Piqûre de rappel ~ Booster shot

Michael à Fort-de-France, Martinique 🇲🇶 

Hier, j’ai eu ma piqûre de rappel contre le Covid. Depuis mi-août, je reçois régulièrement des messages de l’organisme de santé en Israël, m’invitant à me présenter pour recevoir mon troisième vaccin. Au début, ils avaient carrément pris rendez-vous pour moi. Pour être correct, je l’avais annulé en ligne. Puis, il y a quelques semaines, j’ai même reçu une invitation de l’assurance maladie française. Je ne savais pas trop quoi faire. J’avais même fait un test sanguin pour mesurer mes anti-corps. Le niveau était très élevé. Il m’a montré que je n’avais pas besoin d’un troisième vaccin pour le moment. La question que je me pose n’est pas vraiment habituelle. Il ne s’agit pas vraiment de me protéger contre le virus. Au fond, je me fiche complètement de l’attraper ou non. Il s’agit pour moi juste de savoir dans quel sens allait le courant de la Vie pour moi. Quel est le choix de l’Amour ici et maintenant, pour moi, concernant le vaccin ? ⁉️

De prendre ou de ne pas prendre le vaccin n’est pas la question pour moi. La vraie question est : « Qu’est-ce que la Vie veut que je fasse ? ». Le miroir me parle d’ouvrir, tout en respectant mes limites… De dire OUI, tout en sachant dire NON… D’aller avec le Grand Courant, considérant en même temps si j’en suis capable… De prendre du temps de qualité pour moi, beaucoup de temps… Alors, j’ai décidé de prendre ce troisième vaccin aussi. Dans ma tête, de ne pas le prendre allait peut-être dé-valider partiellement les deux premiers. Au delà de tout, le plus important pour moi est de ne pas m’encombrer et d’en faire un problème. Pour moi, le virus nous montre déjà notre incapacité de vivre ensemble en harmonie. Si le discours autour du vaccin ajoute encore de l’huile sur le feu, nous n’avons vraiment rien compris. 🤪

Donc, hier matin je suis allé joyeusement à la pharmacie au-dessus de Leclerc. Une employée m’a fait comprendre qu’il fallait prendre rendez-vous en ligne. Avant que je ne saisisse pourquoi je n’y arrivais pas, une autre jeune employée avait décidé de m’aider. Là, je me suis senti rattrapé par mon âge. L’avantage ici semble que les gens âgés reçoivent beaucoup de considération. En fait, j’ai compris plus tard que ma carte bleue chez Apple est toujours israélienne et je n’avais pas accès à l’application spécifique d’ici : Clikodoc. Grâce à l’amabilité de la jeune femme, j’ai pris un créneau pour l’après-midi même. Vers 16h20, je me suis présenté à nouveau, avec les documents nécessaires et en quelques minutes c’était terminé. Il fallait juste que je m’assoie 15 minutes de plus à l’extérieur de la pharmacie pour voir si j’allais faire une malaise. ꩜

IMG_5390

Ce matin, mon épaule gauche est endolorie et je me sens un peu fatigué. Après le premier vaccin, à part la douleur physique dans mon bras, je n’ai rien senti du tout. La deuxième, par contre, m’a carrément terrassé. Certes, ça avait un sens pour moi et la piqûre était uniquement l’événement nécessaire qui permettait des symptômes-messages de se manifester. Ça m’avait plongé dans une mini-dépression et mon énergie et mon goût de vivre étaient gravement atteints. Je pense même que ça m’avait aidé à accepter que ma vie allait certainement se terminer doucement à Netanya. C’est seulement en venant ici en Martinique que j’ai senti mon énergie commencer à monter et mon état s’améliorer. Quand j’ai pris le vaccin hier, je n’avais pas encore retrouvé mon état naturel. L‘effet du deuxième vaccin n’était pas encore terminé… et c’était okay pour moi… ça aussi fait partie de mon histoire, de mon épopée, de mon chemin de retour vers la Grande Maison. 🏰

J’ai vécu ce troisième vaccin comme une véritable piqûre de rappel. Pour moi, il y a beaucoup de violence entre les gens… beaucoup trop. Les blessures et leurs masques comportementaux font partie intégrante de la société aujourd’hui et tout le monde passe tout le temps à régler ses comptes avec ses collègues, ses amis, ses partenaires, ses enfants, ses parents, ses animaux… et tous ceux qui sont différents de lui. Le conditionnement sociétal ne fait qu’attiser ce feu destructeur. La productivité a trop d’importance et la compétition entre tous est stimulée à outrance. Les gens se parlent et se comportent en permanence avec une charge émotionnelle violente. Ce qui est grave est que la plupart des gens ne se rendent même pas compte de la manière dont ils s’expriment au quotidien… même vis-à-vis de ceux qu’ils aiment le plus ! Pour moi, le Covid est venu nous montrer ça… et les mesures sanitaires vont dans ce sens : masques et distance, respect entre tous ! 😷

Comme tout le monde, j’ai plein de raisons d’être mécontent. Je ne suis pas encore arrivé là où j’aimerais être… La relation avec mes proches n’est pas encore comme j’aimerais qu’elle soit… L’endroit où je vis est pour l’instant trop chaud pour mon corps… A 64 ans je me trouve à ré-apprendre à vivre… Mon rêve ne s’est toujours pas réalisé… Je n’ai pas de famille, pas d’enfants, pas de patrimoine… Sur mon chemin je suis devenu beaucoup trop simple pour encore pouvoir fonctionner dans la société… Je n’ai plus assez d’énergie, ni de force, ni de volonté pour me battre pour ma propre survie… Mon corps n’obéit plus à tout ce que j’ai envie de faire… J’ai brûlé tous les ponts derrière moi et je suis dépouillé de tout mon passé, tout ce que j’ai aimé, n’est plus… et j’en oublie certainement. Mais ce n’est pas pour autant que je dois m’en prendre aux autres, les accuser de ce qui ne va pas dans ma vie et régler mes comptes à droite et à gauche, comme bon me semble ! 👊🏼

IMG_5381

Le vaccin est une piqûre qui me rappelle à l’ordre. Je dois me rappeler sans cesse que je suis le créateur de mon histoire. Je dois me rappeler que la Vie-même m’a guidé à chaque instant vers l’endroit où je suis actuellement. Je dois me rappeler que j’ai fait chaque choix de mon passé de manière consciente. Je dois me rappeler que la Vie ne me fait jamais porter un poids plus lourd que je peux porter… Je dois me rappeler que les autres, c’est moi… et que si je m’en prends à eux, je m’en prends à moi-même… Je dois me rappeler qu’il n’y a jamais de coupables de quoi que ce soit, mais que je dois prendre pleinement responsabilité de mes propres créations… et, TOUT est ma création ! Je dois me rappeler qu’il n’y a jamais « trop », « pas assez » ou « pas comme il faut », mais que chaque création est exactement celle dont j’ai besoin pour choisir, encore et encore, entre la Peur et l’Amour… jusqu’à l’arrivé à la Grande Maison… jusqu’à la fin… si toutefois un jour dans cette vie je veux connaître pleinement l’état d’Amour Véritable. ❤️‍🔥

Les maîtres-mots en ce moment pour moi sont : abandon à la Vie, ouverture, souplesse, authenticité et souveraineté. Etre totalement MOI, sans faire de compromis est essentiel. Dans ma tête, je me dis que si un jour je veux me trouver à cette place si particulière qui est faite pour moi, je dois être totalement intègre à Qui Je Suis Vraiment. Je dois m’accueillir avec cette simplicité qui peut me rendre ennuyeux aux yeux des autres… Je dois accueillir mon authenticité-sans-compromis, même si ça peut heurter ceux que j’aime… Je dois rester fidèle aux messages des signes et du miroir, même si ça me fait perdre encore plus… Je dois rester un explorateur enseignable, innocent et curieux, si je veux pleinement retrouver mon état naturel, même si aux yeux des autres je semble enfantin, irresponsable, incohérent ou paumé. Tant que j’oeuvre à l’intérieur de mon territoire et que je n’intruse pas chez les autres, je peux tout me permettre… et comme vous savez,  je n’ai qu’un objectif dans ma Vie et je me dirige vers Lui… 🦄

Pour y arriver, je dois faire très attention à ne pas me laisser encombrer… ni par des rendez-vous, ni par des sollicitations spontanées, ni par trop d’activités, ni par les choses, ni par la panique inhérente à certains événements, ni même par les idées ! Le moindre encombrement peut me faire oublier tout ce dont je dois me rappeler et faire sortir un comportement covidien. Lenteur… faire une chose à la fois… prendre mon temps… faire les choses à ma manière… me positionner fidèlement avec des vrais OUI et des vrais NON… garder l’équilibre et le calme dans mon non-faire… favoriser la qualité au-delà de la quantité… et garder mon agenda bien vide, avec des engagements bien espacés et avec des gens que j’aime réellement rencontrer. En écrivant tout ça, je prends conscience que ça peut sembler facile. N’oubliez pas que j’ai travaillé dur sur moi pendant plus de 40 ans pour arriver à ne plus rien faire, dans la simplicité et à ma manière… mais, ça me demande malgré tout une vigilance de chaque instant… Merci d’être là… 🔗

Je vous souhaite une délicieuse journée ennuyeuse à souhait… ∞❤️∞ 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s