Sorcières

Taillefer (09), France 🇫🇷

Je les mentionne régulièrement, les sorcières, et aujourd’hui j’ai envie de clarifier avec mon langage ce que ce mot signifie dans mon monde. Une chose est sûre, ce que je vois quand je pense à une sorcière n’a absolument rien à voir avec l’image folklorique avec laquelle l’église nous induit en l’erreur depuis environ mille ans. 🧙‍♀️

Jésus était pour moi un initié, faisant partie d’un monde païen auquel il appartenait. Après avoir vécu son éveil et compris beaucoup de choses, il a voulu, comme Moise, Siddhārtha, Mahomet ou d’autres maitres de ce niveau, apporter un message important afin d’aider notre culture ancienne existante à se redresser et à s’améliorer. Dans un monde où la magie et les dons étaient monnaie courante, ceux qui y avaient accès pouvaient facilement se tromper de chemin entre l’ombre et la lumière, entre ego et être. Ceux qui n’avaient pas cette possibilité, étaient certainement très jaloux. 😏

Alors, au lieu d’écouter le messager, chaque prophète à son tour est devenu pour l’homme l’occasion de détrôner les favorisés et de créer de nouvelles religions. La chasse aux sorcières a commencé autour du XIIe siècle et a été une période clé pour détruire le pouvoir existant de notre culture ancestrale. Tous ceux qui tentaient de faire vivre notre culture ancestrale sont partis sur les bûchers. Les cultes, les rites et les célébrations ont été transformés en quelque chose de stérile tout en permettant la suprématie de l’homme à travers son église. Toute tentative de mettre en question le christianisme était considérée comme une hérésie. 🔥

A force de détruire sans cesse ce qui se voyait, on pourrait croire que notre culture ancienne a fini par disparaitre. Pourtant, à certains endroits cette culture a partiellement survécu, comme en Inde, où il y avait certainement trop de monde pour tout éradiquer. En même temps, des racines de notre culture ancestrale refont sans cesse surface, comme du chien-dent… et chez certaines personnes, comme moi, des mémoires se réveillent. Je pense que ce qui est fondamentalement vrai et inhérent à l’existence même ne peut pas disparaitre. Le naturel revient toujours au galop ! 🐎

Avant que l’église ne détruise notre héritage essence-ciel, nous étions beaucoup plus proches de la terre et davantage au diapason avec la nature. Comme dans la nature, la fertilité prenait chez nous une place essentielle et l’énergie de vie ou sexuelle circulait librement. Il suffit de lire comment les fêtes païennes étaient célébrées de manière débridée. Toute expression naturelle a été punie au cours de la chasse aux sorcières. L’église interdisait toute expression païenne et encore aujourd’hui tout ce qui touche à la sexualité est tabou. La castration spirituelle est devenue une normalité. Au nom d’un dieu masculin stérile inventé, l’homme a fini par détruire toute fertilité spirituelle liée à la libre circulation de l’énergie sexuelle de Vie, surtout la plus importante, celle des femmes. 😅

À beaucoup d’endroits, ce qui est resté pour des femmes au niveau de la sexualité c’est le sexe pour la reproduction… le plaisir est encore aujourd’hui dans certains religions, réservé aux hommes. Avec le temps les femmes ont su heureusement récupérer un peu de leurs droits. En revanche, en l’absence de connaissances ancestrales concernant l’utilisation de l’énergie sexuelle pour se reconnecter à la source, la sexualité a perdu complètement sa place dans la spiritualité. Le Tantra ou Tao pratiqués aujourd’hui, se concentrent sur la sexualité et font certes du bien pour la détabouiser, mais n’ont plus rien à voir avec l’origine de l’art d’Aimer… et la voie royale vers l’Amour. ❤️ 

Dans ma réalité, “sorcier” ou “sorcière” est une nomination commune que je donne à quelqu’un quand son énergie circule assez librement pour lui provoquer des aptitudes ou des dons particuliers, de manière naturelle et spontanée. Un sorcier peut être un initiateur, un passeur, un rêveur, un guérisseur, un druide, un médium, un guide, un herboriste, etc. A l’époque, quand nos énergies n’étaient pas encore brimées et que nous étions proches de la nature et de la source, il y avaient beaucoup beaucoup de sorciers et sorcières. 🧹

Je pense que la faiblesse qui a permis la destruction de notre culture a été l’orgueil et l’application des dons à un niveau purement égotique. J’associe cette forme de pouvoir à la  magie noire. La vraie puissance s’acquière en restant en lien avec la source et en mettant les dons au service de l’Etre… peut-être c’est ça que l’on peut appeler aussi la magie blanche. Pour moi, cette différence est cruciale. En cheminant, tout être peut acquérir des dons, j’en suis la preuve vivante. Ce qu’il en fait par la suite, dépend de lui. Chacun est libre de choisir la voie de l’ombre ou celle de la lumière. L’un donne accès au pouvoir… l’autre à la puissance. 🔥

Aujourd’hui, j’ai l’impression que ce sont surtout les femmes qui ont besoin de récupérer leur héritage. De mon point de vue, la plupart d’entre elles se baladent depuis trop longtemps complètement castrées sur cette terre, qui est pourtant faite pour qu’elles s’épanouissent. Nous les hommes avons perdu aussi notre héritage en chemin, mais plutôt par orgueil et par ignorance. Nous avons besoin de retrouver nos femmes initiatrices, guérisseuses et médiums… Je pense que pour rétablir de l’ordre, il est essentiel d’aider tout d’abord les femmes à se retrouver et à retrouver leur puissance. 💗

Ayant accompagné beaucoup de femmes dans ce sens, j’ai vu chez chacune d’entre elles quasiment les mêmes étapes se présenter. D’abord la prise de conscience qu’elle se sont trompées de territoire, et la confusion entre pouvoir et puissance qui l’accompagne… Ensuite, la résistance face au dépassement de la colère envers l’homme, et les revendications qui en suivent… Puis, en explorant la circulation de l’énergie, une confusion totale entre acte sexuel et faire l’Amour… Puis, une fois compris, montent souvent la peur inconsciente de brûler et des souvenirs de torture, à la surface… Après, il y a le besoin d’une forme d’autorisation, puis de stimulation et d’encouragement afin d’oser laisser circuler leur énergie puissante de manière simplement naturelle… Puis enfin, une fois la barrière brisée, vient ce que j’appelle le réveil de la sorcière dans toute sa puissance et sa gloire, quand chaque étape a été franchie et qu’elle entre dans sa folie intérieure, se connecte à la déesse mère et commence dans un état second et connecté à “oeuvrer”. C’était parfois éreintant pour moi… mais en même temps à pleurer de beauté ! 😅 

Je pourrais en parler pendant des heures, j’adore ça. J’adore partager mon acquis Alchimique concernant le Tissage de l’Amour avec tous ceux qui sont curieux et qui veulent apprendre. Et quand l’occasion se présente de partager avec des femmes toutes jeunes qui débutent leur exploration, alors là, je suis aux anges. Pouvoir les aider au début du chemin à éviter ou à contourner les pièges multiples face à elles-mêmes, face aux hommes et face au choix entre pouvoir et puissance, c’est un cadeau du ciel. De toute manière, chaque accompagnement m’a donner l’impression d’avoir contribué à un monde meilleur. 💫

Je pense que pour une page dans mon journal ça suffit. J’y reviendrai certainement. Douce soirée à tous… 💫🌙✨💛✨🌙💫 

4 réponses

  1. Roxane

    Merci Michael pour ton partage 🙏 Cela me touche, et je sens qu’au fond de moi, j’ai envie d’explorer et de découvrir cette partie de mon être, la sorciere … 😍 elle me fascine et me fait rêver. Elle me donne envie de tout lâcher pour me laisser porter dans les profondeurs de moi m’aime, au cœur de mon être, et retrouver mon essence … ❤️
    Même si aujourd’hui je sens qu’elle n’est pas encore présente; du moins pour l’instant ✨

    Aimé par 1 personne

  2. florence arnaud

    Oh j adore ton écrit merci et je ressens l énergie de vie comme la semaine dernière ou je suis tombee sur la carte féminitude : l extase voici mon regard sur cette carte : je trouve qu’ il est en lien avec

             Je vois une fleur flottante au-dessus de l’eau , à contre-courant si je suis le mouvement rosé et blanc. Un enchevêtrement d’algues,d’herbes ; si j’osais allez j’ose une représentation, intime du féminin partant à la rencontre du masculin .                       Cette carte  me parle de l’intimité féminine épanouissante, douce et me fait rentrer dans un état de trouble @@@                                                                Moi qui n’arrive pas à accepter cette partie de moi-même car trop longtemps occultée  blessée.                                                                                       Cette carte me fait sortir de ma zone de confort et je n’aime pas ça vraiment pas cela ! Ies larmes viennent  me piquer les yeux !                                      Flûte, mince,  je suis encore blessée, à cet endroit là ;  n’arrivant pas à accepter cette partie de moi, cette vie intérieure qui me consume plutôt que de m’épanouir ;  qui me brûle en inflammations, qui emplit mon corps de maux !                    J’entends qu’il est urgent que je prenne soin de moi intimement ; que je m’accepte que je pose les bons mots pour m’épanouir et devenir une femme dans toute sa splendeur.  Une sorcière si je lis entre tes mots…                                               Merci , Michaël de m avoir fait recontacter cette émotion ; quoique c’est dur et que ce blocage perdure j’ose espèrer, un jour m’apprivoiser à cet endroit !!

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s