Castration spirituelle

Taillefer (09), France đŸ‡«đŸ‡·

Il m’a fallu plus de 40 ans de cheminement sincĂšre et ardu, dont 20 ans guidĂ©s par la Vie elle-mĂȘme par des signes et le miroir, pour me rendre compte que j’avais Ă©tĂ© coincĂ©, comme tout le monde, dans une couche nĂ©buleuse et Ă©paisse de nĂ©o-spiritualitĂ© stĂ©rile, castratrice et sans sens
 dont toutes les issues avaient Ă©tĂ© condamnĂ©es et dissimulĂ©es. đŸšȘ 

Comme dans un labyrinthe machiavĂ©lique, j’ai naviguĂ©, encore une fois comme tout le monde, hypnotisĂ© par des faux maitres, des thĂ©rapeutes commerciaux et des enseignants hypnotisĂ©s eux-mĂȘmes par un lavage de cerveau lobotomisant, de technique en technique, de mĂ©thode en mĂ©thode et de philosophie en philosophie, Ă©tant intimement convaincu, comme chacun de cette masse humaine dont je suivais la trace, que ma quĂȘte Ă©tait vraie et juste. 😌

C’était une vĂ©ritable grĂące, d’avoir reçu malgrĂ© tout ça et Ă  un Ăąge relativement jeune, 32 ans environ, une prise de conscience majeure (“Si je suis tant dans la merde et qu’il y a un sens Ă  la vie, alors, j’ai tort !”)… suivi par les prĂ©misses de ce qui s’est avĂ©rĂ© ĂȘtre un fil conducteur (le choix conscient entre la peur et l’Amour)
 et une guidance subtile et invisible par la Vie elle-mĂȘme (les signes et le miroir). 🩱🔍

Ce n’était pas Ă  un moment trĂšs prĂ©cis., mais quelque chose qui est venu plutĂŽt graduellement. Je sens encore la stupĂ©faction, qui s’est emparĂ©e de moi, et qui m’habite encore par moment, de m’ĂȘtre trouvĂ© soudainement en dessous de cette couche nuageuse Ă©paisse, oĂč j’ai moi-mĂȘme voyagĂ© et ou je voyais maintenant de l’extĂ©rieur tout le monde se dĂ©battre contre des mirages et contre eux-mĂȘmes. Ça ressemblait un peu Ă  NĂ©o dans Matrix, qui soudainement retire le cĂąble de la prise, incrustĂ© dans sa tĂȘte, et qui comprend que tout ce qu’il avait vĂ©cu jusque lĂ  n’était qu’un rĂȘve artificiel. 💹💹💹🎈 

MĂȘme mon expĂ©rience d’éveil ne m’avait pas placĂ© Ă  cet endroit. Il m’a fallu encore au moins 15 annĂ©es de voyage et d’explorations supplĂ©mentaires, m’approchant peu Ă  peu vers plus de conscience, de luciditĂ© et de rĂ©alisation, pour me trouver soudainement seul, dans le vide et surtout en dehors de cette prison mentale dans laquelle j’avais Ă©tĂ© emprisonnĂ© avant mĂȘme d’ĂȘtre nĂ©. A partir de ce moment, je suis devenu un observateur ayant quittĂ© sa caverne de Platon qui observe ses compatriotes qui continuent Ă  vivre dans la confusion entre la Vie et le jeu d’ombre qui se dĂ©roule devant leurs yeux. 😱

J’aime inventer des mots et des expressions. Ça m’arrive rĂ©guliĂšrement et depuis longtemps, malgrĂ© mes racines Ă©trangĂšres. Hier, en Ă©crivant, j’ai inventĂ© le terme “castration spirituelle”. C’était seulement aprĂšs, pendant ma courte nuit, que j’ai pris conscience de la vĂ©ritĂ© sombre que j’avais dĂ©crite avec ces mots. Car, en effet, la castration spirituelle n’est rien d’autre qu’un Ă©tat infligĂ© volontairement par un tiers, en l’occurence les institutions religieux modernes, pour rendre tout envol spirituel vĂ©ritable, impossible. En nous castrant, ils ont en mĂȘme temps castrĂ© et muselĂ© toute la beautĂ© de notre divinitĂ© fĂ©minine fertile originelle. đŸ€­

Celles qui manquaient : Caramel et Joyce

Ayant percĂ© la couche de l’illusion, je me suis trouvĂ©, de maniĂšre symbolique et trĂšs clair Ă  la fois, devant une bifurcation. C’était l’endroit oĂč la masse humaine a pris comme une vague Ă©norme le mauvais chemin. C’est Ă  ce moment lĂ , que j’ai pu, aprĂšs-coup, clairement reconnaitre tous les signes, les rencontres et les messages qui ont balisĂ© mon Ă©vasion. Depuis que je partage ce que j’ai vĂ©cu Ă  partir de ce moment, seulement quelques personnes me comprennent. Beaucoup pensent me comprendre
 mais je constate par leur formulation verbale que ce n’est pas le cas. 😟

C’est la raison majeure pour laquelle je me suis retirĂ© et que je vis comme un reclus. Mon langage ne suffit pas. Mon effort personnel ne fonctionne pas. Tout seul je n’arrive pas. Alors, la seule voie de passage que j’ai trouvĂ©e il y a 4 ans, a Ă©tĂ© de me dĂ©pouiller et de m’allier Ă  la Vie elle-mĂȘme, d’oublier Michael en tant que personne et de m’abandonner Ă  plus grand que moi. Je me suis dit qu’en continuant ma quĂȘte sincĂšrement et en Ă©pousant la rĂ©alitĂ© telle que je la perçois, je deviendrai peut-ĂȘtre le changement que j’aimerais voir dans ce monde. D’ailleurs, je ne sens pas que j’ai vraiment le choix. Je me sens poussĂ© par une force qui me dĂ©passe et qui m’emporte. C’est magnifique et effrayant Ă  la fois. 😍

Soit je vis une grĂące incommensurable
 soit c’est moi qui suis complĂštement chtarbĂ© et perdu dans les mĂ©andres de mon esprit crĂ©atif et crĂ©ateur. Quoi qu’il en soit
 que ça soit vrai ou faux ce que je viens de vous dĂ©crire, je prĂ©fĂšre mille fois plus vivre une Ă©ventuelle Ă©popĂ©e imaginaire, que de me trouver prisonnier dans une rĂ©alitĂ© mortelle et dĂ©pourvue de sens, de profondeur et d’Amour vĂ©ritable. VoilĂ , ce que j’avais sur le coeur cette nuit qui n’a durĂ© que 2 heures. đŸ€”

83C74B28-868D-4175-B28C-326C385D5429

Les mots ont coulĂ© tous seuls comme un seul trait pour s’assembler en phrases comprĂ©hensibles sur mon Ă©cran. Il est tout juste 7 heures 30. Le soleil est dĂ©jĂ  prĂ©sent et la nature m’appelle. Une fois cette nouvelle page de mon journal postĂ©e, je vais me lever pour passer le rotofil. Hier, j’en ai fait entre 3 et 4 heures. Mon effort commence Ă  se voir. Eliane fait le gros du travail avec la tondeuse autoportĂ©e et moi je fais les finitions avec la dĂ©broussailleuse. Taillefer devient de plus en plus beau et propre. Un potentiel acheteur ne peut qu’avoir un coup de foudre pour cet endroit de rĂȘve. La seule chose qui manquerait peut-ĂȘtre pour que ça soit parfait Ă  mes yeux est un cours d’eau pour se baigner pendant les journĂ©es chaudes. 🌊 

Ça fait pile un mois que je me nourrit d’Amour et de liquides. Je me suis bien allĂ©gĂ© physiquement et je me sens hyper bien. Tout doucement, avec un mouvement de va et vient, je me libĂšre progressivement de la prise des calories. Pas question de me faire mal, ni de me forcer. Plus j’arrive Ă  garder le lien intĂ©rieur avec l’Amour, moins j’ai besoin de calories. Pour me gĂąter, je bois parfois encore du soja au chocolat, du coca zĂ©ro et du jus de pamplemousse. J’ai mĂȘme trouvĂ© des sirops 0 calories avec des goĂ»ts originaux
 comme le mojito ! 😉 

Magnifique samedi Ă  nous tous đŸ”„đŸ§ĄđŸŒžđŸ”„đŸ§ĄđŸŒžđŸ”„đŸ§ĄđŸŒžđŸ”„

4 commentaires sur « Castration spirituelle »

  1. Te comprendre ou pas totalement, je ne suis pas certaine mais je te lis et, oui, souvent, j’aurais aimĂ© pouvoir transcrire ce que je lis. Que te dire de mieux : merci d’ĂȘtre lĂ , de continuer Ă  « nous Ă©crire ».
    Je rĂ©alise que tes Ă©crits m’aident Ă  ĂȘtre sincĂšre, « vraie », avec moi-mĂȘme.
    Merci.

    Aimé par 1 personne

  2. 😊

    SincĂ©ritĂ© et honnĂȘtĂ© avec soi mĂȘme d abord .. la base quoi 👅 ….

    Être pour ĂȘtre ….

    Et non faire pour faire ..

    Rien que pour cela je dis « bravo » …. 🌾

    Une pensĂ©e …. partageuse et personnelle 😊

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Google. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s