Désir ardent

Valence (26), France 🇫🇷 

Elles ont de plus en plus de désir, mes co-exploratrices. C’est normal, car je passe beaucoup de temps à réveiller, stimuler et attiser leur énergie, surtout au départ. Du coup, quand nous sommes ensemble, elles me sollicitent jour et nuit. Ça semble tellement fort que c’est presque une souffrance. 🔥

C’est très flatteur et bon d’être l’objet de leur désir et de sentir tout cet Amour qui se déferle sur moi, même si au fond il ne s’agit pas de moi, Michael… mais avant tout de leur désir et de leur énergie. Je suis juste celui qui est là, le jardinier qui cueille les fruits de son labeur. 😉

Mes mains travaillent beaucoup dans la libération de cette énergie si longtemps retenue et opprimée. Beaucoup de cette énergie se trouve autour du sacrum, de la colonne vertébrale en générale, dans les fesses, les trapèzes… alors je palpe, tapote, masse, dé-coquille, selon mon intuition, à des endroits stratégiques, comme ça. 🙌

Il y en a partout, bien évidemment, et au fur et mesure que cette énergie commence à bien circuler, le désir et l’excitation monte. Mon propre corps semble de plus en plus attirer ces femmes qui cherchent à se libérer de leur carcan et de la peur du bûcher. Il les attire et a un effet catalyseur sur leur énergie. 🐉

Mon corps entier est donc à l’oeuvre dans cet exploit à deux. Il fonctionne comme un vrai aimant, doublé d’une batterie inépuisable… même si moi, ma personne peut être fatigué ou passif. Vu de l’extérieur, tout cela donne un aspect très sexuel à ce qui se passe… et même si les gestes et les actes peuvent être d’ordre sexuel, il s’agit complètement d’autre chose. La différence est imperceptible pour un non-initié. 😇 

Pour moi c’est délicieux de voir ma partenaire qui ondule et se cabre sur moi, cherchant à se délivrer de son feu ardent. Ça demande beaucoup de clarté et de conscience chez moi, car il facile de basculer vers mon côté animal et profiter de la situation pour en faire une orgie sexuelle. 🍫

Heureusement cela ne m’intéresse pas. Ce n’est pas mon intention du tout. Surtout que j’explore souvent avec des femmes engagées qui viennent me voir pour améliorer leur vie de couple et qui aiment souvent énormément leur partenaire de vie. En plus, mon corps me protège… car il réagit de manière complètement adapté à la situation. Même si je le voulais, je ne pourrais pas abuser. Il ne suivrait pas mon éventuel élan égoïste ou animal. Une des raisons, d’ailleurs, pour lesquelles je ne mange pas avant ou pendant un voyage, est aussi pour être au plus près du sacré. 😅

Selon mon référentiel, cet énergie est censée servir à autre chose, c’est-à-dire  à se frayer un chemin vers la maison, vers la source. Et il y a un choix à faire, ce qui n’est pas évident du tout en pleine excitation. L’envie de jouir, d’un orgasme est tellement fort et c’est tellement normal et habituel, que cela demande un effort presque surhumain de quitter cette voie et d’utiliser l’énergie qui est là pour autre chose. 🤪

Si je stimule autant l’énergie chez mes amies, parce que selon moi c’est le surplus qui donne cette force supplémentaire nécessaire pour trouver et libérer la voie vers son soi. Quand cette énergie s’accumule; à un moment donné elles en perdent la tête. Et c’est important car la tête ne semble pas savoir comment trouver le chemin, la voie de passage. 😏

J’aime le comparer un peu avec une ruée de chevaux sauvages, qui, quand ils sont coincés, foncent intuitivement vers l’endroit de leur piège où il y a le moins de résistance. Alors, j’amène ma partenaire vers cet état. Et quand elle perd la tête, ma guidance est là… car le voyage nous permet d’explorer comment évoluer et par où passer. 😌

Je la guide sans lui dire où aller. Je ne peux pas, je ne connais pas non plus son chemin. Mais je sens si elle est dedans ou pas. Je sens aussi où elle est, ce qu’elle fait à l’intérieur d’elle et quel est son attitude… C’est ainsi que je reste très près et présent à elle avec une écoute de tout mon corps… de tout mon être même. Dès qu’elle n’est plus au bon endroit, sur le bon chemin, je le sens dans mon corps… et j’interviens si nécessaire. ❤

C’est seulement la FEMME en elle qui peut faire le chemin et je sens tout de suite si elle fait semblant, triche ou joue… si c’est la petite fille ou la mère qui est là… si l’ego ou une blessure est à l’oeuvre… et dès que je sens ça, je la guide à nouveau vers son centre et son chemin. 👩‍💼

Et c’est seulement l’HOMME vrai, vulnérable et puissant en moi qui peut faire le chemin à côté d’elles. Si je triche, fais semblant ou exerce du pouvoir sur elles, je ne pourrais pas les guider. Je les amènerai forcement ailleurs. Je me dois donc solide comme un roc et clair comme du cristal. 💁‍♂️

Et quand l’énergie commence à se frayer un chemin à travers les strates des mémoires contemporaines et arrive enfin à atteindre le sol fertile de notre monde païen ancien pour y faire ses racines, une femme rentre chez elle et une nouvelle sorcière, magicienne ou guérisseuse voit doucement le jour… 🧙‍♀️

Magnifique journée à tous ❤💛💚💙💜🖤  

fantasy-2437944-002

4 réponses

  1. Solange de Pau

    Ce texte décrit l’essentiel.
    C’est l’article le plus limpide que je lis de vous depuis que j’ai dé-couvert votre personnalité.
    A moi de marcher en faisant le nécessaire travail.
    merci, bel homme !

    Aimé par 1 personne

  2. Jade

    Comment décrire avec des mots, l’invisible, l’indicible, l’inexplicable, l’intangible, le sacré ??
    …c’est ce que tu viens de faire de façon tellement limpide Michael. Quelle incroyable source d’inspiration !

    Aimé par 2 personnes

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s