Terrassé

Nérac (47), France 🇫🇷 

Je me sens terrassé, exactement tel Spartacus par les romains et le dragon par Saint Georges ou saint Michel. Cet animal mythique représente pour moi la puissance et l’Amour que l’église a tué avec ses règles restrictives, sa moralité… puis son paradis et enfer inventés pour nous maintenir sous son joug.

Je sens ma puissance, je sens ma liberté et je sens l’Amour sans condition qui coule désormais dans mes veines. Je les ai durement acquis dans mes arènes personnelles de gladiateur et mon holocauste individuel. Et même si je savais vivre pleinement avec mes acquis, ce qui n’est pas encore le cas, où sont ceux avec qui je peux partager la suite de mon histoire ?

Je n’ai pas vraiment cherché à comprendre le message derrière ma crampe d’hier. Pourtant, elle m’empêche de bouger librement et j’ai passé la mâtinée couché. Habituellement, par le passé cela correspondait à une peur qui m’empêchait d’avancer. Ça me fait tout de suite penser à une réponse que j’ai envoyée à un Ami qui voulait que je l’aide avec le décodage de son miroir du moment. Il s’était trouvé confronté à une inondation (!!!) et je lui ai dit que freiné par sa moralité, il avait peur de vivre l’Amour débordant venant d’une femme dans son entourage. 

Il y a quelques femmes que j’aime de plein coeur et avec qui je me sentirais prêt à tisser de manière exclusive. Je suis capable d’aimer beaucoup de gens en même temps. J’ai l’impression que je me limite tout seul pour ne pas tisser jusqu’à l’Amour avec une d’entre elles. Je pense que c’est le résidu de ma moralité qui est à l’œuvre. Trop jeune, trop mariée, trop libre, trop confrontante, etc. Comme aucune d’entre elles ne s’exprime clairement me concernant, j’ai l’impression de ne pas être choisi. Mais… si j’écoute bien ce miroir, c’est moi plutôt qui me carapate devant des possibilités et qui me prive d’un bonheur éventuel partagé… inventant intérieurement n’importe quoi justifiant ma fuite. 

Ça veut dire que c’est moi qui me castre et me coupe les ailes tout seul. Là, au moment même de l’écrire, je sens que ça sonne juste au fond de moi. Je sens bien que j’ai envie d’être le premier choix de quelqu’un… et qu’il ou elle me le dise clairement avec des mots. Même si j’ose dire mon envie et besoin aujourd’hui, je vois bien que moi aussi je vais jusqu’à un niveau bien précis que, pour l’instant, je ne dépasse pas… clairement par peur de revivre des douleurs déjà si connues. 

Qu’il s’agisse d’une femme, d’un Ami, d’une voiture ou d’un pays, même si je vais déjà bien loin dans mes engagements, je ne vais pas à fond avec cette folie innocente que je connais si bien de moi…  et qui ne m’habite pas vraiment en ce moment. Je calcule pour tenir physiquement et financièrement jusqu’au “bout” et je sens bien que je me limite plus qu’autre chose. Je me dis qu’une fois mes 50.000 euros restants dépensés, il n’y en aura plus. Alors, je dépense mes sous avec parcimonie, sans toutefois être radin. Je suis simplement réaliste et je constate qu’en 4 ans, j’ai consommé déjà un tiers de mon capital de départ. Sans oublier qu’au début j’avais encore parfois des rentrées d’argent. 

Compris !!! Alors, pour alimenter mon élan courageux habituel concernant ma piste vers Israël, j’ai contacté mon Ami Ruben. Avec sa compagne ils ont pas mal de contacts dans mon pays natal. Ils vont mettre un message de ma part sur Facebook. Je viens de l’écrire en anglais et en français. Si vous avez des connaissances là-bas aussi vous pouvez peut-être m’aider et faire pareil ? Il suffit de copier le petit encart et de le coller dans un message sur votre réseau. Le voici :

En anglais

Text to spread…

I have a friend who tried to go back to Israel since he left as a five year old child. For several reasons he never managed. Even the Jewish Agency lost his file when he tried to do an official Alyah. 

Now he is a young senior and is determined to finish the journey he once begun. At the moment he is in France and ready to make the jump. By lack of documents he has no help from the government. 

Maybe you can help ?
Not with money ! 

He just needs a place to start this adventure in Israel and is willing :
– to pay for a room in someone’s house… he can go up to 200€ a month
– to do volunteer work in exchange for a roof over his head… 

The perfect solution would be in a kibbutz… That is what he always wanted. 

You can contact him directly through the contact page of his blog http://www.michaelgallasch.com/contact or WhatsApp : +33 6 62 59 56 44

Thanks in advance…

IMG_5338.PNG

En français

Texte à diffuser…

J’ai un ami qui a essayé de rentrer en Israël depuis son départ, alors qu’il avait cinq ans.  Pour plusieurs raisons, il n’a jamais réussi.  Même l’Agence juive a perdu son dossier quand il a essayé de faire un Alyah officiel.

Maintenant, il est un jeune sénior et est déterminé à terminer le voyage qu’il avait entrepris.  Il est actuellement en France et prêt à faire le saut.  Par manque de documents, il n’a aucune aide du gouvernement.

Peut-être que vous pouvez aider?
Pas avec de l’argent!

Il a juste besoin d’un endroit pour commencer cette aventure en Israël et il est prêt à:
– payer une chambre chez quelqu’un … il peut aller jusqu’à 200 € par mois
– faire du bénévolat en échange d’un toit sur la tête …

La solution idéale serait dans un kibboutz … C’est ce qu’il a toujours voulu.

Vous pouvez le contacter directement via la page de contact de son blog http://www.michaelgallasch.com/contact ou WhatsApp: +33 6 62 59 56 44

 Merci d’avance…

∞💜∞ 

10 réponses

  1. Eric

    Michaël en hébreu est « celui qui est comme Dieu ». Le combat avec le dragon n’est pas le combat du bien contre le mal. Le dragon c’est le feu du bas (il crache le feu), c’est la lumière piégée par la matière. Michaël représente le haut, il cherche à percer sa peau (et non à le tuer) afin que le feu du haut rejoigne le feu du bas, alors la lumière du haut rejoint celle d’en bas, le réunion des opposés, la voie du milieu.
    Si vous vous intéressez à l’alchimie, je vous invite à lire le livre de Patrick Burensteinas « un alchimiste raconte ». Sans intérêt de ma part.

    Aimé par 1 personne

  2. Karin

    Hallo Mike, Ik heb gereageerd bij Ruben op FB. Ik gaf aan dat de Irgun Olei Holland misschien kan helpen. Volgens iemand anders is dat niet het geval, maar hij kwam niet met een beter idee. Mirjam Baruch heeft ook gereageerd, dat ze je misschien kan helpen aan woonruimte. Ze gaf als tel.nr. 0624629468. Verder is het wel van belang dat je papieren in orde zijn. Ik heb verschillende malen problemen bij de grens gehad, omdat ik ooit een jaar in Israel was en een tijdelijke verblijfsvergunning had. Ze wilden hem zien en natuurlijk had ik die allang niet meer na 40 jaar. Bovendien als je langer in Israel wil blijven, heb je een visum nodig voor langere tijd. Ik hoop voor de dat je gauw naar Israel kan en een leuke woonplaats vindt. Misschien kunnen we er ooit een keer afspreken. Mijn zoon woont in Israel, in Jeruzalem, dus ik ga een paar keer per jaar. Groetjes, Karin

    J'aime

  3. Carron

    Bravo Michaël pour cette annonce qui est un acte signifiant d’engagement.
    Je vais partager les 2 versions !

    Concernant saint-Michel et le dragon,
    Sauf erreur, la plupart du temps sur les representations il n’est pas tué mais maitrisé.
    Dans ma vision, Il s’agit de symboliser la possibilité de maitriser la force de vie (animale/sexuelle/la kundalini), c’est a dire de parvenir à la canaliser grâce à la pratique et à lumière de la conscience pour qu’elle ne nuise pas à la personne qui en est animé, ni à ses relations, mais que cette force soit canalisée vers une utilisation bénéfique (pro-vie) donc non maléfique, parce que inconsciente à l’excès (obscure ) et coupée de la tempérance et de la modération que peuvent apporter les qualités du coeur et de la conscience.

    Aimé par 1 personne

  4. Alain

    Je suis fortement interpellé par le Dragon.
    Je le côtoie à chacun de mes voyages, avec curiosité et crainte aussi.
    Il m’est apparu il y a un peu plus de 5 ans désormais et s’est dévoilé très progressivement.
    Il est effectivement rejeté par l’Église et de nombreux autres courants spirituels.
    Il est par contre rétabli dans sa fonction, dans sa divinité, chez Jung (que je redécouvre avec grand intérêt), chez Hesse (et son « Demian »), et en Alchimie notamment.

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s