Ultimatum

Fayence (83), France đŸ‡«đŸ‡·

J’ai le luxe de pouvoir disposer de ma vie comme je le veux. Plus aucune obligation parasite mon existence. Je n’ai mĂȘme plus besoin d’accompagner et je peux me permettre de choisir parmi ceux qui font appel Ă  moi avec qui je partagerai un petit bout de chemin. Comme je suis totalement libre et que je n’ai pas de temps Ă  perdre, je suis trĂšs exigeant. đŸ’„

C’est devenu trop facile pour moi de diagnostiquer la problĂ©matique de quelqu’un, de savoir d’oĂč vient son problĂšme et ce dont il a besoin pour s’en sortir. C’est tellement Ă©vident que je m’ennuie vite, surtout quand je dois me rĂ©pĂ©ter. Parmi ceux qui me sollicitent, j’accepte uniquement ceux que je sens vraiment motivĂ©s pour changer et d’apprendre, ceux qui ne posent pas de rĂ©sistance. La rĂ©sistance me pousse dans mon rĂŽle de sauveteur et quand ça arrive ça me dĂ©plait profondĂ©ment. 😠

Le couple que j’accompagne pour retrouver l’harmonie avait bien avancĂ© pendant 8 jours. Hier c’Ă©tait la premiĂšre journĂ©e de mise en pratique… la rĂ©organisation de la maison. Les rĂ©sistances Ă©taient tellement fortes et destructrices, que ce matin j’ai posĂ© un ultimatum. Soit ils oubliaient leur principes, gĂ©raient leurs Ă©motions et donnaient la prioritĂ© au lien et tout allait bien… soit, il restaient sur leur position egotique et j’arrĂȘtais l’accompagnement. đŸ€š

Je constate que je fais ça de plus en plus souvent. Ça passe ou ça casse… Comme je l’ai dĂ©jĂ  dit, je n’ai pas de temps Ă  perdre et plus envie de m’investir dans des causes qui s’Ă©ternisent pour des bĂȘtises. Chaque chose que je propose a un sens bien prĂ©cis… et j’observe attentivement ce que l’autre en fait. Je sais exactement oĂč je l’amĂšne… â˜ș

Ce n’est plus de la thĂ©rapie que je fais. Mes propositions sont toutes initiatiques, mĂȘme si elles peuvent sembler anodines et trĂšs simples. Et si quelqu’un ne suit pas la route avec lĂ©gĂšretĂ© et joyeusement, je peux facilement et rapidement le laisser au bord sans plus d’explication… et mĂȘme ça a du sens… car si la personne ne comprend pas ce qui lui arrive, ça veut dire qu’elle n’est pas assez consciente ou mature pour continuer. 😌

Je l’ai dĂ©jĂ  fait plusieurs fois… puis ma porte reste encore ouverte pendant un certain temps pour ce potentiel futur ex co-voyageur. La plupart du temps l’histoire se termine lĂ … Il y a quelques jours, j’ai jouĂ© ainsi avec une de mes co-exploratrice autour de la valeur de mes services. Trop de rĂ©sistances et d’incomprĂ©hensions ont fait qu’elle s’est trouvĂ©e subitement Ă©jectĂ©e de son siĂšge de co-voyageuse. Mais… par magie et sĂ»rement aussi par sa forte motivation Ă  progresser, elle a rĂ©ussi rapidement Ă  comprendre et changer d’attitude… Puis elle a retrouvĂ© sa place et le voyage commun peut continuer. 😇

Tout est une histoire d’attitude… laisser l’ego de cĂŽtĂ© afin de permettre Ă  la vie d’oeuvrer en nous et Ă  travers nous. Quand l’ego est trop fort ou trop faible, ce chemin ne peut pas encore se faire et la personne a peut-ĂȘtre encore besoin pendant un temps de faire un style de dĂ©veloppement personnel plus classique. 😏

Je suis assez content et fier de moi car prendre enfin cette libertĂ© de vivre ma folie et mon incohĂ©rence apparente m’a demandĂ© des annĂ©es et des annĂ©es de prĂ©paration. Tout le monde n’est pas fait pour ĂȘtre astronaute… Je suis le capitaine Ă  bord de mon vaisseau et parmi ceux qui se prĂ©sentent pour faire partie de l’Ă©quipage seulement trĂšs peu sont rĂ©ellement prĂȘts pour faire le voyage… et honnĂȘtement, je prĂ©fĂšre un beau voyage harmonieux Ă  deux ou trois, que de me faire chier avec 20 ou 30 problĂšmes potentiels ambulants. 🙃

Aujourd’hui il pleut… et pendant que mes amis mettent la maison sens dessus dessous, je regarderai tranquillement quelques films tout en restant disponible pour eux. Au fond ça me plait bien de vivre ainsi. Je me sens parfois un peu comme Michael Langdon dans « Les routes du paradis », passant de foyer en foyer pour aider Ă  dissoudre des difficultĂ©s. â˜ș 

Beau voyage Ă  tous… peu importe votre destination ! â€đŸ’›đŸ’šđŸ’™đŸ’œđŸ–€        

15 commentaires sur « Ultimatum »

  1. moi aussi, je vais mettre ma maison sans dessus dessous ! juste pour faire le nettoyage de printemps, faire du vide, jeter, donner…
    J’aime bien me dĂ©barasser de tout ce dont je ne me sers plus..
    Une façon de vider ma tĂȘte aussi, je pense.
    Bisous soleil…
    Colette

    Aimé par 2 personnes

  2. La conscience Ă©claire, mais seul l’amour guĂ©rit. Relier en soi Ce qui cherche et Ce qui est cherchĂ©. Je pense que c’est l’Ă©quilibre de ces deux forces en nous qui ouvre une porte au coeur de l’accompagnement. Tout un Chemin !

    Aimé par 1 personne

    1. Je ne pense pas qu’il est possible d’en faire une rĂšgle ou de gĂ©nĂ©raliser… Je pense qu’il s’agit d’un instant, une situation, un chemin, une opportunitĂ© et la conjugaison de plusieurs consciences qui mĂšnent vers un choix unique…

      J'aime

  3. Non tu as raison, ce n’est pas une rĂšgle, ni une gĂ©nĂ©ralitĂ©, c’est juste une possibilitĂ©, une ouverture parmi d’autres sur le chemin de chacun..J’ai Ă©tĂ© trop affirmative dans ma communication, certainement parce que c’est un sujet qui m’habite ! De rester Ă  la fois intĂšgre et ouverte.

    Aimé par 1 personne

  4. bonjour , oh oui je comprends comment tu dois ĂȘtre « content et fier de toi de prendre enfin cette libertĂ© de vivre ta folie et ton incohĂ©rence »….Je suis ce chemin d’ĂȘtre moi aussi fiĂšre et contente d’ĂȘtre qui je suis et de naviguer dans les douces eaux de la libertĂ© grĂące Ă  ton accompagnement… Je te remercie du fond du coeur de me permettre de faire partie de ton navire qui vogue paisiblement au coeur de la vie. Je mesure la chance que j’ai et que je me donne d’ĂȘtre Ă  chaque instant encore un peu plus ..qui je suis ici et maintenant. Merci Michael et belle journĂ©e.

    Aimé par 1 personne

  5. Michael, en te lisant, un flash me vient: je comprends alors qu’il me reste Ă  arrĂȘter de VOULOIR ETRE, mais juste me reconnaĂźtre comme ETANT dĂ©jĂ  ce que je veux ĂȘtre, et le vivre pleinement…pour, comme l’Ă©crit ValĂ©rie (merci beaucoup!😉), « ĂȘtre Ă  chaque instant un peu plus qui je suis ici et maintenant… », WAHOUUUU, quel apprentissage…Merci Michael!
    J’ai la sensation que mon cƓur vient de se libĂ©rer d’une Ă©norme pression.
    Merci Ă  ta folie douce qui me berce dĂ©licieusement… 😊

    Aimé par 1 personne

  6. Hello, je complĂšte mon message de ce matin avec celui du soir:-)
    Car ton post du jour me travaille depuis ce matin sur la notion du « je n ai pas envie de m encombrer avec des gens qui veulent changer et ne s en donnent pas les moyens ».
    Je me pose cette question par rapport Ă  certains de mes amis qui tournent en boucle et comme je sors de mon rĂŽle de sauveur vis Ă  vis d eux, je prends conscience que je m Ă©loigne petit Ă  petit de ces relations . Je prĂ©fĂšre garder mon Ă©nergie pour moi , pour les gens avec qui je me sens dans des partages qui me nourrissent ou me plaisent tout simplement, pour la dĂ©couverte de nouvelles relations ….
    Une partie de moi se juge de penser comme ça car la « ValĂ©rie spirituelle » se dit que toute relation est enrichissante , que chacun avance Ă  son rythme , que le chemin c est d accueillir tout ce qui est mĂȘme , et mĂȘme Ă  fortiori ce qui a priori paraĂźt chiant.
    Que faire avec ça ?
    Peux tu me donner une piste ?
    Je vous souhaite une belle nuit.
    PS : Merci pour ton partage Jade 🙂

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Google. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s