Le chemin ~ The path

🇬🇧 To translate my article to your language, copy the French text, click on this link and paste it in the Google translator that opens. You can also use the Google widget, on the right of this page, right under my picture, but the quality is less good…

Michael Ă  Modi’in, IsraĂ«l đŸ‡źđŸ‡±Â 

Depuis le moment que j’ai compris qu’il y avait quelque chose comme « le chemin le moins frĂ©quentĂ© », mon dĂ©sir le plus profond a Ă©tĂ© de me trouver dessus. J’ai vu cette phrase pour la premiĂšre fois sous forme de titre d’un livre Ă©crit par Scott Peck. C’Ă©tait dans la librairie de Patricia vers 1992. Je me souviens qu’Ă  cette Ă©poque je me suis beaucoup accrochĂ© Ă  la foi chrĂ©tienne de ma compagne pour trouver la grĂące et me trouver sur ce chemin. J’ai fait ainsi de multiples retraites en solitaire, pratiquĂ© pendant un temps la priĂšre du coeur, visitĂ© des lieux sacrĂ©s chrĂ©tiens… et je me suis mĂȘme baptisĂ© tout seul dans une hermitage qui se trouvait dans un forĂȘt prĂšs d’un monastĂšre Ă  EygaliĂšres. C’Ă©tait le jour de mon anniversaire de l’annĂ©e 1995.

Depuis jeune j’ai toujours cherchĂ©. J’ai commencĂ© mon cheminement de maniĂšre consciente vers mes 20 ans. Tout a dĂ©butĂ© avec cette sensation trĂšs forte de ne pas ĂȘtre mon corps mais une sorte d’entitĂ© qui percevait le monde Ă  travers mes yeux. Quand j’en parlais Ă  certaines personnes et que j’essayais de dĂ©crire ce que je sentais, la sensation devenait tellement forte que j’entrais dans un Ă©tat proche de la transe et je ne savais plus tout Ă  fait ce que je faisais. Depuis ce moment j’ai su que le vrai moi Ă©tait certainement cette « chose » qui observait le monde par le biais de mes yeux.  

J’ai longtemps cherchĂ© quelqu’un pour me montrer quoi faire et oĂč aller. Cette « recherche du maĂźtre » Ă©tait certainement inspirĂ© par l’absence de mon pĂšre. Quelques maĂźtres potentiels se sont prĂ©sentĂ©s sur ma route. Rapidement, j’ai vu les failles qui trahissaient leur imposture et j’ai passĂ© mon chemin. MĂȘme mon expĂ©rience d’Ă©veil en 2001 n’a pas suffit pour me trouver sur la voie que je cherchais tant. Elle m’a seulement permis de me rĂ©veiller Ă  l’illusion dans laquelle nous vivions tous et de voir la rĂ©alitĂ© absolue, de savoir Qui j’Ă©tais vraiment et de comprendre quel direction prendre pour me trouver sur ce chemin vers l’Amour et l’UnitĂ©. 

Puisque c’est la mĂȘme chose ! Le chemin le moins frĂ©quentĂ© EST le chemin vers le SOI, le DIVIN, l’AMOUR, la LIBERTE,  l’UNITE et la PAIX. Le problĂšme est qu’il n’est pas balisĂ© comme le chemin que la sociĂ©tĂ© nous impose. Quand j’ai commencĂ© Ă  participer Ă  des stages commerciaux de Tantra, et j’en ai fait vraiment beaucoup, j’ai compris que derriĂšre la masquerade qui se nourrissait de la dĂ©tresse affective des gens, se cachaient parfois des rĂ©sidus du Tantra et Tao vĂ©ritables et donc des bribes du chemin, la voie vers l’Amour vĂ©ritable. AprĂšs avoir participĂ© à beaucoup de stages et aprĂšs  avoir Ă©tĂ© longtemps assistant, j’ai commencĂ© moi-mĂȘme aussi Ă  animer des stages comme ça.

Quand j’ai compris Ă  quoi j’Ă©tais en fait en train de participer, j’ai rapidement cherchĂ© Ă  me dĂ©solidariser avec ce mouvement de masse, qui Ă©tait peut-ĂȘtre sincere, mais Ă  mon avis, commercial et faux tout de mĂȘme. Au lieu d’utiliser le mot Tantra, qui dĂ©signe une voie sacrĂ©e, les animateurs devraient parler de « dĂ©tabouisatioĂźn de la sexualitĂ© ». C’est lĂ  oĂč j’ai adoptĂ© le terme qui dĂ©cris selon moi le mieux le vĂ©ritable Tantra ou Tao de notre culture… l’Alchimie… La voie magique de la transformation intĂ©rieure qui mĂšne vers le Divin et l’Amour… La transformation de notre Ă©tat de « plomb » vers notre Ă©tat « d’or ».

Heureusement, que j’avais la projection et les signes pour me guider sur le chemin. Ça m’a Ă©vité beaucoup de dĂ©boires. Toutefois, ça n’a pas empĂȘchĂ© que j’entre vers 2015, les yeux grands ouverts, dans une situation oĂč je vis une traumatisme tellement forte, que je le considĂšre encore aujourd’hui comme LE coup de grĂące. Rejet, trahison, abandon, humiliation et injustice… tout y Ă©tait Ă  150%. AprĂšs avoir vĂ©cu pendant 14 ans sous l’influence de mon expĂ©rience d’Ă©veil et quasiment sans blessures, je me suis senti dĂ©truit et anĂ©anti. C’est ça qui m’a poussĂ© vers le Prana… et aussi vers la fuite en avant quelques mois plus tard. Aujourd’hui, j’y reconnais la force terrible et destructeur qu’il fallait pour me faire quitter ce qui restait de mon confort… pour ensuite me faire atterrir, abasourdi, sur ce chemin que je convoite depuis si longtemps !

Depuis que j’ai vĂ©cu mon expĂ©rience d’Ă©veil j’ai systĂ©matiquement fait des choix conscients. Chaque choix me permettait de rester soit dans mes peurs, mes conforts et le connu… ou d’affronter ma peur et d’avancer vers l’Inconnu et ma Source. DĂšs que je me suis trouvĂ© Ă  voyager et Ă  aller d’accompagnement en accompagnement avec mon sac Ă  dos, j’ai bien senti que j’Ă©tais sur le fameux chemin. Ça ne veut pas dire qu’il faut coĂ»t que coĂ»t tout abandonner pour s’y retrouver. Non, ça c’est typique pour MON chemin… et il est logique que pour un explorateur-pionnier-rapporteur qui ouvre la voie, le chemin est plus ardu et qu’il faut plus de temps qu’Ă  ceux qui vont suivre.

Mais, au fur et Ă  mesure que j’avance, le chemin devient plus Ă©triquĂ© et l’engagement qu’il me demande est de plus en plus grand. Je sens que je m’approche de l’Amour vĂ©ritable, je n’ai pas de doute lĂ -dessus. Les peurs que j’ai Ă  affronter sont de plus en plus profondes et archaĂŻques. C’est vraiment difficile et je ne sais pas si j’aurais la force et le courage d’aller jusqu’au bout. Dans ma vie d’aujourd’hui ça se manifeste par la solitude et la perte progressive de tout ce qui reste de l’homme que j’Ă©tais jusque lĂ . Mais, n’oubliez pas… mĂȘme si ça risque de me dĂ©truire, j’ai tellement dĂ©sirĂ© ĂȘtre lĂ  oĂč je suis actuellement… face Ă  face Ă  la VIE elle-mĂȘme… sans plus aucune possibilitĂ© de me dĂ©biner.  

Les signes me font croire que la Vie me pousse carrĂ©ment Ă  devenir pranique maintenant… et que je cesse de jouer avec cette nourriture, qui ne me nourrit pas de toute maniĂšre. Hier, le jour de mon anniversaire, a dĂ©marrĂ© ainsi et je n’ai donc pas mangĂ©. J’ai juste bu un thĂ© aux Ă©pices vers midi. Sans ma compensation émotionnelle habituelle, en mode sevrage, je me suis senti seul et triste et je suis restĂ© dans ma chambre. Pour que ça passe plus vite, je me suis couchĂ© trĂšs tĂŽt, vers 16h30 dĂ©jĂ … Le chemin le moins frĂ©quentĂ© est MON chemin, et Ă  mon avis c’est carrĂ©ment NOTRE chemin, LE chemin que nous sommes tous censĂ©s prendre. Les difficultĂ©s que rencontre en tant que pionnier me montre simplement Ă  quel point nous nous sommes Ă©loignĂ© loin loin de cette voie magnifique qui mĂšne vers l’Amour… oups L’AMOUR.

Je nous souhaite une belle journĂ©e pleine de douceur ∞❀∞ 

Merci Ă  ceux qui m’ont envoyĂ© des voeux pour mon anniversaire… 🙏 

2 commentaires sur « Le chemin ~ The path »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Google. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s