Pas tout à fait terminé

Saint Cyr sur Mer 83270, France 🇫🇷

Hier je suis rentré après avoir passé 5 semaines dans l’ashram d’Amma. Sans être son dévot, les signes, le miroir et un appel subtil m’ont incité novembre dernier à aller visiter ce lieu où elle est née. Amritapuri est construit autour de la petite maison d’Amma, qui s’appelait à l’époque Sudhamani, et se trouve dans le Kerala, au sud-ouest de l’Inde. 👵🏿

C’était ma retraite à moi. J’avais besoin d’un break, d’une pause, de suspendre pendant quelques instants l’avalanche d’événements que je vis. Je m’attendais Bien évidemment à vivre quelque chose par rapport à la mère. Car Amma est considérée par beaucoup comme la « mère universelle ». Les deux se sont produits. J’ai vécu un retrait total… mais dédié complètement à quelque chose d’important pour moi que j’avais besoin de vivre. ⏸

Pas de visites, pas d’excursion… surtout pas. Je voulais juste me poser d’une telle manière que la Vie ait le temps de m’instruire et que moi, je sois assez posé pour arriver à l’entendre. Un intention très simple, mais pas facile du tout. J’ai vécu un rythme très lent, faisant des choses très simples et répétitives. Les journées s’enchaînent et se répétaient. 😴

Dormir beaucoup, regarder les gens, assister parfois aux sessions de chants, un service communautaire matinal, manger… Souvent beaucoup de silences interrompus agréablement par quelques rencontres profondes et confortantes. Pour moi c’était un véritable cheminement initiatique. J’ai l’impression d’être passé dans une essoreuse ! ⚙️

Très rapidement la chaleur, les gens et le style de vie me donnaient envie de rentrer en France. Je n’avais pas envie d’être là, ce n’était pas mon monde… mais pas du tout, même ! Par contre, je sentais aussi que ça allait être là mon chez moi pendant 35 jours et que c’était l’endroit et les circonstances parfaits pour vivre ce que la Vie avait concocté pour moi. 🍲

Mon journal en ligne était mon ami le plus fidèle pendant mon voyage et j’ai écrit presque 40 articles. Ce n’était même pas un choix. J’en avais vraiment besoin. D’écrire me permettait de rester en lien avec ceux qui suivent mes aventures de loin, mais surtout à m’aider à clarifier ce que je vivais d’instant en instant. 📝

Le retour était long et me donnait largement le temps de comprendre, plus profondément encore, avec quelle richesse je rentrais. Quand je suis arrivé, ici à l’Espace Rampale à Saint Cyr sur mer, j’ai pris une douche et j’ai dormi 18 heures d’un trait. Ma retraite n’est pas encore tout à fait terminé. Je suis encore en pleine intégration… J’ai encore besoin d’un tout petit peu de temps pour terminer de clarifier. 💤

Si vous avez envie de lire l’histoire depuis le début, je vous invite à commencer par « L’ancien s’en va ». Vendredi j’écrirais l’article de clôture de mon voyage. Pour le reste, je ne sais pas vraiment où je vais maintenant, car pour moi il y a un « avant Inde » et un « après Inde »… et aujourd’hui je ne sais plus rien. 😇

🖤❤️💛💚💙💜

 

4 réponses

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s