Abus de pouvoir

Taillefer (09), France 🇫🇷

C’est fou, comme en très peu de temps la Vie me fournit tous les éléments dont j’ai besoin pour savoir où mettre mon attention. Parfois, ça peut me donner l’impression d’être critiqué par elle tout le temps et d’être complètement nul, con et incompétent… car elle ne prend pas de gants. L’information est claire, nette, cash et brute de décoffrage… 😅

Parfois je me laisse submerger par l’information qu’elle m’envoie et ça peut me mettre dans un état de victime qui s’apitoie sur son sort. Heureusement que je joue avec le miroir depuis assez longtemps et que j’ai appris progressivement à relativiser. J’ai surtout compris que le miroir ne juge pas, ne condamne pas. Il montre juste fidèlement la réalité en face de moi… honnêtement, sans fioritures… afin que je puisse en faire quelque chose sans me tromper. 💎

Je pense que c’est ça l’Amour inconditionnel. Pour moi ce n’est pas une histoire affective, mais un état cohérent avec l’unité qui reflète l’authenticité, l’intégrité, puis l’absence de peur et de blessures… et où l’autre peut jouer n’importe quel rôle me permettant de faire l’expérience de QUI je suis vraiment. L’expression qui vient de cet endroit est profondément juste et j’accueille donc cette forme d’Amour que la Vie m’offre. Je suis béni d’avoir l’aptitude de reconnaitre la voix du divin en toute chose… quelle grâce… pas facile… mais quelle grâce quand-même. 🙏 

En ce moment j’accompagne une femme, et pour lui montrer le territoire de la puissance féminine, je parle beaucoup de la différence entre pouvoir et puissance… et les conséquences de chacun. De ma fenêtre, elle vient du monde du pouvoir et de la manipulation. Son défi est d’apprendre à écouter la Vie au lieu d’obéir à ses réflexes conditionnés et de rester dans un carcan avec des restrictions imposées. Bien évidemment que je ne la juge nullement. Je comprends plus que tout d’où vient le manque de confiance en la vie et en l’homme… et même le fait qu’elle ne se rende même pas compte à quel point elle se contrôle par méfiance ! 😏

self-love-3969644_1920

En même temps, j’ai repris contact avec une de mes co-voyageuses après un an d’intégration pour elle. A l’époque nous avons mis les explorations en pause pour exactement la même raison… le manque de confiance et le besoin de contrôler, qui s’en suit. Il est impossible de vouloir garder le contrôle et en même temps s’abandonner à la vie pour trouver sa vraie puissance. C’est l’un ou l’autre. Comme elle avait déjà bien avancé, j’ai pensé que cela montrait probablement que c’était le moment pour elle de lâcher la pression et de laisser le temps s’occuper de la suite… et de l’intégration de ce qu’elle avait appris. 😌

Et c’était le cas, très clairement. En parlant avec elle, j’ai senti que son acquis était bel et bien acquis. Par contre, j’ai remarqué que concernant le besoin de contrôler elle est restée au même point. Je lui ai dit que si nous poursuivions les explorations, c’est à cet endroit précis que nous allions reprendre le fil. Mais attention, ce qu’elle vit, est tout à fait normal. Chez elle c’est peut-être un chouïa plus fort que que chez d’autres femmes, mais après avoir vécu tant de trahisons, je comprends à quel point il peut être difficile pour n’importe qui de faire à nouveau confiance. 🤔

Car c’est de là d’où vient ce besoin de contrôler, de diriger, de manipuler et de séduire. Essayer d’avoir prise sur les choses, les gens et les événements, est une manière de se protéger contre la trahison. Si je contrôle tout, je ne me fais pas avoir. En théorie c’est logique… mais la loi d’attraction dit exactement le contraire. Car tout comportement alimenté par une blessure valide cette blessure et la maintient active et vivante. La où va l’attention, va l’énergie. Donc en contrôlant, j’attire vers moi encore plus de trahison !😅

dream-catcher-2705053_1920

En même temps, j’ai commencé à regardé une autre série sur Netflix et dans l’épisode de hier soir ça parlait beaucoup de “pardonner”. Hier matin j’avais tiré la carte “Clinging to the past” (s’accrocher au passé). Alors, entre ma co-voyageuse du moment, celle du passé, le feuilleton et mes cartes, j’ai compris qu’une partie de mon passé, lié à la trahison, avait encore prise sur moi et que c’était peut-être le moment de le laisser partir. 😳

Il s’agit de ma dernière compagne. La séparation s’était tout d’abord mieux passée que celles que j’avais vécues avec toutes les autres femmes de ma vie. En deux semaines j’avais déjà retrouvé l’aptitude à être simplement son ami. C’est juste après, que j’ai vécu un choc lié à elle et deux hommes, dont mon meilleur ami. Ça a mis en branle toutes mes blessures en même temps, comme un tremblement de terre suivi par un tsunami. Ça a été le coup de grâce, qui a provoqué et qui a défini mon cheminement il y a 5 ans : ma fuite en avant, mon départ sur les routes, la séparation d’avec le monde du tantra commercial, l’apprentissage de la fusion et de la dé-fusion pendant 3 ans en allant de foyer en foyer, le dépouillement et mon isolement. Je n’étais pas en colère… juste blessé à mort ! ☠️

Heureusement que j’avais fait du chemin depuis tant d’années et que j’étais à la hauteur pour accuser le coup. Ma douleur était limite, mais encore gérable et j’ai pu me soigner, rebondir et même utiliser ce qui s’est passé à bon escient et m’élancer vers mon rêve. L’homme temporel a peut-être été blessé… mais l’homme conscient a vécu une grâce. Et je le sais, sans ce qui s’est passé, je n’aurai pas trouvé ma liberté, ni ma puissance. L’homme temporel a été en colère, certes… mais l’homme conscient rend grâce. La colère est partie depuis longtemps, la douleur est devenue résiduelle. L’homme temporel est devenu méfiant… l’homme conscient est juste avisé… 😇 

Mon tirage de ce matin… No comment ! 😉 

Je n’ai pas à pardonner, car ils n’ont rien fait de mal… La Vie a oeuvré à travers eux pour me donner l’électrochoc dont j’avais besoin. Par contre, il reste certainement des bribes comportementales pour me protéger contre d’autres agressions éventuelles. De ma fenêtre, je n’ai pas l’impression de contrôler beaucoup. Je pense que mes co-exploratrices pourraient le confirmer. Toutefois, je pense qu’il y en a encore trop. Mon abandon à la vie n’est pas total. Là où je le vois, c’est que je peux parfois encore m’énerver. J’ai l’impression que l’autre ne va pas assez vite alors que ce que je partage est tellement simple et basique… alors, je perds patience. En réalité, je ne laisse pas assez de place à la vie… 😏

En maintenant ce petit peu de contrôle et de pression sur l’autre… mais aussi sur moi, sous forme de retenue, j’exerce du pouvoir. Ce n’est pas de la puissance du tout. L’homme puissant ne quitte pas son territoire. Il n’intruse pas… même s’il est demandé à le faire. Trop de contrôle crée une prise de pouvoir… et ce pouvoir utilisé peut devenir rapidement de l’abus. Si quelqu’un subit de la magie noire, c’est certainement le retour de manivelle… la réponse de la vie face à trop de contrôle ou manipulation exercés… 🤨    

Les cartes que je viens de tirer le confirment. Le contrôle et l’abus de pouvoir… pas de commentaire. J’ai du pain sur la planche. J’ai à lâcher le contrôle et la pression quant aux résultats que j’aimerais obtenir avec les accompagnements d’exploration. Je dois davantage rester dans mon territoire et faire confiance à la Vie. Je dois m’habituer au fait que ma présence toute seule génère ce qu’il faut et doit suffire. Ça revient de plus en plus régulièrement comme information… Je vais bien finir par y arriver. 😉 

Je vous souhaite une délicieuse journée 💨💨💨🎈 

4 réponses

  1. Claire

    Hummm comme ça me fait du bien de te lire!….merci Michael pour la fidélité à ton rêve…pour la qualité de ta présence qui me renvoie instantanément plus de confiance et de tranquillité … c’est vraiment bon!!!!

    Aimé par 1 personne

  2. florence arnaud

    bonjour Michael,
    je me retrouve bien dans tes écrits du jour,
    moi je suis sous contrôle permanent de mes actions et qu’en celle ci m’échappent je culpabilise et ressens une grande peur du jugement qui ne tardent pas a arriver des critiques ou des paroles qui me blessent je n’arrive pas a rester dans ma personne et je me mets en colère en colère intérieure me créant ainsi des maux plus ou moins forts .
    Je te lis je t’écoute et comprends qu’il est plus qu’urgent d’arriver a être moi sans crainte.
    je reprends ainsi tes mots :

    Je dois davantage rester dans mon territoire et faire confiance à la Vie. Je dois m’habituer au fait que ma présence toute seule génère ce qu’il faut et doit suffire………… Je vais bien finir par y arriver. 😉

    . Je vais bien finir par y arriver oui on va finir par y arriver Namasté Michael

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s