Modes de séduction ~ Modes of seduction

Baffrancou à Limousis (11), France 🇫🇷

🇬🇧 To translate my texts in your language, use the Google Widget on the right 👉

Je pense que je suis passé par tous les modes de séduction possible, commençant, bien évidemment par la plus pathologique. Ma vie vis-à-vis des femmes a commencé d’une manière très deséquilibré avec une castration psychologique, venant de la relation Œdipienne très forte que j’avais avec ma mère. Je ne peux pas dévoiler tous les détails de ma vie intime détraquée en un seul article. Ça deviendrait rapidement un livre… ou même plusieurs ! Une chose est claire, la fidélité inconditionnelle inconsciente envers ma mère m’avait rendu très complexé et mon élan vers les femmes très compliqué. 🥵

Le désir et la pression sans soupape que je vivait, avaient fait de moi pendant plus de 45 ans un « éjaculateur précoce ». La dévalorisation énorme qui en suivait a marqué de manière indélébile le début de mon histoire intime. Entre ça et la castration psychologique, je me suis trouvé la plupart du temps figé face aux femmes. Je n’osais pas aller vers elles. J’avais peur de ce qu’elle pouvaient penser de moi. Je les admirais de loin… et les scénarios sensuels restaient des rêves et des fantasmes. Certaines tombaient malgré tout amoureuses de moi, mais le maquillage, la cigarette ou l’alcool m’empêchaient d’honorer leurs attention. 🚬💄🍸

gas-mask-2273696_1920

Je suis resté coincé ainsi pendant de longues années. J’étais bâti comme un dieu, mais j’étais un mauvais coup et pas intéressant du tout pour une femme. Vous pouvez comprendre à quel point c’était facile pour un ami de me « voler » une petite amie… et l’impact que cela pouvait avoir sur moi. Qui aurait pu deviner que mes déboires allaient faire de moi des années plus tard un sorte de spécialiste pour la relation du couple, de la sexualité et de la puissance masculine et féminine. 🤓

La phase de séduction qui suivait celle de « l’admirateur secret » était celle du « meilleur ami avec bénéfices ». Pour que j’ose aller plus loin avec une femme, il fallait que je sois d’abord sûr d’une d’affection sans condition pour moi. J’avais donc plutôt des amies que des petites-amies. Parfois l’amitié se renforçait selon mon espoir et l’affection de l’autre me donnait le courage d’aller plus loin… et de chercher du réconfort et du plaisir physique. Du coup, je me suis souvent retrouvé avec des femmes qui ne m’attiraient pas vraiment physiquement. La pression, le manque d’expériences positives, ma maladresse et le manque d’attirance m’ont mis souvent dans des situations vraiment bizarres et indescriptibles… presque toujours avec des fins assez humiliants pour moi… accompagnés par des trahisons et de souffrances, bien évidemment… 🤬

man-2138962_1920

J’avais 24 ou 25 ans quand j’ai eu ma première vraie relation. Ma petite amie n’avait que 15 ans. C’était elle qui m’avait séduite dans l’école de danse classique que nous fréquentions. Elle était tout simplement ma partenaire de danse et nous faisions bonne équipe. Son jeune âge m’a permis de grandir avec elle intimement, en douceur et avec respect. Même à la fin, après trois ans, nous n’étions pas encore passés à l’acte intime final. Ma relation avec elle marquait aussi la phase de séduction “passive”. Je me sentais, seul, blessé et désespéré et j’avais déjà abandonné tout effort sérieux de séduire. Je ne savais pas faire… alors, à partir de ce moment, et cela pendant de longues longues années, je me suis laissé séduire… 🙄

Quand je suis devenu prof de gym, les femmes commençaient à défiler. De l’extérieur j’ai dû sembler aux anges. En réalité, j’étais complètement perdu. J’ai vécu rapidement, l’un après l’autre, un viol par une femme (en tant que victime)… puis une rupture avec une autre dont j’étais fou amoureux… ce qui m’a précipité dans une dépression profonde. Il m’a fallu 21 ans de vie commune avec une compagne stable, douce, profonde et sincère pour m’en remettre. C’était la phase « absence total de séduction ».

man-2037255_1920

Même si le Tantra commercial n’est, de mon point de vue, pas du vrai Tantra, les stages ont au moins eu le mérite de m’aider à calmer mon obsession du sexe féminin et de me permettre de m’entraîner avec mon approche envers les femmes. Grâce à mon propre cheminement thérapeutique, j’avais déjà solutionné mon problème de précocité. Pendant les stages (j’en ai fait quand-même une centaine), je me suis vu évoluer de “celui qui se fait choisir”, par “celui qui choisit celle qui attend d’être choisie par lui”, à “celui qui choisit celle qui l’attire et qui prend le risque d’être refoulé”. 😅

Ma quête vers l’Amour véritable avec le miroir et les signes m’a fait l’effet d’être assis sur des tire-fesses. J’avais la sensation d’être traîné à travers mes résistances… et cela de plus en plus haut… de plus en plus loin… et de plus en plus profond. Grâce à cela, j’ai quitté la voie du Tantra commercial et je me suis vu transformer mes défauts et manquements en atouts. Je me suis vu quitter le monde où la douleur et les problèmes prédominent pour un autre, où il existe juste un seul chemin… celui qui est si peu fréquenté et qui n’est rien d’autre qu’un chemin initiatique vers l’Amour Véritable. Les problèmes n’existent pas sur ce chemin… la douleur non plus… la séduction n’a plus raison d’être… la relation, le couple, la famille, la sexualité, l’Amour et la vie entière prennent tous une autre place et un autre sens. ❤️‍🔥

man-2854030

Au lieu de souffrir de ma différence à travers des modes de séduction divers, je suis passé en mode « plus de séduction du tout ». Ma volonté d’être avec quelqu’un a été remplacé par la volonté de suivre la volonté de la Grande Vie. Dans mon esprit, si je suis censé être avec quelqu’un, je n’ai pas besoin de faire un effort. Je cherche juste à être autant que possible moi-m’aime, l’homme que j’étais originellement. Pour moi il est évident que chaque femme m’emmène un peu plus loin dans ma quête et sur mon chemin… peu importe si elle m’attire ou pas. Toutefois, quand je sens qu’une femme a ce qu’il faut pour pouvoir explorer les chemins vers l’Amour Véritable avec moi, j’entre automatiquement en mode « séduction naturelle » et je lance de temps en temps une perche…🕸

Comme je me sens intérieurement très jeune, l’âge inférieur des femmes n’a pas d’importance pour moi. En fonction de l’interaction entre nous, j’ai juste une apprentissage et adaptation à faire. C’est elle qui choisit de prendre la perche que je tends ou pas, puis aussi la forme de notre lien. Quand je vois une femme avec l’aptitude et le potentiel à Tisser réellement, elle m’attire comme un aimant. Toutefois, je suis conscient de mon âge physique et de son regard éventuel. Il se peut que du coup son besoin se limite tout simplement à un Ami, un grand frère, un père, un confident ou un accompagnant… et c’est okay. A moi de sentir cela et de respecter son besoin et le territoire qui va avec… puis, de trouver ma juste place. Le tissage et l’exploration peuvent prendre beaucoup de formes différents… 🌈

Je vous souhaite une merveilleuse journée, soirée ou nuit de fin de printemps… où que vous soyez… ∞❤️∞ 

Un commentaire sur « Modes de séduction ~ Modes of seduction »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s