Jouer le jeu

Taillefer (09), France đŸ‡«đŸ‡·

AprĂšs quelques jours d’explorations initiatiques je me retrouve Ă  nouveau avec moi. Je me suis installĂ© au frais dans la grande salle. Dehors il bruine et je me trouve devant mon ordinateur avec une tisane de romarin et de mĂ©lisse. Avec ma co-exploratrice, nous avons rĂ©ussi Ă  aller encore un peu plus loin sur le chemin vers la source et je savoure la sensation de douceur, de calme et de plĂ©nitude qui s’est installĂ©e dans mon corps. đŸ”„

Ça me fait bizarre de le dire, mais je me rends compte, qu’en effet, ma prĂ©sence seule suffit Ă  faire bouger les choses pour ceux que j’accompagne. C’est trĂšs Ă©trange de lĂącher tout effort rĂ©siduel et de ne faire absolument rien d’autre que de suivre mon envie du moment
 qui sont vraiment aussi simples et basiques que l’homme que je suis devenu. Ecrire mon article, regarder des Ă©pisodes d’une sĂ©rie, faire une sieste, etc
 Je fais exactement les mĂȘmes choses que quand je suis seul, tout en Ă©tant avec quelqu’un. 😊

Hier en visitant ensemble Mirepoix, oĂč a lieu une sorte de festival mĂ©diĂ©val pendant quelques jours, nous avons bu quelque chose sur une terrasse couverte en centre ville. J’aime regarder les gens et je me suis amusĂ© Ă  raconter leurs histoires Ă  partir de leur apparence, leur gestuelle, leur tenue, leur compagnie et autres choses de ce genre. Avec ma co-voyageuse nous essayions de reconnaitre au delĂ  des apparences chez chacun ce qu’il aurait pu ĂȘtre jadis : chasseur, pĂȘcheur, cultivateur, bĂątisseur, guĂ©risseur, marchand, guerrier, forgeron etc. Ça nous semblait plus simple avec les hommes qu’avec les femmes. đŸ€š

Dans ma maniĂšre de voir notre histoire, il est clair que les hommes ont peut-ĂȘtre perdu le lien avec leur potentiel d’origine et sont tous devenus en quelque sorte comme “des informaticiens”, alors que les femmes ont carrĂ©ment Ă©tĂ© rĂ©duites Ă  l’esclavage maternel et domestique. En image c’est un peu comme si les hommes sont tous devenus des boiteux et que les femmes ont Ă©tĂ© bĂąillonnĂ©es, mises en camisole et privĂ©es de tout mouvement liĂ© Ă  leur puissance. C’était difficile Ă  distinguer le potentiel de sorciĂšre des femmes qui passaient. 😏

J’adore regarder ces Ă©missions. Ça me fait Ă©clater de rire. RĂ©servĂ© aux anglophones.

Bien Ă©videmment, ma vision des choses m’appartient et ne regarde que moi. Alors, je me suis Ă©galement Ă©tonnĂ© de constater Ă  quel point nous nous sommes Ă©loignĂ©s de l’essentiel. Avec la destruction de notre culture ancestrale et la disparition de la puissance crĂ©atrice fĂ©minine, l’enjeu de la vie a complĂštement Ă©tĂ© disloquĂ©. Certes, notre culture d’origine a certainement Ă©tĂ© primitive
 et l’ego de l’homme dĂ©mesurĂ© a certainement Ă©tĂ© la cause de sa destruction. Mais je crois fermement qu’en mĂȘme temps il a dĂ» y avoir une pĂ©riode oĂč notre culture nous a rĂ©ellement liĂ©s Ă  notre essence de maniĂšre simple et naturelle. 💗

Avec l’inquisition et la chasse aux sorciĂšres, les religions modernes ont dĂ©truit rapidement et efficacement nos cultes, rites, traditions et tout ce qui pouvait assurer leur pĂ©rennitĂ©. Tout ce qui nous reliait rĂ©ellement Ă  notre source a disparu. Rapidement, le vĂ©nal, le faux et le superficiel ont pris le dessus. Aujourd’hui je ne vois que ça. Notre vie tourne autour de la nourriture, le sexe, les possessions, les loisirs
 et le travail qui donne les moyens pour entretenir tout ça. đŸ€©

La vie quotidienne a perdu toute sa spiritualitĂ© originelle. Nous ne sommes plus des dieux co-crĂ©ateurs vivants
 mais des dieux tout-puissants qui pour survivre domestiquent la planĂšte, soumettent toute autres espĂšce vivante et dĂ©truisent lentement notre belle planĂšte bleue. La seule chose que nous trouvons aujourd’hui est du commerce thĂ©rapeutique et une spiritualitĂ© de kermesse. Nous avons inventĂ© tout ça au fur et Ă  mesure que nous avançons sur un cheminement spirituel inventĂ© par les adeptes d’une histoire mirobolante parlant d’un homme qui s’est ressuscitĂ© aprĂšs avoir Ă©tĂ© crucifiĂ©. ✝

De ma fenĂȘtre je vois que toutes les piĂšces du jeu d’origine sont encore là
 mĂȘme si de mon point de vue plus personne ne joue. De maniĂšre imagĂ©e c’est comme si Ă  l’époque nous jouions rĂ©ellement avec le jeu, alors qu’aujourd’hui nous nous occupons Ă  entretenir le plateau, Ă  collectionner les pions, Ă  discuter ou se disputer sur les rĂšgles, Ă  inventer des variantes et Ă  comparer notre position et acquis de dĂ©part
 sans pour autant commencer Ă  rĂ©ellement utiliser le jeu tel que c’était prĂ©vu. 😳

Dans ma rĂ©alitĂ©, le jeu d’origine consiste Ă  vivre un processus permettant de crĂ©er l’UnitĂ© Ă  partir de la dualitĂ©. Depuis que j’ai vĂ©cu mon expĂ©rience d’éveil j’accompagne les gens dans ce sens en leur expliquant le jeu et comment le jouer. MalgrĂ© mon efficacitĂ© thĂ©rapeutique, avec le recul je vois bien Ă  quel point c’était peine perdue. DĂšs que leur douleur du moment a disparu, la motivation de jouer a disparu progressivement avec le temps. Pour moi, la vie, notre monde, n’est qu’une scĂšne, un dĂ©cor
 qui permet de jouer. On peut le considĂ©rer comme notre plateau de jeu. 🌍

Moi

Ma nouvelle photo de profil, prise devant la porte de la yourte 😉 

Les chemins initiatiques Ă©taient lĂ  pour nous apprendre comment utiliser le dĂ©cor de vie pour affronter nos peurs et quitter l’illusion, comment nous relier Ă  la source Ă  plusieurs pour y arriver par la suite tout seul
 et comment dĂ©couvrir et vivre notre plein potentiel original divin. Au lieu de ça, nous nous prĂ©occupons uniquement et de maniĂšre assez Ă©goĂŻste de notre survie financiĂšre, comment obtenir plus de possessions que notre voisin
 ou faire croire que nous sommes plus heureux que lui. Ce qui devait seulement soutenir notre cheminement spirituel, est devenu des buts en soi : nourriture, sexualitĂ©, possession, travail, etc
 đŸ€Ș

J’ai eu la grĂące de dĂ©couvrir assez tĂŽt sur mon chemin quelques outils essentiels, comme le miroir. Je les applique depuis trĂšs longtemps maintenant et c’est grĂące Ă  eux qu’aujourd’hui je vois clairement ce jeu dont je parle
 et de quelle maniĂšre nous sommes devenus partiellement aveugles Ă  cause de nos oeillĂšres judĂ©o-chrĂ©tiennes. Je trouve triste de voir que mĂȘme si nous arrivons Ă  les enlever, notre vue conditionnĂ©e reste sĂ©lective et a perdu son aptitude Ă  tout voir. đŸ„ș

J’aime quand je rencontre des personnes qui ont gardĂ© une image positive de notre monde. Jusque lĂ , en grattant un peu, je ne trouve finalement que des personnes qui ont appris Ă  aimer leur prison et qui ont trouvĂ© un confort stable et relatif dans leurs blessures. Certes, au delĂ  de l’apparence de l’illusion
 au delĂ  de tout ce que je peux dire de nĂ©gatif
 notre monde est par dĂ©finition magique et extraordinaire. Par contre, le simple fait que la plupart d’entre nous souffre Ă  cause de la famine, des guerres et des maladies, montre peut-ĂȘtre que ma vision n’est pas si erronĂ©e que ça. 😏         

Je suis assis devant le plateau du jeu. Tout a Ă©tĂ© distribuĂ© pour jouer ensemble. Pour l’instant je suis seul et j’attends d’autres joueurs. Les gens s’affairent autour de moi et se perdent dans des futilitĂ©s superficielles. Je suis prĂȘt Ă  commencer Ă  jouer. Patiemment j’attends que quelqu’un se rĂ©veille pour venir s’assoir avec moi. Je ne suis pas pressĂ©. Je perçois dans la foule certains se dĂ©tacher de la masse et s’approcher tout doucement. Le jeu va peut-ĂȘtre bientĂŽt pouvoir recommencer. Mmmmmm… ❀ 

Je vous souhaite une merveilleuse journĂ©e
  ∞❀∞ 

Une des chansons que je connais depuis toujours et qui me donnent des frissons…

7 commentaires sur « Jouer le jeu »

  1. Merci pour le partage 😉
    Je dirai que chacun joue finalement le jeu et qu’il y a un million de façon de le jouer, il n’y en a pas de bonne, ni de mauvaise, ça reste l’expĂ©rience de chacun.
    Belle journĂ©e 🙂

    Aimé par 1 personne

      1. Je perçois un « c’Ă©tait mieux avant », des choses perdues, du dĂ©sĂ©quilibre aujourd’hui, de l’excĂšs, c’est ce que je perçois Ă  la lecture de l’article et je comprends, je peux voir cela quelque fois aussi. Mais dans ma rĂ©alitĂ© je pense qu’en fait il n’y a aucun hasard et que ce qui est vĂ©cu aujourd’hui dans l’expĂ©rience humaine, dans ce qu’on croit qui est meurtri ou dĂ©sĂ©quilibrĂ© est en fait d’une certaine façon exactement ce que ça doit ĂȘtre pour Ă  un moment donnĂ© « toucher, retrouver », cette UnitĂ© 😉 Alors je dirai que le jeu est finalement jouĂ©. Merci bcp pour ton partage, c’est agrĂ©able Ă  lire et plaisant de voir que chacun perçoit ce qu’il perçoit.

        Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Google. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s