Vers une co-création ~ To co-creation

🇬🇧 For English scroll down till you see the Union Jack…

Modi’in, Israël 🇮🇱 

Je viens de me réveiller en sursaut. Il est 5 heures et demie et le soleil va se lever seulement dans 30 ou 40 minutes. Pas possible de m’endormir car je viens de comprendre quelque chose d’important. Je viens de voir clairement l’étape suivante pour La Grande Famille. Alors, j’ai ouvert le volet roulant de la fenêtre pour faire entrer la lumière du jour naissant et je me suis installé sur ma chaise, encore à poil, pour écrire mon article et pour libérer mon esprit.

Hier, en plein milieu de la réunion de Famille, j’ai été pris d’une sensation d’inconfort qui n’a pas voulu me quitter par la suite. J’ai même commencé à avoir faim après 8 jours d’absence de nourriture solide. J’ai senti que quelque chose était terminé mais je n’ai pas compris exactement quoi ni comment. Je voyais bien que je n’avais plus vraiment ma place et que le moment de CO-créer était venu. J’ai essayé de capter l’information subtile environnante pour trouver ma voie de passage, sans la trouver tout à fait. La proposition que j’ai faite à la fin de notre rencontre n’était finalement pas si mal que ça, elle n’était juste pas complète. Pourtant, sans me rendre compte, j’avais déjà donné la solution à plusieurs reprises pendant mes partages. 

Le mieux que j’avais trouvé à faire sur le moment a été de proposer à 3 participantes de préparer quelque chose pour donner le ton à la réunion suivante et à une autre participante de prendre le rôle de modérateur. Ça fait longtemps qu’il est clair pour moi que je ne prendrai pas une place dominante dans La Grande Famille. C’est une CO-création et je veux juste MA place dans l’ensemble… que je connais d’ailleurs déjà depuis des années. Je suis le Garant de l’Harmonie, c’est tout. Certes, comme je suis l’initiateur de ce rêve commun, je suis aussi pour le moment le Fédérateur. En tout cas, je suis le premier, car je pense que dans quelques temps je vais pouvoir passer la main pour ce rôle également.

J’aurai pu voir venir ce momentum si j’avais fait plus attention, car le miroir m’a montré son arrivée à travers mon essoufflement dans l’apprentissage de l’hébreu. Hier, quelque part dans la matinée j’ai trouvé comment donner un nouvel élan à l’intégration de ma langue natale. Il suffisait que je fasse ce que j’aime vraiment actuellement, c’est-à-dire écrire. Alors, j’ai tout de suite demandé à ma prof si je pouvais lui envoyer des lettres manuscrites en hébreu pour m’entrainer avec les mots qu’elle nous a appris. Elle m’a accueilli chaleureusement et positivement et je vais désormais lui envoyer quelques réflexions, comme une version légère et enfantine de mon blog en hébreu.

La voie de passage pour La Grande Famille est simple. Il suffit que je m’inspire de mon expérience de fédérateur d’un groupe autogéré tantrique. Il y a 7 ou 8 ans j’ai démarré le groupe Tantra Autogéré du Sud-Est. Il y en avait déjà 4 ou 5 autres en France. C’était pour permettre à ceux qui voulaient pratiquer le tantrisme de se retrouver, sans avoir besoin de dépenser systématiquement des sommes importantes qui étaient demandées pour les stages. La seule dépense que nous avions était la location de la salle et les chambres. Chacun donnait sa quote-part et apportait sa contribution aux repas. Ça revenait à environ 50 euros par personne pour un weekend, si je me souviens bien.

Ça a très bien marché, jusqu’au jour où je suis devenu itinérant et que je n’ai pas pu assister à deux rencontres de suite. Le groupe s’est rapidement dissout juste après. Je pense que je faisais moi-même, en tant que personne, partie intégrante de la structure du groupe. Je vais donc utiliser exactement le même principe pour La Grande Famille. Il suffit juste de nous ajuster doucement en cours de route en fonction de nos besoins et de notre créativité. Il s’agit pour le moment de mettre simplement en place un roulement pour les rôles divers, afin que La Grande Famille puisse fonctionner de manière autonome et co-créative, sans que moi ni un autre chef quelconque puisse prendre le pouvoir. Le seul élément solide de la structure qui restera immuable sera le Respect du Territoire de Chacun. 

IMG_6783

Les rôles que je vois pour le moment sont : Fédérateur, Modérateur, Garant de l’Harmonie, Facilitateur et Animateur. Pour l’instant, je garderai mon rôle de Garant de l’Harmonie… jusqu’au moment où quelqu’un d’autre voudra prendre cette place ou aura envie de le partager avec moi. Ce rôle consiste à faire en sorte que chacun continue à se sentir en sécurité. D’une certaine manière, comme un père de famille bienveillant et sécuritaire, j’interviendrai uniquement quand je perçois que quelqu’un risque de se trouver en danger suite à un débordement de territoire. Comme je fonctionne souvent par anticipation, il se peut que je me trompe… mais je préfère intervenir trop tôt et me tromper que de perdre l’espace sécuritaire familial essentiel.

Jusque là, j’étais aussi le Fédérateur. Dans ce rôle, en dehors des réunions, je loue l’espace Zoom, je détermine les dates des rencontres, je les publie sur mon blog, j’envoie un mail groupé pour la rencontre à venir et j’accueille les nouveaux venus. A partir de demain, quand la réunion démarrera, en tant que Fédérateur, je rappelle à chacun la notion de territoire, je vérifie que tout le monde a compris et est d’accord que j’intervienne en tant que Garant d’Harmonie en cas de débordement, je demande qui souhaiterait prendre la place de Facilitateur pour la durée de la rencontre… et je me mets en retrait.  

IMG_6748

Le Facilitateur veille au déroulement général de la soirée. Il fait le tour de l’assemblée pour vérifier qui a envie d’animer une partie de la rencontre, puis il gère le partage du temps et le passage d’une animation à l’autre. Il est aussi le Modérateur et peut intervenir quand il perçoit un débordement du territoire. En dehors des animations, au besoin, il distribue la parole. A la fin de la rencontre, en tant que fédérateur je le libère de son rôle pour clôturer la soirée. Avant de se quitter, juste le temps de prendre l’habitude de co-animer ensemble, je ferai comme hier soir… et je demanderai à quelques volontaires de préparer une animation pour la soirée suivante.

Ainsi, ça ressemble déjà drôlement aux rencontres en live à Noirmoutiers. Ça laisse l’espace et l’ouverture à chacun d’offrir et de partager son originalité à travers une animation qu’il a envie de proposer. Comme j’aime dire : « rien n’est prévu et tout est possible ». Partager une expérience, proposer un jeu, demander de l’aide ou un conseil, faire une conférence, parler d’une problématique, partager un outil ou une technique, tirer des cartes, lire un texte, raconter un conte, faire un tour de miroir, méditer, chanter, faire du yoga, offrir sa folie, oser s’exposer, partager sa philosophie, créer un débat, raconter son histoire, etc, etc… Celui qui propose anime comme bon lui semble… tout simplement. A suivre…

Je nous souhaite une délicieuse nouvelle journée ∞💜∞ 




union-jack-1027898

Modi’in, Israël 🇮🇱 

I just woke up in a startle. It is half past five and the sun will only rise in 30 or 40 minutes. Not possible to fall asleep again because I just understood something important. I just saw clearly the next step for The Big Family. So, I opened the shutter of the window to bring in the emerging daylight and I sat on my chair, still naked, to write my article and to free my mind.

Yesterday, in the middle of the Family reunion, I was overcome by a feeling of discomfort that would not leave me afterwards. I even started to feel hungry again after 8 days without solid food. I felt that something was finished but I did not understand exactly what or how. I could see that I didn’t really have my place anymore and that the time to co-create had come. I tried to capture the subtle surrounding information to find my way, without finding it completely. The proposal I made at the end of our meeting was finally not that bad, it just wasn’t complete. However, without realizing it, I had already given the solution several times during my sharing.

The best I could do at the time was to offer 3 participants to prepare something to set the tone for the next meeting and ask another participant to take the role of moderator. It’s been a long time since it has been clear to me that I will not take a dominant place in The Big Family. It is a CO-creation and I just want MY place in the whole … which I have already known for years. I am the Guarantor of Harmony, that’s all. Certainly, as I am the initiator of this common dream, I am also for the moment the Federator. In any case, I am the first, because I think that in some time I will be able to pass the hand for this role also.

I could have seen this momentum coming if I had paid more attention, because the mirror showed me its arrival through my breathlessness in learning Hebrew. Yesterday somewhere in the morning I figured out how to give a new impulse to the integration of my native language. I just need to do what I really love to do nowadays, that is to say, write. So, I immediately asked my teacher if I could send her handwritten letters in Hebrew to train myself with the words she taught us. She welcomed me warmly and positively and I will now send her some thoughts, like a light and childish version of my blog in Hebrew.

The next step to The Big Family is actually quite simple. I just need to inspire myself from my experience as a unifier of a self-managed tantric group. Seven or eight years ago I started the Self-managed Tantra Groupe of the South-East. There were already 4 or 5 others in France. It was to allow those who wanted to practice Tantrism to find each other, without the need to systematically spend large sums that were requested for workshops. The only expense we had was for the rental of the work room and the bedrooms. Each one gave his share and made his contribution to the meals. It was only around 50 euros per person for a weekend, if I remember correctly.

It worked very well, until the day that I became itinerant and I could not attend two meetings in a row. The group quickly dissolved after. I think I was myself, as a person, an integral part of the group structure. So I’m going to use exactly the same principle for The Big Family. We just have to adjust ourselves slowly along the way according to our needs and our creativity. For the moment, it is simply a question of putting in place a rotation for the various roles, so that The Big Family can function in an autonomous and co-creative way, without me or any other chief being able to take power. The only solid element of the structure which will remain immutable will be the Respect for Everyone’s Territory.

IMG_6783

A winner is a dreamer who never abandons…

The roles that I see for the moment are: Federator, Moderator, Guarantor of Harmony, Facilitator and Animator. For now, I will keep my role of Guarantor of Harmony … until someone else wants to take this place or want to share it with me. This role is to ensure that everyone continues to feel safe. In a way, like a caring and safe father, I will only intervene when I perceive that someone is likely to be in danger following an trespassing of territory. As I often function in anticipation, I may be wrong … but I prefer to intervene too early and be wrong than to lose the essential safe family space.

Until now, I was also the Federator. In this role, apart from the meetings, I rent the Zoom space, I determine the dates of the meetings, I publish them on my blog, I send a group email for the meeting to come and I welcome the newcomers. From tomorrow, when the meeting starts, as a Federator, I remind everyone of the notion of territory, I check that everyone understands and agrees that I intervene as Guarantor of Harmony in case of trespassing, I ask who would like to take the place of Facilitator for the duration of the meeting … and I withdraw.

IMG_6748

Follow ones instinct is the most beautiful risk to take…

The Facilitator oversees the general progress of the evening. He goes around the assembly to check who wants to animate a part of the meeting, then he manages the sharing of time and the passage from one animation to another. He is also the Moderator and can intervene when he perceives an trespassing of territory. Apart facilitating, if necessary, he distributes the speaking turns. At the end of the meeting, as a unifier I release him from his role to close the evening. Before leaving, just long enough to get into the habit of co-creating together, I will do as I did last night … and I will ask a few volunteers to prepare an animation for the following evening.

So it already looks a lot like the live meetings at Noirmoutiers. It leaves space and openness for everyone to offer and share their originality through an animation they want to offer. As I like to say: « nothing is planned and everything is possible ». Share an experience, suggest a game, ask for help or advice, give a conference, talk about an issue, share a tool or a technique, draw cards, read a text, tell a story, take a tour with the mirror, meditate, sing, do yoga, offer ones madness, dare to expose oneself, share ones philosophy, create a debate, tell ones story, etc, etc. Whoever offers animates as he sees fit … as simple as that . To be continued…

I wish us a delicious new day ∞💜∞

4 réponses

  1. Flore Nce

    ☺et fleur dessinés sur page hébreu ont attirés mon regard un clin d’œil simple un lâcher prise enfantin , magique à la fois.

    Ce qui a calmer mon ressenti déséquilibrant, yin yang arrivé pendant la rencontre, avec l’impossibilité de reprendre la parole ( bruits, assourdissants empêchant que je puisse parler sans crier alors je vous ai mis en commentaire a tous mon état ) !!

    Je ressens ce matin une tristesse, un ressenti de blocage dans ma gorge mes poumons j’ai été prise d’une toux d’irritation pendant la rencontre du fait que je n’ose le cri que je n’ose exprimer mes ressentis viscérales, je suis persévérante et malgré les perturbations, bruits gêne de ma petite famille, sur mon changement peut être je vais continuer a avancer vers mon défi entendu hier, avancer seule, accompagner mais indépendante, dans mon territoire, en acceptant mes lumières et mes ombres, pour arriver vers l’expression de ma danse avec le monde, avec la lumière de chacun et chacune.
    Namasté

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s