Citoyen israélien

Modi’in, Israël 🇮🇱

En 5 semaines, dont 3 pour l’attente de 2 documents de la Hollande, tout le parcours administratif a été effectué. Je reçois à l’instant mon permis de conduire Israélien par la poste, ce qui annonce la fin de mes démarches. En tout cas, pour l’instant, car si je déménage il va falloir y retourner pour les changements d’adresse. 

Avec un logement, un compte bancaire, une couverture sociale, une assurance maladie, une carte d’identité, un permis de conduire et un travail, j’ose dire que je suis dès aujourd’hui citoyen israélien et officiellement intégré dans mon pays de naissance.  

Je suis en congé aujourd’hui et j’en ai profité ce matin pour faire un tour dans le Modi’in Shopping Mall. Je gagne des sous, alors je peux en dépenser aussi ! En chemin, je me voyais comme ça de retour chez moi après 57 ans. C’est vrai, je me sens chez moi, même si je ne sais pas si ou combien de temps je vais rester ici. Je resterai toujours obéissant aux directives de La Vie.

Oui, je suis chez moi… et en même temps, je vois bien que je suis plus européen que oriental. La seule chose que j’ai en commun avec tout le monde ici est que je suis un type bizarre dans un pays avec des gens aussi bizarres que moi. Toutefois, de manière générale, je me vois plus lent… je me déplace carrément d’une autre manière… je m’habille différemment… me comporte autrement et je prends à mon avis même plus soin de mes affaires, de mon corps, de ma santé et de mon apparence.

Capture d’écran 2020-01-08 à 19.54.24

Je me sens donc en même temps pareil et différent que mes frères et soeurs ici. Je me demande comment le scénario va se dérouler à partir de maintenant. A quelle vitesse vais-je apprendre l’hébreu ? Est-ce que je vais être amené à accompagner à nouveau ? Où est-ce que je vais habiter en fin de compte ? Est-ce que je vais encore partager mon histoire avec une partenaire de vie ? Vais-je rester à la porte de l’hôtel ou est-ce que je vais évoluer dans mon travail ? 

Je trouve ça excitant, d’avoir 63 ans et de démarrer ma neuvième vie ainsi sur les chapeaux des roues. Ça doit se voir que je me sens bien, car j’ai déjà entendu à plusieurs reprises que certaines ont du mal à croire que j’ai mon âge. Généralement, ils m’estiment juste un peu au-dessus de 50. Bon, j’ai intérêt à rester jeune, parce je pense que j’ai encore du chemin à faire… intérieurement comme extérieurement. 

birthday-cake-380178_1920

C’est intéressant de constater que j’ai à peine senti de la douleur à ma jambe aujourd’hui, alors que j’étais en congé. L’explication que j’ai donnée dans mon article d’avant-hier reste tout à fait valable, mais je ne dois pas oublier de quelle manière la douleur a commencé. Ma première explication, celle d’il y a quelques mois, concerne ma difficulté à aller dans le nouveau et de lâcher entièrement l’ancien.

J’ai tiré la carte ci-dessous à plusieurs reprises. Elle est très claire et confirme ce que je pense. Ma jambe droite sert symboliquement à avancer et à monter. Puisque elle me fait surtout mal quand je travaille, je dirais que j’ai de la difficulté à me voir plus grand que simplement comme un homme devant la porte d’un hôtel. En plus, j’ai échangé sur ce sujet avec un collègue et nouvel Ami, le concernant. Miroir, ô beau miroir ! 

clinging to the past

A mon avis, c’est une des raisons pour laquelle je suis ici, si loin des Pays-bas et de la France. Je suis d’ici, mais mon histoire dans ce pays est très courte. Tout ce que j’ai vécu de difficile a été en Europe, même si la source de tous mes traumatismes est liée à mon départ. Je suis sûr que la Vie m’a mis également dans ce pays pour m’aider à laisser partir le passé en douceur. Une aide précieuse pour quelqu’un d’aussi sensible que moi et qui s’est attaché à beaucoup de gens.

J’ai la responsabilité de me souvenir encore et encore de QUI je suis et d’être aussi fidèle que possible à cette personne que je suis devenue au cours de ces 57 ans de pérégrinations. Oser, oser et oser… sachant que dans le fond, je ne risque rien. Tout n’est qu’un jeu énorme. Plus j’ose être QUI je suis vraiment, plus vite je me trouverai à l’endroit suivant qui m’attend !

∞💜∞

8 réponses

  1. Carron

    J’ai mal en haut de ma cuisse droite depuis 7 semaines au moins, tout en haut de l’aîne, merci pour l’interpretation, je m’y retrouve.

    Je remarque que cela n’est pas la premiere fois qu’il semble que je souffre au même endroit que toi !
    Bizarre non ?

    Aimé par 1 personne

  2. Jean-Christophe GÉRARD

    Salut à toi, globe-trotter de L’AMOUR.
    Tu es la preuve que notre chemin ne se termine qu’à la fin de notre vie sur terre.Nous y reviendrons, dans une autre histoire de vie, peut-être.
    Te voici revenus au  » nid  » .
    Pour y rester ?
    Pour y couver un autre projet ?
    Ou pour voler vers une autre destination ?
    Ta vie est singulière et ce qui est beau, c’est que tu oses.

    Jean-Christophe de Puissance d’hommes.

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s