Lâcher même mes convictions profondes

Le Chesnay-Rocquencourt (78), France 🇫🇷 

Pour moi, la vie moderne est devenue rien d’autre qu’une histoire de respect. Et quand je dis respect, il ne s’agit pas d’aider les personnes âgées à traverser la rue ou de vous-voyer ses parents. Non, loin de là ! Il s’agit de reconnaître ce qui appartient à l’autre et où j’arrête d’intervenir… puis, où est la frontière qui marque les limites des espaces personnels. Il s’agit de laisser l’autre libre de vivre pleinement sa responsabilité, sa dignité, son opinion et son mode de vie. Depuis longtemps, de mon point de vue, le mot respect s’est judéo-christianisé et est devenu presque synonyme de deux autres mots qui ont perdu leur sens, service et politesse… qui aujourd’hui ne sont que des formes de servitude. ✡️✝️

Pourquoi j’insiste autant sur ce sujet et cela depuis si longtemps ??? Tout simplement parce que tous les conflits trouvent leur source dans notre incapacité à nous respecter et à respecter les territoires intimes et personnels de l’autre. Le problème est que nous avons chacun notre propre définition du mot respect, service, politesse, etc. Des définitions inculquées par nos professeurs, eux-mêmes conditionnés de maître à élève. Les définitions dépendent donc de la culture, de la religion, du genre, de l’âge, de l’intelligence, des origines, des régions, des classes sociales… et j’en passe. Ainsi, nous vivons systématiquement avec des voisins qui pensent différemment de nous sur des sujets fondamentaux… 🤔

La loi et les divers règlements sont censés créer une sorte de terrain d’entente. Mais, homogénéiser les droits, les comportements et le fonctionnement d’une société, empêche l’originalité de chacun de vivre selon des normes et des valeurs plus libres. Ajoutez à ce champ de mines les blessures qui rendent nos fusibles très courts et nous sommes ainsi prédestinés au conflit permanent… dans ce monde dit « moderne ». Si nous pouvons encore parfois trouver des personnes ayant à peu près les mêmes valeurs, attendez qu’elles vivent ensemble et que elles doivent trancher sur un sujet important qui tient à cœur tout le monde de manière différente chacun ! La guerre est ainsi garantie entre pays, régions, religions, professions et niveaux sociaux, mais aussi carrément au sein des familles, entre amis et même entre amoureux… 😅

sheep-2372148

Je suis nostalgique d’une petite tranche de temps de notre passé. Là où chacun adorait le Vivant à travers Ses manifestations et où chacun avait la liberté de le faire à sa manière. Depuis l’anéantissement de notre culture ancestrale, nous avons artificiellement créé tellement de sectes différentes qu’il est devenu carrément impossible de s’entendre avec son entourage sur le long terme. J’ai passé ma vie à m’expliquer, à négocier, à me faire comprendre, à tergiverser, à polemiquer… et j’ai vu tout le monde faire pareil. Certains plus que d’autres bien sûr. Chacun défend son bifteck idéologique, moral, éthique, etc. Au bout du compte, nous avons des gens partout qui parlent comme des poulets sans tête, alors que plus personne n’écoute vraiment. Et bien sûr, chacun a raison… de son point de vue ! 🗣️

Dans ma vie, j’ai rencontré très peu de personnes capables d’entendre la vérité des autres sans se sentir obligées de s’y opposer. Mon ami Ruben à Amsterdam fait partie de ces personnes qui ont cette qualité rare. J’avoue que même si je comprends tout le monde, j’ai toujours eu ce besoin d’aider et de faire comprendre ma façon de voir la vie. Quand j’étais jeune c’était bien intentionné, mais sans base vraiment solide. De plus, très peu de gens prenaient ma spiritualité au sérieux. Après mon expérience d’éveil, cependant, les gens m’ont carrément payé pour parler et expliquer. Mon travail a laissé place à une forme de déformation professionnelle où je cherchais à transformer tous ceux qui faisaient appel à moi… et ils étaient vraiment nombreux ! 😏

Au fil du temps, j’ai appris à limiter mes interventions uniquement aux personnes que j’accompagne… Cependant, j’ai toujours eu tendance à vouloir, à tort, aider mes compagnes. Dans mon quotidien, je me suis depuis longtemps extrait des échanges stériles et intrusifs. La relation aujourd’hui est toujours plus importante que mes convictions et j’évite les polémiques. J’ai appris à mes dépens à écouter et entendre sans intervenir ni imposer mon point de vue. Je suis capable d’être simplement une présence agréable et même de passer inaperçue. Tant que personne ne me demande mon avis, je me tais. Sauf avec ma copine ! Peut-être est-ce le manque de famille, de racines ou juste une vie normale, mais j’ai toujours eu besoin d’au moins une personne de confiance, un confident, à qui je pourrais tout raconter et partager ma vie intérieur, mes valeurs et ma spiritualité… et c’était évidemment de préférence ma compagne. 👩‍❤️‍👨

IMG_2351

Au fil du temps, mon parcours semble de plus en plus étrange aux gens qui m’entourent. Je le vois dans leurs réactions dès que je partage un petit peu. Même pour ma compagne actuel ce n’est pas évident. J’ai l’habitude de ne pas me sentir compris et je suis toujours capable de comprendre l’autre, un ami ou ma partenaire. Si je dois choisir entre la controverse ou une relation harmonieuse, je choisis cette dernière. De toute façon, aucune croyance ne vaut la peine d’une dispute. J’ai remarqué dans le passé que moins j’ai de croyances, moins il y a de frictions ! Seules les différences de croyances et de convictions sont à l’origine de controverses et donc de conflits. Chacun s’en tient à ses convictions et ainsi la relation dépend de la capacité de chacun à lâcher prise, à se réconcilier et à accepter sa position de dominant ou de dominé. ✌️

Quand je regarde honnêtement et sincèrement, je ne peux en fait être sûr de rien. De mon point de vue, les controverses reposent souvent sur des vérités qui ne sont pas vraiment des vérités. La plupart du temps, elles sont apprises quelque part interprétées ou entendues et considérées comme vraies. Dans notre monde, tout le monde a une idée sur tout, mais en réalité, la plupart du temps, nous ne connaissons pas vraiment la vérité et mettons en avant notre goût, notre croyance, notre opinion et ce que nous avons appris comme une vérité absolue. Cela crée des conflits pour rien. Je suis conscient de tout cela et de plus en plus je réponds aux questions avec la vérité et dis simplement « je ne sais pas! ». En disant ma simple vérité du moment, j’entends mieux celles des autres… et je vis moins de conflits. 🌸

Même mes croyances fondamentales sont basées sur une expérience subjective… et même si j’ai des références d’autres personnes ayant des expériences comparables, cela ne rend pas mon expérience plus véridique. Au fond, je ne sais rien de rien. Je peux au mieux partager ce que je ressens, ce que je vis, ce que je perçois, ce qui se passe en moi et ce que je comprends… en stipulant systématiquement que ce n’est que mon vécu et non une vérité ! Je dois juste faire très attention à ne pas réagir et rebondir lorsque les autres expriment leur subjectivité comme des vérités immuables. C’est un peu un piège pour moi, parce que certains le font assez fortement et de manière provocante, consciemment ou inconsciemment, en essayant à titiller ma réactivité. Je tombe encore parfois dans le piège. Toutefois, ce n’est pas aux gens de changer, mais à moi de savoir accueillir la panoplie de toutes ces différences. J’y arrive doucement. J’arrive à me taire de plus en plus et laisser l’autre dans sa dignité. Alors, socialement, je deviens peut-être un peu ennuyeux… et finalement, après réflexion, ça ne me déplait pas ! A mon avis, il faut beaucoup d’intelligence pour admettre son propre ignorance ! 😉 

Je vous souhaite une merveilleuse journée, soirée ou nuit… où que vous soyez… ∞❤️∞ 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s