Retour de manivelle ~ Crank Return

Michael à Fort-de-France, Martinique 🇲🇶

Tisser l’Amour est la chose peut-être la plus difficile qui soit pour quelqu’un qui a sérieusement décidé d’incarner sa spiritualité. Pourquoi ? Tout simplement, parce qu’aujourd’hui Tisser l’Amour EST le cheminement spirituel ! C’est difficile, parce qu’il ne s’agit pas d’aller voir un thérapeute encore et encore pour raconter ses misères… ni de suivre des conférences de gens charismatiques stériles, de lire des livres initiatiques, de participer à des stages de développement personnel… ou encore de répéter comme un perroquet des phrases toutes faites à des gens moins aguerris. 😳

Non, pour retrouver notre état d’Origine, il s’agit de cesser ses schémas répétitifs, d’affronter ses peurs, d’arrêter de régler ses comptes, d’agrandir sa zone de confort, de transcender ses blessures, d’intégrer l’autre polarité, de réussir à rester dans son territoire, de remettre l’ego à sa juste place, de trouver et incarner sa véritable identité, d’occuper pleinement sa place, d’arrêter de suivre la masse impotente et trouver son chemin personnel, d’oser être vrai et originellement authentique… et, bien évidemment, au bout du compte, de déployer ses ailes comme un dieu vivant sur terre ! Oufff…✌️

Ce n’est pas gagné, n’est-ce pas ? Surtout que notre spiritualité d’origine ne ressemblait certainement pas du tout à cela. Il fut un temps, peut-être seulement pendant une toute petite période, où l’homme tribal vénérait le divin à travers chaque chose vivante et qu’il vivait au gré des cycles divers en harmonie totale avec ce qui l’entourait. Le cheminement spirituel de jadis n’était rien d’autre que le chemin initiatique naturel de chaque enfant qui apprenait, par transmission simple et par l’exemple de ses parents, comment se fondre et s’harmoniser discrètement dans la nature pour rester au diapason avec un Divin Unique, qui se manifestait avec, dans et à travers toute chose, être ou événement. 🍀

charles-deluvio-OWkXt1ikC5g-unsplash

Le cheminement spirituel et thérapeutique auquel la Vie semble nous inviter sans cesse, n’est rien d’autre qu’un processus indiquant comment retourner vers notre manière de faire à l’origine et comment avancer en toute simplicité sur le chemin de nos ancêtres… celui qui est si peu fréquenté de nos jours. Le cheminement tel que la Vie nous propose de le pratiquer aujourd’hui ne devrait même pas exister. Ce n’est même pas un vrai chemin spirituel, mais plutôt une correction guidée, nous permettant de retrouver notre chemin d’origine, le seul, le vrai… celui qui a été perdu quand l’église a massacré et incendié nos cultures anciennes, traitant nos sages de singes. 🤨

Après 35 ans de cheminement, guidé par la Vie-même, et grâce à mon GPS-miroir-et-signes, j’ai enfin retrouvé notre chemin d’origine, il y a quelques années. C’est en étant sur ce chemin-presque-plus-fréquenté que j’ai retrouvé progressivement mon état naturel, mon état indigo avec ma simplicité, ma lenteur, ma folie douce, mon authenticité et chaque jour un peu plus de mon état d’origine d’Amour. Il n’y a plus aucune lutte en moi, juste une recherche permanente d’harmonie avec ce qui m’entoure. 👩‍❤️‍👨

Je ne comprends plus la violence… je ne comprends plus la précipitation et la pression que l’humain se met sans cesse… je ne comprends plus l’intolérance de nos différences naturelles… je ne comprends plus ce besoin de régler ses comptes à tout va et avec tout le monde… je ne comprends plus pourquoi tout est devenu source de commerce, même la spiritualité… je ne comprends plus le soif du pouvoir qui habite l’homme… je ne comprends plus ce besoin d’imposer en permanence sa vérité aux autres… je ne comprends plus ce besoin de vouloir tout contrôler, diriger, soumettre et ainsi détruire notre patrimoine magnifique déjà bien amoché… je ne comprends plus pourquoi le sacré et le divin ont été balayé et remplacé par le factice, le superficiel, le stérile et le profane…  🌍

IMG_5655

« A tout moment vous avez un choix qui vous rapproche ou vous éloigne de votre esprit. »

Okay, je suis simple, pas con, je comprends intellectuellement, avec ma tête, bien évidemment… c’est mon coeur qui est parfois perdu, blessé et triste. Même si notre terre est encore jolie à certains endroits, notre suprématie humaine a tout clôturé, privatisé, réglementé, domestiqué et altéré. Notre passage avec nos gros sabots d’Homme Blanc à tout sali ou détruit… pensez, entre autres, aux continents entiers où nous avons laissé des peuples complets en détresse… pensez au réchauffement de la planète, à l’extinction des espèces, au déboisement systématique, à l’épuisement de nos ressources, à la pollution à outrance, aux transformations génétiques que nous provoquons, et j’en oublie ! 💥

En parallèle, pensez à l’abus systématique de pouvoir venant de notre plus grande secte, la société judéo-chrétienne, qui nous oblige à joindre l’élan de la masse. Nous avons même fini par réussir à transformer nos jungles magnifiques et autonomes en déserts ou en jardins artificiels, nécessitant des soins et de l’entretien sans cesse… et nous avons fait pareil avec les humains. Je ne vois aujourd’hui plus personne avec une pensée autonome et originale. Je ne vois que des perroquets, des clones et des clowns. Je ne vois que des moutons blancs qui obéissent et suivent la masse, ou des moutons noirs qui se rebellent, râlent et règlent leurs comptes… mais suivent la masse tout de même. Même le courant spirituel et thérapeutique de notre époque en font partie. Depuis le temps que j’observe les groupes et leurs guides, ou les individus avec leurs thérapeutes, je n’y vois plus rien d’authentique… que du vent et du commerce se nourrissant du désespoir humain. 🤪

Bon, ce n’était pas du tout de quoi j’avais envie de parler aujourd’hui. Mon intro s’est transformée en croisade. En même temps, je ne vais pas la changer car elle est pleine de sens pour moi. Mon constat n’est pas né en une seule journée. J’ai été au départ aussi moldu et inconscient que n’importe qui. C’est progressivement, chemin faisant et en prenant distance de la masse, que j’ai vu de l’extérieur à quoi ressemble notre cirque humain en réalité. Après avoir essayé, en vain, d’accompagner des gens pendant 30 ans vers plus de conscience et de les aider à sortir de la matrice illusoire, je me trouve au bout du compte et au bout de souffle dans un tout dernier rôle. Je m’occupe aujourd’hui uniquement de ceux qui me sollicitent spontanément et qui ont assez de motivation, d’intelligence et de potentiel… espérant pouvoir les aider à avoir un peu plus de clairvoyance. Je m’investis complètement dans ce que j’ai mis en route il y a juste quelques années. Il suffit juste de rassembler quelques personnes qui voient clair et qui développent ensemble assez de solidité pour planter une graine humaine d’espoir dans le sol aride de notre humanité actuelle déformée et malade. ❤️‍🩹

IMG_1311

Alors, j’avance où je peux et je tisse avec qui je peux. Je suis devenu trop différent et je m’aime trop pour jouer au jeu débile favori de la plupart d’entre nous qui s’appelle : « bouffe moi le nez sinon je te bouffe le tien ! ». Non, si quelqu’un cherche à régler ses comptes avec moi ou à jouer à des jeux psychologiques sans fin… je passe mon chemin. Non pas parce que je ne l’aime pas… Oh, non, je l’aime, je le comprends et je compatis avec lui… mais j’aime la VIE beaucoup plus ! Je n’ai pas de temps à perdre avec des moutons noirs qui préfèrent remuer leur merde pour me l’envoyer à la figure. Je cherche chez chacun l’étincelle de conscience pour l’aider à la rallumer… si toutefois c’est son souhait. ✨

Si dans mes efforts d’aide je reçois un retour de manivelle, je ne pense pas que j’ai beaucoup de choix. Avant, mes blessures m’imposaient un comportement et je ne pouvais que riposter, fuir, me figer, me taire ou me terrer. Aujourd’hui, c’est plus simple… parce que je ne pense pas que mes blessures s’activent encore vraiment. Je me sens juste las et fatigué d’une répétition violente inutile sans fin. Alors, quand je reçois un retour de manivelle inattendu, tout d‘abord, je reviens dans mon territoire et je m’y installe tranquillement en mode Michael-Ermite-Paisible. Dans un premier temps, j’observe ce qui se passe autour de moi et chez les personnes concernées. La différence entre moi et beaucoup d’autres est que je suis vraiment Libre. Je n’ai pas des liens qui m’attachent obligatoirement à un lieu, à un processus ou à une personne. 🔗

Je ne suis donc pas obligé de subir une situation qui n’est plus adéquate. Tant que le miroir me dit de rester, je reste… tant qu’il me renvoie ça, c’est qu’il y a encore de l’espoir et je continuerai à oeuvrer. Mais quand, après un retour de manivelle de trop, le miroir me dit de bouger, alors, je prendrai joyeusement mon baluchon et, comme le fou du jeu de Osho Zen Tarot, je continuerai mon chemin vers l’Amour ailleurs. Dans le passé, il m’est même arrivé à deux reprises d’arrêter un stage en plein milieu à cause d’un saboteur. L’arrêt a créé un point d’appui fort et quelques heures plus tard j’ai pu reprendre paisiblement le déroulement du stage… et les bénéfices étaient plus grands encore. Rester, partir, arrêter, suspendre ou reprendre n’a pas vraiment d’importance. Pour celui qui voit, tout fait partie d’un jeu beaucoup plus grand que notre petite personne. Je dois rester tout le temps vigilant et conscient que ce n’est pas moi au gouvernail, mais que la Vie-même oeuvre à travers moi pour le Bien de Nous Tous… 💖

Je nous souhaite une journée, soirée ou nuit magnifique… où que nous soyons… 🤍💛🧡🤎❤️💚💙💜🖤 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s