Flammes jumelles

Porspoder (29), France 🇫🇷

Les amis chez qui je suis en ce moment sont des “flammes jumelles”. Une attirance très forte les attire l’un vers l’autre. Selon les écrits que j’ai pu trouver, ce sont des âmes qui sont séparées depuis le début des temps et qui se retrouvent enfin. C’est l’opposé des âmes-soeurs qui se retrouvent vie après vie pour vivre un passage ensemble. 💫

De mon point de vue, dans l’illusion que nous vivons, tout est possible, absolument tout. Nous construisons le monde à partir de nos pensées communes. Il suffit qu’un fragment de notre être croit en quelque chose et pouf, ça existe… même si certains parmi nous n’y croient pas. Il y a ainsi de la place pour les vies antérieures, les extraterrestres, les fantômes, la magie noire, etc. 😅

Notre vie “normale” en est le résultat aussi… nous avons crée la terre, les animaux, l’espace, le vent, le climat, le passé, le futur… Et nous pouvons inventer ce que nous voulons. D’ailleurs c’est ce que nous faisons tout le temps, ce qui explique le changement continu de l’univers. Nous inventons également des vérités nouvelles pour expliquer les choses pour lesquelles nous n’avons pas trouvé une origine plausible… Pour moi, les flammes jumelles, les âmes-soeurs, le syndrome du jumeau perdu et pleins d’autres phénomènes psycho-spirituelle ou ésotériques en font partie. 😏

Pourtant, dans mon expérience d’homme je reconnais bien des âmes-soeur qui sont passées dans ma vie, j’ai subi une forme de magie noire importante même si je n’y croyais pas, j’ai visité plusieurs de mes vies antérieures… et j’ai même l’impression de chercher ma flamme jumelle depuis que je suis tout jeune. 😌

Néanmoins, même si toutes les vérités font bel et bien partie de la réalité illusoire… pour moi, malgré tout ce que j’ai pu vivre, ce n’est que de la poudre aux yeux. Oh, je ne renie pas la force, l’impact de l’expérience vécue, ni l’authenticité ou sincérité de ceux qui le vivent… pas du tout. Non, je dis simplement que dans la cohérence avec l’unité ce ne sont que des manifestations permettant de montrer où j’en suis dans mon histoire de mon retour à l’unité… et rien de plus. 🎯

Toute forme d’attirance est pour moi liée à notre séparation originelle. Plus l’attirance est forte, plus forte est la souffrance liée à la séparation d’avec notre source. Ensuite l’ego aime bien trouver une explication extérieure qui nous déculpabilise et déresponsabilise. Pour les thérapeutes et les guides spirituels c’est très lucratif ! 🎭

Et là aussi, peut-être que je me trompe… Mais selon ma lecture de la notion d’Unité nous sommes tous UNE seule énergie. A la base nous sommes tous des âmes-soeur, tous des flammes jumelles et nous avons tous vécu les mêmes vies antérieures… Chaque manifestation qui s’est expliquée par l’invention d’un phénomène “extra-ordinaire” trouve une toute autre place… quand on utilise tout simplement le miroir. 🤨

La différence entre l’un et l’autre est que le miroir nous montre la réalité, au delà de la poudre qui nous empêche de voir… et il nous confronte avec l’endroit où nous nous trouvons réellement… le chemin parcouru et à parcourir… notre état actuel et comment nous avons à nous transformer pour rejoindre l’Unité. Toutes les manifestations “extra-ordinaires” ne sont que des messages que nous envoyons à nous-mêmes permettant de mieux comprendre ce que nous vivons et comment y répondre. 🤔

austin-chan-275638-001

Bon, que vient alors faire ce beau couple dans ma vie ??? C’est vrai que ce qu’ils vivent correspond à mon désir profond. J’aimerais beaucoup trouver une compagne avec qui je pourrais vivre une telle complicité, une telle fusion. Pourtant, le miroir et mon tirage de cartes ce matin me disent toute autre chose. Ils n’en ont rien à foutre de l’envie du personnage “Michael”. 😅

Mon miroir de ces derniers jours m’indique clairement que tant que je cherche à combler mon vide existentiel avec quelqu’un de l’extérieur, je me contenterai avec un compromis, un remplacement limité… et ma relation deviendra à un moment donné, comme toujours et pour tout le monde, conflictuelle et douloureuse. 🤨 

Les cartes confirment tout cela et y ajoutent que pour me préparer à vivre harmonieusement avec une partenaire et trouver ma juste place auprès d’elle, je dois d’abord savoir savourer la vie avec moi-même, aimer la solitude et réussir à me connecter à ma source sans support extérieur. Sinon, je serai tout le temps en train de la solliciter pour combler mes manques. 🤔

J’ai compris également qu’au lieu d’aller vers cette solitude en freinant des quatre fers, ce serait une vraie réussite si j’arrivais à y aller de plein gré. Je pense avoir compris… et je vais tout faire pour transformer mon état intérieur. Je suis déjà souvent seul… et je le vis bien. Mais il semble que ce n’est pas assez. Allons-y alors. ☺️  

Je vous souhaite une magnifique journée de fin d’été… ❤️💛💚💙💜🖤 

16 réponses

  1. Daniel

    Bonjour Michaël,

    « tant que je cherche à combler mon vide existentiel avec quelqu’un de l’extérieur, je me contenterai avec un compromis, un remplacement limité… et ma relation deviendra à un moment donné, comme toujours et pour tout le monde, conflictuelle et douloureuse. »

    « pour me préparer à vivre harmonieusement avec une partenaire et trouver ma juste place auprès d’elle, je dois d’abord savoir savourer la vie avec moi-même, aimer la solitude et réussir à me connecter à ma source sans support extérieur. Sinon, je serais tout le temps en train de la solliciter pour combler mes manques. »

    C’est tellement juste, l’évidence même, que je ne trouve rien à y redire.

    Apprendre à vivre avec soi-même (connecté à la Source), après toutes ces souffrances liées à la dépendance affective, aux exigences envers l’autre ou la vie, me paraît aujourd’hui la seule voie possible pour enfin VIVRE.

    Merci à toi Michaël pour ces beaux partages emprunts de vérités et de sagesse. Cela m’apporte beaucoup.

    Merveilleuse journée à toi.

    Daniel.

    Aimé par 1 personne

  2. florence arnaud

    cette phrase : je dois d’abord savoir savourer la vie avec moi-même, aimer la solitude et réussir à me connecter à ma source sans support extérieur.
    me parle et m’interpelle profondément en ce moment je suis en face de grands choix professionnels et personnels et je compte beaucoup, même trop sur les supports extérieures à ma personne je n’arrive pas à ne pas tenir compte des avis, des peurs des êtres chers oui je sais que je vis pour moi et ta phrase me dis ne compte que sur toi merci de cette piqure de rappel bonne journée vers ton toi intérieur et seulement avec toi

    Aimé par 1 personne

  3. Bonjour Michaël,
    Moi aussi j’aime lire ce que tu écris, car cela me permet de voir la vie avec des yeux différents, et d’apprendre à lâcher prise, comme le disait Gilles hier.
    Je me retrouve dans ce que tu écris ces jours ci: sentiment d’être différente, avec une partie de moi qui est en dehors du monde.
    J’ai compris depuis longtemps que pour vivre en harmonie avec quelqu’un, il faut d’abord être capable de vivre seule, et j’y travaille … Facile à dire, et moins facile à mettre en pratique! 🤔

    Ce qui est chouette, c’est que grâce à ton blog et aux différents commentaires, je sens que je ne suis pas vraiment seule, j’ai l’impression de faire un peu partie de la famille 😉

    Merci pour tes partages! Bravo de maintenir le cap et de nous montrer l’exemple, même si on n’est pas à la hauteur 😉 De tout coeur avec toi ❤️💛💚💙💜

    Florence

    Aimé par 1 personne

  4. Très juste ! Merci pour ce partage plutôt intime dans lequel beaucoup doivent se reconnaître…. : )

    Je crois, et en fais donc temporairement ma réalité hihi, que la « flamme jumelle » manifestée dans une personne, ce n’est ni plus ni moins qu’un être sur lequel nous pouvons projeter de soi une « quantité optimum » de parts inconscientes qui nécessitent de remonter à la conscience. La personne est donc le « support miroitant » idéal sur lequel, d’ailleurs, on projette son/sa complémentaire idéal(e). Car plus l’on remonte à la conscience ce que l’on occultait de soi, plus on se connaît et plus on s’aime. Ne dit-on pas qu’on a peur de ce que l’on ne connaît pas ? : )

    C’est aussi une divine occasion d’apprendre le détachement et de s’orienter pas à pas, à mesure que l’on se détache de nos désirs égotiques, vers l’ultime désir, celui de renaître de ses cendres. La flamme jumelle serait, je crois, à rapprocher de la symbolique du phénix qui se consume dans sa propre flamme pour renaître dans un nouveau cycle, une version de lui plus élevée…. Tout un programme hahaha 😀

    Une bonne nuit à vous, dans cette énergie de nouvelle lune tellement fertile ! Et encore merci pour ce texte !

    Aimé par 1 personne

  5. Carron

    Hello Michaël
    Je reviens d’un We ou j’ai pu revoir des vidéos de Sudheer Roche
    Il rappelle une des 112 méthodes du vijnana biairava Tantra
    : « Dans la joie de retrouver un ami, soyez votre joie »
    Qu’on peut décliner par
    « dans le désir que suscite une femme, soyez votre desir »
    Comme nous sommes un,
    mon désir pour l’autre est déjà comblé par moi-même !
    SI j’ai bien compris, l’autre est l’élément déclencheur d’un émoi, d’un sentiment et mon « travail » est de réaliser que l’homme et la femme d’un couple sont les piliers d’un même temple.
    Mais donc si j’ai bien compris la methode: pour déclencher cet émoi, j’ai besoin de l’autre, donc je ne peux pas faire ce travail si je ne vis pas une relation (qu’elle soit amoureuse ou amicale) ou au moins la rencontre
    qui seule éveillé en moi cet émoi qui va me servir de base pour réaliser que 2 îles apparemment séparées, sont en fait 2 sommets d’une même montagne donc unes.

    Aimé par 1 personne

  6. Clement D.

    Bonjour Michael,
    De retour d’un we tantra je reviens sur ce site en ayant pensé à toi. Tu es de ceux qui ont compté dans mes débuts. Au delà de ce dernier article que je viens de lire j’avais envie de partager avec toi cette tendresse et cet amour qui m’anime aujourd’hui. Au plaisir de recroiser. ❤

    Aimé par 1 personne

  7. Maryvonne

    Je pense tout à fait comme toi Mickaël, je l’ai compris aussi, inconsciemment on comble des manques tant que l’on est dans la dépendance affective.
    Depuis plusieurs années je suis seule et j’ai apprivoisé ma solitude, je me sens bien avec moi même mais peut-être qu’un jour je rencontrerai une de mes flemmes jumelles avec qui je partagerai le chemin qu’il me reste à vivre dans ce plan.
    Belle journée pleine de lumière à toi et à tous les lecteurs 🙂

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s