Beginner-high

Modi’in, Israël 🇮🇱

Ce matin, après avoir changé les draps de mon lit et fait ma lessive hebdomadaire, j’ai commencé à chercher une école pour faire mon Ulpan, les cours d’hébreu offerts par l’état me permettant de re-apprendre ma langue natale. C’est une vraie industrie ici et il y a des propositions de partout. C’est normal, car il y a tout le temps des occidentaux qui viennent pour s’installer ou pour apprendre la langue de leurs ancêtres.

Je pense que je suis déjà inscrit ici à Modi’in et que les cours prévus pour moi démarrent fin février. Toutefois, ça me semble compliqué, car c’est à environ une demi-heure à pied d’ici et je ne me vois pas « enchainer » un rythme de fou pendant 5 jours sur 7. Vous me voyez me lever à 5 heures ? Puis marcher 15 minutes, prendre le bus pendant 30 minutes, remarcher pendant 30 minutes… travailler 7 ou 8 heures… puis, à nouveau marcher 30 minutes, le bus pendant 30 minutes et la marche pendant 30 minutes… pour remarcher encore vers l’endroit où les cours ont lieu et m’assoir dans les bancs d’école pendant 3 ou 4 heures ??? Moi non !

En plus, j’ai vraiment envie de me rapprocher de mon lieu de travail à Tel Aviv aussitôt que possible pour diminuer le trajet et simplifier ma vie. L’amie qui m’héberge a la même idée en tête, et comme moi, elle est assez pressée. Ça peut arriver dans les semaines qui viennent. En même temps, mon côté féminin m’invite à ne rien forcer et juste à suivre ce qui vient. Mais, la date d’échéance des cours ici à Modi’in approche… Il faut bien que je trouve une solution viable indépendamment de mon lieu d’habitation.

Alors, depuis quelques jours germe l’idée de faire carrément mon Ulpan à Tel Aviv, aussi proche de mon travail que je peux… même si je vis encore à Modi’in. Ainsi j’élimine deux trajets et je diminue le risque d’arriver en retard chez l’un comme chez l’autre. Ensuite, il suffit peut-être juste d’adapter mes horaires de travail aux horaires de mes cours. Peut-être que je pourrai travailler une journée de plus, mais me limiter à 6 heures par jour pour ne pas dépasser un total de 10 heures de travail et d’études combinés.

IMG_6160

J’ai déjà envoyé un message dans ce sens vers mon jeune chef, puis tout de suite après un mail vers mon contact au Bureau d’Absorption pour demander comment changer mon lieu de cours. Juste avant, j’avais trouvé une école qui serait parfaite pour moi, car elle est dans un immeuble juste à côté de l’hôtel. Elle s’appelle Ulpan Or. Or veut dire lumière et j’ai compris qu’ils font allusion à un apprentissage à la vitesse de la lumière… Ça promet !

Je leur ai envoyé un message, puis j’ai réagi à une réponse automatisée indiquant à quel moment je serai joignable pendant les jours à venir. Quelque part au cours de l’élaboration de mon message, ils m’ont proposé de faire un test pour déterminer mon niveau d’hébreu. Il s’agit juste de quelques phrases à traduire, deux petites vidéos à regarder et quelques questions à répondre. Je l’ai fait et le niveau que j’ai selon leur test est « beginner-high », ou débutant-élevé.

J’observe bien la douleur dans ma jambe et la manière dont elle évolue. Parfois c’est plus, parfois c’est moins, parfois j’ai carrément l’impression qu’elle a disparu. Je pense que quelque part un nerf se coince par moment, car la douleur est diffuse, un peu sourde et changeante. Je la considère comme le baro-maître qui m’indique ma droiture et à quel point je suis dans mon axe. Ça me maintient aux aguets et comme toujours, je cherche où et comment changer mon attitude et comportement. Pour l’instant je ne compte pas aller voir un médecin. Je surveille juste si je n’en rencontre pas un « par hasard »… ou mieux encore, un ostéopathe. En attendant, tout en boitant tranquillement je marche en moyen 8 kilomètres par jour.

Je fais en ce moment très attention à n’accuser personne de quoi que ce soit et de ne voir que du beau partout. Ça semble aller dans la bonne direction, car hier, juste après que j’ai eu un échange dans ce sens avec celle qui m’héberge, j’ai reçu un message de mon chef en quoi le problème, dont j’ai parlé dans mon journal auparavant, semble résolu. Du coup, je fais en tant que « Doorman-nouveau-style » intégralement partie de l’équipe des Bell-boys et ils partageront leurs pourboires avec moi. Ça peut considérablement augmenté mon salaire de base. Surtout pendant les mois d’été… 

∞💜∞

Frissons et larmes… C’est tellement simple…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s