En train de réussir ~ Succeeding

🇬🇧 For English scroll down till you see the Union Jack…

Isabelle de Muret, France 🇫🇷 

Il y a trois ans, je me suis retrouvée « par hasard » à un stage proposé par Michael : « Tisser l’amour ensemble ».

Et aujourd’hui, il me semble que je suis en train de réussir !

Dès nos premiers échanges, cet homme a éveillé ma curiosité. Il ne ressemblait à aucune personne que je connaissais, et je me demandais bien ce qui faisait la différence.

Quelques mois plus tard, j’ai mis un mot sur cette différence.

Neutralité. Pas celle qui se désintéresse, non, la neutralité bienveillance qui accueille chacun, sans que les blessures interfèrent. Une personne qui agit à partir de son être.

J’étais déroutée… et aimantée par cet étrange possible.

Moi je savais réagir, sur-réagir même, contrôler, séduire, manipuler, répondre aux besoins de chacun, me rendre indispensable, quémander de l’amour… Pour tout cela j’étais très forte ! Mais être moi, devant l’autre, simple et vulnérable, sans rien vouloir…. C’était l’inconnu.

Depuis l’adolescence je m’interroge sur ma vie. J’ai comme un goût persistant de « c’est seulement ça ? »

Et cet homme entrouvrait une porte, qui certes allait à l’encontre de mes croyances et me montrait que j’avais tort depuis longtemps, mais surtout insinuait en moi une autre voix : « et s’il s’agissait d’autre chose, si la vie avait une autre origine, un autre sens ? Si nous étions là pour retrouver le chemin de l’accueil, de l’Amour inconditionnel ? »

A partir de là j’ai fait beaucoup d’allers-retours, c’était comme si une partie de moi me disait « ta place est sur ce chemin », et une autre, « c’est trop tard pour toi, tu as 60 ans, ton corps est fatigué, tu ne peux plus changer de route, tu ne seras jamais capable de lâcher tout ce que tu as construit… »

Pourtant à chaque découragement, lorsque je retrouvais ma vie quotidienne, il suffisait de quelques jours pour que revienne mon si connu « c’est juste ça ma vie ? » Je me voyais retomber dans mes dysfonctionnements, m’épuiser à trop faire, et je me remettais en chemin.

En février, après un temps avec mon père où j’avais l’impression d’avoir 8 ans, j’ai implosé. Je suis rentrée très en colère, déçue de moi-même, découragée. J’ai sollicité Michael. Il m’a proposé un travail sur mes parents, et là le changement a commencé.

Après ces 6 mois d’accompagnement très intense et plusieurs lâchages, j’ai aujourd’hui des outils que j’utilise de plus en plus, des pratiques au quotidien, et surtout une autre perception de la vie. Je commence à lâcher mon vouloir, si familier à toutes les femmes qui m’ont donné la vie. J’expérimente le repos et un début de sécurité.

C’est comme une continuité qui donne du sens, ou plutôt un sens pour continuer. Regarder de près la vie de mes parents, trouver mes malentendus, mes mauvaises interprétations me permet de m’inscrire dans ma lignée, et de rejoindre mon énergie. Je continue ce que la vie ne leur a pas permis de finaliser.

J’en suis à être présente et vulnérable à chaque instant, de plus en plus, et je n’abandonne plus. Je vois bien mes retours encore réguliers vers mes blessures, mais c’est moins fort, moins souvent. La vie me montre bien que je ne suis pas arrivée, si je lâche je perds tout.

Il me semble voir de mieux en mieux le chemin.

Merci la vie, merci ma famille, merci Michael… Merci moi.

Et bonne route à chacun, c’est doux d’être plusieurs, et un à la fois.

Isabelle




union-jack-1027898

Isabelle from Muret, France 🇫🇷 

Three years ago, I « accidentally » found myself at a workshop offered by Michael: « Weaving Love Together ».

And today it seems to me that I am succeeding doing it!

From our first exchanges, this man aroused my curiosity. He was unlike anyone I knew, and I wondered what made the difference.

A few months later, I understood what this difference was.

Neutrality. Not the one who loses interest, no, the benevolent neutrality that welcomes everyone, without the wounds interfering. A person who acts from his being.

I was confused… and magnetized by this strange possibility.

I knew how to react, even overreact, control, seduce, manipulate, respond to everyone’s needs, make myself indispensable, beg for love… In all of this I was very strong! But to be me, in front of the other, simple and vulnerable, without wanting anything…. was unknown to me.

Since adolescence I have wondered about my life. I have a lingering taste like « is it just that? »

And this man opened a door, which certainly went against my beliefs and showed me that I had been wrong for a long time, but above all insinuated another voice in me: « and if it was something else, if life had another origin, another meaning? If we were there to find the path of welcome, of unconditional Love? « 

From there I went back and forth a lot, it was as if a part of me was telling me “your place is on this path”, and another, “it’s too late for you, you have 60 years old, your body is tired, you can no longer change lanes, you will never be able to let go of everything you have built”

Yet with each discouragement, when I regained my daily life, it only took a few days for my well-known « is this just my life? » to come back. I saw myself slipping back into my dysfunctions, exhausting myself doing too much, and setting off again.

In February, after spending time with my dad where I felt like I was 8, I imploded. I came home very angry, disappointed in myself, discouraged. I contacted Michael. He proposed me to work on my parents, and there the change began.

After these 6 months of very intense support and several releases, I now have tools that I use more and more, daily practices, and above all a different perception of life. I’m starting to let go of my will, so familiar to all the women who gave me life. I experience rest and a beginning of security.

It’s like a continuity that gives meaning, or rather a meaning to continue. Looking closely at my parents’ life, finding my misunderstandings, my bad interpretations allows me to fit into my lineage, and to rejoin my energy. I continue what life has not allowed them to complete.

I am being present and vulnerable all the time, more and more, and I don’t give up anymore. I can see my still regular returns to my injuries, but it’s less strong, less often. Life shows me that I did not arrive, if I let go I lose everything.

I seem to see the path better and better.

Thank you for life, thank you my family, thank you Michael… Thank you for me.

And good road to each one, it is good to be several, and one at a time.

Isabelle

4 commentaires sur « En train de réussir ~ Succeeding »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s