Notre différence

Janville-sur-Juine (91), France 🇫🇷

Le dicton dit : “Un âne ne trébuche pas deux fois sur la même pierre.” Ça confirme bien ce que j’ai entendu un jour. Il semblerait que l’âne était au départ l’animal le plus sage de la création. Le bonnet d’âne était là pour s’inspirer de sa sagesse et non pour souligner une bêtise partagée. D’ailleurs, le proverbe le montre bien, car l’animal ne fait pas deux fois la même erreur !!! 😌

Je ne sais pas comment c’est pour vous, mais moi j’ai fait pendant longtemps comme les mouches. En poursuivant l’objet de mon désir, je cognais encore et encore contre la même vitre fermée, sans m’apercevoir que la fenêtre à côté était ouverte. J’ai répété mes erreurs sans cesse et s’il n’y avait pas eu toutes mes maladies et mes problèmes financiers et relationnels qui cognaient aussi fort en retour, je n’aurais jamais compris. 🙏

Je suis plein de gratitude pour tous ceux qui ont bien voulu passer dans ma vie afin que je comprenne… même si je les ai perdus dans le processus. Merci à la Vie de me montrer qu’elle est vraiment là. Elle réagit à chaque fois au quart de tour à mes élans, ce qui m’a permis de connaitre l’existence du miroir et les signes. Même seul, je me sens profondément avec la Vie. Merci, merci, merci… 😍

konzentrationslager-1529498-002

Après l’holocauste, les juifs rescapés ont dit “Plus jamais” ! Et pourtant, les guerres et les massacres continuent, la famine continue, l’injustice continue… tout continue… et, de mon point de vue, s’empire même. Nous n’avons visiblement pas l’intelligence de l’âne. Quelque chose en nous nous pousse à vouloir faire les mêmes erreurs encore et encore. 😅

Chaque grande culture a disparu pour les mêmes raisons. A chaque fois ils pensaient faire autrement, faire mieux… Mais finalement c’était à chaque fois pareil. C’était juste un autre peuple à un autre endroit faisant les mêmes conneries. Chacun voulait se distinguer des autres et faire l’unité par l’exclusion. Se différencier et détruire ce qui était différent… Orgueil et avidité… Les blessures à l’oeuvre sur une échelle nationale. Ensuite il suffisait juste d’une personne charismatique et le tour était joué. C’est ça pour moi “la bêtise humaine”. 😔

J’ose dire aujourd’hui que j’ai appris de mes erreurs. Je n’entre plus dans une relation comme tout le monde, comme avant. Mon cadre de référence n’est plus le même. J’ai dû transcender mes blessures et quitter toutes mes convictions pour ne plus passer aux mêmes endroits… Ça m’a pris de longues années et je suis encore dans le processus, mais je vois déjà que la même pierre ne se représente plus. ☺️

A mon avis c’est la non-acceptation de nos différences qui se trouve à la source de nos échecs dans le passé. La différence a toujours fait peur, créé de la jalousie et de la convoitise… puis, nous cherchons toujours un coupable pour nos problèmes. C’est une technique politique et commerciale très connue : Ça c’est le problème… voici la cause… là se trouve la solution… et c’est moi qui peut le faire pour vous, avec vous. 😏

Bon, je ne vais pas ressasser le passé. J’avais plutôt envie de partager mes réflexions concernant le Voyage Alchimique à venir. Car il s’agit de ne pas faire les mêmes erreurs… ni les miennes, ni celles des autres ! Comment recréer une seule grande famille à partir de 7,5 milliard d’individus ??? C’est ça fondamentalement ma question… 🤔

Là où j’en suis je dirais qu’il s’agit de commencer petit… Ça c’est clair ! Ensuite il s’agit d’utiliser justement nos différences comme élément d’alliance entre participants… Pas d’exclusion, au contraire, uniquement l’intégration. Chaque être est une parcelle de moi et il me semble logique que pour vivre l’Unité, j’ai à intégrer chaque facette de moi-même. 😍

Si pour démarrer j’ai choisi la forme de la tribu et de notre culture ancienne, c’est pour revenir au moment de notre évolution où la différence était considérée comme une valeur et où l’énergie de vie pouvait encore circuler librement. Il s’agit de prendre des éléments de l’époque qui ont fait leurs preuves : rythmes naturels, liberté, respect, lenteur, l’écoute, les anciens, etc.😌

Ça c’était la partie simple, car en théorie beaucoup d’entre nous sommes déjà en accord. C’est dans la pratique que tout se joue. Il s’agit d’apprendre ou de ré-apprendre comment utiliser nos différences en tant que source d’évolution commune. Comment se positionner face à quelqu’un qui pense comme moi est facile… mais face à quelqu’un qui est différent, et qui me dérange peut-être quelque part, c’est une autre histoire. 😏

Aujourd’hui l’humanité est complètement éclatée. Les seuls moments où certains groupes se rallient encore c’est face à des “adversaires” communs… que cela soit politique, éthique, ethnique, spirituel ou autre. La cohésion entre individus est de moins en moins forte… même dans les groupement spirituels où l’on pourrait croire le contraire. De mon point de vue chacun ne pense qu’à s’enrichir et à trouver sa petite place au soleil. ☀️

C’est là que se trouve le plus grand défi… Trouver la motivation de sortir de l’individualisme et de mettre ses richesses en commun. Les kibboutz fonctionnaient très bien juste après la guerre. Mais dès que les participants n’avaient plus besoin du soutien du groupe, les coopératives ont commencé à disparaître. L’idéalisme se trouvait seulement chez un petit nombre. Les autres ne cherchaient que la présence des autres pour des raisons de survie ou de sécurité. 😌

J’aimerais qu’il y ait de la place pour tout le monde. Peu importe leur motivation… peu importe leur provenance, sexe, âge, couleur, conviction, métier ou passé. Peu importe aussi le temps qu’ils restent… Si la tribu humaine doit voir le jour, elle vivra ! Si l’élan est “juste” elle survivra… Si la forme choisie est adéquate, tout le monde aura envie d’y participer. Ça me semble logique… 😇 

Les familles du clan seront constituées à partir d’affinité entre participants. Elle fonctionnera comme lieu de ressourcement. Comme dans une vraie famille, si j’en ai besoin je vais pouvoir m’ouvrir ou me confier. La famille est là pour stimuler ses membres dans leur différence, dans leurs élans… mais sert également à discerner et à temporiser au besoin. 😍

C’est là où se trouve le plus grand défi je pense. Comment décider, comment discerner, comment résoudre des conflits… Mais surtout, comment développer l’intelligence spirituelle ensemble et reconnaitre le bienfait de chaque expérience qui se présente… et à arriver à l’accueillir avec un grand OUI. Comment sortir de l’intérêt de l’ego et participer à un élan collectif ??? 🤨

Justement, comment vivre en groupe, tout en ayant de la place pour l’individu… C’est le fondement qui a été renié dans chaque expérience du passé et qui l’est encore dans celle d’aujourd’hui : l’acceptation de nos différences ! Il y aura des leaders, des feignants, des manipulateurs, des hyperactifs, des créatifs, des suiveurs, des drôles et des chiants… et à mon avis, à la maison il doit y avoir de la place pour ça aussi… 🙃

C’est pour cela qu’il ne peut pas y avoir un chef, ni de règlement, ni des dogmes, ni des obligations ! Ce sont des choses qui tuent l’individualité… qui conforment, domestiquent, conditionnent. Le grand défi est de ré-apprendre comment laisser l’énergie circuler au lieu de la brimer… 😊

Je suis là pour accompagner la construction… tout en cherchant moi-même ma juste place. Je suis peut-être naïf, mais je pense profondément que c’est possible. Je pense même que c’est le rêve qu’a la Vie pour elle-même. Il suffit de trouver comment s’organiser au départ, quelle va être la structure du groupe au démarrage… et le tour est joué ! 😉

Bon, assez réfléchi pour une journée… à la prochaine fois ❤️💛💚💙💜🖤

6 réponses

  1. Claire

    & je ressens mieux comme tu le dis l’importance de valider la multiplicité de nos différences…. ce qui devrait naturellement diminuer la pression de manipuler, d’empiéter sur l’autre par peur du jugement et du rejet. C’est ce que j’appelle le miracle du trait d’union, par exemple: « ma façon de voir les choses est différente de la tienne ET tout va bien…je ne me sens pas super bien en ta présence en ce moment ET ça va !!! »….
    Merci Michael je me sens prête et tu y es pour beaucoup!…belle soirée…

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s