Papapalà ~ dadnothere

🇬🇧 For English scroll down till you see the Union Jack…

Valérie de Chamonix Mont Blanc, France 🇫🇷  

Mon père, mon héros, mon dieu… tu as maintenant 86 ans et pour moi tu es immortel.

Nous avons sillonné l’Afrique, découvert des territoires, des cultures extraordinaires, vécu tout ce que la vie nous offrait,  » a way of life » exemplaire.

Pourtant, j’ai grandi seule, sans ton regard porté sur moi, sans ta présence pour me sécuriser, sans un modèle d’homme auquel identifier mes projections de future femme.

Mon papapalà était comme le vent, « le mistral », ce vent qui souffle par bourrasques, qui énerve ou excite, puis qui disparaît.

Un papa « pas sage », un  » courant d’air ».

Je t’ai aimé comme un dieu… Je t’ai cherché toutes ces années en essayant de te trouver dans les hommes qui ont partagé ma vie, mais qui ne pouvaient la combler tant la demande d’amour était abyssale.

joel-overbeck-amkdlZFdMiA-unsplash

J’ai couru après une forme de reconnaissance à tes yeux, sorte d’appel au secours inconscient, en me formant au métier auquel tu t’étais destiné; puis des années plus tard, je me suis reconvertie dans le social me destinant inconsciemment à être une « sauveuse » d’âmes égarées, certainement pour qu’elles me renvoient le miroir de mes propres égarements… mais je n’ai pas vu la fierté que j’attendais.

Depuis j’ai décidé de cesser cette errance, cessé d’essayer de me réparer avec des hommes qui ne pouvaient pas remplir cette mission impossible à ma place.

Première étape de ce chemin à traverser en solo grâce aux différents miroirs… à Michaël.

Deuxième étape, me rencontrer, aller chercher au fond de moi ces blessures, pour en faire un véritable sabre de lumière, un cadeau de la vie, réalité objective de qui je suis vraiment!!!

En faisant tomber ce masque, je me connecte à la vie, dénonçant les mensonges que j’ai mis en place, sorte de mécanisme de défense à mon éclosion.

Que veux-tu, vivre ou mourir? Qui es-tu ? Celle à laquelle tu t’es identifiée depuis des années, ou celle qui crie au fond de ton ventre « laisse moi sortir »…?

Mon père, mon héros, j’ai enfin compris que tu es un cadeau. Toutes ces années me permettent aujourd’hui de reconnaître ce que j’ai nourri. J’ai reproduit des attitudes miroirs sans y apporter de solutions.

Cette prise de conscience va me permettre de me dresser pour aller connecter ma véritable puissance de femme.

Valérie




union-jack-1027898

Valérie de Chamonix Mont Blanc, France 🇫🇷  

My father, my hero, my god … you are now 86 years old and for me you are immortal.

We crisscrossed Africa, discovered territories, extraordinary cultures, experienced everything that life offered us, « a way of life » exemplary.

However, I grew up alone, without your look focused on me, without your presence to reassure me, without a model of a man to identify my projections of a future woman.

My dadnothere was like the wind, « the mistral », this wind which blows in gusts, which irritates or excites, then disappears.

A dad « not wise », a « draft ».

I loved you like a god … I have been looking for you all these years trying to find you in the men who shared my life, but who could not fulfill it as the demand for love was abysmal.

joel-overbeck-amkdlZFdMiA-unsplash

I ran after a form of recognition in your eyes, a kind of unconscious call for help, by training me in the profession for which you were intended; then years later, I converted to the social unconsciously destining myself to be a « savior » of lost souls, certainly so that they return to me the mirror of my own errors … but I have not seen the pride that I expected.

Since then I have decided to stop this wandering, stopped trying to repair myself with men who could not fulfill this impossible mission for me.

First step of this path to cross solo thanks to the different mirrors … to Michaël.

Second step, meet me, go look deep inside me for these wounds, to make them a real saber of light, a gift of life, objective reality of who I really am !!!

By dropping this mask, I connect to life, denouncing the lies that I have put in place, a sort of defense mechanism when I hatch.

What do you want, live or die? Who are you ? The one you have identified with for years, or the one that shouts at the bottom of your belly « let me out » …?

My father, my hero, I finally understood that you are a gift. All these years allow me today to recognize what I have nurtured. I reproduced mirror attitudes without providing solutions.

This awareness will allow me to stand up to connect my true power as a woman.

Valerie

8 commentaires sur « Papapalà ~ dadnothere »

  1. Curieux, je discutais justement de l’œuf orphique, hier. Un petit coup de bec, et la coquille craquera. Par les questions que je lis, que nous nous posons, et les réponses qui sont déjà là, je me sens sur la bonne voie, en confiance.

    Aimé par 1 personne

    1. Bonjour Myriam, j’aime beaucoup cette métaphore de la coquille qui craque; cela me renvoie à l’armure que j’ai enfilé il y a maintenant quelques années, et qui aujourd’hui après s’être rouillée, est en train de tomber. Ton écrit vient confirmer que je me suis mise sur dans la bonne voie, merci.

      Aimé par 1 personne

    1. Merci Lalikou, ce sabre de lumière est en effet la colonne vertébrale de ma renaissance et ton partage me dit qu’en la laissant jaillir, cette lumière va pouvoir éclabousser toute cette énergie vitale qui ne demande qu’à s’exprimer, merci.

      Aimé par 1 personne

  2. Ma très très chère Val, tu viens encore de me mettre une bonne gifle en pleine face !
    Je ne suis pas maso, mais frappe encore je te prie ! Car ma tête a tourné si fort qu’elle m’a indiqué, telle une girouette, (je suis lent à la détente) que si je dois vivre, je dois TOUT quitter, même ma carrière qui est pourtant un grand succès !
    Un pas vers mon âme, un pars vers mon coeur, un pas vers qui je suis vraiment… Le trépas, les trois passages, trois pas sages ! Je dois arrêter de mentir, me mentir et me cacher !

    Et les signes de la vie m’indiquent non pas 3 pas, mais des milliers de milliards de pas que je vais entamer bientôt !
    Let’s road trip !

    Aimé par 2 personnes

  3. Bonjour Xavier, des milliers de frissons parcourent mon corps à la lecture de tes mots. Etre soi m’appelle. En marchant vers ce nouveau moi, la vie me remplie un peu plus chaque jour. Tous ces pas me donnent envie d’aller au trot puis au galop pour rattraper le temps perdu. Cependant la confiance que je mets dans la vie me montre aussi que chaque étape est indispensable au franchissement des différentes marches…ton message me montre a quel point « être en chemin » nécessite de laisser derrière ce qui ne me va plus, pour marcher ma lumière.

    Aimé par 1 personne

  4. Bonjour Xavier, des milliers de frissons parcourent mon corps à la lecture de tes mots. Etre soi m’appelle. En marchant vers ce nouveau moi, la vie me remplie un peu plus chaque jour. Tous ces pas me donnent envie d’aller au trot puis au galop pour rattraper le temps perdu. Cependant la confiance que je mets dans la vie me montre aussi que chaque étape est indispensable au franchissement des différentes marches…ton message me montre a quel point « être en chemin » nécessite de laisser derrière ce qui ne me va plus, pour marcher ma lumière. Merci Xavier pour cet élan partagé je t’embrasse fort.

    Aimé par 1 personne

  5. Mamanpaslà, Papatroplà, ça sonne autrement.

    Je réalise que l’absence de ma mère est bien plus lourde que ce que je croyais. Je me suis dis très jeune que je ne l’aimais pas, et je pensais que c’était une affaire réglée. Mon père était là, et c’était bien suffisant.

    Pourtant c’est le travail sur ma mère qui traine, j’emprunte toutes les routes de traverses pour retarder l’échéance… Et j’en paye le prix fort ! Je sens mon amour pour elle, je ne vois pas encore son cadeau, et ton témoignage m’invite à écrire. C’est la voie pour que se dévoile son cadeau.

    Merci Valérie.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s