Promenade en mer ~ Sea trip

Michael à Fort-de-France, Martinique 🇲🇶 

Je n’ai pas besoin d’écrire des textes importants tous les jours. Celui d’hier sur le TSPT/PTSD était plutôt costaud à mon sens et ça me donne ce matin envie de partager des choses un peu plus légères. Mon livre en ligne contient déjà 1311 articles, où je parle de ma manière de naviguer dans ma vie et où je raconte en même temps des parcelles de mon histoire. Je pense que j’ai atteint déjà mon objectif : ne pas avoir peur de me montrer en public et en même temps d’être complètement transparent ! Entre mes articles et ma chaine Youtube avec ses 248 vidéos, si quelqu’un a envie de savoir qui je suis, il est servi ! 🥰

Je pense que je partage environ 95% de ce que je vis. Les 5% qui restent font partis de mon jardin discret. Pas secret, discret, puisque je n’ai pas de secrets. Si quelqu’un me pose une question, je ne cacherais absolument rien. Si un jour j’omets quelque chose, c’est complètement involontaire. Dans ce jardin discret se trouvent des choses dont j’ai juste un peu trop honte pour en parler sans que l’on me demande… mais il y a aussi des sujets qui touchent mes proches de manière juste un peu trop près. Tant que ça ne concerne que moi, je peux parler librement. C’est après tout un BLOG, ce qui vient de WEBLOG, ou journal en ligne. 📓

kristina-flour-BcjdbyKWquw-unsplash

Je me sens responsable de mes actes et tout à fait prêt à vivre l’impact éventuel de mes écritures sur ma vie. Par contre, parler des autres de manière trop personnelle peut avoir de l’effet sur leur vie… et là, je ne suis pas du tout à l’aise. Je n’ai pas du tout envie de commérer, de régler mes comptes ou faire du mal à qui que ce soit. Alors, il y a des choses que je n’aborde(rai) pas. Ce n’est pas toujours facile, puisque j’aime être simple, transparent et sans mystères. D’ailleurs, vous vous rappelez peut-être à quel moment j’ai commencé mon BLOG ? C’était en 2016 quand j’étais déjà itinérant depuis presque 1 an. Ecrire en ligne était dans ma tête la seule manière de rester facilement en contact avec mes amis. 💻

Le confinement semble s’alléger ici en Martinique et je vais pouvoir sortir un peu plus, si toutefois le coeur m’en dit. Pour l’instant, mes sorties se comptent sur les six doigts d’une main. Deux baignades matinales le weekend à l’Anse Madame, deux autres en fin de journée, une promenade touristique au centre de l’île en voiture… et hier, j’ai nagé pour la première fois pendant environ une heure avec palmes, masque et tuba. J’avais envie d’accompagner ma partenaire dans sa gymnastique nautique. Elle aime bien longer la côte pour admirer la faune marine. Alors, hier en fin journée nous sommes allés à Sport 2000, qui se trouve juste à côté de Leclerc, et j’ai acheté des palmes. J’y retourne tout à l’heure pour un masque, parce que celui qu’elle m’avait passé hier n’était pas étanche. 🤿

lucas-lenzi-4-VgrP9SgQw-unsplash

Je vais en profiter pour acheter quelques shorts cool et peut-être même un nouveau maillot de bains. J’ai envie de me sentir à l’aise. Mes vêtements ont tous 6 ans et ça commence à se voir. J’ai déjà du remplacer mes slips, quelques t-shirts et mes chaussettes. Du matériel d’origine avec lequel j’ai démarré mon itinérance ne reste plus grand chose. Quand j’achète quelque chose aujourd’hui, je n’ai plus besoin que cela soit du top-qualité, ni super-léger. Je n’ai plus l’intention de me trouver sur les routes de manière spartiate. En 2015, je ne savais pas ce qui m’attendait. J’avais encore une tente, un kit solaire et d’autres articles de randonné adaptés aux situations extrêmes. J’ai donné beaucoup de mon matériel sans jamais en avoir eu besoin. A part une nuit en Corse où j’ai dormi sur un ponton dans le port de Porto-Vecchio, j’ai toujours dormi dans un lit.🛌

Je n’ai finalement jamais vécu mon scénario-catastrophe, comme je m’y attendais. Quand je suis devenu itinérant, je me suis préparé à longer à pied la côte méditerranéenne, puis celle de l’atlantique.  J’allais commencer par visiter Saint Jacques de Compostelle et ensuite, je me voyais suivre la côte pour aller de lieu sacré en lieu sacré : Rome, Jérusalem, Mecque, Baktapur, etc. Rétrospectivement, je trouve que la Vie a plutôt été clémente avec moi. Certes, c’était parfois dur moralement ou émotionnellement, mais physiquement je me sens épargné. Certes, je n’avais pas peur de vivre tout ça. Je n’avais simplement pas envie. Je partais de la maison et j’ai laissé le confort derrière moi pour réaliser mon rêve. Je suis reconnaissant de ne pas avoir eu besoin d’aller jusqu’au bout de l’inconfort… 😵‍💫

51428c83-56ca-4cd8-9fed-fa541e10f336

La promenade nautique fut agréable hier. La température ici au quotidien est d’environ 30°C et l’eau était tiède et bonne. Pouvoir se baigner tout au long de l’année ainsi est déjà une raison suffisante de ne pas vouloir partir d’ici. Il faut voir si j’arrive à m’acclimater à cette chaleur humide et constante. C’était bon de sentir mon corps en action et mes muscles s’activer. Je suis vraiment à l’aise dans l’eau et je nageais tranquillement avec les mains dans le dos… chassant avec l’air sortant de mon nez au mieux que possible l’eau qui s’accumulait en permanence dans mon masque. Le fond de l’eau était surtout du sable avec une végétation très légère… juste assez pour nourrir les quelques poissons et tortues de mer rencontrés en chemin. A force de palmer, c’était juste l’articulation de ma cheville droite qui à la fin faisait un peu mal. Jour après jour, ma vie redevient un peu plus normale. Nager dans la mer en est une partie importante pour moi. 🩳

Pas de miroirs aujourd’hui… light… Douce journée à tous ! ∞❤️∞ 

2 commentaires sur « Promenade en mer ~ Sea trip »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s