Hallux Valgus

🇬🇧 For English scroll down till you see the Union Jack…

Michael à Modi’in, Israël 🇮🇱 

Je pense que c’était autour de mes 30 ans, que j’ai remarqué que mes deux grands orteils commençaient à se déformer. C’était au niveau de l’articulation que je commençais avoir mal et, comme chez ma mère, mes deux orteils pointaient progressivement de plus en plus vers l’intérieur. Le nom chique pour ce phénomène est Hallux Valgus… 

Au début j’ai essayé d’y remédier par des techniques thérapeutique que je considère plutôt  mécanique. Heureusement que j’ai rapidement compris qu’il y avait une signification psycho-spirituelle derrière cette pathologie. Grâce à la réflexologie, que je pratiqué à cet époque de manière régulière sur moi-même, j’ai fait le lien entre l’articulation métastase-phalangienne et la bosse en haut du dos au niveau du T1 ou T2. 

On appelle cette bosse aussi la bosse du bison ou la bosse de la colère. Comme il s’agissait de mes pieds, de mes racines, j’ai compris que c’était lié à une colère envers mes parents ! Comme il s’agissait d’une articulation, il s’agissait clairement de notre relation. Pourtant, ma mère était décédée depuis plusieurs années déjà et mon père était absent. 

J’ai bien vu que mes tentatives de redresser mes orteils de manière mécanique ne marchaient pas, alors le degré de cette déformation est rapidement devenu un baromètre m’indiquant où j’en étais concernant cette colère. Ce n’était pas évident du tout, car au moment que j’en avais pris conscience, l’état de mes articulations était en train d’empirer. 

joel-overbeck-amkdlZFdMiA-unsplash

Très doucement, avec le temps et surtout beaucoup de travail sur moi, ça c’est tout doucement amélioré. Logique, car tout ce que j’ai pu entreprendre comme travail personnel de réparation et de guérison a toujours été lié à mon histoire et ma relation avec mes parents. Au début je ne comprenais pas trop comment ça se faisait que ce que mon oreille droite se redressait tout doucement et spontanément… puisque, c’est l’orteil qui est lié à l’histoire avec mon père… avec qui, selon moi, j’avais le plus grand problème. 

Pourtant c’est bien cet orteil là qui se redressait en premier et c’est l’autre qui a gardé sa déformation pathologique pendant bien longtemps après. Il m’a fallu de longues années pour comprendre que ce n’était pas tellement mon père qui était à la cause de mes souffrances, mais que c’était surtout et avant-tout ma mère…

Qu’est-ce que j’ai aimé cette femme… Et qu’est-ce que j’ai pu détester mon père… C’est-à-dire de manière consciente… car même ma première thérapeute a rapidement vu que j’aimais mon père plus que ma mère. Elle avait raison et mon corps le confirmait. Mon corps avait compris bien avant moi que mon père était en réalité pour rien. Maintenant que je suis ici en Israël je le comprends enfin entièrement. À part d’être resté fidèle à ses blessures et à leurs masques, je ne peux absolument rien lui reprocher.

C’est progressivement, des années passantes, que je comprends de plus en plus l’implication de ma mère dans mon histoire. C’est elle qui est partie d’Israël sans me demander mon avis… C’est elle qui m’a empêché de voir mon père et de revenir au pays depuis mes 5 ans… C’est elle qui m’a attaché à elle de manière démesurée… Et malgré tout l’amour que j’avais pour elle, c’était bien elle qui était derrière toutes ces manigances, source de tous mes traumatismes !

bruno-nascimento-eo11MS0FSnk-unsplash

Le travail que je fais actuellement sur moi, à travers de ceux que j’accompagne, consiste à mettre tout ça au clair, une fois pour tout. Au début je pensais il s’agissait de comprendre pourquoi mon père m’a empêché de venir ici. Maintenant, quelques mois plus tard, je me rends compte que c’était plutôt pour comprendre que c’était ma mère qui était entièrement derrière tout ça…

Okay, elle non plus n’y était pour rien. Je le savais déjà, tout ça. Je le savais même depuis très très longtemps. L’holocauste a complètement détruit sa vie. Jusque peu, je ne réalisais pas à quel point c’était vraiment elle, la source unique de toutes mes souffrances… que c’était elle qui m’empêchait de voir mon père et de rentrer chez moi… et qui, au-delà de toutes les apparences ne pensait qu’à elle et non pas à moi, son fils.

Je semble avoir compris… je semble avoir intégré… parce que ce matin, juste comme ça, en observant mes pieds dans mes tongs, j’ai remarqué que mes deux orteils, avec les années, se sont complètement redressés. Ils sont à nouveau complètement droit. Bien évidemment, une pathologie comme ça ne part jamais toute seule. La plupart du temps les gens se font opérer. Pour moi, dans mon monde, chaque pathologie à signification. Celle-ci m’a montré la colère que je continuais à porter en moi. 

Je sens bien que ce travail particulier que j’ai entrepris il y a quelques mois vis-à-vis de mes parents touche à sa fin. Mes pieds me montrent à quel point je me suis libéré émotionnellement. Les choses sont très claires pour moi. Pour vivre cette neuvième vie ici en Israël, ou ailleurs, je dois, une fois pour toute, laisser derrière moi la partie traumatique que j’ai pu vivre depuis mon enfance. Et ça semble donc se produire… Je me sens bien. La concentration que je mets dans mes cours d’hébreu, m’aide à me focaliser sur autre chose. Mon passé devient réellement mon passé. En clôturant mon compte bancaire français avant-hier, j’efface mes dernières traces de mon passage en France…. L’avenir est juste devant moi…

Délicieuse journée à tous ∞❤️∞ 




union-jack-1027898

Michael in Modi’in, Israël 🇮🇱 

I think it was around my 30s that I noticed that my two big toes were starting to twist. It was at the joint that I was starting to have pain and, like my mother, my two toes were gradually pointing more and more inward. The classy name for this phenomenon is Hallux Valgus …

At first I tried to remedy it with therapeutic techniques that I consider to be rather mechanical. Fortunately, I quickly understood that there was a psycho-spiritual significance behind this pathology. Thanks to reflexology, which I practiced regularly on myself at that time, I made the link between the metastasis-phalangeal joint and the bump at the top of the back at the T1 or T2 level.

This hump is also called the buffalo hump or the anger hump. Since it was about my feet, my roots, I understood that it was linked to anger towards my parents! Since it was a joint, it was clearly about our relationship. However, my mother had been deceased for several years already and my father was absent.

I saw that my attempts to mechanically straighten my toes were not working, so the degree of this strain quickly became a barometer telling me where I was with this anger. It wasn’t obvious at all, because by the time I realized it, the condition of my joints was getting worse.

Very slowly, with time and especially a lot of work on myself, it just slowly improved. This makes sense, because everything I have been able to undertake as a personal work of repair and healing has always been linked to my history and my relationship with my parents. At first I didn’t really understand how it happened that my right toe straightened up very slowly and spontaneously … since, it is the toe that is linked to the story with my father … with whom, I thought I had the biggest problem.

Yet it was that toe that straightened first and it was the other that retained its pathological deformity for a long time afterward. It took me many years to understand that it was not so much my father who was the cause of my suffering, but that it was above all my mother …

How I loved this woman… And how could I have been angry at my father… That is to say in a conscious way… because even my first therapist quickly saw that I loved my father more than my mother. She was right and my body confirmed it. My body had understood long before me that my father was actually for nothing in my pain story. Now that I am here in Israel I finally fully understand it. Other than being true to his injuries and their masks, I can’t fault him at all.

It is gradually, with the passing years, that I understand more and more my mother’s involvement in my story. She’s the one who left Israel without asking my opinion… She’s the one who prevented me from seeing my father and coming back to my country since I was 5 years old… She’s the one who attached me to her in a disproportionate way… And despite all the love I had for her, it was she who was behind all these shenanigans, source of all my traumas!

The work that I am currently doing on myself, through those I accompany, consists in making all this clear, once and for all. At first I thought it was about understanding why my father prevented me from coming here. Now, a few months later, I realize that it was more to understand that it was my mother who was completely behind all this …

Okay, she couldn’t have done anything about it either. I already knew it all. I even knew it for a very long time. The holocaust completely destroyed her life. Until recently, I didn’t realize how much it really was her, the sole source of all my suffering … that it was she who kept me from seeing my father and going home … and who, beyond all appearances thought only of her and not of me, her son.

I seem to have understood … I seem to have integrated … because this morning, just like that, observing my feet in my sandals, I noticed that both of my toes, over the years, have fully straightened out. They are completely straight again. Obviously, a pathology like that never goes away on its own. Most of the time people have surgery. For me, in my world, each pathology has a meaning. This one showed me the anger that I continued to carry within me.

I feel that this particular work that I undertook a few months ago concerning my parents is coming to an end. My feet show me how free I have become emotionally.  Things are very clear to me. To live this ninth life here in Israel, or elsewhere, I must, once and for all, leave behind me the traumatic part that I may have experienced since my childhood. And it seems to be happening… I feel good. The concentration I put in my Hebrew lessons helps me focus on something else. My past really becomes my past. By closing my French bank account the day before yesterday, I am erasing my last traces of my passage in France … The future is just in front of me …

Happy day to all ∞❤️∞

6 commentaires sur « Hallux Valgus »

  1. effacer ses traces, effacer les traces de notre passage à certains endroits, cela m’interpelle intimement mais n’ose regarder ces traces qui me semblent indélébiles, marquants trop profondément mon intime. Des désillusions venant comme des éclairs bousculer mon être vers des Pourquoi ? Etre en euphorie, vivre des instants magiques, des présents emplies d’incertitudes, de plaisirs, balayés brutalement par une tempête de mots, entrainant mon ëtre dans un tourbillon de Passé présent on se sent perdue, triste en colère alors avant d’en perdre la tête je te partage cet état qui m’envahit suite à ton écrit Namasté de me faire ainsi travailler, me faire renaître par des énergies ressentis de vie, me PÈRE mettant un ancrage plus enraciné, des respirations plus paisibles . Namasté Michael, ……..

    Aimé par 1 personne

  2. En plein dans le mille pour moi aussi comme toujours! Love you. Tu effaces mais je suis bien reconnaissante à la vie de t’avoir fait passer par la France!

    Aimé par 1 personne

  3. Merci pour cet article Michaël, qui me permet de comprendre l’origine de ma douleur passée au talon gauche ,(épine calcanéènne) donc liée au rejet de ma mère lors de ma vie fœtale et de ma naissance « Calca-né homme ».
    Ma soeur souffre des pieds aussi depuis plusieurs moi et je lui ait passé l’info
    un doux Hug
    Eric

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s