Traumatisés ~ Traumatized

Michael à Fort-de-France, Martinique 🇲🇶

🇬🇧 To translate my articles in your language, use the Google Widget on the right 👉

C’est rigolo et magique de voir comment la Vie me nourrit chaque jour avec exactement ce dont j’ai besoin au niveau information et expériences. Rétrospectivement, je comprends mieux ce qui s’est passé pour moi maintenant, que quand j’avais la tête dans le guidon. Là, je vois bien que j’ai passé d’abord 60 ans de ma vie à découvrir et transcender mes blessures avec une boucle qui démarre et termine en Israël… puis que j’ai pu par la suite enfin commencer le vrai travail de la réparation et intégration de mon féminin et de mon masculin. Tout ce que j’ai pu apprendre ou faire auparavant m’a servi, bien évidemment, mais ne pouvait pas aboutir tant que mes blessures étaient encore trop actives… 😢

Là, je suis en train de faire une autre boucle. J’ai quitté la France en octobre il y a deux ans. Depuis que j’ai pris mes billets avant-hier, je sens bien que je rentre à la maison. Certes, je me sens bien et chez moi un peu partout, mais la France m’a accueilli pendant 35 ans et contrairement aux Pays-bas, je n’y ai jamais vécu de racisme. Les peu d’amis qui me restent se trouvent surtout là bas. J’en ai 2 ou 3 en Israël et pareil en Hollande… mais je me sens le plus en phase spirituellement avec ceux qui sont dans l’hexagone. Je pense que cette boucle m’a permis de terminer mon histoire traumatique pour revenir différemment pour la suite de mon épopée. 😌

Grâce aux groupes pour hommes et femmes que j’anime sur Zoom, puis la teneur de mes consultations privées, je comprends qu’il s’agit pour moi de faire rencontrer à nouveau mon masculin et mon féminin, afin de les harmoniser et créer ce fameux mariage intérieur. Bien évidemment, ce mariage passe par l’expérience de pacification et d’intégration extérieures. En venant ici en Martinique, grâce au vécu avec ma compagne, j’ai constaté qu’au-delà des blessures, de manière systémique, le masculin et le féminin sont gravement traumatisés… beaucoup trop pour pouvoir aboutir aujourd’hui. 😞

jared-rice-8w7b4SdhOgw-unsplash

Le féminin a tellement été trahi, trompé, manipulé, abusé et violenté qu’il a complètement perdu la capacité de faire confiance au masculin macho, sourd, aveugle, autoritaire et inconscient… dans un monde, en plus, patriarcal. En même temps, il n’ose pas non plus s’abandonner à l’homme toutou avec qui il ne se sent pas Femme.  Pour se sentir en sécurité, le féminin n’a pu que compter sur lui-même et a pris donc toute la place. En l’absence d’un homme vrai, d’un homme qui fonctionne au-delà de son animalité, le féminin a choisi d’assurer sur tous les fronts. Le seul endroit où il laisse encore la place au masculin, c’est au lit… et encore… 🛌

Le masculin a tellement été asservi, castré et utilisé qu’il a fini, soit dans un scénario de vendetta permanent, comme on le voit dans certaines cultures… soit il reste en retrait, caché et dans l’évitement… fuyant dans son travail, ou sur son vélo pendant les moments de congé. Pour les machos prédateurs dangereux il n’y a pas d’espoir et ils ne m’intéressent pas. Les autres ont trouvé un semblant de paix et d’harmonie en restant obéissant à leurs mères, leurs femmes, puis leurs filles et ils les servent comme des toutous, espérant d’avoir un petit os, sous forme de relation sexuelle ou d’autres signes d’affections, de temps en temps. Il ne prend pas sa place et il n’ose pas la prendre… le risque d’une réaction violente du féminin est beaucoup trop grande… 🦴

On pourrait croire qu’il ne s’agit que de mon histoire, n’est-ce pas ? Que nenni ! Celui qui a les yeux ouverts verra que c’est partout pareil… ce sont juste les visages et les détails qui changent. Si nous sommes tous réellement UN, mon problème est celui de l’Univers entier… mon défi est celui de l’Univers… et mes solutions impacteront également l’Univers entier ! D’ailleurs, regardez bien le mot Uni-vers… vers l’Uni… vers l’Unité. Pour moi, l’Univers ne sert qu’à ça : faire l’expérience à partir de la dualité egotique basée sur la peur… pour aller vers l’Unité de l’Etre, basée sur l’Amour. N’oubliez pas, pour trouver l’Amour Véritable, il faut affronter et dépasser ses peurs et pouvoir se laisser entrainer dans la transformation Alchimique. Ça ne peut jamais se faire en restant dans son fauteuil confortable. ⚗️

friendship-gae267842c_1920

Mon travail ici en Martinique, avec ma compagne, n’est pas terminé. Il y a eu une première phase de deux mois de préparation quand j’étais encore en Israël. Ensuite, il y a eu une deuxième phase d’un mois où les fondations pour un changement vers la santé ont été posées. Après, il y a eu une troisième phase de trois mois où les pressions extérieures ont permis de mettre les problèmes à jour et de voir clairement de quelle manière les traumatismes du masculin et du féminin s’entrechoquent. Actuellement, nous sommes dans la quatrième phase où mon départ a enlevé la pression et où mon couple peut retrouver un équilibre qui nous prépare pour la suite. 5️⃣

Nous vivrons la cinquième phase chacun de son côté. Ma compagne a le défi de se libérer d’un scénario traumatisant qui est né dans les générations précédant la sienne… en essayant de ne laisser de victime nulle part. Son défi consiste aussi à transformer tout ce qui est arrivé jusque là en quelque chose de bénéfique, comme une sorte de cheminement initiatique, permettant de se trouver mieux, plus libre et plus vivante qu’avant. Si la confiance et la complicité sont là, bien évidemment que je l’aiderai avec tout mon coeur, mais à distance. Notre intention est de ne pas se perdre et de garder le lien vivant. Même si nous sentons de la tristesse pour la fin de notre couple, nous voyons également la perfection en toute chose. Elle ne peut que sortir gagnante de cette histoire… Rappelez-vous, parfois il faut tout perdre pour tout gagner ! ❤️‍🔥

Moi, de mon côté, je vais commencer par accompagner un couple. Je vais les aider à calmer les enjeux, à restaurer la confiance, à vivre l’audace d’être, à trouver une complicité et à équilibrer les deux polarités. En faisant cela pour eux, je vivrai forcément les bénéfices moi-même, puisque j’enseigne ce que j’apprends. En même temps, j’espère me retrouver rapidement avec une partenaire pour continuer mon tissage. Je sens bien que je ne peux pas aller plus loin seul. J’ai besoin d’une compagne, ou plusieurs s’il n’y a pas d’élue pour moi, pour tisser jusqu’au bout. J’ai aussi besoin de me retrouver à nouveau avec des groupes pour voir où j’en suis socialement et de quelle manière je peux partager mes acquis. Une période excitante s’annonce… 🤩

Je vous souhaite une délicieuse journée, soirée ou nuit… où que vous soyez… ∞❤️∞ 

2 commentaires sur « Traumatisés ~ Traumatized »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s