Mémoires d’un incompris

Le Chesnay-Rocquencourt (78), France 🇫🇷 

C’est le film qui m’a le plus impacté depuis que j’ai ma carte UGC illimitée. Son impact sur moi surpasse tous les autres. Cependant, j’avais réservé ma séance plusieurs fois et annulé par la suite. Ni la bande-annonce ni l’affiche ne m’ont inspiré. Maintenant je comprends pourquoi il est déjà en salle depuis 15 semaines et a obtenu le label spectateur UGC. J’ai trouvé les acteurs fantastiques et l’histoire reproduite de façon vraiment originale et très réaliste. Si j’avais eu un peu de conscience politique par le passé et que j’avais remarqué cette femme, je pense que j’aurais voté pour elle et que je l’aurais peut-être même soutenue. Enfin, j’ai vu quelqu’un faire partie du corps décisionnaire du pays et même de l’Europe, sans être un politicien… mettant l’être, ses droits et sa dignité au premier plan. C’est la première fois que j’ai l’impression d’être passé à côté de quelqu’un et de quelque chose sur le plan humain et politique. 🗳️

Elle me rappelait ma mère. C’était une survivante de l’Holocauste à peine plus âgée qu’elle. À la fin de la guerre, elles se sont même retrouvées ensemble à Bergen-Belsen. Il est fort possible qu’elles s’y soient rencontrées sans s’en rendre compte. Elles ont toutes les deux perdu des parents, de la famille et des êtres chers. Ma mère a fini par succomber, tandis que Simone a rebondi avec une force et une volonté extraordinaires. Pour moi, le dénominateur de toutes ses actions est lié à ce qu’elle a vécu dans les camps. Le film montre comment des circonstances similaires réveillent la combattante en elle. Injustice, inégalité, irrespect, inhumanité, souffrance, sadisme, violence gratuite et non-écoute… sont les ingrédients de tout camp de concentration. Pourquoi ma mère n’avait-elle pas cette force ? Est-ce que c’est juste les 5 ans de différence qui ont fait peser dans la balance davantage la souffrance que l’envie de s’en servir comme moteur pour aller encore plus loin ??? Cela me semble tout à fait possible… 💔

Je vous le recommande vivement… 

La reconstitution des scènes de guerre m’a rappelé à quel point je suis familier avec l’Holocauste. J’ai bien l’impression qu’il m’habite et m’appartient, même si je n’y étais pas physiquement. La transmission de la souffrance de ma mère est inscrite dans mes mémoires. Certes, je considère que j’ai beaucoup réglé quant au traumatismes, comme la colère, le besoin de réparation, la haine des Allemands, etc. Cependant, en regardant le film, je me suis rendu compte que je ne me suis pas encore tout à fait libéré d’une forme de profonde tristesse et que le rebelle en moi n’est pas encore allé au bout de sa libération. C’est comme s’il valait mieux vivre discrètement et ne pas trop attirer l’attention… pour ne pas se faire remarquer et risquer de répéter l’histoire. Tout était inconscient, bien sûr.  👀

D’ailleurs, ceux qui me connaissent bien savent que jusqu’à récemment, en arrivant dans un nouveau lieu, je cherchais discrètement où me cacher en cas de rafle. J’ai aussi réalisé que ma quête de vérité et de justice pourrait très bien provenir de l’expérience de mes aïeuls. Ma mère avait la même pathologie que moi, la rétraction des gencives… qui symbolise qu’elle n’a pas été entendue et qu’elle en a pris plein les gencives. À travers le film, j’ai réalisé que cela a toujours été ma plus grande difficulté. Les survivants ne pouvaient pas parler. Ils n’ont pas été suffisamment entendus, compris, accueillis et crus !!! Leur expérience des camps a été pour la plupart intériorisée, pour se manifester plus tard sous la forme de pathologies diverses. Beaucoup, comme ma mère, succombent même des années plus tard. Ma mère n’en parlait jamais… mieux vaut se taire que ne pas être entendue ou comprise… 🙊

xE5r8076

Bien sûr, ce n’est pas pour les mêmes raisons. Pour ma mère, Simone et les autres, il s’agissait des atrocités impensables vécues, alors que pour moi, il s’agissait de l’impact de ce passé sur mon enfance et mon être en formation… de l’enchaînement des souffrances qu’il a engendrées par la suite et qui était digne du titre « deuxième génération »… de l’étrange, long et solitaire cheminement de ma guérison… et surtout du résultat, c’est-à-dire mes convictions particulières et la façon bizarre de vivre qui s’ensuit, jusqu’à ce jour . Je n’ai pas été dans les camps. Mais j’ai respiré la peur, la mort, la panique, la perte, l’anéantissement jusque dans mes cellules. Et sur mon chemin de réparation, d’une certaine manière, j’ai dû traverser les souffrances de mes ancêtres, mais d’une autre manière. Même si je trouve un sens à tout ce que je vis et que je me sens profondément libre, puissant et en paix, je suis toujours en train d’errer, sans maison ni famille, avec peu de moyens… et toujours en train de m’occuper de ma survie. 🚶‍♂️🎒

Je me sens toujours surtout incompris et pas entendu. Tout le monde réclame que je l’entends et que je le comprends, mais peu ont pris la peine de me rencontrer et de découvrir l’être particulier que je suis. Depuis mon enfance je me retrouve systématiquement dans des situations où je suis faussement accusé. Jamais… mais vraiment jamais ma sincérité n’a été prise au sérieux. En dehors de ceux que j’ai accompagnés et d’autres enfants indigos, psychiques, teflons, diamants, arcs-en-ciel, il y a peu de gens qui comprennent mes paroles, mes attitudes, mes pensées, mon comportement ou ma façon de choisir. Souvent ils jugent avant de prendre la peine de vérifier ce qui se passe. Attention, je ne suis pas une victime. Je sais que tout a un sens dans mon histoire. Rien ne se passe pour rien ! D’ailleurs, je ne pense pas être le seul dans mon cas. C’est peut-être pour ça que je suis invité à écrire mes mémoires et de les publier. Peut « Mémoires d’un incompris » est une idée pour le titre ??? À suivre… ✍🏽

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s