Ecriture et silence ~ Writing and silence

🇬🇧To translate my article to your language, copy the French text, click on this link and paste it in the Google translator that opens…

Michael à Fort-de-France, Martinique 🇲🇶

J’avais envie de changer ma photo sur la page d’accueil. Ça fait déjà un mois que je suis en Martinique et il y avait toujours la photo que j’ai prise sur la plage de Tel Aviv, sur le chemin vers l’école il y a un an et demi. Avec le confinement, je ne sors presque pas et je n’ai pas encore eu l’occasion de vous donner un aperçu d’images de l’île. Il y a juste les photos que j’ai prises ici pendant ma visite il y en 2017. Avec S, nous sommes seulement sortis deux fois tôt le matin pour nous baigner dans l’océan. La deuxième fois, j’avais pris mon téléphone pour prendre quelques photos pour l’article du jour… et S en avait pris quelques unes avec moi dessus. Il y en avait une qui me plaisait bien pour remplacer la photo du blog, mais c’était un peu osé… puisque je suis en maillot de bain et pas vraiment sérieux. Après tout, mon blog est quand-même à moitié pro. Toutefois, je ne peux pas vraiment retenir ma folie-saine quand elle se manifeste… alors, je l’ai mis ce matin !

Capture d’écran 2021-09-02 à 10.27.08

J’avance doucement sur mon chemin afin de réussir à ouvrir les portes de mon coeur, de mes bras et de ma maison intérieure encore une fois. Je dois me forcer pour avoir assez d’audace et de risquer de souffrir encore une fois. Hier et avant-hier, grâce aux partages avec quelques co-explorateurs sur le continent, j’ai compris par le miroir qu’ils représentaient pour moi, que mes portes s’ouvrent… mais que je bloque « certains comptes ». Je comprends que je résiste involontairement, que je ne me laisse pas vraiment aller et que je préfère inconsciemment mettre des oeillères et rester dans le connu et le confortable… plutôt que d’avancer en tâtonnant et prendre des risques. Quand j’entends mon discours vis-à-vis de certaines co-exploratrices, je dois faire très attention de ne pas me scléroser, de ne pas me figer comme la plupart de mes congénères font en vieillissant. Si je vis ma vie en suivant le Vivant, le jour de mon départ je serais jeune, en forme et en bonne santé. C’est normal de vieillir, mais à mon avis pas naturel.

aivar-grigorjev-15Vd3ZsHnTQ-unsplash

De ma fenêtre, ce n’est pas une histoire d’âge physique, mais de présence consciente et vivante face à ce qui se passe dans les « Ici et Maintenant »… qui se suivent sans relâche jusqu’à la fin de notre expérience. Au réveil, en lisant les textes reçus de plusieurs explorateurs-rapporteurs, en observant ma compagne, puis ma propre réaction après avoir reçu un message d’un Ami, j’ai compris qu’il y a encore quelques émotions fortes liées au passé qui m’empêchent de me lâcher complètement. Je sens bien que malgré des actes posés et ma détermination d’avancer, j’ai encore des sentiments et des regrets nos résorbes. Il s’agit toujours de la dernière compagne « officielle » avec qui j’ai rompu en 2015, de la manière dont j’ai perdu un de mes meilleurs amis dans la même période, un animateur connu de stages de Tantra… puis de quelques femmes avec qui j’ai tissé loin ces dernières années, dont une en particulier… et qui ont quitté la scène de ma vie.

toa-heftiba-_UIVmIBB3JU-unsplash

Je n’avais pas vraiment la tête à écrire ce matin, ni assez de calme pour me poser et faire le chat-man. Pourtant, je pousse tellement à l’écriture auprès de ceux qui explorent autour de moi, qu’il est clair que je dois écrire moi-même. Je dois continuer à écrire tous les jours. Je dois trouver comment me libérer en utilisant mes propres mots. Les mots qui expriment ma voix sur l’écran ouvrent peut-être en même temps ma voie dans la Vie. C’est ce qu’ils ont fait les 6 dernières années, en tout cas. Je dois écrire et je dois me poser régulièrement dans le silence. C’est surtout ça que je vois en ce moment dans le miroir, pour trouver ma voie de passage… écriture et silence. Je sais que mes paroles, quand elles sont inspirées, peuvent être libératrices quand j’accompagne quelqu’un. Je sais également que ma présence silencieuse peut faire le même effet. Je constate qu’en parlant aux autres, je découvre pour moi-même des pépites d’or. Peut-être que la Vie m’invite à pousser mon expérience un peu plus loin… en prévision de ce qui se prépare pour moi mais que je ne peux pas encore percevoir… Allons-y alors ! En avant toutes… dans la foi et la bonne humeur…

Je nous souhaite une merveilleuse journée… ∞❤️∞ 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s