Je plonge

Allonnes (72), France đŸ‡«đŸ‡·

TroisiĂšme jour seul Ă  Allonnes. TroisiĂšme jour oĂč je sens l’invitation de plonger au plus profond de moi. Ca a l’air facile et pour certains d’entre nous ça l’est. Pas pour moi
 pas aujourd’hui en tout cas. Le face Ă  face avec mon soi, ce rendez-vous avec mon dieu intĂ©rieur ou peut-ĂȘtre justement avec la dĂ©esse-mĂšre, me demande d’affronter une tension importante. 😅Pour me rassurer et donner la direction Ă  mon voyage d’aujourd’hui, j’ai fait une tirage avec 4 messages. Chacun confirme l’autre. Ne plus aller vers l’extĂ©rieur, m’occuper de moi, mĂ©diter et m’ouvrir… et c’est ce que je fais. đŸ€—

Il me fallait toute une prĂ©paration pour y aller cette fois-ci. Pour me mettre en hypersensibilitĂ©, j’avais dĂ©cidĂ© de voyager avec mon guide Marie-Jeanne, mieux connu sous le nom de Cannabis. J’ai compris en Martinique comment utiliser la plante et comment me laisser enseigner par elle, comme ça se passe beaucoup avec l’Ayahuasca ou l’Iboga. đŸ€Ș

Il suffit juste que je reste bien prĂ©sent Ă  moi et quand les effets deviennent purement euphoriques, que je m’invite Ă  me rassembler et Ă  plonger plus profondĂ©ment en moi-mĂȘme. Je passe ainsi de palier en palier et parfois j’ai la grĂące de vivre quelque chose d’important. La plante me guide. A moi d’ĂȘtre prĂȘt et Ă  la suivre.💓

Elle me parle de l’intĂ©rieur et de l’extĂ©rieur sollicitant toutes mes facultĂ©s. Chaque sens est multipliĂ© et ma conscience hyperprĂ©sent. Je me trouve dans exactement le mĂȘme Ă©tat que dans mes moments de canal, de transe. La plante remplace la parole et me permet d’ĂȘtre dans deux mondes en mĂȘme temps et ainsi de percevoir davantage avec l’hĂ©misphĂšre droite (le cĂŽtĂ© crĂ©atif), puis grace Ă  cela de mieux sentir, de mieux voir, de mieux faire
 bref, de mieux ĂȘtre. Juste pendant un temps
 🎧

Ensuite, Ă  chaque palier j’obĂ©is Ă  la guidance qui me vient de partout. L’enseignement peut prendre des formes diffĂ©rentes. A moi d’ĂȘtre assez disponible et prĂ©sent pour pouvoir capter ce qui vient. Cette fois-ci il y avait d’abord des films le premier jour, j’en ai regardĂ© toute la journĂ©e
 C’était le premier palier oĂč Marie-Jeanne m’emmenait. Elle m’invitait Ă  regarder encore et encore
 et j’ai obĂ©i observant l’effet que les films avaient sur moi et sur mon corps. 🎞

La deuxiĂšme journĂ©e, hier donc, elle m’a fait manger. Et quand la Vie me dit “SAUTE”, alors, je saute
 Elle me dit de manger, je mange
 et j’ai mangĂ© toute la journĂ©e. J’ai bien observĂ© ce qui se passait Ă  l’intĂ©rieur de moi en avalant tout ce que j’ai avalĂ©. Que du bon, comme les films
 La Vie et la plante en tant que son intermĂ©diaire m’ont juste permis d’entendre le besoin et l’envie de mon corps et de rĂ©pondre Ă  cette demande de la maniĂšre la plus simple et la plus directe qui soit. đŸ„–đŸ—đŸ§€đŸ•

Le troisiĂšme jour, aujourd’hui, commence par plusieurs longs messages par mail d’une amie proche. C’est eux qui ont donnĂ© leur couleur Ă  ma journĂ©e. Voici un tout petit extrait :

“M’accueillir tout en douceur, vraiment en douceur, dans tout mon corps et pas seulement sur mon tapis trop petit… alors lĂ  ca va mieux, je me calme. Je suis plus qu’un tapis si douillet et sĂ©curisant soit-il ! Je suis Amour pour moi, digne d’ĂȘtre vivante pour moi et par moi. C’est moi qui me donne la vie en 1er lieu.

Je sens bien que c’est lĂ  que je dois aller et je sens bien que lĂ  encore l’Ă©quilibre est fragile, parce que c’est nouveau… et que peut-ĂȘtre je veux aller trop vite, je n’en sais rien. Mais c’est sĂ»r aussi que je commence Ă  fatiguer un peu de me confronter encore et encore… lassitude… Juste faire la paix avec moi-mĂȘme et rentrer Ă  la Maison. Mine de rien c’est ce que je cherche et c’est sous mon nez !

Mais comment est-ce possible que ce soit si difficile de rentrer chez Soi ? de passer mon temps Ă  chercher ma bouffe Ă  l’extĂ©rieur quand tout est lĂ  Ă  disposition, Ă  volontĂ© et gratuit en prime !!

Ah oui je comprends un truc lĂ . Si je reste de moi Ă  moi et que je ne m’occupe pas de l’extĂ©rieur, que je l’oublie, alors je suis bien Ă  nouveau, tranquille. Ma nourriture me va bien. En gros, sur une ile dĂ©serte tout va bien, ou presque… vu tous les efforts de Robinson pour quitter son ile !

Donc l’autre vient tester ma capacitĂ© Ă  me nourrir tout en Ă©tant lĂ . Comme pour voir si ma façon de me nourrir est la bonne !! L’herbe est toujours plus verte ailleurs !!”

Et en effet, mes journĂ©es prĂ©cĂ©dentes Ă©taient lĂ  pour me montrer encore une fois ce qui ne me nourrit pas ! D’ailleurs, quand j’ai Marie-Jeanne en tant que guide, je sens bien que l’endroit qui sollicite l’attention, n’est pas le mĂȘme que celui qui reçoit la nourriture sous forme de film ou de nourriture solide. đŸ€š

Ma journĂ©e n’est pas encore terminĂ©e, mais la grĂące Ă©tait dĂ©jĂ  lĂ  et je ressors doucement de l’enseignement. Je me sens un peu plus riche encore. Rien de nouveau vraiment
 Peut-ĂȘtre il me fallait juste quelques confirmations cette fois-ci. 😌

Alors, ce qui me nourrit semble ĂȘtre le Calme, avant tout. Ensuite, ma Respiration lente et consciente. Puis enfin, il s’agit de suivre la Vie dans sa danse folle et faire ce qu’elle demande, comme elle le demande. Un peu comme d’Ă©crire l’article du moment sous l’influence de mon guide. Suivre la Vie, l’Amour, la divine Folie me demande d’ĂȘtre fou moi-mĂȘme. 🙃

Ca me semble plutĂŽt logique, que c’est dans le coeur de la Vie que la nourriture se trouve. L’écouter, suivre ses rythmes, entendre ses propositions par le signes et le miroir
 puis lĂącher la tĂȘte, donner suite Ă  sa demande et vivre sur l’instant la promesse de bonheur qui est notre vĂ©ritable hĂ©ritage. Tout autre chose que le bonheur n’est que signe de notre pathologie moderne, l’incapacitĂ© de respirer et de faire le chat ! 😍

Belle journĂ©e Ă  tous… ou belle soirĂ©e… oĂč que vous soyez â€đŸ’›đŸ’šđŸ’™đŸ’œđŸ–€Â 

3 réponses

  1. gilles

    RĂ©miniscence du Maroc, pays de mon enfance
    Moi enfant, 7 -8 ans, en train de humer la fumĂ©e, allongĂ© en haut d’un petit mur.
    En bas du petit mur, les terrassiers font la pause de midi, conclue avec la petite pipe en terre cuite.
    La fumée monte.
    Et je savoure le parfum Ă©trange qui n’est pas celui du tabac …..

    Aimé par 1 personne

RĂ©pondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Google. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s