Je n’ai rien, je ne veux rien

Saint-Barthélemy-Grozon (07), France 🇫🇷 

Je me sens comme Moïse, qui après avoir erré 40 ans dans le désert arrive enfin à la terre promise… comme Jésus, qui après son chemin de croix va vivre tranquillement le reste de sa vie dans le sud de la France… comme Bouddha, qui après des années de dépouillement retourne dans sa famille. Désolé, je ne connais pas assez bien l’histoire de Mahomet pour pouvoir honorer son passage ici-bas !

De retour sur Facebook

Saint-Barthélemy-Grozon (07), France 🇫🇷 

Quand Julien et moi sommes arrivés dans la maison vide de sa grand-mère en pleine campagne ardéchoise, l’eau du chauffe-eau de la salle de bains n’a même pas eu le temps de trouver sa température de croisière. Après quelques semaines spartiates, où je me suis lavé grâce aux douches sur les plages, dans la pluie ou à la bassine, avec à chaque fois de l’eau glacée, j’avais hâte de me laver convenablement. Même avec l’eau à peine tiède, le bain sabot a été un vrai régal.

Une dernière nuit

Guilherand-Granges (07), France 🇫🇷 

C’était ma toute dernière nuit dans ma chambre sur roues. Entre ça, et ma tête qui moulinait avec des projections dans le futur, je n’ai presque pas dormi. Alors, je suis resté un très long moment couché dans le noir, gardant simplement les yeux fermés. Parfois, j’ai pris mon téléphone pour faire quelques leçons d’hébreu avec Duolingo.

Ça va vraiment m’arriver ?

Moyrazès (12), France 🇫🇷 

Hier, après avoir parlé avec l’ami d’enfance dont j’attendais le coup de fil, une joie énorme m’a envahi. J’ai réalisé, qu’après avoir cherché et erré pendant 57 ans, j’allais enfin rentrer chez moi. Je n’ai pas pu me contenir et j’ai dû appeler chacun de mes Amis les plus proches pour partager pendant un long moment. Quelle patience ils ont eus !!! Mais, même après cela, je n’ai pas réussi à me calmer, alors j’ai mangé. 

J’apprends…

Bressols (82), France 🇫🇷 

J’apprends ! Je ne suis pas en “mode échec”. J’apprends ce que, de mon point de vue, peu d’entre nous ont la grâce d’apprendre. J’apprends à vivre ma liberté. Je suis comme un chien qui a réussi à se libérer de son collier, sa niche chaude et sa gamelle pleine et qui est redevenu un loup. Je suis comme le gladiateur qui s’est affranchi mérité de ses chênes après des maintes combats glorieux. Je suis comme le prisonnier qui après 60 ans d’emprisonnement ferme est remis en liberté sans connaître le monde qui l’attend.

Vers l’est

Nérac (47), France 🇫🇷 

Ma crampe a presque disparu, mon Ami diplomate m’a recontacté… et Ruben et Marion ont eu quelques réactions sympas sur le message Facebook qu’ils ont posté pour moi. Même si mon corps semble content de mon initiative, pour l’instant rien ne bouge. Si je me déplace aujourd’hui, c’est surtout pour aller vers un peu plus de chaleur. Je pensais aller vers l’est, la côte d’Azur, où il fait certainement plus chaud et où j’ai vécu quasiment toute ma vie française. En plus, je sais où trouver des spots sympas au bord de la mer là-bas.  

Terrassé

Nérac (47), France 🇫🇷 

Je me sens terrassé, exactement tel Spartacus par les romains et le dragon par Saint Georges ou saint Michel. Cet animal mythique représente pour moi la puissance et l’Amour que l’église a tué avec ses règles restrictives, sa moralité… puis son paradis et enfer inventés pour nous maintenir sous son joug.

Moi, Spartacus

Donzac (82), France 🇫🇷 

J’ai vu la première version du film Spartacus quand j’étais encore tout jeune. Ce péplum avec Kirk Douglas, le père de Michael, m’avait à l’époque déjà bien impressionné, au même titre d’ailleurs que Les 10 commandements et Ben Hur. Ils réveillent certainement l’injustice que j’ai vécu moi-même et j’ai toujours aimé m’identifier aux héros qui se battaient et donnaient tout pour s’en sortir vivants et reconnus. Je me souvenais très bien de la film du film de 1960 quand j’ai entamé les 4 saisons sur Netflix. Comme je ne savais pas que le film racontait une histoire vraie, j’avais espéré qu’ils avaient peut-être changé un peu la fin de l’histoire. Même si j’ai mieux apprécié comment la série se termine, ça s’est forcément terminé fidèle aux récits historiques. 

Comme un boucher zen

Donzac (82), France 🇫🇷 

Ma 9ème vie a belle et bien commencé ! Je les ai comptées. Neuf épisodes bien distincts à des lieux différents, avec des partenaires différentes, des métiers différents, des amis différents et même un corps qui change en fonction de mon histoire. Celle-ci sera en France ou en Israël, je ne sais pas encore. Une chose est sûre, à chaque fois j’ai fait table rase… mais jamais je n’ai vécu un dépouillement à ce point. Parfois certaines personnes me suivent d’une de mes vies à une autre. Je suis curieux de savoir qui va tenir le choc cette fois-ci. 

Ici ou ailleurs

Bardigues (82), France 🇫🇷 

Hier, en roulant jusqu’à retrouver du réseau, je me suis dit qu’en sillonnant ainsi un peu partout en France, je pourrais très bien être en train de vivre une sorte d’au revoir. Je visite et découvre des endroits magnifiques et parfois j’ai l’impression que c’est pour une dernière fois. Ce pays est vraiment très belle. En ce qui me concerne, il suffit juste de s’éloigner des autoroutes et de l’administration. 

Revenir sur mes pas

Auch (32), France 🇫🇷 

J’ai pris encore une douche sous la pluie hier soir. Rien de plus naturel que de me laisser tremper par les gouttes qui tombent abondamment directement du ciel. Ça me donne une sensation de simplicité, d’abandon et de pureté. À se moment, je me sens encore un peu plus proche de la source et j’ai l’impression que c’est carrément elle qui me lave. 

Attentif

Montesquiou (32), France 🇫🇷 

Mon Ami de Mirande m’avais montré un bel endroit pour me poser avec ma chambre mobile. Je me trouve en pleine nature entre deux petites bâtisses, sur un passage qui sépare deux morceaux du Lac de Lizet. C’est un réservoir artificiel qui est à moitié vide et attend certainement les pluies de l’automne pour se renflouer.