Fannie et Foetsie

Pornic (44), France đŸ‡«đŸ‡·Â 

MĂȘme si je prĂ©fĂšre largement me poser dans une brasserie en ville ou en bord de mer pour charger mes appareils et boire un petit thĂ©, avec le temps il m’est plus facile de m’arrĂȘter tout simplement Ă  un McDonald’s au lieu de chercher un lieu plus chaleureux et traditionnel
 et tomber systĂ©matiquement devant des Ă©tablissements fermĂ©s ou difficilement accessibles. Chez McDo c’est propre, il fait chaud, il y a des toilettes et il y a toujours des prises Ă©lectriques. En plus, je peux rester assis aussi longtemps que je le veux. Jamais quelqu’un viendra mettre la pression pour rĂ©cupĂ©rer la place. 😍

J’ai trouvĂ© un bel endroit pour me poser pour la nuit derniĂšre. C’était, Ă  Pornichet, entre GuĂ©rande et Saint-Nazaire. C’était quasiment parfait ! En front de mer avec vue sur le grand large. Il suffisait juste que j’ouvre ma porte coulissante. Pour avoir du 100% il faut que je me trouve un coin un plus Ă©loignĂ© des immeubles. Ce n’est pas gagnĂ©. Chaque jour c’est un vĂ©ritable dĂ©fi pour trouver le cadre que j’aime. C’est mon sport d’aujourd’hui. 😉

En discutant hier avec un groupe de gens devant ma roulotte, j’ai compris qu’autour de Pornic il y avait de beaux endroits. Alors, je me suis mis Ă  zigzaguer dĂ©jĂ  tĂŽt ce matin. Au fur et Ă  mesure que je voyage mon rythme de sommeil s’adapte aux poules et au coq
 et j’adore ça. Je m’habitue aussi doucement Ă  la grande fraicheur matinale quand je retire ma couette et les couvertures pour faire mon rituel de toilette. AprĂšs je suis comme le grand Strumpf
 bleu. 😉 

Elle s’appelait Fanny et avec sa fille Victoria elle s’était arrĂȘtĂ© net devant ma chambre et a commencĂ© Ă  me parler. Il y avait beaucoup de passion et comme moi elle oubliait souvent les virgules, les points et les respirations. J’ai passĂ© un bon moment Ă  Ă©couter comment elle vivait encore plus libre que moi depuis 3 ans et sans rien. Okay, elle avait 20 ans de moins que moi et au cas oĂč, il y avait l’éventuel recours Ă  la famille possible. Mais quand mĂȘme
 😌

Elle venait d’acheter un grand camion qui attendait Ă  100 mĂštres du mien pour ĂȘtre rĂ©parĂ© au niveau de l’embrayage. Quand j’ai compris qu’il Ă©tait trĂšs grand et difficile Ă  chauffer, en pensant Ă  la petite Victoria, je lui ai offert mon tout nouveau Foetsie, le chauffage que je suis allĂ© chercher Ă  Amsterdam. Comme Fannie, ce qui veut dire “drĂŽle, il a fait honneur Ă  son nom, car Foetsie en nĂ©erlandais veut dire “disparu” ! đŸ”„

C’était un geste spontanĂ© et j’étais trĂšs okay avec ça. De toute maniĂšre, il Ă©tait un peu gros pour ma petite chambre. Quand j’ai vu partir Fannie Ă  pied avec l’appareil plein de paraffine et un bidon en rĂ©serve, j’avais la sensation trĂšs agrĂ©able de participer Ă  la circulation d’énergie et d’amour. ❀ 

Du coup, j’ai posĂ© un acte qui confirme mon intention de vivre le plus naturellement possible. S’il fait froid, je me couvrirai d’avantage et je m’habituerai bien Ă  la fraicheur matinale, mĂȘme si je l’ai fuie depuis que j’ai quittĂ© l’armĂ©e et que je m’était jurĂ© de rester bien confortablement au chaud. 😅 

J’avais vu une vidĂ©o sur Youtube et comme je ne suis vraiment pas trĂšs bricoleur, j’ai tardĂ© Ă  faire mes propres expĂ©rimentations. Mais, quand je me suis arrĂȘtĂ© chez Jardiland avant-hier “juste pour voir”, j’ai vu des piĂšces me permettant de composer de maniĂšre assez solide mon chauffage “chauffe-plat”. Je l’utilise dĂ©jĂ  depuis deux nuits et je peux vous affirmer que cela marche bien. Il est posĂ© sur le cache d’une roue, j’ai mis quelques rondelles de liĂšge en dessus pour absorber la chaleur et je l’ai attachĂ© avec un tendeur pour le tenir en place. Et en effet, mĂȘme en bougeant librement dans ma chambre, la construction reste solidement en place. â˜ș

Je peux rĂ©gler le chauffage en choisissant entre 1 et 5 bougies. Avec 5, il devient vraiment trĂšs chaud et il suffit d’une petite heure pour qu’il fasse bon dans ma chambre
pourtant, il fait dĂ©jĂ  autour de 0 °C ici quand la nuit tombe. L’appareil marche pendant environ 4 heures
 puis, mon corps sous la couette dĂ©gage assez de chaleur pour passer une nuit agrĂ©able. Comme je me rĂ©veille rĂ©guliĂšrement, si j’ai envie d’un peu de chaleur au levĂ©, il suffit que je le remette en route vers 6 heures. 😌

Il est presque midi, mes appareils sont presque chargĂ©s, de plus en plus de gens entrent et l’odeur d’hamburger commence Ă  embaumer la salle. Ça ne me fait plus rien. Je suis aux liquides depuis plusieurs jours et je me sens pleinement nourri par l’expĂ©rience que je vis. Je me surprends au moment de m’endormir Ă  rĂ©citer des remerciements Ă  la Vie pour l’aventure extraordinaire qui est la mienne. 😍

Bon, dans quelques instants je vais chercher un endroit oĂč je resterai deux nuits, jusqu’à la rĂ©union de la Grande Famille qui dĂ©marre vendredi soir. Je ne suis pas loin, c’est Ă  une vingtaine de kilomĂštres d’ici. 💹

Je vous souhaite une magnifique journĂ©e !!! 💓💓💓

2 réponses

  1. florence arnaud

    Ouah ta rencontre, ton don de chauffage, ta crĂ©ation de ton chauffage d’appoint rĂ©glable avec le nombre de bougies tout cela fait partie de la beautĂ© de la vie et non du hasard je me complais a me dire que l’on est soutenu dans nos vies par l’Ă©nergie les rencontres, etc…. cela me donne l’espoir de croire en un avenir plus cool, moins souffrant merci de tes Ă©crits bonne attente pour te retrouver avec une partie de la famille vendredi NamastĂ© MickaĂ«l !

    Aimé par 1 personne

RĂ©pondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Google. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s