Je me sens vu ~ I feel seen

🇬🇧 To translate my article to your language, copy the French text, click on this link and paste it in the Google translator that opens… or simply use the Google widget, on the right of this page, right under my picture.

Michael Ă  Modi’in, IsraĂ«l đŸ‡źđŸ‡±Â 

C’Ă©tait une journĂ©e intense hier ! Pourtant, elle a commencé plutĂŽt de maniĂšre routiniĂšre. Comme d’habitude, je me suis levĂ© quand la lumiĂšre du jour s’est pointĂ©e, environ une demie-heure avant le lever de soleil. AprĂšs avoir fait ma toilette et rangĂ© ma chambre, j’ai Ă©tudiĂ© l’hĂ©breu pendant Ă  peu prĂšs une heure et vers 7 heures j’ai quittĂ© ma chambre pour marcher, comme je le fais habituellement 4 matinĂ©es par semaine, une dizaine de minutes vers l’arrĂȘt d’autobus. Pendant le trajet du car d’environ 40 minutes vers l’Ă©cole, j’ai tentĂ© de retenir les 20 mots sur lesquels nous allions ĂȘtre testĂ©s un peu plus tard. Comme toujours, je suis arrivĂ© Ă  l’Ă©cole avec une trentaine de minutes d’avance. J’ai rempli machinalement ma dĂ©claration de santĂ©, me suis fait tester ma tempĂ©rature par le garde de sĂ©curitĂ© et j’ai Ă©changĂ© quelques mots agrĂ©ables avec la secrĂ©taire. Jusque lĂ , rien de neuf…

Pendant la deuxiĂšme pause, vers midi, je reçois une message WhatsApp de Patricia, la femme avec qui j’ai partagĂ© 21 de ma vie. Quand je l’ai eu au tĂ©lĂ©phone, il y a quelques jours, elle m’avait dit qu’elle avait fait connaissance d’un homme qui semblait bien connectĂ©, plutĂŽt Ă©clairĂ© et qui fonctionnait, selon elle, un peu comme moi. Depuis que je la connais elle a toujours eu le don de trouver des thĂ©rapeutes, des mĂ©diums et d’autres sortes accompagnants hors normes et de qualitĂ©. DĂ©jĂ  quand nous Ă©tions ensemble j’allais souvent, sans me poser de questions, voir les mĂȘmes personnes qu’elle pour me faire aider. Comme ma vie actuelle est loin d’ĂȘtre facile ou lĂ©gĂšre, elle m’avait proposĂ© de lui poser quelques questions me concernant. Bien Ă©videmment, j’ai acquiescĂ©. Le message que j’ai reçu par l’application sur mon tĂ©lĂ©phone contenait trois fichiers d’enregistrement vocaux, d’ensemble environ 20 minutes.

Sans vraiment faire attention, j’ai commencĂ© Ă  les Ă©couter pendant la courte pause de dix minutes. Rapidement, j’ai senti des larmes monter, ma gorge se serrer et mon corps se chauffer. Cet homme, qui ne m’a jamais vu, parlait de moi comme personne ne l’a jamais fait, comme seulement moi je me connais. C’est uniquement avec quelques personnes qui me sont trĂšs proche que je partage ma folie douce et ce que je pense vraiment savoir de moi. Je fais attention, car pour l’oreille qui n’entend pas cela peux sembler ĂȘtre de l’ordre de la mĂ©galomanie missionnaire narcissique. Sur ce blog aussi, j’ai lĂąchĂ© parfois audacieusement par-ci et par-lĂ  de petites parcelles de qui je pense ĂȘtre. LĂ , j’ai reçu la totale, comme une avalanche douce de reconnaissance qui nourrissait en profondeur l’ĂȘtre dĂ©pouillĂ© et Ă  fleur de peaux et de coeur que je suis devenu.

Oh, je n’ai pas vraiment entendu quelque chose de nouveau. Tout ce que j’entendais, je le savais dĂ©jĂ . GrĂące Ă  la projection, les signes, mon hypersensibilitĂ© et ma conscience accrue, je me connais trĂšs trĂšs bien. Mais, comme je suis en mĂȘme temps trĂšs lucide sur moi-mĂȘme et je sais que je peux me mentir sans m’en rendre compte, je vis en permanence dans un Ă©tat de doute et de questionnement profond. LĂ , j’ai reçu confirmation aprĂšs confirmation. Sur l’enregistrement, j’entendu Patricia dire Ă  l’homme que j’allais pleurer en entendant le message. Ça n’a pas loupĂ©, mes larmes coulaient Ă  flot. Quand mes camarades d’Ă©tude sont revenues dans la classe, par miracle personne n’a rien vu. Je n’ai juste pas pu reprendre la suite de l’enseignement. Je suis restĂ© lĂ , assis, touchĂ© et abasourdi.

Quand, une demie-heure plus tard, j’ai quittĂ© l’Ă©cole, j’ai appelĂ© Patricia et nous avons passĂ© un petit moment intense Ă  partager sur le message et mon vĂ©cu. A un moment donnĂ©, quelque chose a lĂąchĂ© en moi et j’ai pleurĂ© pleinement, ouvertement et sans retenu, comme seulement les enfants savent le faire… Ça m’a fait beaucoup de bien. Quand le bus est arrivĂ©, mes larmes avaient sĂ©chĂ© et je me sentais prĂȘt Ă  poursuivre mon épopĂ©e. Riche de ces confirmations, je me suis senti remplis de gratitude envers la vie pour ce message… et je sentais un bon dose courage pour continuer mon cheminement.

Pour ceux qui me connaissent, ça semble peut-ĂȘtre bizarre, puisque ma vie est d’une richesse incroyable et remplie de magie. Je peux vous dire que de suivre le route vers l’AMOUR vĂ©ritable est rĂ©ellement le chemin le moins frĂ©quentĂ©. Ça vous semble certainement orgueilleux, mais je n’y vois quasiment personne… et trĂšs souvent je prĂ©fĂšre me retrouver Ă  nouveau sur le chemin ou se trouve la masse de l’humanitĂ© en train de se prĂ©cipiter vers une prĂ©cipice Ă©norme, en compagnie de mes moldus-chĂ©ries… plutĂŽt que de me trouver sur le chemin dont je sais avec une certitude absolue que c’est le bon, mais oĂč je me trouve tout seul ! En trois jours, je me suis senti vu et reconnu Ă  deux reprises. Quel cadeau magnifique. Merci, merci, merci !

Sufganiyot et Latkes

Hanoucca est une fĂȘte juive, commĂ©morant la rĂ©inauguration de l’autel des offrandes dans le Second Temple de JĂ©rusalem, lors de son retour au culte judaĂŻque, trois ans aprĂšs son interdiction par Antiochus IV des SĂ©leucides.
Elle marque une importante victoire militaire des MaccabĂ©es et symbolise la rĂ©sistance spirituelle du judaĂŻsme Ă  l’assimilation grecque.
Selon la tradition rabbinique, au cours de cette consĂ©cration se produit le miracle de la fiole d’huile, permettant aux prĂȘtres du Temple de faire brĂ»ler pendant huit jours une quantitĂ© d’huile Ă  peine suffisante pour une journĂ©e. C’est pourquoi Hanoucca est aussi appelĂ©e la FĂȘte des LumiĂšres.
Elle est cĂ©lĂ©brĂ©e Ă  partir du 25 kislev (qui correspond, selon les annĂ©es, aux mois de novembre ou dĂ©cembre dans le calendrier grĂ©gorien) et dure huit jours, jusqu’au 2 ou 3 tevet (en fonction de la longueur de kislev, mois de 29 ou 30 jours).
Les pratiques et coutumes qui s’y rattachent sont liĂ©es au miracle de la fiole d’huile, en particulier l’allumage du chandelier Ă  neuf branches de Hanoucca pendant les huit jours de la fĂȘte et la consommation de friandises Ă  base d’huile d’olive (latkes, soufganiyot, etc.). On y joue aussi avec des toupies Ă  quatre faces.

Mais, la journĂ©e n’Ă©tait pas encore terminĂ©e. Sur le chemin de retour, entre le bus et ma chambre, en passant par un petit centre commercial, je me suis laissĂ© sĂ©duire par l’odeur dĂ©licieux d’Ă©pices de kebab et je me suis offert un Ă©norme sandwich avec du hummus, du tahini, de la creme d’aubergine, du persil et cette viande que j’adore. Miam !!! Une fois de retour dans ma chambre, j’ai eu deux accompagnements par Zoom… puis vers 20h j’Ă©tais en place pour la causerie autour du Tissage d’Amour. Je me suis rĂ©galĂ©… mais, aprĂšs cette journĂ©e si intense, j’ai pas pu dormir tout de suite et j’ai regardĂ© un beau film d’Amour sur Netflix avec Jane Fonda et Robert Redford.

Ces sont les vacances de Hanoukka et mes cours d’hĂ©breu ne reprennent que dans 10 jours. J’avais l’intention d’aller visiter JĂ©rusalem aujourd’hui, mais encore plein de mon vĂ©cu de hier, j’ai annulĂ© le co-voiturage avec mon ami-diplomate qui travaille dans cette belle ville. J’irai certainement dimanche. Aujourd’hui, j’intĂšgre ! J’ai dĂ©jĂ  fait ma lessive et aprĂšs avoir mis mon article en ligne, je vais nettoyer ma chambre, faire quelques courses et regarder un bon film de NoĂ«l, pour me faire pleurer encore un petit peu.

Je nous souhaite une journĂ©e doucement magnifique ∞❀∞ 

C’est en essayant de chanter cette chanson traditionnelle avec moi, quand j’avais 6 ans,
que ma mĂšre a compris qu’en seulement quelques mois j’avais rĂ©ellement perdu ma langue…
Je me souviens que c’Ă©tait un moment de grande tristesse…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Google. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s