Michael

Taillefer (09), France đŸ‡«đŸ‡·

Il s’agit de mon homonyme, de deux ans mon cadet et peut-ĂȘtre l’homme le plus cĂ©lĂšbre et cĂ©lĂ©brĂ© de la planĂšte. J’ai grandi en mĂȘme temps que lui et ses chansons m’ont accompagnĂ© tout au long de ma vie. Sa prĂ©sence Ă©tait pour moi aussi naturelle et Ă©vidente que celle de mon chien, de ma mĂšre ou de mes camarades de classe. 😌

Michael Jackson reprĂ©sentait pour moi la magie de la crĂ©ativitĂ© divine incarnĂ©e. Il a reçu un don qui, de mon point de vue, lui a permis d’exprimer quelque chose d’une telle beautĂ© que cela ne pouvait que venir directement de la source. Pourtant, quand il est mort Ă  50 ans d’une crise cardiaque, aprĂšs avoir souffert de vitiligo pendant de longues annĂ©es, il est pour moi entrĂ© dans le rang de ceux, qui malgrĂ© leur cĂ©lĂ©britĂ© et leur don extraordinaire, n’ont pas su dĂ©passer les souffrances de leur enfance. Je pense entre autre Ă  Elvis Presley, Maryline Monroe, Janis Joplin et Robin Williams. đŸ‘©â€đŸŽ€đŸ‘šđŸ»â€đŸŽ€

Pour moi, avec mon regard de thĂ©rapeute, il lui a manquĂ© l’innocence de son enfance, la protection de ses parents, la vie de famille et surtout la reconnaissance en tant que petit garçon, au delĂ  de son don de chanteur et de danseur. Pour moi, la dĂ©pigmentation montre qu’il avait un problĂšme de contact, qu’il Ă©tait hypersensible et qu’il se sentait facilement agressĂ©. Je pense que l’on ne voyait chez lui que l’artiste et non pas l’enfant. Je pense que cela a provoquĂ© chez lui un manque affectif Ă©norme et l’absence d’une vie normale. Les attentes auxquelles il rĂ©pondait glorifiaient l’artiste, mais tuaient en mĂȘme temps l’enfant en manque qu’il Ă©tait. Sa crise cardiaque me montre qu’il n’a pas rĂ©ussi Ă  trouver sa juste place, l’endroit oĂč il aurait pu ĂȘtre en paix. ✌

Je me souviens bien des deux Ă©poques, quand il a Ă©tĂ© accusĂ© de pĂ©dophilie. Tel que je le voyais Ă  ce moment-lĂ , ça ne pouvait pas ĂȘtre vrai. Pour moi c’était, comme pour la masse de ses fans, une façon de lui soustraire de l’argent, tout en voulant lui faire du mal. Il symbolisait Ă  travers ses actions, le rĂȘve de l’unitĂ© et de l’amour sur le plan planĂ©taire. ❀

Reportage entier : Leaving Neverland, 1 sur 2

Hier, j’ai regardĂ© un reportage de 4 heures qui dĂ©crit l’expĂ©rience qu’ont vĂ©cue deux hommes auprĂšs de Michael pendant leur enfance. Ça m’a touchĂ©. De ma fenĂȘtre j’ai vu d’abord cet homme devenu une star et l’idole de tous, avec ses intentions pures, qui cherchait Ă  re-crĂ©er ce qui lui avait manquĂ© le plus
 une famille, une vraie maison, l’affection verbale et physique, le soutien
 et qui a carrĂ©ment rĂ©alisĂ© le rĂȘve pour enfants sous forme de “Neverland”, le paradis pour les jeunes, son Disneyland privĂ©. đŸ§šâ€â™‚ïž  

En suivant le rĂ©cit de ces deux hommes et des membres de leurs familles, l’histoire restait logique et cohĂ©rente pour moi. Michael a cherchĂ© simplement une famille pour y avoir sa place et
 vivre encore et encore son enfance perdue et ainsi cette phase de sa vie oĂč il est restĂ© coincĂ©. Au dĂ©part ça semblait marcher. C’était de mon point de vue gentil, affectueux et sincĂšre. La seule chose qui lui a manquĂ© Ă  ce moment-lĂ , a Ă©tĂ© quelqu’un pour l’accompagner, pour lui offrir des repĂšres, un cadre
 et pour l’aider Ă  transcender ses difficultĂ©s. đŸ’„

D’ailleurs, mĂȘme pour les garçons, tout semblait parfait au dĂ©part. Ils ont permis Ă  Michael de grandir un peu
 mais au lieu de passer Ă  autre chose, il a continuĂ© sur le mĂȘme registre et a dĂ©passĂ© les bornes de la tolĂ©rance de la part de la sociĂ©tĂ©. En d’autres temps, ses actions auraient pu encore ĂȘtre vues comme “initiatiques”, car il fut un temps oĂč l’initiation et l’apprentissage intime des hommes se passaient d’abord entre eux. Par contre, il est bien possible qu’Ă  cette Ă©poque, ce problĂšme n’aurait mĂȘme pas existĂ©. 😏

Reportage entier : Leaving Neverland, 2 sur 2

Je pense qu’il n’y avait pas de place, pas de contexte possible permettant Ă  Michael de vivre ce dont il avait vraiment besoin. Pour la sociĂ©tĂ© il est tout simplement cataloguĂ© pĂ©dophile maintenant. Pour moi, c’était simplement un petit garçon, qui a d’ailleurs gardĂ© sa voix perchĂ©e, en difficultĂ©. Ce qui me confirme que ce que je pense est juste, c’est l’apparence de ces deux hommes qui tĂ©moignent. MalgrĂ© tout ce qu’ils peuvent dire Ă  la fin, je les trouve
 beaux, Ă©panouis et Ă©quilibrĂ©s. 😎

Pour moi, leur conflit intĂ©rieur existe uniquement parce que leur amour pour Michael s’est trouvĂ© confrontĂ© au jugement des autres, de la sociĂ©té  oĂč l’affection permise connaĂźt des frontiĂšres bien dĂ©finies. Alors, ça a crĂ©Ă© un conflit intĂ©rieur chez eux, quand ils ont vu de quoi Michael avait Ă©tĂ© accusĂ© et comment le monde a rĂ©agi. Pour trouver la paix, il fallait que, soit les autres aient tort, soit que ce que Michael donnait n’était pas de l’amour. Je pense que le poids de notre sociĂ©tĂ© conditionnĂ©e a gagnĂ©. Surtout que le comportement de Michael Ă©tait devenu avec le temps, rĂ©ellement ambigu. Alors, aujourd’hui ils doivent apprendre Ă  accepter que ce qu’ils ont vĂ©cu avec leur idole Ă©tait sale. 😳

Et moi dans cette histoire, alors ? Je m’appelle Michael aussi
 et je me sens interpellĂ© par ce que j’ai vu. Mon comportement est clairement dĂ©jĂ  en dehors des normes et valeurs de la sociĂ©tĂ© depuis plusieurs annĂ©es. Et mĂȘme si je considĂšre que mes agissements sont alimentĂ©s par mon ĂȘtre et non pas par mon ego, j’entends dans mes propres propos et dans le miroir que je perçois, le besoin d’un “tiers”, quelqu’un qui a parcouru suffisamment de chemin pour savoir discerner oĂč je suis exactement. ✌

Depuis le temps que je cherche, je n’ai toujours pas trouvĂ© l’exemple vivant Ă  suivre, ni la personne qui comprend suffisamment ce que je vis pour pouvoir m’aider Ă  discerner. Pendant longtemps j’ai utilisĂ© mes thĂ©rapeutes pour ça
 mais, mĂȘme pas les personnes elles-mĂȘmes. Non, elles avaient presque toutes une technique neutre qu’elles maitrisaient Ă  la perfection et qui ne pouvait pas ĂȘtre influencĂ© par l’ego du pratiquant
 la kinĂ©siologie. Aujourd’hui je n’ai que le miroir qui me permet de garder le cap vers le divin, espĂ©rant ne pas me tromper. Je vais mettre les bouchĂ©es doubles quant Ă  ma vigilance ! 😍  

DĂ©licieuse journĂ©e d’Amour Ă  tous… Repose en paix Michael J… đŸŒșđŸ§šâ€â™‚ïžđŸŒžđŸđŸŒŒđŸ§â€â™‚ïž

14 réponses

  1. Catherine

    Pardon….mais es tu sĂ»r que toute polĂ©mique est inutile….? Pour ma part…j en suis sĂ»re…j ai pas d avis sur la question et pour ĂȘtre authentique j oserai celle-ci…faut-il en avoir un ? Peut-ĂȘtre simplement soulagĂ©e de ne pas lui avoir laissĂ© mon fils Ă  garder…😀Paix a l Ăąme de Michael bien Ă©videmment comme Ă  celles de tous les tueurs en sĂ©rie ….

    Aimé par 1 personne

  2. Martine

    J’ ai reconnu le prĂ©dateur, le manipulateur dans cette vidĂ©o…….
    Ils mettent en place un plan de sĂ©duction avec une Ă©norme gentillesse et rendent de multiples services en attendant le « retour sur investissements ». Ils vous utilisent pour combler leurs manques, satisfaire leurs besoins.

    J’ ai complĂštement hallucinĂ© en lisant le sous-titre Ă  un moment ; « j’ obtiens toujours ce que je veux »
    J’ ai entendu mot pour mot la mĂȘme phrase de la part de mon manipulateur; un homme restĂ© coincĂ© d’ aprĂšs son psy Ă  l’ Ăąge de 2 ans dans son affect.

    Ces personnes ont beaucoup souffert et souffrent encore Ă  l’ Ăąge adulte, mais les victimes sont nombreuses et les traces souvent persistantes.
    Quand une proie leur Ă©chappe ou ne leur convient plus, ils passent Ă  une autre, et recommencent leur manĂšge en se victimisant vis Ă  vis de leur entourage.

    Bien sĂ»r cette vidĂ©o n’ est que le reflet de ceux qui l’ ont tournĂ©e et du montage qui en a Ă©tĂ© fait ainsi que des traductions, donc mĂ©fiance, mais il y a quand mĂȘme des tĂ©moignages poignants d’ enfants et d’ adultes abusĂ©s et manipulĂ©s.

    Le silence concernant des faits graves est destructeur.
    La compassion oui, mais pas la passion con (dixit le DalaĂŻ Lama)

    J'aime

  3. Fred

    Michaël,
    La grande majoritĂ© des pĂ©dophile ou des « Hitler » de ce monde sont d’abord des enfants qui ont Ă©tĂ© blessĂ©s, maltraitĂ©s, abusĂ©s, il y un excellent livre d’Alice Miller sur ce sujet.
    Ce sont bien entendu aussi des victimes qui cherchent Ă  compenser leurs blessures et trĂšs souvent, font subir aux autres ce qu’il ont vĂ©cu sans rĂ©ellement le rĂ©aliser.
    J’ai Ă©tĂ© abusĂ© enfant par ce genre de personnage, tout en gentillesse, les dĂ©gĂąts concernant l’estime de soi et la confiance aux autres sont considĂ©rables, je n’en avais aucun souvenir, j’ai mis plusieurs annĂ©es Ă  rĂ©aliser ce que j’avais subi, adulte j’étais juste Ă©corchĂ© vif et dĂ©pressif et aprĂšs plus de 15 ans de travail sur moi, je peux dire que ce n’est pas encore terminĂ©.
    MĂȘme si on peut comprendre, Je ne peux que condamner sans rĂ©serve ce genres d’individus qui dĂ©truisent des enfants, quelles que soit les qualitĂ©s ou compĂ©tences qu’ils peuvent avoir par ailleurs mais qui en aucun cas ne peut excuser leurs actes.
    Je te rejoins sur le besoin d’un « tiers » pour pouvoir dĂ©passer de ce genre de blessure, avant de pouvoir juste naviguer avec le miroir pour garder le cap

    Aimé par 1 personne

  4. Catherine

    Bonjour Michael, j’ai Ă©galement regardĂ© ce reportage, qui m’a laissĂ©e entre la colĂšre et l’envie de considĂ©rer aussi l’artiste et ses magnifiques crĂ©ations. Je peux avoir de la compassion pour l’ĂȘtre en souffrance, mais la souffrance peut-elle justifier ses actes ? Qui a-t-il d’initiatique Ă  utiliser l’amour et la confiance inconditionnelle d’un enfant pour satistaire ses besoins sexuels ou toute autre forme de pouvoir ? Le rĂŽle d’un adulte ou, d’un pĂšre, n’est-il pas de protĂ©ger l’enfant en posant des limites claires, pour lui permettre de grandir et de se dĂ©velopper dans sa sexualitĂ© ? Est-ce lui imposer sa propre sexualitĂ© ? Le reportage exprime bien l’ambiguĂŻtĂ© vĂ©cue par l’enfant quand l’adulte lui propose des actes qui vont Ă  l’encontre de sa maturitĂ© sexuelle et affective, et que son amour pour l’adulte lui interdit de voir. Et ceci bien avant qu’il ne soit confrontĂ© aux jugements extĂ©rieurs. Alors, le pouvoir, il est oĂč ? Et l’Amour, il est oĂč ?

    Aimé par 1 personne

      1. Catherine

        J’entends, Michael. Et bien sĂ»r, je suis consciente de ma rĂ©activitĂ© qui me signifie que je suis encore en lutte intĂ©rieure, entre diffĂ©rentes parts de moi-mĂȘme.

        D’ailleurs comme l’univers contribue Ă  me faire avancer, ce matin je tombe sur ce texte :
        «  »Ce n’est pas un adversaire extĂ©rieur Ă  nous que nous avons Ă  redouter : L’ennemi est en nous, il mĂšne quotidiennement contre nous une guerre intĂ©rieure. Lui, vaincu, toutes les oppositions venant de l’extĂ©rieur seront sans force; tout sera pacifiĂ© et soumis en celui qui est soldat du Christ. Il n’y a plus Ă  craindre un adversaire … si Ă  l’intĂ©rieur l’ennemi est vaincu et soumis Ă  l’esprit » ».
        (Saint Jean Cassien)

        Et pour le clin d’Ɠil des prĂ©noms : Michael l’Archange, n’est-il pas celui qui terrasse le Di-able (forces de division/dualitĂ©) pour ramener vers l’UnitĂ© ? Un prĂ©nom porteur d’une SacrĂ©e Ă©nergie
 !
        Je vais me contenter du mien , (Catherine : du Grec Katharos, qui aspire Ă  la clartĂ©, puretĂ©), quel boulot, je n’ai pas fini
 !
        TrĂšs beau dimanche Ă  toi !

        Aimé par 1 personne

  5. Gilou

    « Beaux, Ă©panouis… » je ne vois sur Ă©cran que des fictions ou des mises en scĂšne bien faites. Comment apprĂ©cier ce qui relĂšve de l’intime au centre d’une telle exhibition ?
    Michael Jackson ancienne victime, sûr. Mais quel était le positionnement des familles de ces 2 garçons ?
    Moi, papa de 4 enfants, je n’aurais jamais laissĂ© un de mes gamins Ă  la discrĂ©tion d’un adulte, mĂȘme aussi cĂ©lĂšbre. Quant aux temps anciens, libre d’y rĂȘver, peut-ĂȘtre.
    S’en servir pour justifier de tels actes aujourd’hui, je rĂ©cuse totalement l’argument !
    J’y vois la possible justification du pire et ne peux l’accepter.
    Michael, ton idole a fait quelque chose de « mal », et alors ? Il est mort, paix Ă  son Ăąme.

    Aimé par 1 personne

  6. florence arnaud

    Bonjour Mickaël,
    ton Ă©crit me bouscule, me dĂ©range il va falloir que je travaille cela ….J’ose dire, te dire que ces paroles agitent fortement l’intĂ©rieur de mon corps de sensations dĂ©sagrĂ©ables, presque nausĂ©euses
    je sais, j’entends, je comprends que si mon ĂȘtre rĂ©agis comme cela, c’est que je dois changer quelque chose…..
    Merci namastĂ© pour le travail que tu m’insufles ainsi
    reçois mon amour inconditionnel
    Namasté namasté

    Aimé par 1 personne

RĂ©pondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Google. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s