Espoir ~ Hope

🇬🇧To translate my article to your language, copy the French text, click on this link and paste it in the Google translator that opens…

Netanya, Israël 🇮🇱 

Hier, en échangeant avec une Amie, au cours d’une séance d’accompagnement, j’ai parlé de mon expérience récente autour de l’espoir. Je pense que c’est quelque chose qui m’a toujours accompagné dans le passé. C’était normal. Je ne me rendais même pas compte que je vivais en permanence avec l’espoir d’un lendemain meilleur. L’espoir de trouver mon âme soeur… L’espoir de réussir à créer une famille… L’espoir d’une réussite professionnelle… L’espoir de vivre longtemps et en bonne santé dans le bonheur… L’espoir d’être compris et entendu… L’espoir d’être reconnu et aimé pour ce que je suis véritablement… L’espoir de me réaliser… et j’en passe… 

Vers la fin du processus de dépouillement, il y a environ 2 ans, quand je suivais en toute simplicité les signes et que je sillonnais le sud de la France en camion, même mes espoirs se sont envolés. Au fur et à mesure que je perdais ce qui me restait de mes amis, de mes affaires, de ma fierté et de mes rêves, je vivais de plus en plus avec la conscience que ma fin sur cette terre était imminente. J’étais en paix avec ça… mais, du coup, il n’y avait plus de raison de rêver ou d’espérer. J’ai senti ma motivation de vivre et mes forces diminuer à vue d’oeil et je savais très bien que chaque jour pouvait être le dernier.

Rétrospectivement, c’était un apprentissage très riche. A ce moment-là, je ne savais pas encore qu’il y aurait une suite et j’épousais tranquillement l’idée de mourir bientôt. Sans rêves, ni espoir, je ne pouvais que vivre l’instant présent et quelque part au fond de moi j’aimais ça. Il n’y avaient plus de projets à réaliser, ni d’objectifs à atteindre… juste à passer d’un instant à un autre… juste respirer, regarder, écouter, et sentir, d’une manière très basique… C’était intense, très intense. Je ne pense pas que j’ai exprimé l’intensité et la profondeur de mon vécu ici dans mon journal à cette époque. Même si je me livre vraiment sans gène, je pense que je ne voulais pas donner un message de dés-espoir, même si le mot décrit bien de quoi il s’agissait… l’absence d’espoir !

En arrivant en Israël, contre toute attente, une neuvième vie a démarré pour moi. Le dépouillement finissait tranquillement son travail dans les recoins de ma personnalité et en même temps quelque chose de frais se présentait. Je m’intégrais à nouveau dans la société, avec un statut social, une assurance maladie, un permis de conduire, une carte d’identité, un travail (même si ça n’a duré que 6 semaines), le retour à l’école et une habitation plus conventionnelle. Ça fait 17 mois que je suis dans mon pays de naissance et j’ai l’impression que le processus de dépouillement s’est terminé. Tout est parti. Les seules choses que je n’ai pas perdu sont mes petites économies et, heureusement, mon état de conscience.

Cette neuvième vie sera courte. Elle représente une période où je termine le boucle traumatique d’une vie entière .. où je panse mes plaies et que j’intègre le vécu de mes 8 autres vies… où je me prépare pour une dixième chapitre de mon épopée et carrément un nouveau cycle, puisqu’après 9 vient 1… Bref, je semble vivre une re-naissance. J’ai senti depuis quelques mois progressivement l’espoir de pouvoir vivre mes rêves revenir. C’était par intermittent, par à-coups. Je semble même avoir dépassé cette période morose, avec la culpabilité, la honte et les regrets dont je vous ai parlé auparavant. Le soleil semble briller à nouveau plus clairement, mes sentiments sont plus agréables, la nature semble plus jolie et mes journées plus légères.

Quand j’ai partagé cela avec mon Amie hier, à chaque fois que j’ai utilisé le mot « espoir », j’ai senti de la tristesse en moi et de la lourdeur dans mon ventre. Je l’ai remarqué tout de suite et j’ai répété le mot à plusieurs reprises pour vérifier son effet sur moi. A chaque fois j’ai senti de la tristesse… Même maintenant en écrivant le mot, je le sens. Je pense que la raison est très simple… Je pense que l’espoir me tire en dehors de mon espace d’ici et de maintenant. Puisque j’ai vécu des mois et des mois sans plus d’espoir du tout, et le bien-être que cela me procurait, je sens clairement la différence ! Sans espoir, j’étais dans le moment présent… avec espoir, je suis dans la projection d’un futur éventuel… 

Ça semble ambigu, n’est-ce pas ? On dit bien que « l’espoir fait vivre »… alors que mes sensations disent tout le contraire. De mon point de vue, l’espoir m’empêche de vivre pleinement mon présent et d’accueillir ma création du moment… celle dont j’ai besoin pour choisir, pour grandir et ainsi m’approcher de l’état d’Amour. Vouloir que mon présent soit autrement est une manière de renier le Divin Créateur en moi qui sait mieux que ma petite personne dont j’ai besoin. Je me lance donc un défi que je connais déjà très bien, puisque je l’ai déjà relevé à plusieurs reprises par ailleurs, à d’autres moments et niveaux de mon existence. Je me lance le défi d’oublier mes projets, mes objectifs et mes rêves… de remplacer l’espoir d’un futur tout frais par l’accueil de ce qui est là, ici et maintenant, en toute simplicité… et de ne vouloir que ça… rien d’autre…

D’ailleurs, aujourd’hui beaucoup de gens jouent avec la loi d’attraction pour fuir le présent. D’autres prient à un dieu imaginaire pour que les choses changent. D’autres encore fabriquent inconsciemment des maladies par incapacité de vivre et gérer ce qui leur arrive. Ça n’a certainement pas toujours été ainsi. La vie est devenue très très complexe. Il y a encore quelques endroits reclus où la prière ne constitue pas une demande à une puissance supérieure… mais où ça représente tout simplement une connexion entre la personne et la Source. La pratique est simple, il suffit de s’installer quelque part et de mettre son attention sur l’endroit dans le corps où le bonheur ou la paix se manifestent le plus fort et de rester un moment avec ça. N’oublions pas non plus que le mot « présent » veut bien dire « cadeau » ! 😉 

Je nous souhaite un moment délicieux… ∞❤️∞ 

10 commentaires sur « Espoir ~ Hope »

  1. Bonsoir Michaël
    Ce soir je reçois ton écrit comme un Présent un cadeau dans chacun de tes mots.
    L’ Espoir fait grandir dit on !
    L espoir est ce une sensation vitale essentielle.
    Question ?
    Faut il que je te croive ou non…

    Aimé par 1 personne

  2. Me projeter dans un futur différent, plus doux, plus joyeux, m’éloigne de la conscience que je crée mon présent, et que la vie en moi sait exactement ce qu’elle fait.
    Avec l’espoir je pars dans le combat pour changer mon futur, considérant que le présent est inabouti, et je m’épuise…
    Alors OUI pour relever ton défi « oublier mes projets, mes objectifs et mes rêves… remplacer l’espoir d’un futur par l’accueil de ce qui est là, ici et maintenant, en toute simplicité… et ne vouloir que ça… rien d’autre… »
    Un tendre présent à toi Michael

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s