Un homme de demain

Festes et Saint André 11300, France 🇫🇷

L’autre jour j’ai écrit un article sur la facilité de devenir libre. Je n’ai pas changé d’avis sur le sujet, mais je voulais aujourd’hui partager mon vécu sur une difficulté liée à ma liberté. Ce n’est pas directement cette liberté qui me pose problème, mais plutôt la source et en même temps le résultat de ce phénomène. 😅

Voici un film que j’ai regardé cette nuit et qui m’a inspiré pour l’article de ce matin. Certes, violent… mais avec une histoire qui m’a plu et de bons acteurs. Matt Damon en héros à qui j’ai aimé m’identifier et Jodie Foster en méchante politicienne. Vous le trouverez sur le site habituel où je trouve mes films (sans pub, sans inscription, sans porno). Si vous voulez le lien, envoyez-moi un message par ma page contact, je vous l’enverrais. 😍

Je pense que ma quête de liberté trouve sa source dans le fait que depuis mon enfance je me sens différent. Peut-être c’est mon état indigo… peut-être mes blessures du départ qui restent encore trop actives… peut-être je suis prédestiné à quelque chose de plus grand, un peu comme le héros dans ce film. Peut-être c’est un mélange des trois ou encore pour d’autres raisons que j’ignore ou auxquelles je ne pense pas au moment que j’écris ces lignes. 😌

Quoi qu’il en soit, le chemin que j’ai emprunté pour me libérer de mes difficultés et trouver le bien-être, m’a amené dans un parcours de déconditionnement de plus en plus profond. Ce démantèlement de mes cuirasses, de mes habitudes et de mes convictions m’ont ramené progressivement vers un état intérieur dans lequel je me reconnais enfin. Un peu comme si je rencontrais quelqu’un que je n’ai jamais vu dans cette vie mais que j’ai l’impression de connaitre depuis toujours. 💑

Je suis différent. Nous sommes tous différents. J’ai perdu ma différence, ma particularité quand j’étais petit garçon en m’adaptant à la masse, en cherchant à être accepté et aimé, en évitant d’être abandonné, exclu et blessé. Je pense que nous le faisons tous. Le résultat de cette négation de moi-même était, certes, une certaine acceptation par la société mais en même temps la source d’une souffrance grandissante de mon âme qui aspirait à être libre. 🗽

En découvrant ma liberté, je retrouve au fur et à mesure des fragments de ce que je suis vraiment. Dans ce processus je deviens de plus en plus inadapté « au groupe ». J’ai déjà écrit sur le sujet, il me semble. C’est toujours d’actualité pour moi et la situation empire de jour en jour, ou s’améliore, cela dépend du point de vue. 🤔

J’ai vécu déjà quelque chose de cet ordre entre 1991 et 2001. Pendant les séances de thérapie avec Colette, la kinésiologue belge excellente qui m’accompagnait à l’époque, venait souvent l’idée que j’étais « un homme de demain ». Pendant des années les gens ne me comprenaient pas… ils ne me voyaient pas. J’avais l’impression d’être invisible et de parler une autre langue. Ca me mettait parfois dans des situations de conflit. Exactement comme aujourd’hui. 😳

Je fais attention. J’essaye surtout d’écouter et de m’abstenir d’exprimer de ce que je pense. Je m’inspire de l’expérience de l’époque. Mais je n’y arrive pas toujours. Hier soir encore je me la suis ouverte et j’ai regretté tout de suite. Je comprends ce que les gens vivent… je comprends ce qu’ils disent. Mais actuellement j’ai du mal à me faire comprendre et mes mots sortent de ma bouche d’une manière maladroite et, à force de ne pas me sentir compris, parfois même violente… ce qui est loin d’être mon intention. J’aime profondément les gens et loin de moi l’envie de les blesser !!! ❤️

Je demande humblement et publiquement pardon à chacun que j’ai blessé ou que je blesse encore aujourd’hui. Je fais de mon mieux et je ferais encore plus attention. Je vous aime vraiment… normal, nous sommes UN. 🙏🏼 💜 

Pourtant, je ne peux et ne veux pas arrêter ce processus de dé-domestication. Le bonheur intérieur est de plus en plus grand. Je vois qu’il est aussi de plus en plus facile pour moi de rester pranique, de rester dans l’Amour. Quand je quitte l’Amour intérieurement, je sens le besoin de me nourrir avec de la nourriture solide. Cela devient comme un indicateur de justesse pour moi, la confirmation que mon chemin est le bon pour moi. 💖

Alors, je suis peut-être encore une fois « un homme de demain ». A l’époque ça s’est arrêté quand j’ai vécu l’éveil en 2001. Soudainement je devenais « l’homme d’aujourd’hui » et d’un jour à l’autre j’avais « le vent en poupe ». Cela a duré 10 ans environ. Qui sait, peut-être je redeviendrais encore une fois « l’homme d’aujourd’hui »? En attendant, je choisi d’écouter au lieu de parler et de m’exprimer seulement quand je me trouve avec des personnes qui pensent comme moi ou qui ont la curiosité de me comprendre. 🌸🌼🌺

img_3979

Il fait encore soleil. Hier c’était une journée « manches-courtes » et avec Bruno, sa compagne et une autre amie nous sommes allé visiter Rennes-le-Chateau. Un haut lieu dans l’histoire du Christ, Marie-Madeleine, la quête du Graal et les croisades. Un endroit magnifique où j’ai aimé m’installer quelques instants et profiter d’une vue sur les collines où je pouvais m’imaginer se dérouler une partie de l’histoire du christianisme. ⛪️

Je suis encore au lit, je vais me lever, me laver et m’installer quelque part dans le jardin pour faire une petite vidéo sur l’éveil que j’ai vécu.  🎬

La voici 😉 

Délicieuse journée à tous ❤️💛💚💙💜 

 

29 réponses

  1. souchon nathalie

    oui je te comprend!!! pas facile d’être sur un autre plan vibratoire, de conscience, c’est souvent violent et il faut tenir bon, faire preuve de beaucoup d’empathie envers cette époque mais c’est vrai je te l’accorde pas facile de se taire….ça demande beaucoup d’humilité et d’alignement car on ne peut faire le chemin à la place des autres…on ne peut qu’être présent si la demande vient à nous….un phare dans l’obscurité actuelle… pourtant selon nos guides la planète ne s’est jamais aussi bien porté alors confiance et patience !!!! je t’embr’asse !!!

    Aimé par 2 personnes

  2. ericregardelemonde

    Plus j’avance sur mon chemin plus je me dis que ces caractéristiques d’indigo, cristal, zèbre et autre starseed ont été inventés par l’Ego pour le nourrir. Eh oui, se sentir différent de autres est très nourrissant pour l’Ego. D’ailleurs, certains en ont fait leur fond de commerce (http://lauramarietv.com/)…
    Méfiance…

    Aimé par 1 personne

  3. Alain

    « En retrouvant, ou mieux encore, en découvrant ma liberté, je retrouve au fur et à mesure des fragments de ce que je suis vraiment. Dans ce processus je deviens de plus en plus inadapté « au groupe ». J’ai déjà écrit sur le sujet, il me semble. C’est toujours d’actualité pour moi et la situation empire de jour en jour, ou s’améliore, cela dépend du point de vue. »

    Je vis la même chose, avec une souffrance aiguë qui me pousse à sortir du groupe, à « devenir ».

    Ton cadre de vie est magnifique Michaël.
    Je souffre terriblement de vivre à la ville. La vie en appartement, entassés les uns sur les autres, est tout sauf naturelle, le bruit, la pollution de l’air, la saleté, la surpopulation… je n’y arrive plus.
    Encore quelques mois à tenir avant de faire le grand saut comme toi 🙂

    Aimé par 1 personne

      1. Alain

        À dire vrai, je ne sais pas si j’aurai la force de tenir encore quelques mois car je suis épuisé par cette vie glauque.
        Pas de date exacte, c’est le client qui fixe la fin de la mission, mais nous avons fixé avec mon employeur fin d’année comme date butoir.
        Peut être l’ « Univers » interviendra-t-il avant pour me libérer de ce cauchemar ? Je l’espère !

        Aimé par 1 personne

  4. Mfr

    Nous sommes ce que nous sommes, indigo ou autre peu importe à mon sens. Je vis ces appellations comme des étiquettes qui rassurent, rangent, classent, alimentent l ego parfois oui, très certainement. Reste que nous sommes à mon sens uniques, qui fait ce TOUT. Exprimer JE SUIS, et puis c’est TOUT. 😉

    Aimé par 2 personnes

  5. souchon nathalie

    je répete en écho pour toi alain ; « l’univers  » ????c’est toi !!!! rien que toi !!!n’attend pas il n’y a rien à l’extèrieur, c’est en toi alors sauuuuute maintenant !!!! et si tu as peur c’est bon signe !!!!yahouuuuuuu !!!!oups je crois que je me suis un peu emporté là mais zut quoi ça fait du bien !!! la création est instantanée quand on la vibre en nous !!!je vous juuuuure sur la tête de mes enfants !!!

    Aimé par 2 personnes

  6. souchon nathalie

    et bien sûr je ne me trompe jamais sur l’autre en ce qui me concerne !!!youpi !!! merci les gars !!! mais c’est bon d’avoir un peu peur ça fait se sentir en vie et ça oblige à rester en mouvement !!!

    Aimé par 1 personne

  7. Alain

    Je viens de voir ta vidéo.
    Je ne savais pas pour ton histoire avec ton chien.
    J’ai encore ma mère (84 ans) et ma chienne (6 ans).
    J’aime beaucoup ma mère. Je sais que sa perte me sera douloureuse (si du moins elle part avant moi, chose que j’espère car elle a suffisamment souffert la pauvre).
    Mais ma chienne… ma chienne c’est ma fille, ma vie. J’ai une peur panique de la perdre.
    On dort chaque nuit collés l’un à l’autre sous la couette, et elle me réveille chaque matin en me faisant plein de bisous 🙂
    C’est aussi pour elle que j’ai décidé de changer de vie.
    Je veux qu’elle profite de la vie, et je veux profiter d’elle.
    Ce midi je suis rentré à l’appartement, la promener et passer du temps avec elle.
    En partant je l’ai embrassée, je lui ai redit tout mon amour, et lui ai refait cette promesse de changer de vie pour elle, pour moi.

    Aimé par 1 personne

      1. Alain

        Je choisis mes logements en fonction de Flamelle. Toujours proches du boulot pour pouvoir rentrer et passer du temps avec elle le midi. Et toujours proche aussi de parcs ou forêts pour les balades.
        Elle est aussi mon maître, qui instruit, éveille et émerveille mon cœur.

        Aimé par 1 personne

  8. Gérard

    Bravo Michaël de se mettre ainsi à nu ! J’ai réécouté deux fois ta vidéo .Pour moi ,c’est un chemin de conversion… Décidément , nous avons beaucoup de points communs . J’ai vécu au cours d’une longue thérapie la prise de conscience de l’éveil mais je ne l’ai pas encore vécue …Moi aussi , j’aspire à vivre en paix !

    Aimé par 1 personne

      1. Gérard

        C’est vrai Michaël ! J’ai toujours été dévalorisé par mon père .Il m’aime mais aurait aimé que je sois à son image … Lui bâtiisseur de maisons et moi exerçant un métier de services auprès des jeunes . Un enseignant ne produit rien ! Un combat perdu d’avance ! Alors pour être en paix , j’ai besoin de devenir un homme . Moi aussi , j’ai l’impression parfois de souffrir d’impuissance physique et psychologique .Je viens de renouer avec les massages tantriques pour redécouvrir mon corps … C’est une première étape que je me suis autorisée … Encore Merci Michaël pour ton » écoute » !

        Aimé par 1 personne

  9. Gérard

    C’est bien de cela qu’il s’agit Michaël valider par un pair ma masculinité ! Mon père m’a fait beaucoup de mal .Je dois l’accepter et aller de l’avant … J’espère qu’il n’est pas trop tard ! Comme l’on dit un peu familièrement , il me les a broyés ! Pas facile à admettre …Merci pour ta confiance ! Belle route …

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s