Ma fesse gauche ~ My left buttock

🇬🇧To translate my article to your language, copy the French text, click on this link and paste it in the Google translator that opens…

Michael à Netanya, Israël 🇮🇱 

Il y a quelques jours, en sortant de mon bain, je m’observais pendant que je me séchais. Normalement, je ne fais pas du tout attention. C’est quelque chose d’automatique que je fais toujours de la même manière depuis que je suis jeune. Je ne me souviens pas d’avoir un jour eu une autre routine que celle que je pratique actuellement. Et, figurez-vous, qu’en m’observant, je me suis rendu compte que ma fesse gauche passait à la trappe. C’était une drôle de prise de conscience de me rendre compte que je n’ai probablement jamais séché ma fesse gauche de ma vie !!!

Depuis ce constat, à chaque fois que je sors de mon bain, je vérifie ma routine encore et encore. Je vois bien qu’en essayant de faire autrement je n’en ai aucune qui inclus ma fesse de manière spontanée. Dès que je cherche à l’inclure, le mouvement ne me semble pas naturel. En 64 ans, je m’en suis jamais aperçu. C’était un véritable angle mort. Bon, comme toujours, ce n’est pas CE qui se passe qui est intéressant, même si dans ce cas précis c’est plutôt rigolo, mais le message que se cache derrière.

Ça m’a fait prendre conscience, encore une fois, à quel point les routines et les habitudes que je ne mets pas en question peuvent me rendre aveugle. Le message était donc clair. Il y a des choses que je ne vois pas. Des choses cachées dans mes habitudes et mes routines. Des choses que je dois changer afin de pouvoir partir d’Israël en homme libre. Ce n’est pas au hasard que pars seulement dans 5 semaines. Si j’avais été prêt, je serais déjà parti. Pour que la Vie autour de moi change, il faut d’abord que quelque chose ait changé en moi au préalable. Mais quoi ??? Qu’est-ce que je ne vois pas ??? 

aivar-grigorjev-15Vd3ZsHnTQ-unsplash

C’est grâce au miroir de ces derniers jours, mes surtout grâce à celui de ce matin, que j’ai compris de quoi il s’agit. Il y a plusieurs choses. En gros, il s’agit tout simplement du fait que je ne suis pas encore tout à fait l’homme que je suis censé être dans la phase suivante de ma vie, en Martinique en occurence. J’ai compris que malgré l’homme déjà hors-normes et hors-cadres que je suis devenu, je ne suis pas encore tout à fait le vrai MICHAEL : Je fais encore des compromis pour ne pas blesser ou choquer… Je ne dis pas assez ce que je sens ou ce que je désire aux gens qui comptent pour moi… Je fais trop de suppositions quant à ce que l’autre peut penser de moi… Et je dois déjà commencer à mettre en question et casser mes habitudes… 

L’évidence me montre qu’en partant pour la Martinique, il se peut que je vais passer de plus en plus de l’accompagnement individuel vers le collectif. Mais, pour que le miroir que les gens me renvoient au cours des rendez-vous cesse, il faut que les consultations individuelles s’arrêtent. Et pour que les consultations individuelles s’arrêtes de manière naturelle, il est nécessaire que je change là où je trouve que mes accompagnés doivent changer.

Certes, il y aura probablement toujours des gens que j’accompagne en individuel. J’ai juste de moins en moins de patience avec ceux qui ne s’impliquent pas assez à mon goût. Avec le temps, je prendrai seulement ceux qui sont enseignable et qui prennent pleinement et activement la responsabilité de leur propre évolution. J’ai déjà beaucoup travaillé de manière collective avec des stages, des ateliers, des retraites et des causeries. L’avantage est qu’avec le même effort je touche un groupe entier au lieu d’une seule personne.

hannah-busing-Zyx1bK9mqmA-unsplash

Accompagner une seul personne à la fois me demande beaucoup d’énergie. Animer un groupe par contre, m’en donne !!! J’ai toujours aimé animer des groupes. Je l’ai fait sous des formes différentes depuis que je suis jeune. Sur le plan du développement personnel, je pense que j’ai démarré en 1994 avec des Journées Nature. J’aime jouer avec l’audience. J’aime jouer avec le miroir et trouver ainsi des solutions aux problèmes. J’aime parler de mes acquis et découvrir de nouvelles choses tout en me laissant parler librement. Je devient intarissable et quand je fais le pitre, mon enfant intérieur s’amuse comme un petit fou. En plus, il suffit d’une ou deux personnes dans l’assemblé avec une énergie sexuelle forte, et je pars en transe. Puis, bien évidemment, l’interaction entre les participants facilite l’enseignement.

En Martinique, en vivant chez l’Amie qui m’accueille si généreusement, je vais aussi revivre en Petite Famille. Pour cela je me sens tout à fait prêt. Je découvre S de plus en plus et je pense que nous nous trouvons vraiment sur la même longueur d’onde. J’ai l’impression de m’être préparé toute ma vie pour cette rencontre. Mon grand défi sera d’être pleinement MOI, de rester dans mon territoire, d’appliquer une communication vulnérable et de sentir comment ensemble transformer ce qui est là, en véritable chemin initiatique vers l’Amour. Ma fesse gauche ma fait comprendre qu’aux moments adéquats, je dois me m’exprimer sans retenu et laisser libre voie à l’Homme Nouveau.

Alors, ma mission commence par fracturer ma routine. Dès demain, je vais être très attentif et commencer par sortir de la maison sans suivre un itinéraire particulier. Dès demain, je vais être encore plus vrai, plus honnête, plus intègre et plus direct quant à mes sensations, mes envies, mes espoirs et mes désirs… avec mes accompagnés et avec mes Amis. Plus de compromis ! Je prends encore le risque de perdre… Ainsi soit-il. En même temps, je faire attention aux suppositions que je fais. La Vie semble me dire que certains gens ne me voient pas aussi négativement que je le supposait. Mmmmmm…

Je nous souhaite une délicieuse journée d’été… ∞❤️∞   

Avec sous-titrage…

2 commentaires sur « Ma fesse gauche ~ My left buttock »

  1. Whaou, que ta fesse gauche m a fait rire,…
    Namasté
    J Apprécie énormément vivre des stages, des groupes de développement personnel tout est multiplier intenses…l accompagnement individuel est précieux mais vraiment différent..
    Ici à ton écrit je vois magiquement que mon besoin est le groupe oui le groupe l ensemble..
    Belle journée d improvisation Michaël..

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s