Fier de moi

Le Mans (72), France đŸ‡«đŸ‡·

C’est le 3Ăšme jour de la retraite. Un scĂ©nario s’est dĂ©roulĂ© autour du dĂ©part de l’ancien et l’accueil du nouveau. L’ancien Ă  laisser partir chez moi semble ĂȘtre liĂ© Ă  ma hypersensibilitĂ©. C’est l’absence de mon pĂšre qui fait que je n’ai pas appris Ă  gĂ©rer les Ă©motions liĂ©es Ă  mes blessures. Mes rĂ©actions immĂ©diates avant Ă©taient de fuir et/ou de devenir victime. đŸ€’

Je me sens inspirĂ© et les propositions me viennent toutes seules. Le OUI du groupe fonctionne chez moi comme une autorisation, comme un catalyseur et libĂšre ma folie douce. Quand cela m’arrive, je n’anime pas, je sens l’animation me traverser, accompagnĂ©e de mouvements, de gestes, des mots
 et aussi plein de frissons et vibrations dĂ©licieux. Ça vient tout seul et je me sens comme un pantin au service du divin et de la lumiĂšre
 tout en m’observant. 🙏 

Hier soir, j’ai vĂ©cu de la magie pure de cette maniĂšre. J’ai adorĂ© ! Par contre, ce matin, il y a eu un homme qui avait beaucoup de mal avec l’expĂ©rience que j’ai proposĂ© pour dĂ©marrer la journĂ©e. J’ai vu les blessures liĂ©es Ă  son pĂšre se rĂ©veiller. J’ai vu aussi sa douleur et sa maniĂšre de la gĂ©rer. Je reconnaissais bien cette partie de moi qui dans sa colĂšre veut partir, qui attaque par le jugement et ensuite se recroqueville. 😅

Je le comprenais, j’avais mĂȘme de la tendresse et de la compassion pour ce frĂšre
 En mĂȘme temps je sentais bien que ce n’était pas mon histoire et que je ne pouvais rien faire pour lui. Alors, je suis restĂ© aussi bien que possible Ă  ma place et j’ai Ă©coutĂ© “la Vie” afin de trouver la voie de passage, mais aussi pour comprendre pourquoi j’avais crĂ©Ă© ça ? 💙 

Et c’est lĂ  oĂč se trouve ma fiertĂ©. Face Ă  ce genre de situations, il est courant que je m’auto-juge et que je me dĂ©valorise, puis que je fuis Ă  l’intĂ©rieur de moi et que je m’enferme dans ma carapace. Je voyais bien que j’avais le choix. Continuer et oser me laisser inspirer et faire confiance Ă  la grande Vie
 ou retourner “dans la boite de mes conditionnements”. 😝

Ce qui m’a aidĂ© Ă©normĂ©ment c’est que je me sens heureux, en paix et en accord avec l’existence elle-mĂȘme. Je sais que je ne me trompe pas. Je suis “chez moi”. Aucune Ă©motion
 Wow !!! Le bonheur
 Alors, mon animation continue avec le mĂȘme Ă©lan qu’avant. Je ne me laisse plus retenir par quoi que ce soit, Ă  part la vie elle-mĂȘme. Et qu’est-ce que c’est bon ! Je n’ai plus besoin d’approbation de qui que ce soit. Je me valide tout seul. 🙌

Quand j’anime de maniĂšre “traditionnelle”, j’ai remarquĂ© que je m’ennuie. N’importe qui peut animer une rencontre
 Il suffit juste d’apprendre comment faire. D’animer ainsi ne m’intĂ©resse pas. Par contre, quand je me laisse emporter par ma folie douce, lĂ  alors, je dĂ©couvre que J’ADOOOORE ÇA ! C’est jouissif quand je me sens pris par la vie et qu’elle s’empare de moi. Je me nourris autant que les participants, voire plus. đŸ‘»

Pour l’instant j’entre dans cet espace uniquement quand je me sens accueilli et encouragĂ© par le OUI de ceux qui sont lĂ . Ça me transporte littĂ©ralement. C’est pour ça que je demande au prĂ©alable aux potentiels participants s’ils sont prĂȘts Ă  suivre un mouvement de groupe et de vie. Si d’autres retraites verront le jour, il faudrait que je sois plus explicite pour Ă©viter d’accueillir des personnes qui ne sont pas ouvertes Ă  mes propositions et risquent de se faire mal inutilement. 

Je n’anime plus des rencontres autour des blessures, avec une intention thĂ©rapeutique. Ça ne m’intĂ©resse plus. C’est mon ancien monde. Mes rencontres, si elles continuent donc, seront des vraies “espaces d’exploration” permettant, grĂące aux dĂ©couvertes et partages des participants, de rentrer “à la maison”.   

DĂ©licieuse journĂ©e Ă  tous
 â€đŸ’›đŸ’šđŸ’™đŸ’œđŸ–€

hands-1926414-2

 

1 réponse

  1. existenceartistique49

    on est les seuls Ă  s’aider pour avancer et construire et se faire dĂ» mal aussi,dĂ©primer est une grosse perte de temps et aussi passer du temps avec ceux qui sont nĂ©gatifs,on vit sa propre vie et on fait ses propres choix,ne jamais se sacrifier car on doit vivre son existence…

    J'aime

RĂ©pondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Google. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s