Un miroir en cache un autre

Die (26), France đŸ‡«đŸ‡·

Le miroir de l’un est par dĂ©finition le miroir de l’autre. C’est une simple Ă©vidence cohĂ©rente avec la notion de l’UnitĂ©. Si je sais oĂč j’en suis, je sais oĂč l’autre en est
 Si je constate oĂč l’autre en est, je sais oĂč je suis sur mon chemin. Je ne me trompe jamais sur vous, me concernant
 et vous ne vous tromperez jamais sur moi, vous concernant. 😍

J’ai toujours considĂ©rĂ© que celui qui sait utiliser correctement le miroir n’a plus besoin d’ĂȘtre accompagnĂ© par quelqu’un. A part peut-ĂȘtre juste pour utiliser une technique permettant d’influencer ses croyances profondes qui ont besoin d’ĂȘtre secouĂ©es. Et lĂ  encore, c’est encore la projection qui indiquera quelle croyance est prĂȘte Ă  ĂȘtre changĂ©e et quand. â˜ș

Ecouter les signes et la projection, percevoir les synchonicitĂ©s et se voir en chacun d’entre nous, est reconnaitre l’UnitĂ© divine que nous formons tous ensemble… c’est voir la DivinitĂ© en toute chose. Ecouter et suivre le miroir et les signes, c’est Ă©couter et obĂ©ir Ă  Dieu, Ă  DĂ©esse
 C’est l’apprentissage magique de laisser doucement son ego de cĂŽtĂ© et laisser le Soi Ă©merger dans son centre. 😇

Je n’ai mĂȘme pas besoin de faire un effort pour savoir oĂč j’en suis. Il suffit que j’utilise le travail sur la projection des autres et de m’attribuer le rĂ©sultat de leur effort. Celui qui ne se reconnaĂźt pas dans l’autre, se connait mal ou ne se connait pas du tout. Admettre cette Ă©vidence, cette cohĂ©rence Ă  l’UnitĂ©, permet Ă  celui qui veut apprendre, d’enfin voir la rĂ©alitĂ© en face. Une rĂ©alitĂ© permettant d’atteindre ensuite l’autonomie nĂ©cessaire pour retrouver son centre, sa maison. 🙃

Alors, aujourd’hui, pour savoir oĂč j’en suis exactement et faire le point, j’ai pris les trois derniers partages de miroir que j’ai reçus. Bien Ă©videmment je me reconnais dans chacun d’entre eux et dans l’histoire unique qu’ils forment ensemble. C’est de moi que ça parle
 et pour savoir comment naviguer dans les eaux troubles de ce passage transformateur dans lequel je me trouve en ce moment, j’ai besoin d’autant d’objectivitĂ© que possible. De lire le miroir que d’autres m’envoient me permet parfois de dĂ©couvrir des dĂ©tails qui m’ont Ă©chappĂ©s
 ou de me valider lĂ  oĂč j’avais des doutes. 😌

Je les ai juste raccourcis un peu et enlevĂ© par discrĂ©tion les sources d’information
 et qui sait
 peut-ĂȘtre vous vous reconnaĂźtrez aussi. C’est d’ailleurs toute la richesse de mon blog. Celui qui sait lire mon journal de cette maniĂšre se trouve avec un trĂ©sor. Je sais, c’est peut-ĂȘtre prĂ©tentieux, mais c’est ainsi que je le vois. Ce n’est pas un endroit de savoir ici
 mais un lieu oĂč l’on peut se reconnaitre et ainsi se reconnecter avec sa vulnĂ©rabilitĂ© l’un Ă  l’autre au centre de l’essentiel. ❀ 

Le premier : 

“Je teste ma capacitĂ© Ă  ne pas tomber dans le piĂšge d’une sexualitĂ© primaire – Je ne suis pas assez dans l’ĂȘtre et toujours dans le trop d’explications – Je juge ceux qui font le choix de rester dans la caverne – Je ne suis pas encore l’homme que je cherche Ă  ĂȘtre – Je suis invitĂ© Ă  prendre courageusement la responsabilitĂ© de ce que je suis vraiment et de vivre ma vĂ©ritĂ© – Je ne suis pas assez positionnĂ© et je ne rĂ©ussi pas Ă  trouver ma place – Je suis dans mes peurs – Je n’ose pas – Impuissance – Besoin de trouver ma mĂšre – FrustrĂ© – Fuir mon histoire du moment – LĂącher – Renouvellement de soi – Nouvelle vie – Union mystique ou alchimie.“

Le deuxiÚme : 

“Mon miroir Ă©tait Ă©clatant de clartĂ© mais mon regard restait aveugle… Je me suis tout de mĂȘme accrochĂ© encore et encore, en prenant note de ce qui se passait autour de moi. Le message est clair : je ne voyais pas ce qui m’Ă©tait demandĂ©, je ne comprenais pas les messages, je restais accrochĂ© Ă  mes anciens schĂ©mas de la dualitĂ© (je veux ou ne veux pas, j’aime ou pas, je crois ou pas…). Non, tous ces mĂ©canismes de la pensĂ©e sont caduques depuis bien longtemps et ils arrivent enfin Ă  ma conscience, Ă  ma pensĂ©e
 et se matĂ©rialisent dans mon corps. Les tensions, les crispations, les nƓuds, les fermetures, les replis, les enfermements… tout s’ouvre dĂ©sormais, tout s’Ă©claire…

Je comprends qu’il est temps que je revienne Ă  la vie, que je me mette dans le prĂ©sent et non plus me projeter dans une interprĂ©tation du futur par peur ou par sĂ©curitĂ©. Je dois cesser de me projeter dans le futur… Vivre le moment prĂ©sent est ce qui m’est demandĂ© trĂšs fortement, sans faire aucun projet sur le plan professionnel. Alors je dĂ©cide de vivre le moment prĂ©sent. Je reviens Ă  plus de FĂ©minin encore, plus de rĂ©ceptivitĂ©, laisser venir, ne rien forcer et me positionner dans la gratitude de ce qui est… Je ralentis mon rythme et me mets dans la mĂ©ditation. 

Je fais circuler une nouvelle Ă©nergie de Vie. Celle de l’ici et maintenant pour ne pas rester bloquĂ© dans le passĂ© ou la peur qui engendre le sentiment d’insĂ©curitĂ© et l’incapacitĂ© de laisser la vie agir Ă  sa juste mesure… Si je ne vis pas ce que j’ai Ă  vivre… je n’entends pas le message, je ne comprends pas ce qui m’est demandĂ©… Je comprends qu’il n’y a rien Ă  comprendre, ni Ă  vouloir mais juste Ă  Être le rĂ©ceptacle de la Vie. 

Au lieu d’Ă©couter mon mental et mon ego, je porte l’attention sur une prĂ©sence plus puissante, DĂ©esse Divine. Un soutien trĂšs puissant… vivre nos corps Ă  corps avec ma partenaire en dĂ©passant la posture de l’ego blessĂ©. Me mettre en connexion avec DĂ©esse MĂšre et la laisser agir Ă  travers moi… ce qui a un grand pouvoir de guĂ©rison. Commencer dĂšs maintenant Ă  Ă©largir ma conscience et Ă  penser « abondance » en toute chose, car c’est seulement ainsi que tous tes besoins pourront ĂȘtre comblĂ©s
”

Le troisiÚme : 

“Les miroirs offerts par la vie ces 3 derniers jours sont trĂšs cohĂ©rents avec ce que je vis ces derniers temps. ils m’invitent Ă  ne pas oublier que je ne suis pas arrivĂ©e. Je peux savourer mais calmement en restant dans mon ĂȘtre au risque de rechuter et de faire des rebonds. Le miroir m’invite donc Ă  savourer diffĂ©remment avec plus de subtilitĂ© en Ă©tant toujours en alerte vis-Ă -vis de mon Ă©go trĂšs malin qui peut me leurrer. Pour cela, le miroir m’invite Ă  tisser avec ma propre dĂ©esse-mĂšre intĂ©rieure pour prendre soin de moi et arrĂȘter de me laisser dĂ©finir par les autres en mĂ©ditant tous les jours, en Ă©coutant mon ventre, en utilisant les outils palissade, gestion Ă©motionnelle et projection.

Le miroir me dit dans cette mĂȘme invitation Ă  oser regarder la rĂ©alitĂ© telle qu’elle est et non pas telle que je la voudrais… prendre conscience de mes schĂ©mas qui se rĂ©pĂštent pour les stopper en osant changer ce que la vie me dit de changer en moi. Pour cela, je sens bien qu’il faut de nouveau que je me rappelle de rester dans mon territoire. Ces derniers temps j’ai pu dĂ©border par Ă©lan, par envie… Reviens dans ton territoire, apprends Ă  mettre la juste distance aux choses, aux Ă©vĂšnements et aux personnes ainsi que dans les relations.

Et en mĂȘme temps, le miroir me dit que mon voyage ne fait que commencer, que je viens de me dĂ©lester de poids trĂšs lourds dans la relation aux autres, dans ma relation Ă  mon Soi en prenant conscience que je peux ĂȘtre aimĂ©e pour QUI je suis intĂ©rieurement
 ce qui n’Ă©tait que le prĂ©-requis pour dĂ©marrer mon voyage qui ne fait que commencer. Il est temps d’aller plus loin et je sens que tout doucement je glisse vers un monde de plus en plus paradoxal et que j’aime de plus en plus ça.

Retrouver mon innocence d’enfant face Ă  la vie. Le temps passĂ© seul avec moi-mĂȘme est un salut pour retourner chez moi, dans mon intĂ©rioritĂ©, ma coupe, mon ĂȘtre, ma maison… oĂč seule je me sens de mieux en mieux. Encore une fois, la vie m’offre ICI et MAINTENANT tout ce dont j’ai besoin. Je vais donc me rĂ©investir, rĂ©investir mon beau territoire de femme.

C’est seulement lorsque nous nous libĂ©rerons de la prison de nos conditionnements et  atteignons la vĂ©ritĂ© de notre propre coeur que nous commençons Ă  voir la rĂ©alitĂ© telle qu’elle est vraiment. La vĂ©ritĂ© a besoin de grands efforts ; de dĂ©couvertes, de risques
 et marcher seul sur un chemin que personne n’a parcouru.”

Ma conclusion :

Je me trouve bien encore au beau milieu de mon passage. Ça lutte Ă  l’intĂ©rieur de moi entre l’ancien et le nouveau Michael
 Je constate que c’est laborieux mais qu’il y a du progrĂšs tout de mĂȘme, ça se libĂšre progressivement. Je me trouve dans un moment charniĂšre
 et pour quitter ce que je connais et qui me retient je suis invitĂ© Ă  rester dans l’instant prĂ©sent et ma polaritĂ© fĂ©minine
 et pour cela je dois :

  • ralentir encore
  • pas faire de projet
  • mĂ©diter
  • dĂ©velopper mon Ă©coute et ma rĂ©ceptivitĂ©
  • me laisser guider
  • rien forcer mais laisser venir les choses toutes seules
  • me positionner dans la gratitude de ce qui est
  • apprendre Ă  savourer les choses diffĂ©remment et avec plus de subtilitĂ©
  • juste ĂȘtre un foyer, un rĂ©ceptacle
  • rester connectĂ© Ă  mon ventre.

Je dois rester vigilant quant à mon ego malin et pour voir la réalité vraie en face il faut que je reste dans mon territoire et que je continue à utiliser mes trois outils principaux : la palissade, la gestion émotionnelle et la projection


Les explorations physiques avec mes partenaires me permettent d’expĂ©rimenter tout cela dans la pratique, de me connecter Ă  ma divinitĂ© et de me guĂ©rir un peu plus Ă  chaque fois que j’y arrive.   

Mmm
 ça confirme
 ça valide
 ça correspond bien Ă  ma derniĂšre sĂ©rie d’articles. Je suis content de moi
 Allez, au boulot
 ou plutĂŽt allez, au repos ! 😊

đŸŒžđŸŒŒđŸŒșđŸŒžđŸŒŒđŸŒș Je vous souhaite une belle journĂ©e et vous dis, Ă  demain
 đŸŒžđŸŒŒđŸŒșđŸŒžđŸŒŒđŸŒș

Voici un joli petit film qui m’a touchĂ© par sa simplicitĂ© et qui a mĂȘme rĂ©ussi Ă  me dĂ©crocher quelques larmes Ă  la fin. A voir gratuitement sur mon site de streaming favori, bien Ă©videmment. đŸ“œ

RĂ©pondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Google. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s