Voici ma maison – 3ème partie

Taillefer (09), France 🇫🇷

Ça vient quand mon énergie puissante pulse dans mes artères… quand j’ose entrer dans ma folie personnelle… que je lâche la parole et que j’ose dire ou faire ce qui me passe par la tête. Jusque là j’ai pu le vivre uniquement quand je me sentais en sécurité. La plus belle exemple a été la toute dernière retraite de Noël, il y a un an. J’ai moi-même artificiellement crée les circonstances qui m’ont permis de me laisser aller. La soirée de Noël, Yule donc, j’étais ivre de transe et, assis en tailleur, j’animai le rituel que vivaient les autres. J’avais les yeux fermés et je bondissais physiquement sur place comme si j’étais monté sur ressort. 😉 

Pendant les processus initiatiques avec les femmes que j’ai pu accompagner, je me suis toujours senti en sécurité, puisque de la même manière que pour les retraites je crée les circonstances adéquates. Au total, elles ont été environ 15 ou 20 je pense au cours de ces 3 dernières années avec qui ça s’est vraiment bien passé et chez qui les énergies se sont réveillées après un long sommeil. C’était magique de voir ces femmes se reconnecter avec leur énergie puissante d’origine et voir la source couler à nouveau. Avec 7 d’entre elles j’ai pu aller même un peu plus loin et voir la sorcière en elles se réveiller à travers ma folie manifestée. Mais, seulement 3 de ces sorcières ont su utiliser par la suite leur énergie, leur inspiration et leur toute nouvelle connexion avec la Déesse mère pour réveiller le dragon en moi, puis pour s’envoler énergétiquement ensemble. Quelle grâce… 🙏 

Aujourd’hui tout ça semble s’être calmé. Avec le recul je constate que ce n’est qu’en apparence. D’avoir fait une retraite d’ermite par intermittence depuis environ un an me donne la sensation d’avoir seulement reculé pour mieux sauter. Même si je constate objectivement que je n’ai pas su aller au-delà d’un certain seuil, je vois bien que je suis en train de revenir avec un acquis que je n’avais pas avant d’entrer dans ma grotte. Certes, tout s’est calmé et tout le monde est parti. J’ai fait table rase sur tous les plans. Mais, je ne me suis jamais senti aussi prêt qu’aujourd’hui pour aller explorer à nouveau… et cette fois-ci jusqu’à la porte de ma maison, afin d’y entrer. 🔥

portrait-3113651

Comprenez bien, ce n’est pas une aventure sexuelle… ce n’est pas non plus une histoire de pouvoir ou de volonté… c’est encore moins un exploit de réussite dont il s’agit. C’est tout le contraire. Chaque fois que je sais donner la place à la vie et que j’ose suivre ses indications, j’avance vers ma maison. Chaque fois que mon ego trouve un peu plus sa juste place dans ce monde d’illusion, je sens un peu plus la chaleur de ma maison. Chaque fois que j’ose me manifester dans ma différence naturelle, je vois ma maison qui s’approche. Chaque fois que j’arrive à choisir l’Amour, celui avec un grand A… ma maison se révèle en peu plus en moi. Et à chaque fois que je laisse la Vie m’utiliser et se manifester à travers moi… mon ego et l’Etre se confondent un peu plus. 💖 

Jusque là, je l’ai vécu par intermittence et sans savoir le provoquer. Je sais provoquer l’état d’abandon extatique chez mes partenaires. J’appelais cette pratique “la méditation d’Amour”. Je sais le provoquer et je sais comment apprendre à ma partenaire à le provoquer chez moi. Là, je parle de la relation à deux. Mais pour moi c’est la même chose que ce qui se passait pour moi en groupe. C’est le même état. C’est un état de Méditation d’Amour où ma volonté personnelle avec toutes ses petites envies et besoins s’efface pour laisser la place à quelque chose de plus grand qui cherche à me traverser. ✌️

J’aurai trouvé ma maison quand j’en serai dans cet état au quotidien. J’ai travaillé tellement dur ces derniers temps pour arriver à laisser la place à la vie et à trouver la mienne, aussi insignifiante soit elle. Il m’a fallu un tel effort pour cesser d’exister par moi-même et pour trouver ma juste place au centre de la Vie elle-même. Sans Elle je ne suis rien… sans Elle je ne peux rien… sans Elle je n’arriverai nulle part. Comme un roi qui abdique, mon ego a abandonné sa couronne en toc. C’est là que se trouve ma voie de passage… 😉

Car, plus j’abdique, plus ce que JE SUIS peut se révéler. Et c’est ce qui est en train de se passer pour moi. Ce n’est pas moi qui vais vers ma maison, c’est Ma Maison qui se révèle en moi. Mon JE SUIS est aussi inconstant, fort et changeant que le vent… aussi vivant, spontané et imprévisible qu’un animal sauvage… Aussi solide, sage et patient que les arbres et les rochers… aussi conscient, joyeux et en paix que Dieu et Déesse qui en couple heureux voient leur création s’épanouir sans effort devant leurs yeux. 😍

Si un jour nous nous rencontrons et vous me trouvez un peu fou, hyper-présent, vivant, débridé, imprévisible, libre, puissant et en paix… que vous voyez que “ÇA COULE DE SOURCE”, puis, que j’entre et je sors de mon état de “poule sans tête” selon ma volonté… alors, vous saurez que j’ai réussi et que j’ai trouvé certainement ma maison. Pour l’instant je n’y suis pas encore. Je ne suis pas encore assez perméable… il me reste encore un peu trop de volonté personnelle… mais, je m’en approche… je m’en approche. D’ailleurs, n’oubliez pas, si vous me voyez arriver chez moi… c’est que vous êtes peut-être aussi arrivés chez vous. 😉

Fin de la trilogie… magnifique journée à tous ❤️💛💚💙💜🖤 

14 réponses

  1. florence arnaud

    Super plus de suspens
    Mon état provoqué par ces articles vont se calmé bien que certaines de tes paroles sur « ces femmes qui se reconnecte avec leur énergie » me font ressentir un profond malaise presque une terreur s installé dans mon corps et je m aime pas ça non je n aime pas ressentir cette panique besoin de te dire se ressenti violent …
    Bonne journée

    Aimé par 2 personnes

  2. Durou Solange

    Magnifiques textes et qui me rappelle la source d’eau vive qui abreuve l’âme dont parlent les Evangiles.
    Pour moi, le royaume du ciel est au-dedans de la conscience, perceptible seulement quand je ne me laisse pas, par la force de la routine et de l’inertie, enfermer dans cette « caverne de Platon » dont vous parlez si bien.
    Pour moi aussi, où j’en suis, il s’ agit d’oeuvrer sur le chemin de l’essentiel, chaque jour.

    Aimé par 1 personne

  3. Alain

    C’est une belle quête.
    La seule qui ait du sens selon moi.
    Je sens encore trop en moi la colère et la peur.
    Je sens que les deux sont liées d’ailleurs.
    Je sens que je dois profiter, et j’y parviens parfois, de toutes ces petites choses qui me contrarient, m’énervent ou me font peur, pour apprendre à lâcher prise toujours plus, apprendre à « être » toujours plus.
    Je déménage bientôt, et j’ai des peurs qui surgissent.
    J’imagine des situations négatives sur mon futur lieu d’habitation ou de travail, avec mes futurs voisins, mon futur boulot, ma compagne.
    En même temps, je suis persuadé d’être « au bon endroit ».
    Alors j’avance, je fais face, et je fais de mon mieux pour accueillir ce qui vient et m’en servir pour dépasser mes colères, mes peurs.
    J’essaye aussi de rester connecté en conscience avec ce « truc » dans ma poitrine, ce « lieu » de perception mystérieux. Peut être l’entrée de ma maison.

    Aimé par 1 personne

      1. Alain

        « Peut être l’entrée de ma maison. »
        ça me rappelle le titre un peu bizarre d’un traité d’Alchimie qui s’intitule : « L’Entrée ouverte au Palais fermé du Roi. »
        Intuitivement, aujourd’hui, ça me parle.

        J'aime

  4. brigitte

    Si on te lit, c’est qu’on n’est pas net nous non plus mdr 😉 Dans mon grand voyage, je décris ce que j’obtiens avec les mêmes mots que toi. Hyper présente, vivante, libre, en paix, puissante… Oui c’est bon !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s