Pour mon anniversaire…

Allonnes (72), France 🇫🇷 

C’est mon anniversaire aujourd’hui. Ça fait maintenant 61 ans que je suis sur cette terre. Si je devais en faire le bilan, je dirais que je ne m’en suis pas mal sorti. J’ai eu besoin de chaque instant pour enfin arriver à apprécier la vie réellement. J’avoue que je suis également prêt à rendre mon tablier et rentrer chez moi. Si je reste encore ici c’est uniquement par pure curiosité et pour voir jusqu’où la Magie pourrait m’amener encore. 🌈

Soixante et une années aussi pour apprendre à être pleinement avec moi. Je pense qu’être avec moi totalement, tout entier, est d’être en présence de mon Soi, de ma Source, de la Divinité. Je n’ai jamais trouvé ça simple. J’ai encore écrit sur ce sujet il y a quelques jours. 😇 Alors, qu’est-ce que je vais faire de ma journée de fête cette année ? 😏

4CV_1954-1961_1-1031

Je ne me souviens pas des anniversaires de ma petite enfance en Israël. A part qu’un jour mon père m’a offert un petit vélo rouge qu’il avait accroché à l’arrière de sa voiture. Mais je ne me rappelle pas si c’était pour mon anniversaire. Mes premiers vrais souvenirs datent de l’école primaire où je distribuais des bonbons dans ma classe pour l’occasion et que j’avais le droit de passer de classe en classe, accompagné de deux copains, pour recevoir des petits cadeaux des maitres et maitresses.

A la maison je me souviens uniquement des anniversaires que j’ai fêté en même temps que ma mère. Elle avait le sien le 28 décembre… Donc, mon anniversaire se noyait entre Saint Nicolas, Noël, Chanouka, la fête du nouvel an et l’anniversaire de ma mère. Elle avait l’habitude de louer pleine de chaises et de tables pliantes et de transformer notre appartement en salle de réception. Ses amis et la famille défilaient toute la journée. Et sur les tables il y avait tout ce que j’aimais manger… Généralement je restais tranquillement dans ma chambre. 🧀

Elle est morte en aout 1979 et par habitude j’avais créé le même rituel en décembre de cette année. C’était comme une évidence et je ne savais pas comment faire autrement. Des gens sont venus… Par courtoisie, je pense… C’était bizarre… Avec le recul je vois bien que je me sentais perdu. Il me reste encore le souvenir d’une sorte de honte que j’ai du avoir. Je n’avais que 22 ans… 😕

Puis, il y a toute une époque où l’ami avec qui je suis venu en France, mes petits-amies consécutives et les élèves de ma salle de fitness m’organisaient des fêtes surprise. Je n’étais pas dupe. Je voyais bien se qui se tramait dans les vestiaires. C’était la seule période de l’année où je voyais des gens chuchoter dans ma salle. Ils savaient très bien que j’étais mal à l’aise avec ça, même si au fond de moi, j’en avais terriblement envie et besoin.  🙄

Je me souviens d’une année, c’était peut-être en 1990. J’avais passé ma journée à skier à Auron avec des amis, il me semble. En rentrant, une trentaine d’amis-élèves étaient en train de déconner, de rire et ils m’attendaient pour me faire la fête. Au bout d’un certain temps un malaise m’a pris et j’ai dû sortir. Je ne savais pas comment gérer, accueillir autant d’affection. Je me sentais étouffé. 🤒

Après, j’ai connu de longues année où je ne me sentais vraiment pas assez important pour organiser quoi que ce soit pour moi. Ça me gênait d’organiser une fête où j’allais quelque part obliger des gens à me célébrer. Ça n’avait pas de sens pour moi. Il y une dizaine d’années, après avoir passé plusieurs anniversaires seul et déprimé, j’ai fini par trouver une solution qui me convenait. 😎

J’ai appris à me faire la fête tout seul ! Je m’y prenais quelques semaines à l’avance et je m’organisais un scénario pour la journée. Souvent ils se ressemblaient d’année en année. Si c’était possible, je partageais mon anniversaire avec ma compagne du moment. Je commençais par exemple par aller chez le coiffeur, suivi par un spa. Puis, si  possible, je poursuivais par un massage et un repas au bord de la mer au soleil. Dans l’après-midi j’allais m’offrir un beau cadeau… Le soir une bonne pizza, suivi par un film… Je ne décrochais pas le téléphone de la journée mais j’avais beaucoup de plaisir à écouter ou lire les messages et à y répondre au fil de la journée… C’était le TOP à chaque fois. 🙃

Aujourd’hui c’est encore différent. Je sens que je suis peut-être enfin prêt à mettre mon anniversaire à, ce que je pense être, sa juste place. Je pense qu’il n’a pas vraiment de l’importance et que c’est une journée comme une autre. Je pense aujourd’hui que les fêtes différentes que nous avons, ont perdu leur sens profond. C’étaient sûrement des occasions qui existaient pour célébrer notre divinité à des moment différents de l’année. Au fond, je n’en sais rien, mais c’est là où je sens l’appel chez moi. 😇

ethan-sykes-222962.jpg

Il semble y avoir des cultures où, au lieu de célébrer son anniversaire, une personne organisait sa fête quand elle venait de vivre un passage important. Je fait ça une fois aussi. Je trouve que c’est plein de sens. Cette année mon anniversaire tombe dans un passage de ma vie important. J’ai envie d’honorer cela. Mais comment ??? 😍

Je suis feignant et au fond quelqu’un de très simple, alors j’ai choisi d’honorer ces aspects de moi et de le faire de la manière la plus simple et la plus sacrée que je connaisse : Le recueillement, le silence, la présence, l’écoute… Il est samedi… parfait pour faire le Chat-bat, le chat-man, le chat-l’homme ou le chat tout court ! C’est ce que je vais faire… en tout cas, c’est mon intention. 😻

Là, il n’est que 3 heures et demie. Je vais dormir encore un peu et me lèverais sûrement autour de 8 heures et demie. Une fois les animaux nourris, ma douche prise, quelques boissons achetées pour trinquer à ma santé et le feu de cheminée démarré, je m’installerais en bas dans le salon sur le canapé avec mon meilleur ami, moi, et je commencerais doucement vers 10 heures par une méditation assise. Je me connais et habituellement au bout d’un certain temps je m’assoupi et je continu allongé… 😉  

J’ai très envie de vous inviter chez moi, alors si le coeur vous en dit de me rejoindre quelques instants pendant une de mes méditations quelque part dans la journée, vous êtes les bienvenus ! C’est au niveau de mon ventre que je suis le plus réceptif. Il suffit de vous y brancher et même si je ne saurais pas exactement que c’est vous, je sentirais certainement une présence de plus. 🙏

Joyeux anniversaire à moi, à nous… joyeux non-anniversaire aux autres 😍🤡👻🎃😻💋👀💑👑🦋🍀🌹💐🌷🥀🌻🌼🌸🌺🌙💫🌟✨🔥💥🌞☀☄🌈☃❄🍯🍧🍨🍦🍰🎂🍭🍬🍫🍩🍺🍻🥂🍷🍸🍾🍹🏵🎪🤹🏻‍♀️🎭💰💶💷💸💵💴🎁🎈🎀🎊🎉🎎🏮❤💛💚💙💜🖤❣💕💞💓💗💖💘💝     

IMG_8311-001.JPG  

   

39 réponses

  1. josiane29

    Très bon anniversaire Mickaël… plein d’échos en résonance avec ce jour spécial de la date qui marque nos vies. Personnellement, très souvent, c’est un jour pour moi comme un autre. J’y pense. Et je me fais un cadeau… parfois.
    Merci à toi pour ce partage qui m’invite à approfondir la manière dont je vis cette journée.
    Bonne journée à toi
    Je t’embrasse en te chantant la chanson ‘happy birthday to You…´
    Josiane

    Aimé par 1 personne

  2. Camp

    🎂🎄🍀🌠🌞etc, etc,happy, happy birthday, happy you. Merci pour ton invitation. C’est super bon! 🌿🌷🍕 belle et journée. A tout à l’heure. Bises. La famille chat!

    Aimé par 1 personne

  3. Sacré Michaël, tu es unique et toi même et c’est bien pour l’homme de cœur que tu es. Bon anniversaire et tendresse. C’est amusant, je ne lis pas tes lettres quotidiennes c’est trop pour moi. Mais voilà qu’il se trouve que ce matin je la lis ! hasard ? Hugh, Bernard

    Aimé par 1 personne

  4. je viens de parcourir quelques unes de tes photos… te sens tu chez toi partout ? quand tu quittes que ressens tu nostalgie ? solitude ? ce que tu vis est exceptionnel mais je ressens moi-même une émotion de quitter ou d’être quitté, est-ce qu’elle m’appartient ou bien résonne t-elle avec tes pas et transitions ?

    Aimé par 1 personne

  5. Isa

    Coucou, Mchaël, ce matin en regardant la date, j’ai pensé que c’était peut-être l’anniversaire d’un de mes frères (je ne sais jamais si c’est le 16 ou le 19 …), alors en lisant ton message, je me dis « c’est bel et bien l’anniversaire d’un de mes frères … de coeur ! ».
    Je suis très touchée par tes messages, Michaël, et m’étonne moi-même de les lire régulièrement et jusqu’au bout ! Ton chemin de vérité trouve un écho profond en moi.
    Gratitude et bénédiction ! Isabelle

    Aimé par 1 personne

  6. Maryse

    Il est tard, la journée touche à sa fin. Aujourd’hui nous avons fêté en famille le premier anniversaire de ma seconde petite-fille. Il y avait des adultes, des enfants d’âges divers et des chats… 4 générations de mon côté. C’était simple et naturel : le plaisir d’avoir l’occasion d’être ensemble. Pensées vers toi : très belle année vers ton prochain anniversaire !

    Aimé par 1 personne

  7. Doudou

    61 ans et 1 jour pour toi, 61 ans et presque 8 mois pour moi. 😀
    Je viens de te le souhaiter dans ton article d’aujourd’hui mais j’avais envie de te partager le fait que je suis restée hier, toute la journée dans mon lit. Sans ouvrir les volets, enfermée dans ma grotte, à me lever juste pour un pipi ou boire de l’eau chaude. J’ai adoré ! 😀
    Cela faisait très longtemps que je n’avais pas vécu cela. Il a fallu que je sois enrhumée, que je le décide pour arrêter au plus vite ce désagrément et…….c’est chose faite. Trop contente ! 😀
    Je me suis réveillée ce matin sans éternuer, en me mouchant très peu, avec beaucoup d’énergie…..
    A refaire ! 😉
    Dommage je n’avais pas lu ton message d’anniversaire…..et en même temps sans le vouloir j’étais dans ton énergie….à me chatr-loter. ❤ ❤ ❤
    Doux bisous

    Aimé par 1 personne

  8. merci pour ta réponse, accueillir savourer, laisser, oui c’est le chemin commun à tous les chemins. Elle est forte en toi cette quête de fraternité libre autant que fidèle. Nous ne pouvons que rentrer dans le paradoxe tel le funambule, et le vivre pleinement. Toujours neuf et confiant face à l’inconnu du jour. Joyeuses fêtes frère Michaël. tendrement. Bernard.

    Aimé par 1 personne

  9. cocojosphine

    cher Mickaël,
    Je m’aperçois que j’ai raté ton anniversaire…Ayant été opérée d’un oeil vendredi, je lisais mal sur les écrans…
    Avec quelques jours de retard, je te souhaine une nouvelle année pleine de tous les désirs de ton coeur…
    je t’offre ce petit poème que m’inspire le « vagabond » que tu es…. sourires…

    Je partirai, un jour, quelque part, n’importe où
    Pour oublier les bruits et la folie du monde.
    Je n’aurai plus de clé, ni porte, ni verrou
    Mes pas seront légers, mon humeur vagabonde.

    Sur un tapis mousseux je déplierai ma couche
    Mon toit sera la nuit et la voûte des cieux.
    Les étoiles filantes iriseront ma bouche
    Je volerai la lune pour me hisser vers Dieu

    Je verrai, je le sais, même les paupières closes
    Les chemins de verveine où je m’égarerai ;
    Les sentiers perlés d’ombre, les pelouses de roses,
    Les grands champs de blés murs. où je me cacherai.

    J’apprendrai le silence ourlé de chants d’oiseaux.
    Et dans le vent du soir, telles les herbes folles
    Qui s’unissent et s’enlaçent avec les grands roseaux
    Je m’en irai danser au bal des lucioles.

    Je t’embrasse bien amicalement,
    Colette.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s