Débordement ~ Overflow

Baffrancou à Limousis (11), France 🇫🇷

🇬🇧 To translate my texts in your language, use the Google Widget on the right 👉

Hier, j’ai vécu une journée « témoin », une journée comme j’espère en vivre beaucoup dans l’avenir. Quatre amis, deux couples, sont venus rendre visite à Baffrancou. Le premier est reparti en milieu d’après-midi et l’autre est resté pour la nuit dans leur tente. La journée a démarré autour d’un partage d’un petit thé, suivi par l’explication et la pratique de la méditation dynamique d’Osho « No Dimension ». La présence de ses quatre personnes était très riche pour moi. D’abord, je pouvais vérifier à quel point le lieu, et moi, étions prêts à accueillir… ensuite, je pouvais partager mes idées et recevoir un retour… puis enfin, bien évidemment, l’effet miroir m’a permis de recueillir des informations importantes me concernant. 🙏

Il est clair que nous pouvons accueillir beaucoup de monde, s’ils viennent nous visiter juste pour se détendre ou participer aux ateliers courts. De la place pour des tentes ou des camping-cars pour quelques nuits il y a à profusion. Nous pouvons proposer un lit pour la nuit dans la maison d’accueil à environ 8 personnes maximum.  La limite est pour l’instant simplement déterminée par notre seule douche, l’absence de quelque chose à consommer (bientôt de pancakes aux pépites de chocolat et du jus de pommes aux épices !), mais surtout notre besoin d’être prêts et parés à toutes les éventualités qui peuvent se présenter dans un lieu comme ici. Par habitude, en tant que cuisinier aux Courmettes, je peux vous dire que j’ai vu de tout là-bas au niveau comportement humain… et que ce n’était pas triste ! 😅

IMG_1851

Une journée parfaite…

Grâce au retour de mes amis, j’ai pu valider mon idée qu’il serait peut-être astucieux de proposer pour l’instant peu d’animations en semaine et de se concentrer surtout sur les week-ends. En proposant une série d’activités, qui commence le vendredi soir et qui termine le dimanche soir, où les gens peuvent composer leur programme, comme avec un menu, se déplacer devient plus motivant. Beaucoup d’entre nous habitent assez loin, et je pense que voyager une heure pour une seule animation d’une heure n’est peut-être pas très attirant. Par contre, je m’imagine que prévoir une journée, ou plus, où quelqu’un peut programmer, par exemple, une méditation dynamique, une causerie, un pique-nique, de la détente, un atelier quelconque et une soirée danse… me semble très attractif… 🌈

Après la méditation dynamique, j’ai joué au guide et nous avons fait tous ensemble un petit tour au  centre du domaine, autour et dans des ruines. Ça m’a beaucoup plu, puisque ça m’a permis en même temps d’expliquer notre intention et notre fonctionnement, puis de répondre aux questions. L’ensemble m’a tellement nourri, que c’était facile de ne pas participer aux repas-pique nique que les amis ont partagé par la suite. Pourtant, ce qui était sur la table correspondait vraiment aux goût de mon enfant intérieur gourmand. Nous avons beaucoup échangé au cours de la journée et j’ai adoré ça. C’est surtout grâce à un des hommes que j’ai compris quelque chose d’important de mon fonctionnement. Ce n’était pas quelque chose de nouveau, mais vu d’un autre angle ça a validé ce que je savais déjà au fond de moi depuis quelques temps. 🤩

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Un diaporama de Baffrancou… La dernière version… 🙏  

Pendant l’échange dans la matinée j’ai essayé d’expliquer ma vision de la différence entre un règlement et une structure… car il n’y a pas de règlement à Baffrancou, mais une structure si. Pour moi, un règlement exige d’être suivi, alors qu’une structure n’est rien d’autre qu’un fonctionnement installé solidement et transmis de génération en génération. Comme Baffrancou est tout frais, il faut instaurer en quelque sorte rapidement et artificiellement une structure. Ça peut du coup donner l’impression d’un règlement. Ici la structure est uniquement garantie par le jeu du Territoire, et le Respect qu’il invite à incarner. Plus tard dans la journée, riche de mes réflexions et de nos échanges, tout en respectant le territoire de l’autre, puisque j’ai demandé permission, je me suis vu déborder dans l’histoire de l’autre. Sur l’instant, je ne me suis pas senti à l’aise, car il m’a semblé jusque là important de rester tranquille et seulement dans l’accueil et à l’écoute, sans intervenir. 🙊

En me voyant déborder ainsi, j’ai pensé à mon nom de famille, Gallasch. Pour moi, le prénom correspond au projet et l’intention consciente ou inconsciente que les parent ont pour leurs enfants. Le nom de famille montre pour moi de quoi la lignée est porteuse. J’ai été gâté avec le nom « Michael ». Etre comme dieu est une mission presque impossible… et cela m’a préoccupé et occupé la plus grand partie de ma vie. D’une certaine manière, vue d’un certain angle, je trouve que je n’ai pas mal réussi ! Gallasch vient en hébreu du verbe Liglosh, qui veut dire surfer, partager et déborder. Hier, en me souvenant de ça, j’ai compris que le débordement est certainement quelque chose qui est profondément ancré dans mes gênes et mes mémoires cellulaires. Car, en effet, je surfe la Vie, puis je partage mes acquis ET je déborde… je constate systématiquement que je ne peux pas m’en empêcher. Aujourd’hui je sais que c’est parce que cela correspond à QUI je suis profondément. 🤪

alchimiste

J’ai tellement essayé de changer en vain cet aspect en moi que j’ai fini par comprendre il y a quelques temps que, puisque ça fait partie de mon identité profonde, je me dois de laisser libre cours à mes élans de débordement. Certes, je demanderais toujours la permission pour vérifier que l’autre est okay avec mon intervention. Parfois ce n’est pas vraiment simple pour moi d’accepter  ma folie douce, mes avalanches de paroles et mes débordements incessants. Ça peut chez certains probablement donner l’impression que je me positionne au-dessus d’eux. Loin de moi cette idée. Pour moi, chacun a simplement sa particularité. Chez certains ça peut être une facilité avec le bricolage, la chasse, les plantes, le toucher, la guérison, la cuisine… et chez moi c’est ça. Je me sens au service et j’offre simplement et humblement Qui je suis… aussi authentiquement et sincèrement que possible… 💞

Je vous souhaite une merveilleuse journée, soirée ou nuit… où que vous soyez… ∞❤️∞ 

4 commentaires sur « Débordement ~ Overflow »

  1. je suis heureuse de te lire sur les débordements… je suis comme ça aussi : pleine de vitalité et d’amour et d’élan naturel qui fait que … je surprends. Quand je dois dire aux gens (et même à mes propres enfants) : « je sais que je ris beaucoup, mais je ne ris pas de toi »… ça me fait toujours un petit pincement au coeur en me disant : pourquoi rire est-il devenu quelque chose de malsain ? Comment est-ce possible, alors que c’est spontané et naturel. En tout cas, je suis heureuse de lire que je peux, enfin, me laisser aller, être plus authentique, plus vraie et naturelle… C’est là qu’est la vie. Très jolies photos de l’endroit et surtout des deux petites filles pleines de vie et de pétillant dans leurs yeux.

    Aimé par 1 personne

  2. Coucou Michael, je suis en résonnance avec ton partage car je porte aussi un prénom avec une une éthymologie pas simple (du Grec ‘Katharos » : Pureté)… et je ressens cette force du prénom dans l’identité. Je ressens autant l’essence divine de ce qui est nommé, que ma quête et mon impuissance à le réaliser dans l’incarnation. C’est ce qu’on appelle le Chemin, non ??? …..
    Belle journée à toi (et à Olivier que j’ai eu la surprise de découvrir sur les photos, et que j’ai eu la joie de rencontrer lors de soins de reconnexion aux mémoires cellulaires qui m’ont beaucoup aidée)

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s