Mes polarités ~ My polarities

🇬🇧 For English scroll down till you see the Union Jack…

Fabienne de Toulouse, France 🇫🇷 

Lundi soir, lors de la réunion de La Coupe de Feu, le cercle de femmes qui est en train de prendre vie, je me suis engagée à dépasser mes peurs car je sentais un grand inconfort et que j’avais peur de ce chemin totalement inconnu. Pour ce chemin, ma voie de passage, comme je l’entends aujourd’hui est la confiance.

Oui ok mais j’ai peur quand même, alors ce que j’ai trouvé ce soir c’est de lui parler et de l’accueillir.

J’ai bien senti, et je l’ai dit, que je pouvais me reposer sur mes sœurs comme elles pourront le faire sur moi. Alors je vais avancer sans crainte.

La première grosse peur que j’ai envie d’affronter c’est le contact avec un homme.

Évidemment me direz-vous, je suis gay !

azgan-mjeshtri-KgxawsqiAJs-unsplash

Mais j’ai été mariée à un homme dont j’ai eu 3 enfants. Je peux considérer que je suis bi-sexuelle avec une préférence très marquée pour les femmes. Aujourd’hui je crois que j’ai compris, et que j’accepte, que mon prochain tissage avec une femme ne sera serein et équilibré que s’il ne part pas d’une blessure.

Il me faut donc faire la paix avec l’homme et la part féminine en moi.

Et là, je ne sais pas de quel côté le défi est le plus élevé.

Recontacter ma féminité ? S’il suffisait de se laisser pousser les cheveux, facile, mais il s’agit de plus. De choses dont j’ai habilement réussi à me détourner tout au long de ma vie et que je dois réussir à voir, entendre, dire pour moi, pour la paix, pour l’équilibre.

Quand au contact, je ne parle même pas de relation sexuelle, avec un homme, juste me toucher le bras. J’ose à peine y penser. Seul le toucher professionnel du kiné est acceptable parce que professionnel.

Donc voilà, lequel sera le plus challengeant ?

Je vais devoir réconcilier les deux en moi alors quelle importance de le savoir. Mais, putain con (comme on dit à Toulouse), je vais avoir besoin d’aide et de soutien !!!

Mais attention, quand j’aurai dépassé ces peurs, si c’est comme pour l’écriture, ma peau risque d’éclater sous le pétillement de ma joie et de mon bonheur.

J’aime la vie alors allons-y.

Fabienne




union-jack-1027898

Fabienne from Toulouse, France 🇫🇷  

Monday evening, during the meeting of The Goblet of Fire, the circle of women who is coming to life, I undertook to overcome my fears because I felt great discomfort and I was afraid of this totally unknown path. For this path, my path, as I understand it today, is trust.

Yes ok but I’m afraid anyway, so what I found tonight was to speak to my fear and welcome it.

I felt, and I said, that I could lean on my sisters as they can do on me. So I will move forward without fear.

The first big fear that I want to face is contact with a man.

Obviously you will say to me, I am gay!

azgan-mjeshtri-KgxawsqiAJs-unsplash

But I was married to a man of whom I had 3 children. I can consider that I am bi-sexual with a very marked preference for women. Today I believe that I have understood, and that I accept, that my next love weaving with a woman will be serene and balanced only if it does not start from an injury.

So I have to make peace with the man and the female part in me.

And there, I do not know on which side the challenge is the highest.

Recontact my femininity? If it was enough to my hair grow, easy, but it is more. Things that I have cleverly managed to turn away from throughout my life and that I must succeed in seeing, hearing, saying for myself, for peace, for balance.

When in contact, I don’t even talk about sex, with a man, just touch my arm. I hardly dare think about it. Only the professional touch of the physiotherapist is acceptable because it is professional.

So here, which one will be the most challenging?

I’m going to have to reconcile the two in me so how important to know. But, « putain con » (as they say in Toulouse), I’m going to need help and support !!!

But beware, when I have overcome these fears, if it is like writing, my skin may break out under the sparkle of my joy and my happiness.

I love life so let’s go.

Fabienne

12 commentaires sur « Mes polarités ~ My polarities »

  1. Tellement dynamique de te lire, je te sens déjà pétillante dès le démarrage, et ça me réjouit puisque je fais route avec toi!

    Et pour moi? Je vois bien la réconciliation de mon couple intérieur en passant par celle avec mon compagnon…
    Les méditations d’amour avec lui ont commencé, tout en douceur, et c’est encourageant.
    Il me semble que la route sera longue, peu m’importe si elle est riche et paisible de temps en temps.

    Aimé par 1 personne

    1. Je suis impatiente de pouvoir réconcilier mon couple intérieur et d’en reformer un sur des bases saines (enfin, pour moi). Et comme j’ai tendance à mettre la charrue avant les boeufs (et oui l’impatiente!!), je vais commencer par mon féminin bien mis à mal par une (voire deux) lignée de femmes fortes et en « guerre » avec l’homme.

      Aimé par 1 personne

  2. Merci Fabienne ! Tu as écrit mon ressenti à la virgule près ! 🙂

    Je vais faire un copier/coller de l’article, inverser tout ce qui est masculin en féminin et féminin en masculin, puis demander à Michael de le republier sous mon nom ! Gain de temps ! :-p
    Je rigole !
    Le plagiat est inutile, c’est comme si je plaçais un miroir devant un miroir.

    Aimé par 2 personnes

    1. Mon ressenti, ton ressenti…… Serions nous dans l’unité ? en tout cas dans une certaine connexion.
      Pour le gain de temps j’ai l’intention de mettre un agenda en place. Bon d’accord ça va commencer par me prendre du temps …..mais bon pour en gagner ensuite, ça vaut le coup. Non ?

      Aimé par 2 personnes

      1. Absolument ! De plus en plus, je perçois cette Unité ! Je vois à quel point le miroir est un outil précis précieux ! Je vois la force, et ma croyance devient de plus en plus une évidence qui ne peut être contredite ! 😉

        Pour moi l’atout majeur dans l’ « agenda » qui nous a été expliqué l’autre soir à la Grande Famille est de réserver des moments pour moi ! J’ai toujours un agenda hyper rempli et j’oublie souvent que je suis la personne la plus importante de ma vie… Je dois me questionner sur ce qui est prioritaire pour moi !

        Aimé par 1 personne

        1. Et encore un miroir !!!
          Je ne travaille pas, enfin pas au sens commun, je ne gagne pas ma vie. Et en réalisant mon agenda je me suis aperçu que du temps pour moi, « buller », il n’y en avait pas. C’est bien connu les gens qui ne travaillent pas ont un emploi du temps de ministre. Comme une de mes missions est de m’accorder de la douceur je vais essayer de repousser certaines choses pour ma pomme, m’occuper vraiment de moi.

          Aimé par 2 personnes

  3. Une petite danse, Fabienne ? J’ai un jour trouvé un ami qui respectait mon rythme et ma folie, mes pas de côtés, mes errances, mes pieds sur ses pieds, mes « je change de compagnie »… mes erreurs, mes retours en arrière, mes peurs et mes faiblesses. C’est ce qu’il m’a fallu pour comprendre que je devais me pardonner à moi-même. Et si je bloque, dans ma colère, dans mes peurs, je bloque aussi mon « autre » qui ne peut se laisser aller en toute liberté. Je bloque la vie en moi. Alors parfois, je lâche prise, je laisse mon masculin diriger la danse, et mon féminin s’y lover. Les deux ne peuvent agir. Ce qui compte pour moi, ce n’est pas de bien danser, ni de connaître les pas de mémoire, mais leur symbiose qui font qu’ils s’oublient pour n’être que le moment. (Pardon… c’est ce que ton texte m’inspire pour ma situation actuelle).

    Aimé par 1 personne

    1. Merci pour cette danse Myriam. Pour moi j’ai ressenti une valse. Je ne sais pas encore exprimer ma colère, c’est mon corps qui s’en charge douloureusement. J’aimerais beaucoup pouvoir faire la paix avec tout ça.

      Aimé par 1 personne

      1. Ma colère est redoutable. Quand je l’exprime, elle détruit tout sur son passage. C’est une énergie très forte qui sert à protéger ce que j’ai de plus fragile et précieux.

        Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s