Cohérents à l’Unité

Clapiers (34), France 🇫🇷 

Hier, j’avais du mal à accoucher mes mots. Je l’ai fait quand-même, car je sentais un appel qui venait d’un endroit bien au fond de moi…  Peut-être parce que j’étais censé vous offrir ma vulnérabilité, source de ma puissance ? Je ne sais pas… et ça n’a pas vraiment d’importance… mais aujourd’hui c’est tout le contraire. Je me demande d’ailleurs souvent d’où vient cette envie d’écrire, de partager avec vous mon quotidien et surtout d’où viennent tous ces mots. J’ai quelques idées, mais au fond, là encore, je n’en sais rien… alors j’écris… pour moi… pour vous… pour nous… 😍

Ce matin, je m’étais installé dans le bain, voulant profiter du calme ici chez Lionel et de mon troisième roman, cette fois-ci de Guillaume Musso, fraichement acheté à Intermarché hier. Déjà au réveil, j’ai eu besoin de coucher tout de suite une phrase que je ne voulais pas oublier sur une page vierge de mon application bloc-notes téléphonique. Une fois dans l’eau, je n’ai lu que 2 pages… et celles-là à plusieurs reprises, car les mots et les phrases pour mon article du jour fusaient dans ma tête et m’empêchaient de capter ce que le roman racontait. 💥

Après l’article que j’ai posté hier et qui est apparu en ligne aujourd’hui à 5h pile, l’heure que j’ai choisie pour accompagner les coqs dans votre réveil matinal avec ma petite réflexion quotidienne, je reçois une avalanche de réactions… Plus que d’habitude. Mes blues ne semblent pas réveiller les même parties chez vous, mes très chers lecteurs, que mes textes plein d’entrain et de magie habituels. 🔥

Avant de pouvoir lire l’avalanche qui continue discrètement à remplir ma boite mail et ma messagerie sms… ou plus audacieusement en tant que commentaire directe sous mon poème avec des « ping-ping », je me dois d’abord de coucher les mots qui se bousculent dans ma tête afin de laisser seulement après, la place à mes réponses et au déroulement du reste de ma journée. 😌

Au réveil à 7 heures et demi, le premier message qui m’attendait disait : “Bénies soient les traversées De l’ombre… Retour à l’essentiel… Dépouillement… Vulnérabilité… Confiance… D’âme à âme… P”. Il venait de mon ex-compagne, celle avec qui j’ai partagé un tiers de ma vie. Je sais qu’elle me lit régulièrement. J’ai toujours admiré son expression poétique et juste. Quand je l’ai rencontrée, je ne comprenais pas pourquoi les autres, même ses parents, ne voyaient pas l’être extra-ordinaire qu’elle était et qu’elle est toujours. 🧚🏼‍♀️

Elle n’était peut-être pas cette personne qui savait tout, ni la praticienne la plus douée ou la femme la plus puissante… mais elle avait ce mélange magique d’innocence, de pureté, d’humanité, d’intelligence du coeur et d’humilité qui caractérise les grands thérapeutes et les vrais maîtres. Elle savait se mettre à la portée de tout ceux qui venaient vers elle… et elle avait le don du mot, du toucher et de l’attitude justes. C’est une femme… une vraie… et je peux vous dire que je n’en connais pas beaucoup. Comme une fourmi, elle oeuvre tranquillement, modestement et discrètement dans son coin… et quand je l’ai revue récemment je trouvais que sa fourmilière ressemblait drôlement à une cathédrale. 💒

Quand je l’ai rencontrée en 1991, j’ai vu tout de suite qui était cette grande femme,  petite en taille. C’était elle la première qui m’entendait et qui me voyait vraiment. Nous sommes rapidement devenus des Amis, malgré nos origines et nos personnalités diamétralement opposées. C’est notre amitié avant-tout qui nous a fait glisser dans une relation d’Amour. Je l’ai aimée… et je l’aime toujours… elle est toujours mon Amie… Une âme-soeur avec qui j’ai partagé un moment clé de ma vie… Je sais qu’elle lit mes mots… Je sais même comment elle agit en les lisant… Merci Patricia, d’être toujours là… Je me sens honoré. 🙏

Ah oui, si un jour vous cherchez une thérapeute, une vrai… à l’ancienne… qui oeuvre pour la Vie et prend soin de l’être… Demandez moi… avec plaisir je vous communiquerai son numéro de téléphone. Rassurez-vous, je n’ai pas besoin de faire sa pub… elle n’en a pas besoin… 😉 

Bon… revenons à l’avalanche, que je n’ai pas encore lue. Revenons à nos réactions éventuelles… Car c’est de ça que je voulais parler ce matin. Je constate que je suis revenu dans ma “bavardise” habituelle. Je suis de plus en plus content, car justement, vos réactions deviennent avec le temps progressivement de vraies réponses. La partie moralisatrice, sauveteuse, revendicatrice et comparatrice est doucement en train de laisser la place à des partages vrais, où vous offrez de plus en plus votre propre vulnérabilité en complément de la mienne. Et justement,  ça me plait, car ce lieu qui est mon journal est là pour ça… Un lieu où il est possible de partager sa vulnérabilité en toute sécurité… 🤗  

Pour aller vers l’Amour et quitter la peur… et devenir cohérent avec l’Unité au lieu d’entretenir notre dualité habituelle, il s’agit de mon point de vue,  face au désarroi de l’autre, de faire la différence entre compassion et pitié… entre puissance et pouvoir… entre vulnérabilité et fragilité… ou encore entre empathie et sympathie ou antipathie… 😌

Je nous invite à être ici, ou ailleurs si le coeur vous en dit, un peu plus cohérents encore avec l’Unité… Alors, plus de sauvetage, ni d’apitoiement, ni d’aide non-sollicitée… Plus de leçons, explications, exemples, conseils, généralités, comparaisons, jugements, constatations, moralités ou autre attitude supérieure… Juste être « avec »… en conscience… sachant que l’autre, c’est moi aussi… Tout simplement… L’absence d’une écoute véritable pourrait encore agrandir davantage le désarroi de celui qui se livre. 😔

Alors, le voir, l’entendre, le comprendre, le rejoindre… totalement… vraiment… juste pendant un instant… Puis, se reconnaître en l’autre… Et une fois cet état de conscience du UN (re)trouvé, je peux, avec toute ma féminité, peut-être tendre une main, une épaule… offrir un mot bien choisi, un sourire… donner un peu de pain au besoin… et offrir un peu de ma vulnérabilité aussi, si toutefois il y a de la place pour cela… mais… du respect avant tout… 🙏🏼 

Il s’agit surtout de reconnaître chez l’autre l’âme unique qui chemine… De percevoir le Soi, le voyageur Divin voyageant incognito… Puis, rendre grâce, faire ses révérences, retenir le message et poursuivre humblement son chemin, riche d’un enseignement de plus… 💗

Une belle journée bien bleue se présente. Je vais la croquer avec douceur à pleines dents… Je me sens calme, intériorisé, silencieux et en paix. Je repartirai lundi pour Allonnes, rejoindre Nathalie, ses animaux, la campagne de la Sarthe et le petit cinema du Mans pendant une dizaine de jours afin de me préparer à quelques explorations à deux dans le sud… D’abord encore un petit weekend à Montpellier… Mmmmmm… je suis ravi ! Bon, maintenant je vais lire et répondre à l’avalanche qui m’attend. 🙃

Magnifique journée à tous… Que l’Amour nous accompagne… ❤️💛💚💙💜🖤

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s