La porte de la voiture ~ The car door

Baffrancou à Limousis (11), France 🇫🇷

🇬🇧 To translate my texts in your language, use the Google Widget on the right 👉

Mon histoire continue, encore et encore. Tous les jours plusieurs choses significatives s‘agencent sur ma route pour me guider vers ma destinée. Extérieurement, je bouge peu. Je tiens juste la maison d’accueil propre et rangée, j’arrose les plantes qui nous ont été confiées et depuis hier je m’occupe des 4 poules de mes Amis. J’ouvre la port de leur abris le matin et la referme le soir, je les donne à manger au cours de mes deux fois passages et je récupère chaque soir 2, 3 ou 4 œufs. J’ai toujours pensé que les poules pondaient la nuit… Eh non, celles-là, en tout cas, pondent dans la journée. Je ne suis toujours pas trop vieux pour apprendre. 😉 

Deux couples d’un groupe de 4 sont déjà venus voir comment c’est ici. Avec leurs enfants, ils sont 11 et ils ont compris qu’au lieu d’acheter, il peuvent simplement se joindre la SCI. Ça leur laisse plus d’argent pour construire leur habitation ou juste garder un peu plus d’économies. Ceux que j’ai vus me plaisent beaucoup. Bien sûr, je vois déjà de loin leurs problématiques et les potentiels conflits qu’ils pourraient engendrer. De toute manière, il suffit juste de mettre quelques humains ensemble et d’attendre un peu pour que les egos conditionnés ont besoin de se faire entendre et de créer des désaccords. 💥

sheep-2372148

Tant mieux pour moi, je dirais aujourd’hui. Chaque collectivité devrait avoir un gars comme moi, quelqu’un dont la seule préoccupation est de préserver l’harmonie. Toutefois, je suis conscient que ce n’est pas habituel et que les gens qui vont s’installer ici pourraient penser pouvoir se passer d’un médiateur ou d’un facilitateur. De toute manière, vivre dans un endroit où les gens s’occupent uniquement de leur survie et de « l’entretien de l’espèce » ne m’intéresse pas. J’ai besoin de pouvoir évoluer ensemble… et d’explorer et de tisser jusqu’à l’Amour. 💛 

Ce sont les gens qui viendront ici au fur et à mesure qui décideront ensemble si ma présence ici est souhaitée. C’est logique et complètement okay pour moi. Chaque fermeture ou ouverture qui se présente sur mon chemin m’indique tout simplement où aller et quel endroit éviter. Il n’y a pas de problèmes de mon point de vue… juste des signes. Oui, cela peut être inconfortable… mais seulement si j’ai peur, si je résiste ou si je suis devenu trop rigide pour bouger et avancer avec la Vie Vivante. Je sais que la Vie Elle-même me guide… alors, je la suivrai du mieux que je pourrai. 🥵

man-5640540_1920

Pour l’instant, je n’en suis pas encore là. Aujourd’hui ou demain, je vais déjà recevoir mon ventilateur évolué et je l’attends (im)patiemment. Je dois aussi m’occuper de la porte de la voiture. J’ai déjà contacté des casses-automobiles, mais j’en ai trouvé qu’en jaune pour l’instant. Je vis en permanence avec un léger malaise par rapport à cette tâche inachevée. Je sais que je dois m’en occuper, mais aussi que je ne dois pas me mettre de la pression. Pour moi, y a un ordre dans l’apparition des choses. Cette synchronicité a un sens bien précis et si je suis les événements avec la bonne allure et l’attitude adéquate, je vivrai les bénéfices qui se cachent derrière les expériences diverses… apprentissage, compréhension réparation, rencontre, etc… 🌈

Aujourd’hui, l’histoire de la porte est pour moi dissociée de l’accident. L’accrochage avait sa signification et son message a été entendu… je pense. Mon esprit est maintenant simplement préoccupé par une porte de voiture à trouver. Si je comprend le message derrière ce défi, je devrait trouver une porte plus rapidement. Alors, allons-y ! Une porte symbolise pour moi un passage, une ouverture, une possibilité. Une voiture symbolise pour moi mon corps, mon ego, mon véhicule. Si je combine cela à mon état du moment et les miroirs, je pense que l’accès à mon coeur a été bien abimé. Le conducteur, l’observateur conscient va toujours bien, mais la porte s’ouvre et se ferme maintenant difficilement. 🚪

accident-1497298_1920

Et j’avoue… même si j’aime profondément l’être humain… j’ai tellement été blessé dans ma vie que je semble avoir atteint ma limité. Même si je sais que tout va bien aujourd’hui et que j’ai bouclé mon cycle traumatique en Israël, je reste malgré tout en retrait et j’ouvre mon coeur difficilement. Je pense que j’ai simplement plus envie de recevoir de nouveaux coups. C’est normal, mais ce n’est pas Qui Je Suis Vraiment. Je sens bien que c’est malgré tout ma réalité du moment et qu’une partie de moi reste recroquevillée… mais, du coup, aussi en sécurité. Si la porte coince, ça m’arrange peut-être quelque part… comme ça, les gens passeront peut-être leur chemin. Ça explique peut-être aussi pourquoi il y a si peu de personnes qui passent à Baffrancou pour l’instant, malgré les propositions super-alléchantes… J’ai envie que ça marche… mais au fond, mmmmm… 😏

Je dois remplacer la porte de mon coeur. La porte du Renault représente cela pour moi, même si ce n’est pas ma voiture. Je dois prendre mon temps et sentir comment retrouver l’innocence de mon enfant intérieur et rendre mon coeur à nouveau accessible. Je sens bien que ce n’est pas si simple que ça. Dépasser cette violence humaine constante et interminable et m’ouvrir à cela à nouveau ne me donne pas vraiment envie. J’aspire tellement à la simplicité, la douceur, la complicité et l’harmonie que j’essaie d’enseigner… et j’avoue que le reste ne m’intéresse pas vraiment. Mais, j’entends le message et je ferais de mon mieux. La porte du passager coince aussi un peu, d’ailleurs. Si je peux trouver deux portes à la casse, j’en profiterais. La porte du coeur de ceux qui s’approchent de moi, de mes potentiels co-voyageurs, a donc besoin d’attention aussi… 🙌

Je vous souhaite une très belle journée, soirée ou nuit… où que vous soyez… ∞❤️∞ 

Parfois je me sens vraiment comme ça… 😔

Un commentaire sur « La porte de la voiture ~ The car door »

  1. Grande résonance…
    Dans tes mots je trouve en miroirs combien je peux me sentir loin de mon cœur, et loin aussi de celui de ceux que j’aime.
    Oui je m’en occupe, je continue à écouter.
    Et c’est aussi des temps de découragement, qui me permettent de ralentir, d’être au repos.
    Après avoir découvert le bien-être du vide dans mon ventre, je me familiarise moins spontanément avec cet espace vide dans ma tête, dans mon cœur.
    Des petits pas, à ma mesure, en étant au mieux de moi aujourd’hui.
    De plus en plus loin de mes peurs, de plus en plus près de l’amour.
    Merci pour tes partages Michael qui contribuent à m’alimenter.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s