Masculin + Féminin x 2

Michael à Fort-de-France, Martinique 🇲🇶

Les femmes ont une polarité masculine et une polarité féminine en elles… comme les hommes. Cela veut dire que pour intégrer mon masculin et mon féminin et de faire mon mariage intérieur, j’ai à faire à 4 polarités : le masculin de mon masculin, le féminin de mon masculin, le masculin de mon féminin et le féminin de mon féminin. Ce matin au réveil c’était limpide de quoi il s’agit exactement et je vois l’importance de fractionner les polarités ainsi pour mieux comprendre ce qui se passe entre moi et ma partenaire, entre moi et les femmes, entre moi et les hommes. 👭👬

J’ai entendu parler pour la première fois de ces 4 sub-polarités au cours des stages de Tantra, il y a une dizaine d’années. Tantôt je comprenais et j’arrivais à distinguer l’une de l’autre, tantôt je n’y comprenais plus rien et je me mélangeais les pinceaux. Aujourd’hui il me semble évident de regarder chacune de près, puisque je tisse à deux et j’ai besoin de comprendre ce qui se passe exactement chez l’autre et chez moi-même pour pouvoir plus facilement trouver des solutions et des voies de passage. Bon, j’y vais… je vais tenter de faire un profil du masculin et du féminin auxquels j’ai à faire depuis longtemps. 🤓

heart-762564_1920

Je savais déjà que le féminin cherche sa place. Elle est en train de prendre la seule qu’elle connait, celle des hommes. Du coup, elle est omniprésente, trop intrusive, dans sa toute-puissance et de ce fait castratrice. Elle anticipe des blessures du passé et son comportement est censé la protéger des manipulateurs et d’autres hommes mal-intentionnés. Elle est devenue autonome et n’a plus vraiment besoin d’un homme pour vivre son quotidien. Par contre, elle en a besoin pour vivre son essentiel. De par son attitude, les hommes qu’elle attire sont des toutous… et elle est incapable, pour l’instant, de vivre avec quelqu’un qui pourrait prendre une véritable place à côté d’elle. Pour y arriver, elle doit affronter ses peurs les plus grandes… 😱

Le masculin du féminin est donc en attaque permanente… et c’est vrai que souvent c’est la meilleure défense. Ce n’est ni conscient, ni volontaire. C’est simplement un réflexe de survie. La meilleure manière de ne pas être manipulée ou trahie par l’homme est de le contrôler et d’éviter qu’il trouve une place quelconque dominant auprès d’Elle. A la limite, il peut se défouler au lit, mais c’est tout. Par ailleurs, par des petits positionnements qui semblent anodins à l’oeil non avisé, elle coupe chaque élan de l’homme en face. Une attitude, un geste, un regard, un mot… tout ce qu’il faut pour couper, freiner ou empêcher l’homme de s’étendre dans sa vie bien réglée. Elle sait exactement ce qu’elle ne veut pas, ou plus… alors elle résiste quasiment en permanence. Ainsi elle est devenue un vrai bourreau castrateur malgré elle… 👮

Le féminin du féminin est en grande difficulté. Elle est en manque énorme d’attention, de tendresse, de plaisir et de détente partagés. Si le masculin du féminin ne peut pas vivre avec un homme, le féminin du féminin ne peut pas vivre sans. Elle est triste, somatise et se comporte tantôt comme un petit enfant tantôt comme une victime. Elle est en demande permanente… c’est un abîme sans fond. Pour ne pas sombrer, elle a choisi de donner toute son attention à son travail, ses enfants et ses animaux domestiques… dont elle cherche désespérément à se nourrir affectivement. En réalité, elle inverse les courants vers où l’Amour doit couler. Là où elle doit donner, elle prend. Comme ça ne marche pas, les problèmes ne font que s’agrandir… et doucement les issues se bouchent. 👧

jeremy-banks-QJZCtkeuwSo-unsplash

L’homme se trouve coincé dans son histoire. Depuis petit, la seule chose qu’il a appris a été de servir sa mère pour devenir son petit-homme parfait. Il ne sait pas vivre pour lui. Alors, soit il est en quête d’une partenaire, soit il passe son temps à la servir comme un vrai toutou. Il n’est pas conscient de son impuissance d’homme et, du coup, il ne comprends pas pourquoi la femme se désintéresse de lui au fur et à mesure que le temps passe. Alors, pour éviter les scuds, il se replie sur lui, se referme, va faire du vélo le dimanche, se cantonne derrière un écran ou fait des heures sup au travail. Même si, après de longues années de travail sur lui, il (re)trouve sa puissance et qu’il sait enfin ce qu’il veut… il reste tristement impuissant face aux femmes qui avec leur double polarité l’empêchent de s’exprimer paisiblement… 🥲

Le masculin du masculin est en état de vigilance permanent. S’il est encore dans son état de toutou il va accumuler de la colère et la masquer par la tristesse. S’il ne trouve pas sa voie de passage, il risque de quitter la scène de Vie par une pathologie mortelle, comme une crise cardiaque. S’il a retrouvé sa puissance, il vaut mieux ne pas le contrarier car il sait exactement ce qu’il veut et n’a pas peur de l’exprimer ou de le chercher. Il sait très bien rester dans son territoire et il n’est pas dupe du comportement de sa partenaire. Face à l’adversité castratrice, son masculin guerrier sort au quart de tour… ce qui est loin d’être rassurant pour sa partenaire. Toutefois, il préfère mourir que de retourner dans la niche qu’il a occupé pendant de si longues années. 🪖

Le féminin du masculin est peut-être la clé du mystère. En tant que toutou, s’est simplement un petit chien-chien sur deux pattes qui sert sa partenaire de manière soumise et avec un manque total de colonne vertébrale. D’un côté ça l’enchante, de l’autre ça ne la rassure pas du tout… et l’Amour Véritable dont elle a besoin restera inaccessible. Si par contre, il a vraiment retrouvé sa puissance, ce que je pense être mon cas, au moins partiellement. Il est devenu très réceptive et il sens où sa partenaire en est. Il est à l’écoute, dans un état d’accueil et d’offrande permanent, les 3 attributs de la Puissance Féminine. Il n’est pas au service de sa partenaire, mais au service de la Vie, de l’Etre… à travers elle. Alors, il attend patiemment que la petite fille se calme, que le bourreau cesse, que la guerrière pose ses armes et qu’elle le choisi librement pour lui offrir sa confiance. 😍

daniel-j-schwarz-YtY724tdl7Y-unsplash

Bon, ce n’est pas gagné ! De ma fenêtre, tout dépend de moi. Selon la loi d’attraction, si moi je change, mon entourage entier change. Si je trouve l’attitude adéquate, la relation avec mon féminin-extérieur changera automatiquement. Certes, ça peut se faire de trois manières… soit, elle se détend, se lâche et ose… soit, son état ne m’interpelle plus… soit, la Vie la fait sortir de mon histoire. Comprenez bien, ce n’est pas elle qui est en cause… jamais ! Si je suis cohérent avec la notion d’Unité, c’est toujours à moi de faire le travail. Le monde qui m’entoure est fait à mon image et ma ressemblance et n’est là que pour me montrer où j’en suis sur mon chemin vers le UN, comme une baromètre. Pour l’instant, le miroir m’invite toujours à tisser en étant simplement là, immobile, réceptif et disponible pour mon féminin-extérieur… à être le plus que possible dans mon féminin du masculin et éviter des contre-attaques… puis, d’accueillir mon rôle temporaire de mère/père qui prend soin de son enfant blessé… espérant qu’avec le temps les masculins-intérieurs réciproques n’ont plus besoin de protéger leurs féminins-intérieurs…  et que les choses s’apaisent… enfin…  ❤️ 

Je vous souhaite une délicieuse journée, soirée ou nuit de plus… où que vous soyez… ∞❤️∞ 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s