien ni personne, je constate aujourd’hui, de là où je me trouve, à quel point ce monde est pauvre, limité, caricatural et rempli de clichés. Comme si une bonne éjaculation suffisait pour que tout soit réglé. 😂

Et c’est logique ! Sans enseignement, qui peut mettre la sexualité à sa juste place, dans son contexte de la quête alchimique vers l’Amour. Il nous reste donc uniquement nos solutions habituelles, primaires et animales pour assouvir nos pulsions hormonales. Je ne savais pas non plus comment faire autrement pour gérer mon désir débordant pour les femmes et mon obsession pour leur sexe. Alors, comme les autres, j’allais “chasser”. Bien évidemment, complexé et compliqué  que j’étais, je finissais toujours par me soulager en solitaire. Et il n’y avait personne pour m’aider, personne pour m’expliquer comment sortir de ce cercle vicieux et infernal. Ceux qui s’en sortaient encore le mieux étaient ceux qui savaient séduire et conclure. Pauvre de moi ! 😉 

Depuis une quinzaine d’années j’apprends tout doucement qu’il y a une autre réalité. J’apprends doucement, car ça demande beaucoup d’ouverture d’esprit pour comprendre de quoi il s’agit. Ce qui n’est pas tout à fait la qualité première chez nous les hommes. Parler d’une “autre manière de voir la sexualité” est aussi difficile que d’expliquer à quelqu’un de terre à terre les rudiments de la spiritualité. Croire que le monde est énergie ? Que tout est illusion ? Que je suis créateur de mon histoire ? Où est ta camisole ??? 🤣

C’est la même chose dans le domaine de l’amour et de la sexualité. Peut-être pire encore, car même pour des gens qui cheminent depuis longtemps, il est compliqué de comprendre de quoi il peut bien s’agir. La “sexualité au masculin” est devenue tellement normale, est tellement intégrée comme une évidence, que la plupart d’entre nous pensent que c’est tout ce qu’il y a. Seulement peu, surtout parmi les hommes, ont la grâce d’avoir suffisamment de conscience pour pouvoir entendre et comprendre de quoi il s’agit vraiment… Et moins encore ont l’opportunité de pouvoir entreprendre ce voyage vers cette “terra incognita”. 😌

Dans ce monde de sexualité masculine, je ne me retrouvais pas. J’étais un mauvais coup avec mon éjaculation précoce et cette période d’impuissance sexuelle. Ça m’a tellement affecté que j’étais obligé de trouver une réponse, si je ne voulais pas finir par mettre fin à mes jours. Aujourd’hui j’ai compris que je n’étais ni éjaculateur précoce, ni impuissant. Seulement hypersensible… et dans ce monde là, il n’y avait pas de place pour ça. Je n’était pas normal et j’en ai énormément souffert. 😅

Dépendance, sexe, performance, éjaculation précoce, impuissance, tomber amoureux… des mots qui font pour moi partie du même monde, celui de la dualité. C’est en développant mon côté féminin et en affinant mon écoute que j’ai découvert un autre monde, un nouveau monde, dont l’existence m’était complètement étranger. Celui de la conscience, de la présence, de l’accueil, du subtil, du lent, de l’onctueux… Celui qui ne s’entend pas uniquement avec les oreilles mais avec toutes les surfaces de notre corps capables de capter des sensations. 😍

Chaleur, émotion, tremblement, frisson, contraction, et d’autres sensations subtiles, indéfinissables, autonomes et spontanées, remplacent les mouvements grossiers habituels. La quête à l’orgasme n’existe plus. Fini le rodéo ! L’écoute profonde, la patience, l’innocence et la présence sont les ingrédients principaux de cette nouvelle recette. En écoutant attentivement, le “Tandava”, ce mouvement de vie qui s’anime à l’intérieur de chacun d’entre nous, nous pouvons nous rencontrer dans une espace où nos deux mouvements n’en deviennent qu’un. Faire UN c’est faire l’AMOUR. Le résultat ne peut qu’être divin n’est-ce pas ? ❤️

Etre avec une partenaire sans vouloir la posséder, sans vouloir quoi que ce soit d’elle… Prendre le temps et juste laisser l’énergie circuler entre elle et moi, puis en être témoin tout en participant… Permettre à la vie de se manifester à travers nous deux… Oser simplement être, sans chercher à faire, et se laisser porter par ce qui est… Mettre toute mon attention sur mes sensations, tout en restant présent à elle, à moi, à tout… Respirer ensemble et accueillir, accompagner, permettre et encourager subtilement en silence ou avec des murmures… Mmmmm… Dans ce monde là, je ne suis plus un mauvais coup. Dans ce monde là, je suis à la maison… Comme nous tous, je pense… 🙏🏼 

Vous voyez, ça ne se passe pas seulement au lit. Je peux rester dans cet état d’être tout le temps. En mangeant, en marchant, au cinéma, en parlant, en écoutant, en conduisant… partout ! Faire l’Amour n’est pas une histoire de sexe… C’est une histoire, un scénario relationnel qui m’amène vers l’ETRE, vers l’UNITE… L’autre me permet, m’aide, me stimule… et réciproquement. Et en jouant à deux ainsi au quotidien, les énergies, le plaisir vont crescendo… Pour finir en extase et l’envol de la sorcière sur le dos de son dragon vers les cimes de ce fameux “septième ciel”. 🤩

Beau voyage à tous ! ❤️💛💚💙💜🖤 

road-2644130-001

10 réponses

  1. Gilles

    J’adhère à beaucoup ce que tu proposes de la sexualité au masculin, immense forêt à découvrir.
    Pour moi, les choses changent au fur et à mesure que je tombe mes armures : je deviens alors sensible.
    Ce que tu décris, je l’avais souvent approché en situations de tantra, moments d’extase fugaces mais si profonds !
    Je me sens de plus en plus capable de vivre l’instant sans chercher à me protéger, ou à me blinder avec des illusions. Alors je sens la réelle présence de l’Autre, pas l’image de faamme que je projette.
    Simplement lui dire oui et l’accepter.
    Just keep swinging, bro !
    Gilles

    Aimé par 1 personne

  2. Suzanne

    Pour l’avoir vécu, je confirme tes dires : juste se regarder, respirer ensemble dans le même souffle, se perdre dans l’infini du regard de l’autre, sans bouger, sans rien dire. Juste se rejoindre, faire un dans cet espace, ce temps suspendu… Tout un chemin vers soi, vers l’Amour que l’on ne m’avait pas indiqué, dont je n’avais jamais entendu parler, que j’ai découvert grâce à un partenaire aussi engagé que moi et qui m’a permis d’avancer vers mon unité … Pas de jugement dans mon message, juste un constat personnel. Bonne journée Michaël !

    Aimé par 1 personne

  3. nino rozé

    Merci Michael j’aime tes mots… tes phrases trouvent un bel écho vibrant en moi…
    Merci frère, j’aime la compagnie de ton partage d’expérience et de ton énergie !
    Encore un peu de cheminement pour moi et bientôt mon envie de faire l’Amour avec toi !!!
    Bien chaleureusement,
    Hug,
    Nino

    Aimé par 1 personne

  4. MEO

    Bonsoir, c’est bien écrit, avec sensibilité, mais il est bien des façons de ressentir le plaisir. Et le sexe est apprécié de bien des femmes. faire l’amour longtemps, en conscience, en verbalisant les sensations ressenties par chacun, dans l’échange, en restant en haut de la vague sans forcément déferler, ou en se laissant aller après quelques heures, me parait une très belle communion. entre homme et femme. Et d’abord chercher à connaitre et comprendre.
    Jean-Pierre

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s