Ma lutte ~ My struggle

🇬🇧 For English scroll down till you see the Union Jack


Isabelle de Muret, FranceÂ đŸ‡«đŸ‡·Â Â 

Le rebelle, c’est ma carte d’Osho de ce matin.

Je lis : « Émerger de mes racines sombres, briser les entraves de mes blessures, permettre Ă  mes ailes de se dĂ©ployer ». OUI ! j’y suis.

the rebel

Depuis quelques mois, je me libĂšre des douleurs vĂ©cues avec mes parents, j’accueille leurs cadeaux. Et si le protocole de guĂ©rison qui m’accompagne est simple et efficace, le vivre n’est pas facile. J’ai besoin de solliciter ma tĂ©nacitĂ©, toute mon Ă©nergie et surtout d’accepter de me laisser guider, ce qui n’est pas du tout mon naturel.

En fait je suis en lutte. J’ai fait la moitiĂ© du travail de mon couple intĂ©rieur, j’aime l’homme, et l’histoire semble rĂ©glĂ©e. J’ai compris que mon pĂšre m’a toujours aimĂ©e. L’essentiel pour moi a Ă©tĂ© de reconnaitre son amour, d’accueillir sa façon toute particuliĂšre de l’exprimer, et de comprendre qu’il ne pouvait pas en ĂȘtre autrement pour lui.

J’ai vu s’adoucir mes exigences. Jusque-lĂ , je ne me sentais pas aimĂ©e. Je me disais souvent de mon compagnon : « Il ne pourrait pas faire, pas dire cela s’il m’aimait vraiment ; Il aurait telle attention, il me soutiendrait
 s’il tenait vraiment Ă  moi… ». Je comprends que cette barriĂšre m’empĂȘchait de recevoir SA façon particuliĂšre d’exprimer son amour.

J’ai compris que je me trompais, avec mon pĂšre d’abord, puis avec chaque homme qui a comptĂ© dans ma vie de femme. J’ai interprĂ©tĂ© le geste d’abus de mon pĂšre comme du non-respect, du non amour, et j’étais dans le faux. Il y avait tout son amour dans ces gestes. L’adolescente que j’étais a occultĂ© ce moment, j’imagine en lien avec la confusion et l’inexistence que mon pĂšre a reçu de son histoire familiale, et qu’il a mĂȘlĂ© Ă  sa demande sexuelle. Pour ma survie, j’ai mis en place dans ma tĂȘte une grille trĂšs carrĂ©e rĂ©pertoriant les expressions d’amour acceptables ou pas. J’ai construit mon illusion du couple idĂ©al sur ces exigences.

IMG_5606

Me voilĂ …

En comprenant mon erreur, en dĂ©cidant de desserrer ce frein, j’ai vu toutes les marques d’attention de mon compagnon, trĂšs prĂ©sentes, originales, uniques. Je me suis sentie aimĂ©e, sans pouvoir cocher les cases de ma grille
 Et heureuse d’en dĂ©couvrir tellement d’autres que je n’avais absolument pas repĂ©rĂ©es !

Et pourtant, la lutte n’est pas finie.

Il y a un mais, et ce MAIS appartient Ă  mon fĂ©minin, je l’ai reçu de ma mĂšre. Et lĂ  ça se corse ! Elle m’a transmis sa colĂšre extrĂȘme face au masculin, je sens en moi toute sa hargne et je ne suis pas sĂ»re d’arriver Ă  casser ce qui est ancrĂ© en moi avec des racines aussi profondes. Et j’en suis attristĂ©e.

Je crois ĂȘtre une bonne personne, j’ai envie de laisser toute ma douceur et ma joie s’exprimer, et mon dĂ©sir d’accueillir mon compagnon est vraiment là
 Mais j’ai tellement, tellement, peur de ne pas y arriver. A cause de ce feu dirigĂ© contre l’homme venant de ma mĂšre et de notre lignĂ©e de femmes. Et en mĂȘme temps je reconnais le courage de celle qui m’a mise au monde, et je l’aime.

 A suivre





union-jack-1027898

Isabelle from Muret, FranceÂ đŸ‡«đŸ‡·Â Â 

The rebel is my Osho card this morning.

I read: « Emerging from my dark roots, breaking the shackles of my wounds, allowing my wings to spread ». YES ! I’m there.

the rebel

For the past few months, I have freed myself from the pains experienced with my parents, I welcome their gifts. And if the healing protocol that accompanies me is simple and effective, living it is not easy. I need to use my tenacity, all my energy and especially to accept to let myself be guided, which is not at all natural.

In fact I am in a struggle. I’ve done half the work of my inner couple, I love Man, and the story seems to be settled. I understood that my father always loved me. The main thing for me was to recognize his love, to welcome his special way of expressing it, and to understand that it could not be otherwise for him.

I have seen my demands soften. Until then, I did not feel loved. I often said to myself about my companion : « He couldn’t do, not say that if he really loved me; He would have such attention, he would support me … if he really cared for me … » I understand that this barrier prevented me from receiving HIS special way of expressing his love.

I understood that I was wrong, with my father first, then with each man who counted in my life as a woman. I interpreted my father’s act of abuse as disrespect, not love, and I was wrong. There was all his love in these gestures. The teenager that I was overshadowed this moment, I imagine in connection with the confusion and the inexistence that my father received from his family history, and that it mixed up with his sexual request. For my survival, I put in my head a very square grid listing the expressions of love acceptable or not. I built my illusion of the ideal couple on these requirements.

IMG_5606

Here I am…

By understanding my error, by deciding to release this brake, I saw all the marks of attention of my companion, very present, original, unique. I felt loved, without being able to check the boxes of my grid … And happy to discover so many others that I had absolutely not spotted!

And yet the fight is not over.

There is a but, and this BUT belongs to my feminine, I received it from my mother. And there it gets tougher! She transmitted to me her extreme anger towards the masculine, I feel in me all her aggressiveness and I am not sure that I can break what is anchored in me with such deep roots. And I am saddened.

I think I am a good person, I want to let all my sweetness and my joy express, and my desire to welcome my companion is really there … But I am so, so afraid of not being able to do it. Because of this fire direct against the man coming from my mother and from our line of women. And at the same time I recognize the courage of the one who gave birth to me, and I love her.

To be continued


Isabelle

10 commentaires sur « Ma lutte ~ My struggle »

  1. Merci Isabelle pour ce partage vulnérable qui me touche.
    J’y vois un joli miroir concernant ma lignĂ©e fĂ©minine et donc moi, mĂȘme si je ne sens pas encore cette lutte mais elle doit ĂȘtre prĂ©sente. La vie pour le moment me fait voir autre part et c’est bien ainsi.

    Aimé par 1 personne

    1. Merci Fabienne,
      En te lisant je me demande quel est cet ailleurs vers lequel la vie me demande de regarder :
      La Grande Famille plutĂŽt que ma jolie maison ?
      Mes nuits plutĂŽt que mes jours trop remplis?
      Je vais continuer Ă  Ă©couter, tes mots m’y aident.
      đŸ§šâ€â™€ïžđŸ§šâ€â™€ïžđŸ§šâ€â™€ïž

      Aimé par 1 personne

  2. Quel courage oui Isabelle, le rebelle carte d’osho tirĂ©e moi aussi ce matin que dire aprĂšs ce reflet ce miroir, juste peut ĂȘtre ces quelques mots SOIS HEUREUSE……….
    …….
    ……
    ……
    et c’est un ordre lol !

    Aimé par 1 personne

    1. En te lisant je rĂ©alise que j’ai reçu aussi de ma lignĂ©e de femme le courage d’avancer, non pour ĂȘtre heureuse mais pour ce sentiment d’avoir fait au mieux, d’ĂȘtre aller au bout de mes forces… Et c’est mon chemin pour ĂȘtre en paix, avec moi, avec l’homme, avec le monde.
      Merci Flore pour cet élément nouveau que je trouve dans tes mots

      Aimé par 1 personne

  3. Merci Isabelle pour ce touchant morceau de ta vie que tu viens d’Ă©crire sur cette page et mĂȘme si l histoire n est pas la mienne, elle fait Ă©cho Ă  la colĂšre que j ai pu dĂ©velopper a l’égard de mon pĂšre prĂ©sent absent. Se reflĂšte cette peur de ne plus savoir aimer, de ne plus savoir s’aimer…le chemin de retour vers soi s’opĂšre et ça me touche de voir que tout est possible. merci, merci pour ce beau miroir, je t embrasse fort

    Aimé par 1 personne

    1. J’aime partager mon chemin, et aussi les chemins de traverses que je m’autorise de plus en plus.
      C’est doux pour moi que tu sois touchĂ©e.

      En te lisant je me souviens la hargne que j’avais contre ma mĂšre Ă  l’adolescence, je la jugeais mĂ©chante et j’Ă©crivais souvent dans mon journal que je la haĂŻssais… Et je sais aujourd’hui que c’Ă©tait son absence qui m’Ă©tait insupportable.
      LĂ  aussi j’ai interprĂ©tĂ© et je me suis trompĂ©e !
      L’exploration continue…

      Merci Valérie
      đŸ§ĄđŸ§šâ€â™€ïžđŸ”„

      Aimé par 1 personne

  4. Je dĂ©couvre ton article aujourd’hui seulement…
    Quelle carte d’Osho ai-je tirĂ© ce matin ? …. LE REBELLE !

    Me libĂ©rer de mes blessures petit Ă  petit change ma rĂ©alitĂ©, la façon dont je vois le monde, et mon rapport aux autres. Et qu’est-ce que c’est bon d’ĂȘtre sur cette route !

    Je suis trĂšs touchĂ© par le doute que tu exprimes Ă  la fin de l’article. Une partie de moi doute toujours, et lutte aussi… Mais je sais que ça fait partie du jeu !
    En co-créant, notre étendue est infinie !

    Merci merci merci merci Isabelle !!!

    â€đŸ˜˜

    Aimé par 1 personne

    1. Oui, oui, oui !
      Tes mots ajoutent à mon regard la CO-création, merci Xavier.
      Être plusieurs sur cette route, bienveillants, authentiques, partageant nos richesses et nos complĂ©mentaritĂ©s…. Et nos doutes !
      Et je retrouve le JEU, peut-ĂȘtre un chemin pour allĂ©ger mes doutes, les transformer : le jeu de la vie, les puzzles qui m’Ă©lectrisent, les « faire comme si… » avec mes petits enfants, et aussi le jeu entre les piĂšces d’une mĂ©canique qui permet le bon ajustement, le bon fonctionnement.
      Beaucoup de tendresse vers toi Xavier, et c’est doux.
      đŸ§šâ€â™€ïžđŸ™ƒđŸŒˆđŸ§©

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Google. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s