Il est parti

Taillefer (09), France 🇫🇷

Hier, vers 14 heures 30, j’ai reçu un message par sms de ma demie-soeur Sigal qui habite à Tel-Aviv, disant qu’elle était désolée de m’apprendre que Père venait de partir et m’a demandé de l’avertir si je prévoyais de venir, car ils ne pouvaient pas trop attendre avec les funérailles. Je l’ai remerciée de m’avoir informé, envoyé mon amour et compassion… et j’ai répondu de ne pas m’attendre car j’ai déjà dit adieu à mon père il y a bien longtemps. 🦋

J’étais plongé dans un livre de Dan Brown, Origine, quand j’ai reçu le message et je suis resté un petit moment pour sonder ce que je sentais. Sans être convaincu, j’ai quand-même vérifié les vols Toulouse-Tel Aviv, juste pour voir ce qui se passait en moi. Je n’étais pas surpris de ne pas sentir de la tristesse, mais plutôt du soulagement… et une sensation étrange de devoir vivre avec l’idée que l’homme qui avait été à la source de ma détresse existentielle et qui a su me mettre de la pression et me faire mal toute ma vie, même à distance, n’était plus là. 😅

Je vais pouvoir laisser partir cet inconfort avec lequel j’ai appris à vivre. La réalité est pire. Je n’ai jamais appris à vivre sans ce bourreau lointain, sans cette ombre menaçante qui planait au-dessus de moi. J’ai aimé mon papa… à la folie. Ce n’est pas lui qui m’a élevé, j’ai grandi avec ma mère. Si je ne compte pas les 4 premières années de ma vie, avant leur divorce, je pense que j’ai passé au total pas plus que 4 mois près de lui. Il m’a tellement manqué quand j’étais jeune, au point qu’il avait un pouvoir magnétique sur moi. Ses mots avaient un impact énorme et il pouvait me toucher comme il le voulait. 😏

Et il ne s’en privait pas. Petit à petit il m’a manoeuvré dans la position du méchant de la famille et j’ai perdu ainsi le peu de place que j’avais et surtout le contact avec mon frère et ma soeur. Je les ai vus pour la première fois vers mes 23 ans, après le décès de ma mère et je les ai aimés tout de suite énormément. J’avais un lien très spécial et je pense que mon père était jaloux de ça. Bon, c’est une longue et triste histoire avec laquelle je suis heureusement en paix aujourd’hui. 🙏 

Trois événements dans la journée d’hier m’ont indiqué le message derrière son départ. Le matin j’avais offert à une amie un oeuf en cristal de roche, en lui – en me – disant que cela représente la fin de sa gestation, que le temps était venu de faire éclore l’oeuf et laisser émerger sa lumière, son potentiel et son originalité. 😌

Ensuite, j’ai appris qu’une amie avait posé un acte, envers deux hommes de son entourage, qui aurait pu être perçu comme castrateur. Toutefois, le contexte et les signes montraient qu’il s’agissait d’autre chose. Dans son – mon – histoire il était clair qu’elle mettait symboliquement ces hommes à leur place, les empêchant ainsi de la parasiter, de l’intruser et de de l’agresser. 🤨

Puis, un mail avec le miroir d’une autre amie m’a fait comprendre que ma construction intérieure est bien solide et que je n’ai plus rien à craindre de l’extérieur. De loin ça peut donner l’impression que je me cache derrière les remparts de ma forteresse. Celui qui s’approche verra que le pont-levis est grand ouvert, que les meurtrières sont remplies de fleurs et que je attends le visiteur imprévu dans la cour avec une bonne tasse de thé. Toutefois, juste au cas où, au besoin, tout est fonctionnel. Même le coeur ouvert, je suis en sécurité. 😉  

candles-1645551

Si mon père est parti, c’est donc que mon travail intérieur par rapport à lui est terminé. Je suis définitivement sorti du conflit entre hommes. J’ai trouvé ma place et plus personne ne peut l’occuper, à part moi. Il y a quelque temps déjà, j’ai senti que j’étais devenu mon propre père. Je semble réellement avoir passé un pallier. A l’heure actuelle, je suis l’homme “alpha” de ma lignée et… prêt à éclore. 😍

Soulagement par rapport à l’homme qui est parti, de la gratitude pour l’âme qui rentre à la maison. Car même si j’ai pu sentir au cours des années de la colère s’accumuler, au point que notre relation a explosé pendant une engueulade titanesque, il y a 7 ans environ… je suis conscient aussi que l’âme a fait son oeuvre et m’a permis d’évoluer, de me fortifier et de passer de la survie à une Vie pleine de magie. 💜 

L’enterrement est certainement après-demain. Comme je doute facilement, je me suis demandé si la réponse à ma soeur était “juste”. Peut-être que, au-delà du prétexte, la Vie m’invite-t-elle à un voyage vers Israel. Tout aurait été possible… rencontres, occasions, réconciliations. L’invitation à un anniversaire que j’ai reçu hier soir et que j’ai décliné, m’a conforté dans mon choix. Je n’ai aucune raison d’y aller. 😌

Pour qui ? Pour mon père ? Il n’est déjà plus dans son corps ! Mon frère et ma soeur ? Je n’existe pas vraiment pour eux ! Pour moi ? Pfff… ! Pour montrer à quelqu’un que je suis un bon fils ou qu’il n’y a plus de rancune ou autre chose de ce genre ? Je me sens en paix concernant mon père… et ce que les autres pensent de moi leur appartient. Je resterai tranquillement ici… Je sens que je n’ai même pas de deuil à faire. Il est déjà fait, il y a bien longtemps. J’ai juste à m’habituer à une pression qui n’est plus là… 🌸 

Quand je me suis trouvé au lit, vers 19 heures, je sentais sa présence. Un mélange de colère et de panique. Je connais bien la sensation que la présence d’une âme fraichement libérée de son corps, provoque. Leur état a un effet direct sur mon physique. Là je sentais des frissons qui montraient sa colère et j’avais la tête un peu trop légère comme si j’avais trop bu et la sensation que mes pensées allaient dans tous les sens, ce qui m’indiquait qu’il se sentait perdu. 💥

Alors, j’ai fermé les yeux et je lui ai parlé à haute voix. Je lui ai dit que je n’étais pas en colère, que je le sentais et qu’il pouvait être en paix me concernant. Je lui ai dit que pendant quelques jours, jusqu’à l’enterrement de son corps, il avait le temps de s’habituer à ce qui était en train de se passer pour lui et dire au revoir avant de continuer son chemin. Je l’ai invité à s’abandonner et à suivre le mouvement. J’ai terminé en lui disant que sa famille avait plus besoin de lui que moi, que s’il voulait me dire quelque chose, la nuit, pendant mon sommeil, j’étais plus réceptif… puis, qu’il était le bienvenu chez moi à chaque fois qu’il en sentirait le besoin. Par la suite, j’ai senti sa présence diminuer et disparaitre… 💨

Mon sommeil a été paisible et léger. J’ai dormi peu et j’avais plutôt la sensation de vivre une veillée. C’était bien évidemment par rapport à lui, même si je n’étais pas nécessairement tout le temps connecté à son énergie. J’étais content pour lui que ce soit terminé. De ma fenêtre c’est un homme torturé qui est parti. Un enfant blessé qui n’a jamais grandi et qui a gardé ses blessures grandes ouvertes durant toute sa vie. J’espère qu’il retrouve enfin la paix… et sa famille aussi. ❤️    

Une journée paisible pour nous tous ❤️💛💚💙💜🖤 

22 réponses

  1. Jade

    Ton post m a fait me poser une question que je ne m étais jamais posée et qui peut apparaître comme décalée ou pas très socialement acceptable mais peu m importe et j ai envie de la partager ici car elle m a fait grandir et pour cela merci ! Je me suis demandée ce que cela me ferait si mon propre père ( qui n est pas du tout à la fin de sa vie, est en pleine forme et à qui bien sûr je ne souhaite pas ca) venait à quitter subitement ce monde?…je me suis retouvee un peu sans le vouloir à la plongée de mes entrailles et des émotions que ce questionnement pas très louable socialement m amenait et j ai découvert sur moi des choses (et pas que des belles!) que j ignorais et qui m ouvrent de nouvelles voies de passage alors pour cela un grand MERCI!

    Aimé par 1 personne

  2. Alain

    Il y a quelques semaines, j’ai vécu une expérience intérieure intense au cours de laquelle je me suis senti établi père.
    J’ai perçu alors l’utilité des vrais « gourous / maîtres / prêtres / etc », ces hommes structurellement pères.
    Il n’est ainsi pas nécessaire d’avoir des enfants charnels pour être père.
    On peut même être papa sans être père 🙂
    J’ai été papa à l’âge de 23 ans et établi père à l’âge de 47 ans.

    Aimé par 1 personne

  3. Brigitte

    Je t’envoie pleins de chaudoudoux pour la perte physique de ton papa. Tout cela fait écho, et depuis plusieurs jours. Tu as mis 2 fois la photo d’un homme au piano. Or si j’ai peu de temps en ce moment, c’est parce que je me suis remise au clavier, et un piano va bientôt investir la maison. Celui qui m’a donné envie de jouer est mon père. Pour nous aussi (ma mère et moi) il est une menace lointaine, une épée de damoclès qui risque de tomber. Ceci dit il a vieilli, et quand j’y pense je me dis qu’à 72 ans il ne sera pas une menace pour mon fils. Le plus drôle dans l’histoire ? Mon fils devra choisir un instrument à l’école de musique l’année prochaine. Son choix 1 est le piano, son choix 2 est l’accordéon… Mon père jouait exclusivement de ces 2 instruments. Mais bon c’est aujourd’hui car il lui reste à découvrir le violon et le saxo.
    Ceci dit, je pense ouvrir un blog quand j’aurai mon piano où je parlerai de ma reprise de la musique. Musique qui me prend tout mon temps le jour et la nuit. Car la nuit je continue de m’entraîner en rêves…

    Aimé par 1 personne

      1. Brigitte

        Je suis plus à coeur ouvert quand je parle d’autre chose… çà c’est la vie courante que je te décris, le reste c’est une vraie marque de confiance à ton égard. Mon père et le piano sont des sujets que j’aborde très facilement et avec beaucoup de monde, le grand voyage je n’en parle qu’à très peu de personnes, dont toi, ici.

        Aimé par 1 personne

      2. Brigitte

        En tous les cas (j’espère que la première réponse est passée sinon tu ne vas pas comprendre ce que je vais écrire) là il y a un vrai quiproquo. Comme quoi le net n’est pas un moyen privilégié de communication. Je pense qu’en vrai tu aurais pu ressentir quand je suis à coeur ouvert, et quand je ne le suis pas.

        Aimé par 1 personne

  4. Merci à toi mon Frère pour nous confier ta paix intérieure et nous parler de cette libération que provoque la mort. Merci de nous parler de cette voie en nous qui nous guide et qui, à chaque étape de notre vie, à chaque instant du jour doit rester juste , en permanence juste, sans références à l’extérieur, aux autres… juste… juste pour soi ! un grand hug à toi,

    Aimé par 1 personne

  5. Atlan

    Bonjour Michael,
    J ai lu ton message et a la fin une grande peine m est venue .a la pensée de mon pére qui m a tellement manqué .
    j essaie d etre mon propre pere depuis longtemps,et je ne sais pas ce qu est un pere ,et je me fais une idée puis une autre de ce qu est un pere , toujours interressée losque je vois un pere avec son enfant ,interressée a observer ce qui se passe entre eux ,souvent un peu jalouse .
    Félicia.

    Aimé par 2 personnes

  6. florence arnaud

    Bonjour Mickaël,
    je te lis, j’écoute mon ressenti face à tes paroles cristallines, douces et comme je commence doucement très doucement à apprivoiser le miroir ; tes paroles viennent en diapason a une carte tirée ce matin sur les entités, … Sur mon papa partit il y a déjà 21 ans, mon cœur est rempli de battements forts me faisant prendre conscience que je grandis Namasté

    Aimé par 1 personne

  7. Jade

    Bonjour Michael,
    C’est étrange, je viens de répondre ce matin à un message d’une amie reçu il y a déjà quelques jours et dont le papa est en train de se retirer lentement de la matière en lui disant que je ressentais qu’en partant il lui lâchait la main de petite fille pour laisser la Femme prendre toute sa place et accomplir sa mission de vie tout en l’accompagnant avec beaucoup d’amour ; ce que les évènements récents de sa vie montrent d’ailleurs…et je découvre ton post…
    Bien-sûr, cela m’interpelle sur ce que tout cela peut vouloir dire de moi en miroir dans l’ici et maintenant…
    Je te souhaite une douce journée,
    Jade

    Aimé par 2 personnes

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s